Equatoria T2 : la sixième tribu
272 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Equatoria T2 : la sixième tribu , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
272 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Presque deux Cent-Jours-an, que la terre s’est arrêtée de tourner. Le Chaos engendré, a bouleversé notre planète, provoquant la plus grande extinction animale et végétale, jamais connue.Les Peuples du Nord se croyaient les uniques survivants de ce cataclysme, trouvant un fragile équilibre pour préserver cette dernière étincelle d’humanité !Zori, trouvé 16 jours-an plus tôt, par les Nomades lors de leur perpétuelle tournante jour-annuelle, est la preuve du contraire. Accompagné de ses amis, il quitte le confort des hommitières de sa colonie pour partir à la recherche d’explications sur ses origines, pensant que résoudre cette énigme sera la solution pour éloigner les sombres menaces planant autour des tribus.Luther le leader des coureurs, l’une des deux tribus itinérantes, va de colonie en colonie pour rassembler les chefs de clan. Tous doivent assister au prochain grand conseil, qui se tiendra au crépuscule, sur l’ancienne île d’Antigua.L’autre tribu mobile parcourt les côtes Équatoriennes, toujours ignorante des mauvaises, comme des bonnes nouvelles. Mais Tao, le chef de ces Fuyards, commence à prendre conscience du péril qui rode autour d’eux.Un Danger venant d’un autre temps !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2019
Nombre de lectures 37
EAN13 9791022793674
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

ÉQUATORIA  
 
 
2 : LA SIXIÈME TRIBU  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roman d’anticipation de Franck Sanse  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Copyright © 2019 Franck Sanse  
Tous droits réservés/Code ISBN : 9 79-1 0-227-9367-4  
 
Remerciements  
 
À mes premiers lecteurs, pour leurs bienveillances et leurs indulgences.  
Merci de ne pas m’avoir tenu rigueur des erreurs commises dans la parution de mon premier roman.  
 
L’auto-édition est un parcours semé d’embûches et comme d’autres avant moi, je suis tombé dans quelques pièges que j’espère avoir évité pour ce nouveau roman.  
À savoir une édition avec un interligne un peu trop serré, pour limiter les frais d’impressions, seulement motivé par le souci de garder un prix raisonnable.  
Une version comportant trop de fautes, malgré de nombreuses relectures. Le recours à un correcteur dont c’est le métier ou à un logiciel digne de ce nom, s’est effacé devant mon impatience de livrer au public, un travail long de deux années.  
 
Ce mea culpa s’imposait, ce qui étonnera mes connaissances tant je peux être parfois obstiné !  
Mais fautes avouées, à moitié pardonnées !  
 
Toutefois, les critiques qui m’importaient le plus restaient les commentaires sur le contenu, sur le fond de l’histoire plus que sur la forme.  
Pour mon plus grand plaisir, nombre d’entre vous se sont passionnés pour les péripéties de mes héros, dans ce Monde chaotique.  
Ces nombreux retours positifs m’ont encouragé à écrire le tome 2, pour satisfaire l’impatience de certains à découvrir la suite des aventures d’Équatoria.  
 
Bonne lecture à vous tous...  
 
 
 
 
Chapitre  
 
PASSAGER CLANDESTIN - À DÉCOUVERT - LA DISPARITION - CRUEL DILEMME - INTRUSION - À VIVE ALLURE - FILATURE - LE FARDEAU  - UNE LUEUR DANS LA NUIT - TOCCOA - LANZAROTE - LE JARDIN D’ÉDEN - MARGARETH - CAPTIF - DANS LE SECRET - SÉPARATION DES POUVOIRS - PLUS BLANC QUE BLANC – LA MINE DE SALT LAKE - PERMIS DE VIVRE – COURS DE SYVICULTURE – LES SURVIVANTS - ANNY - ALLIANCE - CONSPIRATION LÉGALE - LES PROMESSES DE L’AUBE - UN EVEIL DIFFICILE – ENFIN SEULS ! - RETROUVAILLES À MÉRIDIAN - CONFIDENCE POUR CONFIDENCE – DES NOUVELLES FRAÎCHES – RETOUR À LA NATURE – PRÉPARATIFS - FACE À LA LOI – FEU DE CAMPS - VERDICT- NAUTRE ET DÉCOUVERTES – RETOUR VERS LE PASSÉ – UNE SI LONGUE ATTENTE - UN NOUVEAU MONDE- VU DU CIEL  -LE CONSEIL DES PEUPLES DU NORD – À L'AFFÛT - INTRONISATION - CONFRONTATION – DÉCLARATION DE GUERRE  
 
 
Chapitre Annexe  
 
Recette conservation  
Recette savon  
Rrequel (7 parties)  
Discours d’inauguration  
Les dix commandements  
Le rôle des forêts sur notre planète  
Les 6 grandes extinctions  
 
Avant-propos  
 
Lors de journées signatures, pour faire découvrir mon roman et donner envie à des inconnus de partager mon univers, j’hésitais à présenter mon livre, comme une œuvre de science-fiction pour ne pas effrayer toute une partie de lecteurs potentiels.  
Ce genre littéraire ne se débarrasse pas de ces stéréotypes, souvent associés à l’espace, aux extra-terrestres ou à un monde futuriste aussi farfelu que fantaisiste, certains préférant le « réel » et le « concret ».  
Je me retrouvais seul à mon pupitre, devant tout un rayon de livres à succès, essayant de capter l’attention des gens tel un colporteur d’un remède miracle, afin de leur vendre le premier livre d’un illustre inconnu.  
Comment détourner des lecteurs potentiels, certains n’étant motivés que par une unique envie! Celle de lire une bonne biographie de Michelle Obama au coin du feu, nous étions en novembre, Winter is coming !  
Pouvais-je lutter contre les difficultés et les épreuves traversées, par cette pauvre femme pendant les deux mandats de son mari ? Même si assurément, les dizaines de millions de dollars de droits d’auteur pour un livre, écrit par quelqu’un d’autre, la consoleraient de son malheur d’avoir été la femme du président !  
Par chance, tous n’aiment pas les récits relatant des parcours de vies « exceptionnels », d’autres préfèrent un bon Zemmour ?  
Le philosophe, numéro un des ventes, vous dessinant les contours d’une France qui se meurt à cause de l’immigration. En le lisant, vous saurez pourquoi il vaut mieux s’appeler Jean, plutôt que Mouloud ! Chantal, c’est quand même plus Français qu’Hapsatou, non ?  
 
Heureusement pour moi, je n’étais pas entouré que de ces deux chefs-d’œuvre de littérature moderne. Dans leurs ombres se trouvaient des œuvres mineures, comme le dernier Renaudot ou le tout nouveau Goncourt.  
Je tentais donc de redéfinir mon livre comme une histoire d’anticipation écologique. Mais en leur précisant que le sujet principal de mon livre, la terre s’arrête de tourner, je lisais aussitôt dans les yeux de certains de mes interlocuteurs, une certaine condescendance, voir une lassitude. Encore une histoire saugrenue sur la fin du monde !  
D’écrivain en herbe, je devenais un historien éphémère. Leur rappelant comment Claude Allègre, ancien ministre français et scientifique réputé, a imposé avec succès lors de la première décennie des années 2000, ses thèses climato-sceptiques.  
Plus prés de nous, se souvenir de ce grand président Donald Trump, qui martèle avec virulence, à grand coup de tweets assassins, ses positions négationnistes sur le réchauffement climatique de ces dernières années.  
Parfois, je devais me comparer (en toute modestie, je suis loin d’avoir leur talent) à des auteurs comme Jules Verne qui dès 1865, a eu l’outrecuidance d’imaginer des hommes marchant sur la lune !  
Et que dire de Georges Orwell décrivant une société régie par une pensée unique au moyen des écrans qui envahissent la sphère privée comme la sphère publique. Plus besoin de « Big Brother », nous fournissons volontiers sur les réseaux sociaux, toutes les informations utiles dont pourrait se servir un régime autoritaire. Et la liste est longue...  
J’invitais les incrédules à se plonger dans l’œuvre d’Asimov et sa vision sur la robotique moderne, à lire H-G Wells qui prédit, trente ans plut tôt, l’utilisation d’une bombe atomique dans son roman « La destruction libératrice ».  
Un jour la terre s’arrêtera de tourner, il ne lui fallait que 22 heures, il y a 400 millions d’années, pour effectuer sa rotation.  
Certes je vous l’accorde, ce n’est pas pour demain, nous avons du temps devant nous. Mais la fin du monde est sournoise et peut prendre diverses formes.  
Quand je vois l’état actuel de notre planète et de la direction que nous suivons, je m’interroge ?  
Ne serions-nous pas déjà au début de la sixième grande extinction, de l’annihilation de toute forme de vie sur terre ?  
Mais vous ne trouverez pas la réponse dans ce roman, tout cela n’est que de la science-fiction !  
 
Lavaur le 19 juin 2019  
 
Passager clandestin  
 
Julia se tortillait afin de moins souffrir de sa position inconfortable. À chaque trou, ornière ou gros galet, le camion effectuait un soubresaut qui la faisait parfois décoller du plancher en métal, de l’arrière de ce véhicule, aussi douillet qu’une brouette en bois dévalant le lit c

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents