Un Assassin pas comme les autres
75 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Un Assassin pas comme les autres , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
75 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ils sont tous les cinq, des tueurs ou violeurs en série. Ils sont en sursis et se réunissent pour tenter de canaliser leurs vices inhumains. Tels les alcooliques anonymes, ils se retrouvent incognito entre psychopathes. Ils tentent de ne pas tuer dans l’immédiat. L’idée, c’est de se tenir tranquille quelques temps à l’abri de leur association et, plus tard, laisser libre court à leurs instincts meurtriers en toute discrétion. Seul Papi Bô, le plus ancien d’entre eux, ne s’est jamais fait serrer. Le patriarche va faire une rencontre qui le poussera à changer et ne plus ressentir ses travers assassins au grand dam de ses amis. Va-t-il résister ou céder à ses macabres pulsions extatiques ?Un assassin peut-il vraiment changer ? Au sein du cercle des électrons libres, les paris sont lancés.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2021
Nombre de lectures 4
EAN13 9791093167916
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0345€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Un Assassin pas  
comme les autres
 
 
 
Tous droits réservés
©Estelas Éditions
11590 Cuxac d’Aude France
 
estelas.editions@gmail.com  
www.JaimeLaLecture.fr
www.estelaseditions.com
 
ISBN : 9791093167923
« Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. »  
 
 
Victoria Dézil  
 
 
 
 
 
 
 
Un Assassin pas comme les autres
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
Table des matières
Personnages  
Chapitre 1  
Chapitre 2  
Chapitre 3  
Chapitre 4  
Chapitre 5  
Chapitre 6  
Chapitre 7  
Chapitre 8  
Chapitre 9  
Chapitre 10  
Chapitre 11  
Chapitre 12  
Chapitre 13  
Chapitre 14  
Chapitre 15  
Chapitre 16  
Chapitre 17  
Chapitre 18  
Chapitre 19  
Chapitre 20  
Chapitre 21  
Chapitre 22  
Chapitre 23  
Chapitre 24  
Chapitre 25  
Chapitre 26  
Chapitre 27  
Chapitre 28  
Chapitre 29  
Chapitre 30  
NOS TITRES  
NEWSLETTER  
 
 
 
 
Personnages
 
La famille Moneris
Ariane , jeune étudiante en psycho en quête de son avenir.  
Mr et Mme Moneris Claude , les parents d’Ariane.  
 
Le club des assassins, le Cercle des électrons libres  
Raymond , dit « le Chir », esthète et ami de Papi Bô.  
Simone , «  El Diablo  », secrétaire de l’association et experte en plat à tomber par terre.  
Jacky , «  le Chat  », pédophile en sursis au verbiage insupportable.  
David , «  le p’tit Goliath  », trésorier de l’association et mémoire vivante du monde des assassins.  
Papi Bô ou Boris , assassin au long cours.  
 
L’immeuble dans le 16 è arrondissement  
Odile alias Mamie Rose , logeuse occasionnelle  
la concierge
 
Les époux Greenford
Violette , sugar baby et amie d’Ariane  
Patrick , trader néo-zélandais  
 
Les prostituées
Graziella , prostituée et transformiste  
une prostituée, échangiste  
le responsable du cabaret
 
Le monastère d’Aiguebelle
Le Père Maître  
 
À Koutaba  
Un prêtre, en charge de la construction du monastère  
Deux civils, les assistants du prêtre  
Un militaire, en poste sur une base militaire  
 
Le milieu parisien
Le photographe de mode, dont Boris est l’assistant  
Mannequin noir, au prix de Diane à Chantilly  
 
La police de Paris
Un enquêteur  
Un gendarme  
 
Le bus 72
Le chauffeur de bus  
 
 
À mes LouMarVal,  
À ma première lectrice,  
À mon cher et tendre,  
Merci.
 
 
 
 
Chapitre 1
 
 
 
Il la trouvait jolie. Ensemble, ils déambulaient dans les allées de l’hippodrome. Les regards, les paroles s’animaient de toutes parts à leur passage. La frénésie des parieurs se figeait. Les équidés en pleine course semblaient être évincés un court laps de temps par ce couple atypique : une jolie et belle jeune femme au bras d’un vieil homme. Il était en costume trois-pièces tout de noir vêtu avec pour seul trait de lumière une cravate blanche contrastant sur sa chemise noir jais. A priori, ce type de couple était le stéréotype du vieux beau et de sa poule, une jeunette, idiote et avide d’argent facile. Pourtant, ce qui détonnait, c’est qu’Ariane n’était pas la jeune femme pulpeuse, seins au vent et lèvres en feu auxquelles la populace aurait pu s’attendre. Elle était fagotée, de manière assez commune, avec un combishort marine et des Converse bleus ton sur ton. Elle n’avait rien d’une femme fatale ou d’une croqueuse d’hommes en quête de dot. Et c’était bien ça qui surprenait l’assistance. Que faisait cette belle jeune femme désintéressée au bras de ce vieux rapace ? Tout le monde, dans le milieu des courses le connaissait, ce vieux Papi Bô. C’était l’exemple type du roublard. Il était craint par beaucoup, il n’était pas facile comme parieur. Il était l’incarnation d’un homme affable en apparence, mais, en réalité, il vous observait avec célérité, rien ne lui échappait. Peu l’appréciait, donc peu lui parlait. Il pouvait vite mettre mal à l’aise son interlocuteur. Seule la gent féminine trouvait grâce à ses yeux, son autre passion avec les chevaux. Et c’est en cela que cet après-midi-là, il était fier que cette si belle donzelle soit accrochée à son bras. Il paradait, elle suivait. Elle découvrait ce monde à part, hors du temps, irréel. Une foule amassée, hypnotisée devant une course de chevaux pour gagner un pari d’argent, ça lui semblait si futile. Et puis ce lieu, ce nom, hippodrome. Quel drôle de nom ! Un mélange d’hippopotames et de dromadaires. Elle riait intérieurement en imaginant la stupeur des spectateurs devant une course de chevaux métamorphosés instantanément en animaux bimorphe. C’était dingue ! Et elle aimait ça, l’ivresse du rêve éveillé, aux antipodes de ce pari à gagner, désiré par tous, mais remporté par peu d’élus. La mélancolie la gagnait, trop d’espoirs déçus, comme un rappel à sa vie, son quotidien, une réalité sans horizons. Ariane éprouvait une vive tristesse, alors que Papi Bô était tout guilleret. Il lui parlait avec passion de sa pouliche favorite, Enable. C’était une jument pur-sang anglais. À chaque fois, qu’elle courait, il misait. Il ne pouvait s’en empêcher. Il s’était pris d’affection pour cette jument de course.  
Sa passion pour les courses de chevaux avait été le fruit du hasard. En suivant, il y a trente ans, une jeune femme dans les allées de l’hippodrome d’Auteuil. À l’époque, il était un jeune photographe de mode free-lance fraîchement arrivé à Paris. Il avait vite trouvé dans les courses de chevaux un trompe-l’ennui qui s’était, au fil des ans, mué en passion dévorante. Il jouait beaucoup et il lui arrivait souvent de miser sur plusieurs chevaux dans une même course. Il calquait, d’ailleurs, sa vie affective sur sa façon de miser : avoir une femme pour chaque jour de la semaine. Elles étaient toutes au courant du planning de leur Boris ! Et chacune y trouvait son compte. Il faut dire qu’il ne lésinait pas sur les petits cadeaux en tous genres ou les restos huppés. C’était l’apogée du sexe-friendly des années soixante et Papi Bô avait fait honneur à son époque. Résultat des courses, il en avait monté un paquet de pouliches durant toutes ces années. Les femmes et les chevaux, c’étaient ses violons d’Ingres pour remplir le vide qui le rongeait intérieurement. Grâce aux courses, il avait gagné de belles sommes, il ne jouait jamais au hasard, il se renseignait avec minutie sur les entraîneurs, les jockeys. Il tenait méticuleusement un petit carnet, où étaient notés tous ses paris avec ses pertes, ses gains. La chance lui avait souvent souri, car il préparait tout, jusqu’au moindre détail. Il n’aimait pas improviser ses mises et comme pour les femmes, il n’aimait pas séduire à la dernière minute. Il jouait aux chevaux et il draguait les femmes de manière machinale, sans émotion. Il était intéressé par les femmes, mais n’éprouvait rien envers elles, il les considérait comme des objets de plaisir, et ce, quels que soient les moyens pour les atteindre. Alors, rien ne le prédisposait à s’attacher à Enable, une simple pouliche. Pourtant, depuis ces dernières années, se voyant vieillir seul, les courses avaient été un exutoire à sa solitude, à ses démons. Et cette jument en avait été le point d’orgue, elle était devenue le cache-misère de sa vie monotone qu’il abjectait. Il ne se supportait plus, il avait besoin d’un ailleurs,

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents