Épicuriel - Genèse du Mal - Tome 3 : Tentation
342 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Épicuriel - Genèse du Mal - Tome 3 : Tentation , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
342 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Diplômée d'Épicuriel, Sandra fera tout pour réaliser son rêve de toujours, vivre de sa plume. Cet espoir est à portée de main, hélas un grain de sable remet tout en cause : sa grossesse ! L’enfant, un garçon, est destiné à commander l’armée infernale de son maléfique géniteur... Terrorisée, la jeune femme refuse de mettre au monde l’héritier tant désiré par Lucifer, l’Antéchrist. À Pandémonium, le diable affûte ses armes et prépare la naissance de son fils. Les démons, déjà, proclament leur allégeance au futur prince des ténèbres. Sandra devra faire un choix déterminant : sacrifier son bébé, qui porte les germes de la destruction en lui, ou donner naissance à un hybride voué à exterminer la race humaine...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782493219091
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0045€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Épicuriel - Genèse du Mal
 
Tome 3
 
Tentation
 
Dédicace
 
 
 
 
Alexandrine Solane
« En collaboration avec Khunlung »
 
 
Épicuriel - Genèse du Mal
 
Tome 3
 
Tentation

«Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays. L’auteur ou l’éditeur est seul propriétaire des droits et responsable du contenu de ce livre. Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.»
 
 
© Alexandrine Solane
Éditions Plumes de Mimi éditions, 122 rue de l’Argonne 62117 Brebières.
Siret : 84469800100014
ISBN papier : 978-2-493219-10-7
ISBN numérique : 978-2-493219-09-1
Dépôt légal : 09/2021
 
Alexandrine Solane
 
On peut lire tant de choses à travers les lignes, à la pointe d’un stylo...
Alexandrine vit dans les Bouches-du-Rhône, elle a trente-neuf ans.
En 2020, Épicuriel « Genèse du mal » et « Envoûtement » posent les premières fondations d’une saga fantastique, entre anges et démons, passion et amour, chez Plumes de Mimi Éditions.
Ses romans sont un mélange de science-fiction, fantastique, parfois dans un cadre historique.
La même année, elle a également publié « La Femme Philosophale », une version modernisée d’une légende médiévale.
En 2021, « La dynastie des Sambourg » est mise à l’honneur parmi les sagas historiques chez Plumes de Mimi éditions. Une histoire qui conjugue passion, amour interdit, sorcellerie et défiance des lois. 
Curieuse, Alexandrine se passionne pour l’Histoire, l’archéologie, les mythes et légendes. Son premier roman paru en 2007 « Le Cercle de Stonehenge » mêle sorcellerie et démons.       
 
Retrouvez Alexandrine sur sa page :
https://www.facebook.com/profile.php?id=100005562825708
et sur son site :
https://alexandrinesolane.wordpress.com/actualites/

 
 
 
 
 
À Khunlung,
Table des matières
Résumé des tomes précédents
Chapitre 1 – Nouvelle vie
Chapitre 2 - Mère et Fils
Chapitre 3 – Fusion charnelle
Chapitre 4 – Disco DJ
Chapitre 5 – Moi, Jenna Lopez
Chapitre 6 – Joey X
Chapitre 7 – Amour démoniaque
Chapitre 8 – Les vertus du sexe
Chapitre 9 - Millénaire
Chapitre 10 - Sorcellerie
Chapitre 11 - Héritier
Chapitre 12 – Indice(s)

 
Résumé des tomes précédents
Los Angeles, années 90. Sandra Cyrus, âgée de quinze ans, est heureuse. Elle réalise son rêve de devenir écrivain à « Épicuriel », high school d’excellence. Sexy et provocante, elle fait tourner toutes les têtes, mais elle se réserve pour le grand amour. Elle est entourée d’Aurore, sa meilleure amie, Joey, dragueur invétéré, et James « monsieur parano ».
Un jour, James lui demande son aide. Familière du surnaturel, elle invoque les puissances des ténèbres et le diable, Satan ou Lucifer « Le Porteur de Lumière ». Ce dernier, épris d’elle à la minute où il l’aperçoit, la viole.
Dès lors, il la poursuivra de ses assiduités, la harcelant ou la menaçant. Très vite, il révèle ses intentions : l’épouser et la féconder. Elle est partagée entre attirance malsaine qu’elle ressent malgré les circonstances et dégoût.
Parallèlement, elle mène l’enquête sur des phénomènes paranormaux : extraterrestres, sorciers, cyborgs ou hybrides... Son lien avec Lucifer lui fait découvrir le monde de l’enfer.
À plusieurs reprises, il la sauvera et elle est déchirée entre sa morale et son côté sombre. Ygam, un démon protecteur, est chargé par l’ange déchu de la seconder.
Elle rencontre un jeune humain, Kevin Donovan, et accepte sa demande en mariage. Hélas, son rival diabolique lui arrache le cœur le jour des noces. Dieu lui « prête » sa force pour qu’elle puisse affronter Lucifer. Ce n’est que partie remise pour le seigneur de Pandémonium.
Après plus d’un an à lutter, Sandra succombe et elle se donne à Lucifer. Un mois après, elle apprend qu’elle est enceinte. Le futur père est fou de joie, il l’empêche d’avorter. Seulement, un ovni l’enlève et elle met au monde prématurément une petite fille. Sur Terre, Lucifer les récupère et il nomme l’enfant « Jalhel ».
La princesse, d’une beauté stupéfiante, hypnotise son entourage et Aurore l’adore.
Sandra devient alors l’épouse de Lucifer et la reine de l’enfer. Elle poursuit sa scolarité, pendant qu’une nourrice démoniaque veille sur son bébé.
Pendant quatre années, l’héroïne s’initie à un érotisme sauvage, la cruauté et la passion, grâce à son amant infernal. Il tente de la persuader d’enfanter un fils, mais elle refuse. Elle veut aller au paradis et redoute qu’un garçon annihile la race humaine...
Les trois amis de Sandra seront torturés, manipulés et écartés d’elle de toutes les façons possibles par le seigneur des ténèbres.
Les quatre jeunes décrochent leur diplôme d’auteur professionnel. Ils sont prêts à entrer dans la vie adulte !
À la fin du tome 2, la mère de Jalhel découvre sa seconde grossesse...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Los Angeles
 
Juillet 1998-Mai 1999
 
 
Chapitre 1 – Nouvelle vie
1er juillet 1998
Commencé à lister les différentes maisons d’édition de Los Angeles.
 
Les cartons s’amoncèlent dans ma chambre et le salon. Ils forment des tours branlantes et Jalhel adore jouer avec. Elle se planque dedans et les utilise pour improviser une cabane. La puce est tellement ravie que j’ai dû l’empêcher de dormir dans ces emballages rigides. Il y a quelques jours, je l’ai surprise tapant « j’aime maman, père bien-aimé » sur ma machine à écrire.
Je suis un écrivain – auteure diplômée de la prestigieuse école ÉPICURIEL – et ma fille m’a toujours vu écrire depuis sa naissance. Je prends des notes, effectue des recherches à la bibliothèque et elle m’a souvent accompagné dans ce temple du savoir. Alors ce n’est pas étonnant qu’elle désire m’imiter. Suivra-t-elle mes traces ou est-ce une lubie de bébé ? Allez savoir avec une descendante du diable !
En parlant de bébé... Le jour où j’ai reçu la lettre du high school, m’annonçant une éclatante réussite au PL 1  2, j’ai fait un test de grossesse. Positif, hélas ! Je porte l’engeance maudite de Lucifer, je sais qu’il s’agit d’un garçon. Depuis notre rencontre, Satan me harcèle pour que je lui donne un fils. Qui sera son ambassadeur sur Terre, le lien entre Pandémonium et la surface. Techniquement, il est l’Antéchrist, un demi-démon qui conduira notre monde à sa perte. Par « notre monde », j’entends celui des humains, naturellement. Mon Dieu, mon amant – dont je suis irrationnellement éprise – n’a jamais dissimulé son intention d’asservir la race d’Adam et d’Ève... Mais il ne m’a jamais dit comment ni quand. Ce fourbe me livrerait l’info si j’attendais son fils !
Je ne doute pas que cet enfant sera beau, intelligent et qu’il ressemblera à son père, le dieu du mal. Et c’est bien le problème ! Son héritier, qui grandit dans mon ventre, sera aussi un mâle violent, obsédé sexuel, manipulateur et mégalo. Non, je n’engendrerai pas un monstre pareil. Pour l’instant, ni le géniteur ni mon entourage n’est au courant. Ce qui aurait dû être un heureux évènement se transforme en parcours de croix. Je veux me faire avorter. Je dois agir vite avant que Lucifer le découvre. Il m’a expliqué que, pendant un mois, il ne peut détecter la présence de ses Néphilims. Or, je suis enceinte de quatre semaines exactement...
 
— Je n’arrive pas à croire que la cérémonie des remises de diplômes ait été avancée ! s’exclame Aurore.
 
Ma meilleure amie s’amuse à natter ma poupée, si belle, si insolente aussi. Jalhel me ressemble chaque jour davantage et mon égo en ronronne d’aise, je l’avoue.
Peu de temps après l’annonce des résultats, le secrétariat avait contacté chaque élève de ma classe : un mystérieux mécène avait versé une généreuse contribution à mon lycée. Il exigeait que nous soyons diplômés le plus tôt possible. Donc la commémoration, qui devait avoir lieu en septembre, avait été reportée le 1 er juillet. Cet après-midi, précisément.
 
— Aurore, tu connais l’identité de ce philanthrope, ironisé-je.
— Bien sûr, je ne peux approuver ses actes, mais ton fiancé nous paie la tenue et le cocktail. Je ne vais pas m’en plaindre !
 
Oserai-je lui avouer que Lucifer a manœuvré dans l’ombre pour me complaire ? Plus d’une fois, je lui ai affirmé : « la cérémonie est trop loin, c’est une éternité ». Il m’adore et il est prêt à tout pour moi. Il m’a prise au mot ! Pourtant, je crains de le revoir. Il découvrira ma grossesse et mon rejet viscéral, instinctif de son fils tant désiré. Depuis des années, nous nous disputons à ce sujet et chacun campe sur ses positions. Bien sûr, c’est moi qui ai raison !
 
— Prête pour le discours ? demande-t-elle.
— Oui, je suis prête, Aurore.
 
Major de ma promotion, j’ai été choisie par mes professeurs pour prononcer une allocution. Perturbée par ma grossesse, j’ai l’esprit ailleurs et j’ai eu du mal à écrire le speech.
 
— Pourquoi tu ne veux pas que je le lise ?
— C’est censé être une surprise !
— Euh, est-ce qu’ il sera là ?
— À ton avis ? Oui, il adore se montrer et il pourra parader !
 
Jalhel se lève du canapé, Aurore dépose le peigne à côté d’elle. Ma fille s’approche de moi et elle tend le doigt vers mon ventre. Une sueur froide m’envahit, je ne sais pas comment, mais elle a compris la situation. Elle a perçu l’existence de l’embryon en moi. Si elle prévient son père...
 
— Maman, maman.
— Jalhel, c’est ta maman oui.
— Jalhel, tes grands-parents arrivent bientôt. Va te préparer, ma chérie.
 
La petite me fixe toujours, puis file dans notre chambre. Mes parents doivent venir la chercher et ils nous rejoindront directement à Épicuriel. Aurore et moi nous changerons chez moi, pour cet après-midi exceptionnel. Et la nuit sera longue…
 
— Le lycée, c’est fini, soupire-t-elle.
— Enfin ! J’ai adoré ces quatre années, mais elles ont été longues et intenses.
 
Si je dois faire un bilan, je ne saurais pas par où commencer : entre mon viol, la naissance de ma fille et mes enquêtes surnaturelles. La passion unique et le sexe sans tabou avec lui . J’ai croisé des extraterrestres, des couples incestueux, un cyborg, et des vierges ensemencées ! Une aubaine et une sacrée matière pour l’écrivain que je suis.
 
— Tu déménages la semaine prochaine, c’est ça ?
— Oui, j’ai les meilleurs parents du monde.
 
Étant sûrs que je réussirais, ceux-ci m’ont fait la surprise de me louer un appartement. J’ignore dans quel quartier, juste qu’il y a deux chambres. «  Sandra, tu es la meilleure étudiante d’Épicuriel et il est temps que Jalhel ait son propre espace. », m’ont-ils dit.
Les garçons de ma bande doivent s’installer dans un vaste loft, à rénover. Ce sacré Joey allie l’utile à l’agréable puisque le lieu possède vue sur la baie Santa Monica et est situé à proximité du bar où il travaille. Monsieur parano, lui, bosse dans un entrepôt. Joey et James récupéreront l’électroménager du studio, puisque mon nouveau logement est déjà équipé.
 
— Nous aurions dû être colocataires, dit Aurore.
— Je n’avais pas prévu d’avoir un enfant !
 
Ni même deux... Songeuse, elle s’imagine un quotidien où nous aurions partagé repas, soirées télé et projets littéraires. Hélas, rien de tout cela n’arrivera et je le regrette profondément. Je me sens vaguement honteuse, coupable, parce que ma relation avec le démon suprême en est la cause. Lucifer m’a beaucoup donné – érotisme, amour et puissance – mais il m’a beaucoup pris également. Mon innocence, mon avenir et presque mes amis.
 
— Joey et James acquièrent leur indépendance. Moi, je reste chez mes parents et j’économise. Sandra, comment paieras-tu le loyer ?
— Tu te rappelles, j’ai donné des cours particuliers à une élève d’Épicuriel ? Eh bien, je vais poursuivre dans cette voie. J’ai déjà trois élèves.
— Si vite ! Comment as-tu fait ?
— J’ai posté des annonces dans un journal, réponds-je.
 
La sonnette retentit et mes parents entrent dans le studio. Jalhel les a entendus, elle se précipite vers eux :
 
— Grandpa, grandma ! dit-elle, joyeusement.
 
Un grand sourire illumine le visage de mon père. David et Piper Cyrus sont toujours aussi séduisants et amoureux l’un de l’autre. Je crois, que ce sont les seuls humains de mon entourage à afficher une telle passion malgré le temps. Mon Lucifer est hors catégorie et il remporte tous mes suffrages !
 
— Ma chérie, ma jolie princesse, dit papa, la soulevant.
— Grandpa, grandma, glapit-elle.
 
Il la couvre de baisers. Maman admire Jalhel , pleine de tendresse. Lorsque j’ai accouché, ils rejetaient pourtant ma fille. Mais on ne peut résister à une aussi jolie petite fille, un brin manipulatrice. Seront-ils aussi conciliants, avec un petit-fils ? Non... Un garçon représenterait la force et l’immoralité à l’état pur. Sans doute imaginent-ils que Jalhel sera moins violente que son père.
 
— Allons-y, dit Jalhel, de sa petite voix.
 
La miss ajuste son minuscule sac sur ses épaules. Mes parents s’éloignent déjà, tandis que Jalhel me fait signe de la main.
 
— Ne soyez pas en retard, les filles !
— Jalhel, sois... sage.
 
La recommandation arrache un ricanement à ma fille. La porte claque derrière eux. Aurore s’avance vers la chambre :
 
— Je me change.
— As-tu besoin d’aide ?
— Obsédée !
— J’espère que tu ne seras pas habillée comme une nonne sous la robe !
 
Aurore râle. Hilare, je la laisse se changer dans ma piaule. Chaque élève aura une « robe » et un chapeau carré à pompons de couleur bordeaux, l’année de la promotion 1998 brodée dessus 2 . Pour ma part, je porterais sous cet uniforme l’une de mes robes préférées, rouge. Comment mon chéri m’accueillera-t-il à Épicuriel ? Discrètement ou non ? Il adore l’esbroufe, la vantardise. Je crains le pire.
Aurore ouvre la porte quelques instants plus tard, et m’appelle :
 
— Sandra !
— J’arrive.
 
Je suis estomaquée : pour la première fois, mon amie ose réellement mettre en valeur ses formes. Sa robe est un sculptural fourreau, très ajusté. Elle a relevé ses cheveux et dévoilé sa nuque.
 
— Tu es époustouflante !
— C’est tout à fait le genre que je pourrais porter. À mon tour.
...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents