L
188 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'Homme sec

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
188 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

L'homme sec, c'est le premier roman de François Barberousse. Publié en 1935, il aurait dû compter parmi les grands classiques de la littérature française, mais l'histoire avait décidé d'oublier injustement son auteur. De par son naturel, sa sincérité, son équilibre et les réflexions qu'il suggère, ce roman reste le plus beau et le plus dur portrait dressé de la Sologne. Le tableau qu'il brosse de la société paysanne et du petit peuple des braconniers entre deux guerres brille par sa justesse. L'homme sec, c'est une galerie complète de personnages singuliers, pétris de faiblesses et de contradictions, qui ne sont ni des archétypes ni des caricatures. Ce roman n'a rien de bucolique, il est empreint de la noirceur et de la dureté de l'époque. Le fantôme de la guerre de 14 rode encore, l'après-crise de 1929 pèse sur le monde paysan. Entre la Sologne et le Berry, les prémices du Front populaire agitent le petit monde des journaliers. Une dramaturgie inexorable s'installe au fil de la vie qui s'écoule à travers le parcours de l'homme sec, ce pas grand chose, à mi-chemin entre les moins que rien et les gens de peu.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 décembre 2013
Nombre de lectures 25
EAN13 9782365752442
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0056€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

François Barberousse
L’Homme-sec
Roman
AVERTISSEMENT
Après tant d’autres, j’ai écrit des pages paysannes .
Je ne m’illusionne pas sur leur valeur. Le seul mér ite que je revendique pour elles, est celui d’avoir été écrites par un paysan. Un vrai, u n frère de Sylvain, de Bertine, de Léon, de Georgette et de l’Homme Sec.
Qu’on ne s’y trompe pas : la chose est beaucoup plu s rare qu’on ne le croit.
Pour être un vrai paysan, il ne suffit pas d’être f ils ou petit-fils de paysan et de vivre à la campagne. Il faut avoir peiné sur la glèbe, il faut avoir courbé son dos sur la charrue et tiré la faux dans les prés. Et non pas en amateur, en dilettante, mais pour « manger son pain à la sueur de son front ».
* *
*
Mes personnages ne sont pas des êtres artificiels : ils ont tous existé. On me pardonnera de les avoir rapprochés les uns des autr es et d’avoir cousu ensemble leurs aventures isolées dans la réalité. C’est la seule l iberté que j’ai prise.
J’ai tenté de les montrer tels que je les ai connus , tels qu’ils sont, tel que je fus moi-même, et je les ai laissés parler avec leurs mots d e tous les jours : en somme, une photographie prise dans la lumière crue et présenté e volontairement sans retouche.
Car, je crois que le moment venu, Georgette qui jet a son fœtus aux pourceaux, l’Homme-Sec qui s’accoupla avec une bête et viola u ne fillette, seront plus près de Dieu que le bourgeois Patrocle.
« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin et vous négligez les choses les plus importantes de la loi...
« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, pendant qu’au-dedans vous êtes pl eins de rapines et d’intempérance.»
(Saint Mathieu, chap. XXIII)
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents