Les légendes de la Moïra [Saison 1 - Épisode 2]
11 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les légendes de la Moïra [Saison 1 - Épisode 2]

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
11 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.



Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.



Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 12
EAN13 9782924664070
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait


Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.



Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.



Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière.

" />
Gavriel Howard Feist
Le serpent et la reine (Épisode II) © CKR Éditions, 2017
Illustration de couverture : Delphine Splingard, 2017 ISBN : 978-2-924664-07-0
Dépôt légal :Dépôt effectué en mars 2017 auprès de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Première version info@ckr-editions.com http://www.ckr-editions.com
À la mémoire de mon grand-père, André, un poète dans l’âme, parti ce 24 février 2017 vers de nouvelles contrées. Gavriel Howard Feist
De nos jours…
[Partie 3] Le baiser du serpent
Le cheval de Kendall renâcla. Ses sabots piétinaient le sol rocailleux en soulevant un épais nuage de poussière. La guerrière se pencha pour caresser l’encolure de sa monture. L’animal se détendit progressivement, mais la jeune femme préfèra mettre pied à terre pour le mener par la bride. Elle le guida jusqu’au bord d’un profond canyon, au fond duquel coulait une rivière. L’à-pic était si impressionnant qu’elle éprouva une soudaine sensation de vertige. La refoulant aussitôt, elle glissa une mèche rousse et bouclée derrière son oreille. Kendall déglutit silencieusement, s’efforçant de ne pas regarder le précipice qui semblait l’appeler. Un pont suspendu, fait de corde et de bois, reliait les deux versants. Elle s’en approcha, tenant la bride d’une main ferme, posa le pied sur le pont pour en éprouver la solidité, puis avança prudemment. L’animal résista quelques instants, avant de s’en remettre à la guerrière et de la suivre jusqu’au milieu de la passerelle. Un sifflement se fit brusquement entendre. Dans la seconde qui suivit, un grappin jaillit de l’une des parois du canyon. Celles-ci, percées de nombreuses anfractuosités, pouvaient servir d’abri à toutes sortes de créatures. La jeune femme tira sa lame au clair et frappa le projectile pour le faire dévier de sa trajectoire. Un second grappin s’accrocha presqu’immédiatement à la selle de l’animal. Celui-ci se cabra en hennissant, pris de panique, obligeant Kendall à s’en éloigner pour ne pas se faire piétiner. Tout en demeurant à distance raisonnable des sabots, elle chercha une ouverture pour venir couper la corde qui menaçait de précipiter sa monture dans le vide. La guerrière, tellement absorbée dans cette recherche, ne vit pas arriver deux nouveaux crochets. L’un d’eux la saisit à la taille, tandis que l’autre lui percuta violement le bras droit. Son épée lui échappa des mains et tomba vers la rivière en tournoyant longuement sur elle-même. Kendall n’eut pas le temps de se préoccuper de cette perte, car déjà le pont se mettait à tanguer sous ses pieds. Son cheval s’agita nerveusement pour ne pas être entraîné dans une chute mortelle. Malheureusement, ses efforts désespérés s’avérèrent vains. L’animal bascula dans un horrible hennissement. La passerelle se tordit aussitôt, projetant Kendall à la suite de sa monture. Celle-ci s’agrippa de toutes ses forces au grappin, dont la corde se tendit dans un mouvement de pendule. La paroi du canyon se rapprochait dangereusement de la jeune femme, qui s’y écrasa avec une violence inouïe. Le choc fut si brutal que l’une des épaulettes de son armure de cuir fut arrachée. Des étoiles se mirent à danser devant ses yeux, tandis qu’elle se sentait hissée par à-coups vers l’une des anfractuosités. Son environnement sombra alors progressivement dans les ténèbres, suspendue dans le vide. ***** Un bruit réveilla Kendall en sursaut. Instinctivement, elle voulut se remettre debout, mais son corps endolori refusa de lui obéir. Adossée à un mur froid et humide, la jeune femme ne put que constater, impuissante, qu’elle était maintenue captive dans ce qui se rapprochait le plus d’une geôle, dans laquelle seule une percée dans le haut plafond laissait filtrer une lumière blafarde. La guerrière baissa les yeux sur son armure à moitié déchiquetée, puis secoua lentement la tête de gauche à droite, surprise de ne s’être rien cassé. - C’est un miracle que je sois encore en vie après une telle chute, lâcha-t-elle avec une grimace douloureuse ! - Cela aurait été dommage que vous mouriez, répliqua une voix sifflante depuis un coin sombre. Vous n’auriez pas eu le loisir d’apprécier cette puanteur. - Qui… Qui êtes-vous ? Un homme trapu et grisonnant apparut dans la colonne de lumière qui descendait de la trouée. Ses joues étaient creusées par les privations et des cernes assombrissaient son regard malicieux. Il était vêtu d’une tunique en lambeaux et...
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents