L Humanité à la Porte du vingt-et-unième siècle
248 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Humanité à la Porte du vingt-et-unième siècle , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
248 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’Homme a son histoire, elle est passionnante et remonterait à une très longue période qui l’a vu traverser de multiples étapes depuis son apparition. Son évolution l’a transformée graduellement jusqu’à épouser la forme du genre humain actuel. Après une épopée préhistorique caractérisée par un mode de vie très primitif, l’Humanité est parvenue à se prendre en charge en levant tous les obstacles et les problèmes de sa survie, de son évolution et de son expansion. Des millions de siècles se sont ainsi écoulés avant que l’Humanité ne parvienne à amorcer les prémices d’un début de développement, en instaurant les fondements des premiers peuplements, puis des premières Civilisations, à travers des Empires et des Royaumes puissants qui se sont succédés à eux-mêmes en Mésopotamie, en Égypte, en Chine et en Méditerranée.
Après avoir vécu des périodes d’épanouissement, d’apogée ainsi que des confrontations historiques, une grande partie de ces Civilisations naissantes ont fini par être perturbées par de multiples déferlements d’invasions de hordes barbares qui ont freiné leur élan, puis se sont engagées dans des guerres de religions sans fin, caractérisées par des périodes troubles et des croisades répétées. Il s’en est suivi une période d’explorations de nouveaux territoires, une véritable fièvre de conquêtes et d’accès aux marchés de produits précieux, ainsi qu’une meilleure compréhension de certains mondes encore inconnus, ouvrant ainsi à l’Europe le chemin de ses grandes aventures coloniales qui allaient changer profondément l’avenir de l’Occident. En effet une véritable révolution industrielle allait suivre et permettre une nouvelle forme de développement marqué du sceau de la démocratie, des sciences et du savoir, l’Humanité était enfin arrivée à la modernité et à un mode de vie ou l’homme avait atteint un niveau appréciable de développement et une évolution non négligeable. Quel chemin fantastique parcouru !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 octobre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782312062730
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Extrait

L’Humanité à la Porte du vingt-et-unième siècle
Farouk Allal
L’Humanité à la Porte du vingt-et-unième siècle
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© Les Éditions du Net, 2018
ISBN : 978-2-312-06273-0
Avant -propos
C’est dans une agitation surprenante et une accumulation d’évènements inattendus que notre Planète a ouvert sa porte à ce Troisième Millénaire qui a introduit un nouveau siècle. La question humaine y apparait au grand jour comme une actualité tellement irréelle qu’elle nous renvoie par sa similitude à un passé très lointain. Ce début du XXI e siècle a marqué de son empreinte un changement impressionnant autant de son espace que de son temps, dont le rythme et l’accélération sont ressentis par toute l’Humanité avec crainte et appréhension. L’esprit humain ambitieux dans ses prétentions impossibles, a franchi le Rubicon pour certain, se croyant être à l’abri de tous les cauchemars de la vie terrestre et de ses déboires. Mais, pour la grande multitude, une réalité frémissante qui inquiète semble la retenir et la rattraper, comme pour la dévier vers un avenir problématique et incertain. L’Humanité pénètre un nouveau siècle dont l’ouverture déstabilisante se particularise par une attractivité surprenante, réveillant la conscience de l’Homme et provocant son intelligence. Comme si le temps, subissant une mutation par la modification de sa mesure et de sa dimension, prenait de plus en plus de vitesse et devenait de plus en plus précieux, sans que l’Homme n’en mesure sa portée et ses conséquences. Le rétrécissement du temps disponible n’est-il qu’une vue de l’esprit pour l’Homme ou une réelle ressource de l’Univers qui s’épuise ?
La vision de l’Homme moderne, en recherchant à « gagner du temps », a en fait rendu ce temps encore plus précieux et plus rare, à tel point qu’il a fini par canaliser la dimension humaine, en l’enfermant et en brisant ses valeurs. N’est-ce pas là quelques indices de signes prémonitoires d’un profond changement que semble ressentir l’Humanité, comme ceux que la Planète a souvent connu par le passé ? Ce début de Millénaire commence en tous cas à surprendre par tout un cortège de manifestations insolites aux conséquences imprévisibles. L’émergence radicale et apparente de mouvements sociaux qui se généralisent et les réactions incontrôlables de certaines communautés ne représentent-ils pas les prémices et les fondements d’une nouvelle ère ?
L’Humanité a-t-elle décidé de prendre à bras le corps sa destinée et son avenir dans un sursaut de réactions et de revendications désordonnées mais légitimes ? Elle a en tout cas commencé à forcer les règles qui étouffaient son destin en exprimant haut et fort sa colère et la réalité de ses priorités, des doléances longtemps laissées pour compte. Décidé à rompre les chaines d’un passé qui l’ont longtemps emprisonné, l’Homme a ouvert les voies d’une nouvelle ère, une époque d’évènements qui vont inscrire pour toujours sa volonté et son engagement à changer le cours de son histoire. L’Humanité en fièvre attire toutes les attentions et les curiosités, tout en occupant l’esprit des scientifiques, des intellectuels et surtout de tous les croyants et religieux. Une telle agitation qui se banalise dans sa persistance, inquiète cependant les sages et ne peut laisser place à l’indifférence. Le début de ce siècle a en effet bien montré sa particularité et sa grande différence par rapport au siècle passé et ce, eu égard à un grand nombre de faits exceptionnels. Il a ainsi vu naitre une accumulation surprenante d’évènements et de situations autant paradoxales qu’inattendues. Une telle flamme incontrôlable de changement social est –elle née par hasard ? Elle continue en tout cas à voir le jour en se multipliant et en prenant une dimension impressionnante que les gouvernants ne veulent pas percevoir. Ces Révolutions sociales spontanées n’ont pas manqué de surprendre et d’interpeler aussi bien le commun des mortels, que les sociétés et les nations, ainsi que les pôles d’intelligences et de sagesse.
Mais ou va donc l’Humanité entière et non pas seulement sa partie privilégiée qui se croit détentrice d’une délégation de pouvoir d’être heureuse au nom d’une misère humaine qu’on ose peu regarder dans tous ses détails ? Est-ce le seul choix que celui d’une évolution ambitieuse, mais restrictive, qui semble être réservée à des chevaliers modernes, des princes et des rois d’un temps qui est révolu ? Ne sommes-nous pas témoins de certains modes de gouvernance ridicules et pourtant admis par une mondialisation discutable dans sa forme. De ce fait, certaines classes issues de ce « nouveau monde économique » ne mènent-t-ils pas une croisade insensée pour conserver les bienfaits d’une vie dorée pendant que le reste du monde continue d’être soumis à la pression de ce temps et à la surprise de ses tourmentes ?
Transportée et guidée malgré elle, malmenée et trainée, cette tranche sensible de l’Humanité est même prête à se soumettre à n’importe quelle idéologie, pourvue qu’elle la nourrisse et qu’elle comble ses espoirs. Elle est donc littéralement aspirée vers ce nouveau millénaire dans un enchainement en cascade de fléaux et d’apocalypses que les mécanismes de la modernité n’arrivent vraiment pas à endiguer. Pire encore, l’évolution inaccessible pour certaines couches, semble encourager la culture de la haine et de la violence qui prolifère dans des ghettos cache-misères en expansion. Cette culture d’obstination des jeunesses éveillées et mécontentes est un signe de refus à continuer de supporter un sort qu’elles n’ont pas choisi. C’est plus l’expression d’une réalité inadmissible et insupportable d’être condamnée à vie, à subir l’enfermement, la dépendance ainsi que les conséquences de tous les désagréments des désordres sociaux. Comment donc parvenir à s’accrocher à ces modes de vie envoutants qui défilent ailleurs en se renouvelant, et comment pouvoir bénéficier des bienfaits de la modernité et de ses tentations de moins en moins accessibles ?
L’Humanité est ainsi brutalement rattrapée par des questions de fonds, autant préoccupantes qu’essentielles, en rapport aussi bien aux difficultés multiples découlant des modes d’existence que des confrontations que les Hommes n’ont pas manqué de générer. Le passé et l’avenir autant des sociétés que des Civilisations ont toujours été d’actualité ainsi que des références pour une réelle vision de leur évolution et de l’environnement même moderne dans lequel elles se développent. Elles dégagent hélas une grande part d’aberrations et de contradictions de divers ordres qui se sont banalisées en s’érigeant dans une normalité désespérante dans certains territoires, confirmant une régression relative de la qualité de la vie pour une part importante de l’Humanité. Son équilibre connaît en ce début du nouveau millénaire une période dangereuse d’instabilité qui prend des propensions inquiétantes. Il est donc urgent de maitriser et d’encadrer cette situation au plus vite en y apportant les mesures qui s’imposent et les correctifs rassurants et nécessaires au réconfort des sociétés, et ce afin de les rétablir dans une trajectoire convaincante vers un futur acceptable.
En effet, pour bon nombres de sociétés et de groupes humains, il n’y a que dans leur rêve, leur foi et leur croyance que réside le besoin, l’envie et l’espoir d’une vie et d’un monde meilleur. Ainsi, les clés d’ouverture des dures remparts qui les séparent d’un autre monde plus reposant ne sont qu’une vue chimérique de l’esprit, des clés précieuses que le temps a toujours emporté. Partout dans le monde, la croissance globale trop rapide car incontrôlée de certaines sociétés, a suffi pour aspirer l’Homme dans un environnement planétaire de plus en plus agité et complexe qui a fini par avoir raison de son esprit humaniste. Cette évolution a réellement pris les commandes et la direction d’un développement tel que le bien-être humain, traditionnellement apporté à l’origine par un milieu social de proximité, actif, équilib

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents