Une enfance à Saigon
179 pages
Français

Une enfance à Saigon , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
179 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans ce roman autobiographique, la jeune narratrice nous fait découvrir le quotidien d'une famille saigonnaise de l'intérieur, à la fin de la colonisation française et à l'aube de la déroute des soldats américains au Vietnam, en dépit des bombes lâchées au-dessus des rizières. Les souvenirs abondent dans ce récit sensible et souvent plein d'humour qui relate une adolescence dans un univers que l'histoire s'apprête à faire basculer irrémédiablement. Un récit authentique, un témoignage fort.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2014
Nombre de lectures 29
EAN13 9782336357584
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0097€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

3DFLÀTXH« ª

GH O·LQWpULHXU j OD ÀQ GH OD FRORQLVDWLRQ IUDQoDLVH HW j

G·XQH MHXQH ÀOOH GpFRXYUDQW OD YLH FH TXL GRQQH XQ
FKDUPH SDUWLFXOLHU j FH UpFLW F·HVW TX·LO UHÁqWH ELHQ FHWWH

Catherine Brai

Une enfance
à Saigon

Roman

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
©ȱL’Harmattan,ȱ2014ȱ
5Ȭ7,ȱrueȱdeȱl’Ecoleȱpolytechnique,ȱ75005ȱParisȱ
ȱ
http://www.harmattan.frȱ
diffusion.harmattan@wanadoo.frȱ
harmattan1@wanadoo.frȱ
ISBNȱ:ȱ978Ȭ2Ȭ343Ȭ03588Ȭ8ȱ
ȱ
EANȱ:ȱ9782343035888

ȱ

UneȱenfanceȱàȱSaigon

Écrituresȱ
CollectionȱfondéeȱparȱMaguyȱAlbetȱ
ȱ

Boscȱ(Michel),ȱMarieȬLouise.ȱL’OrȱetȱlaȱRessource,ȱ2014.ȱ
Héricheȱ(MarieȬClaire),ȱLaȱVilla,ȱ2014.ȱ
Mussoȱ(Frédéric),ȱLeȱpetitȱBouddhaȱdeȱbronze,ȱ2014.ȱ
Guillardȱ(Noël),ȱEntreȱlesȱlignes,ȱ2014.ȱ
Pauletȱ(Marion),ȱLaȱpetiteȱfileuseȱdeȱsoie,ȱ2014.ȱ
Louarnȱ(Myriam),ȱLaȱtendresseȱdesȱéléphants,ȱ2014.ȱ
Redonȱ(Michel),ȱL’heureȱexacte,ȱ2014.ȱ
Plaisanceȱ(Daniel),ȱUnȱpapillonȱàȱl’âme,ȱ2014.ȱ
Baldesȱ(Myriam),ȱOùȱtuȱvas,ȱEvaȱ?,ȱ2014.ȱ
Paulȱ(Maela),ȱL’hommeȱàȱlaȱpeauȱdeȱsoie,ȱ2014.ȱ
Coutureȱ(Josiane),ȱCourtesȱéternités,ȱ2014.ȱ
Lecocqȱ(JeanȬMichel),ȱRejoinsȱlaȱmeuteȱ!,ȱ2014.ȱ
Bastienȱ(Danielle),ȱLaȱvie,ȱçaȱcommenceȱdemain,ȱ2014.ȱ
Boscȱ(Michel),ȱL’amourȱouȱsonȱombre,ȱ2014.ȱ
Guyonȱ(Isabelle),ȱMarseilleȱretrouvée,ȱ2014.ȱ
ȱ

**ȱ
Cesȱquinzeȱderniersȱtitresȱdeȱlaȱcollectionȱsontȱclassésȱparȱordreȱ
chronologiqueȱenȱcommençantȱparȱleȱplusȱrécent.ȱLaȱlisteȱcomplèteȱdesȱ
parutions,ȱavecȱuneȱcourteȱprésentationȱduȱcontenuȱdesȱouvrages,ȱȱ
peutȱêtreȱconsultéeȱsurȱleȱsiteȱwww.harmattan.frȱ
ȱȱ
ȱ

ȱ

CatherineȱBraiȱ

UneȱenfanceȱàȱSaigonȱ
ȱ
Romanȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
L’Harmattanȱ

Duȱmêmeȱauteurȱ
ȱ
Romanȱ
UnȱbarbareȱsousȱlesȱTropiques,ȱAixȬenȬProvence,ȱÉditionsȱ
Persée,ȱ2012.ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

Àȱmesȱdeuxȱmèresȱ

ȱ
ȱ
ȱ

Laȱmerȱmêmeȱgeléeȱaȱgardéȱlaȱformeȱdesȱvagues.ȱ

Leȱfiancéȱdeȱmaȱsœurȱetȱmoiȱ

Jocelyne,ȱmaȱsœurȱaînée,ȱétaitȱtrèsȱjolie.ȱGrande,ȱunȱbeauȱ
visageȱovale,ȱdesȱyeuxȱenȱamande,ȱuneȱjolieȱboucheȱcharȬ
nueȱetȱbienȱourlée,ȱunȱcouȱlongȱetȱfin.ȱElleȱseȱdéplaçaitȱavecȱ
grâce,ȱetȱsesȱparolesȱséduisantesȱ(elleȱavaitȱtoujoursȱunȱmotȱ
gentilȱpourȱchacun)ȱattiraientȱautourȱd’elleȱuneȱcourȱdeȱfiȬ
dèlesȱadmirateurs.ȱMaisȱqu’elleȱaitȱsaȱcourȱouȱpas,ȱelleȱneȱ
passaitȱpasȱinaperçue,ȱdeȱsorteȱqueȱj’adoraisȱmeȱpromenerȱ
avecȱelle.ȱEnȱsaȱprésence,ȱleȱmondeȱchangeaitȱd’aspectȱ:ȱilȱ
s’illuminaitȱdeȱsouriresȱetȱd’étincellesȱdansȱlesȱyeux.ȱIlsȱveȬ
naientȱtousȱnousȱdireȱbonjour,ȱsurtoutȱlesȱjeunesȱhommes.ȱ
Toutȱd’unȱcoup,ȱonȱs’intéressaitȱégalementȱàȱmoi.ȱOnȱmeȱ
demandaitȱsiȱj’allaisȱbien,ȱquelȱâgeȱj’avaisȱ(uneȱsemaineȱdeȱ
plusȱqueȱlaȱdernièreȱfoisȱoùȱonȱm’avaitȱposéȱlaȱsempiterȬ
nelleȱquestion),ȱsiȱjeȱtravaillaisȱbienȱàȱl’école…ȱDesȱquesȬ
tionsȱqueȱpersonneȱneȱmeȱposait,ȱpasȱmêmeȱmesȱparents.ȱ
J’avaisȱdeȱbonnesȱnotesȱetȱpourȱeux,ȱc’étaitȱuneȱévidence,ȱ
commeȱleȱfaitȱqueȱlesȱenfantsȱgrandissentȱouȱdoiventȱseȱ
nourrirȱchaqueȱjour,ȱpourȱgrandirȱencore.ȱ
Uneȱseuleȱfois,ȱquelqu’unȱmeȱvexaȱenȱseȱconfiantȱàȱ
Jocelyneȱ:ȱ
—ȱElleȱestȱdevenueȱvraimentȱmignonne,ȱtaȱjeuneȱsœurȱ!ȱ
—ȱCelleȬciȱ?ȱdemandaȬtȬelle.ȱ

11ȱ

—ȱCelleȬci,ȱbienȱsûr.ȱ(LeȱjeuneȱhommeȱavaitȱcertaineȬ
mentȱpeurȱqueȱjeȱleȱmordeȱs’ilȱdisaitȱleȱcontraire).ȱMaisȱsurȬ
toutȱl’autre,ȱlaȱplusȱgrande.ȱ
—ȱLisaȱ?ȱ
—ȱOui,ȱLisa.ȱDeȱtouteȱfaçon,ȱvousȱêtesȱtoutesȱjolies,ȱdansȱ
laȱfamille.ȱ
Enȱvoilàȱunȱdeȱcompliment,ȱenȱvoilàȱunȱautre,ȱpuisȱunȱ
autre.ȱ
C’étaitȱcommeȱsi,ȱdesȱprojecteursȱbraquésȱsurȱnous,ȱonȱ
nousȱenvoyaitȱdesȱfleurs.ȱJeȱsavaisȱqueȱtousȱlesȱcompliȬ
mentsȱétaientȱdestinésȱàȱmaȱsœur,ȱcarȱj’étaisȱencoreȱinviȬ
sibleȱauxȱyeuxȱdesȱgarçons,ȱmaisȱcesȱcomplimentsȱétaientȱ
laȱpromesseȱdeȱceȱqueȱjeȱseraisȱunȱjour.ȱAh,ȱqueȱc’étaitȱ
enivrantȱ!ȱ
ȱ
Àȱseizeȱansȱetȱdemi,ȱmaȱsœurȱJocelyneȱpensaitȱavoirȱ
trouvéȱl’hommeȱdeȱsaȱvie.ȱUnȱbeauȱprétendantȱdeȱsixȱansȱ
sonȱaîné,ȱmétisȱcommeȱnous.ȱExactementȱleȱmêmeȱméȬ
langeȱ:ȱunȱquartȱdeȱsangȱfrançaisȱetȱtroisȱquartsȱdeȱsangȱ
vietnamien.ȱMonȱgrandȬpèreȱpaternel,ȱqueȱjeȱneȱconnaîtraiȱ
qu’àȱl’âgeȱdeȱdixȬseptȱans,ȱétaitȱfrançais.ȱAujourd’hui,ȱbienȱ
desȱannéesȱaprès,ȱj’écrisȱ«ȱmétisȱ»ȱparceȱqueȱceȱmotȱestȱdeȬ
venuȱàȱlaȱmode.ȱMaisȱquandȱj’avaisȱonzeȱouȱdouzeȱans,ȱjeȱ
préféraisȱmeȱdésignerȱcommeȱ«ȱeurasienneȱ»,ȱleȱmotȱmétisȱ
ayantȱàȱl’époqueȱuneȱconnotationȱpéjorativeȱ;ȱilȱévoquaitȱleȱ
produitȱd’uneȱrelationȱpassagèreȱentreȱleȱcolonisateurȱetȱlaȱ
colonisée,ȱl’enfantȱquiȱn’appartenaitȱàȱaucuneȱcommuȬ
nautéȱproprementȱdite,ȱunȱbâtardȱenȱsomme.ȱEnȱrevanche,ȱ
l’eurasienȱestȱissuȱd’uneȱrelationȱ(quiȱpeutȱêtreȱstable)ȱentreȱ
desȱparentsȱdeȱdeuxȱcontinentsȱdifférentsȱ:ȱl’Europeȱetȱ
l’Asie.ȱCesȱparentsȱontȱpuȱseȱrencontrerȱdansȱleȱcadreȱdeȱ
leursȱétudesȱouȱdeȱleurȱtravail,ȱparȱexemple.ȱMaisȱcommeȱ
rienȱn’estȱparfait,ȱl’utilisationȱduȱtermeȱ«ȱeurasienȱ»ȱposeȱ

12ȱ

unȱautreȱproblèmeȱenȱdehorsȱduȱVietnamȱpuisqu’ilȱarrive,ȱ
enȱeffet,ȱqueȱdesȱgensȱvousȱdemandentȱoùȱseȱtrouveȱceȱmaȬ
gnifiqueȱpaysȱquiȱs’appelleȱEurasie.ȱ
Maisȱrevenonsȱàȱmaȱsœur…ȱ
Gildas,ȱl’amoureuxȱdeȱmaȱsœurȱJocelyne,ȱétaitȱunȱbrilȬ
lantȱétudiant,ȱetȱilȱneȱluiȱmanquaitȱqueȱdeuxȱannéesȱ
d’étudesȱpourȱdevenirȱmédecin.ȱIlȱavaitȱlaȱdémarcheȱd’unȱ
félinȱetȱétaitȱégalementȱtrèsȱdouéȱauȱtennis.ȱ
AuȱCercleȱSportif,ȱquand,ȱaprèsȱuneȱvictoire,ȱtoutȱrougeȱ
etȱtoutȱenȱsueur,ȱilȱvenaitȱrejoindreȱmaȱsœurȱsurȱlaȱterrasseȱ
(elleȱl’applaudissaitȱenȱmêmeȱtempsȱqueȱlesȱautresȱspectaȬ
teurs),ȱjeȱvoyaisȱdeȱl’admirationȱdansȱtousȱlesȱregards,ȱnonȱ
seulementȱpourȱleȱchampion,ȱmaisȱaussiȱpourȱleȱbeauȱ
coupleȱqu’ilȱformaitȱavecȱmaȱsœur.ȱ
Mamanȱétaitȱheureuseȱdeȱlaȱvoirȱfréquenterȱceȱjeuneȱ
homme.ȱ
Saȱfamilleȱétaitȱcatholique,ȱcommeȱlaȱnôtre,ȱetȱilȱétaitȱimȬ
pensableȱqueȱsaȱfilleȱpûtȱépouserȱquelqu’unȱd’uneȱautreȱreȬ
ligion.ȱ
Nousȱcomptionsȱparmiȱlesȱdixȱpourȱcentȱdeȱcatholiquesȱ
vivantȱauȱSudȱVietnam.ȱEtȱbienȱqueȱceȱsoitȱunȱpaysȱcomȬ
poséȱenȱmajoritéȱdeȱbouddhistes,ȱleȱprésidentȱdeȱlaȱ
Républiqueȱétantȱcatholique,ȱnousȱavionsȱl’impression,ȱenȱ
habitantȱauȱcentreȱdeȱSaigon,ȱàȱquelquesȱblocsȱdeȱlaȱcathéȬ
drale,ȱqueȱleȱcatholicismeȱétaitȱlaȱreligionȱofficielle,ȱ
d’autantȱplusȱqueȱlaȱcatholicitéȱseȱfaisaitȱsentirȱpartout.ȱOnȱ
croisaitȱsouventȱdesȱprêtresȱenȱsoutaneȱetȱdesȱreligieusesȱàȱ
cornettes.ȱSansȱarrêt,ȱonȱbarraitȱcertainesȱartèresȱpourȱdesȱ
processionsȱreligieusesȱannoncéesȱparȱdesȱbanderolesȱquiȱ
décoraientȱlesȱrues.ȱDesȱcongrégationsȱpieuses,ȱdesȱ
groupesȱdeȱprièresȱfondésȱouȱanimésȱparȱdesȱdamesȱtonkiȬ
noisesȱauxȱdentsȱlaquéesȱnoiresȱetȱàȱlaȱchevelureȱramasséeȱ
enȱunȱbandeauȱsombreȱauȬdessusȱdeȱlaȱtête,ȱpoussaientȱiciȱ

13ȱ

etȱlàȱcommeȱdesȱchampignonsȱaprèsȱlaȱpluie.ȱSurȱlaȱgrandeȱ
place,ȱdevantȱlaȱcathédrale,ȱellesȱaimaientȱàȱseȱfaireȱphotoȬ
graphierȱàȱgenoux,ȱlesȱpaumesȱjointes,ȱlesȱyeuxȱlevésȱversȱ
laȱbanderoleȱquiȱindiquaitȱlaȱnaissanceȱdeȱleurȱcongrégaȬ
tionȱouȱleursȱdifférentesȱactivités.ȱIlȱestȱvraiȱqueȱdepuisȱ
l’adhésionȱduȱNordȱVietnamȱauȱcommunisme,ȱenȱ1954,ȱsixȱ
àȱhuitȱcentȱmilleȱcatholiques,ȱcraignantȱlesȱmesuresȱvioȬ
lentesȱadoptéesȱparȱleȱnouvelȱÉtatȱcontreȱeux,ȱavaientȱabanȬ
donnéȱleurȱfoyerȱpourȱsuivreȱleursȱprêtresȱetȱs’installerȱ
dansȱleȱSudȱduȱpays.ȱParmiȱceuxȬlà,ȱcertainsȱsouhaitaientȱ
montrerȱleurȱfoiȱdeȱmanièreȱunȱpeuȱtropȱostentatoireȱouȱseȱ
prenaientȱpourȱleȱpeupleȱélu.ȱ
Finalement,ȱquandȱJocelyneȱetȱGildasȱdécidèrentȱdeȱseȱ
fiancer,ȱtoutȱleȱmondeȱétaitȱsoulagé,ȱnonȱseulementȱmamanȱ
maisȱaussi,ȱjeȱdevraisȱdireȱmaisȱsurtoutȱmaȱgrandȬmèreȱetȱ
maȱvieilleȱtante,ȱcarȱàȱlaȱfinȱdesȱannéesȱcinquanteȱonȱseȱmaȬ
riaitȱbeaucoupȱavecȱhâteȱparceȱqueȱ«ȱlaȱjeuneȱfilleȱ»ȱétaitȱ
enceinte.ȱ
Dansȱceȱcasȱdeȱforceȱmajeure,ȱdèsȱlorsȱqueȱlaȱrelationȱ
étaitȱofficialisée,ȱtoutȱmariageȱprécipitéȱétaitȱbienȱconsiȬ
déré.ȱ
—ȱSeizeȱansȱetȱdemiȱ!ȱmaisȱc’estȱtropȱtôtȱpourȱseȱfiancer,ȱ
lançaȱuneȱdeȱmesȱamies.ȱ
—ȱNon,ȱceȱn’estȱpasȱtropȱtôtȱ!ȱrépondisȬje.ȱJ’aimeraisȱbienȱ
avoirȱseizeȱansȱetȱdemiȱetȱpouvoirȱmeȱfiancerȱmoiȱaussi.ȱ(Etȱ
ilȱmeȱsemblaitȱalorsȱqu’ilȱmeȱfaudraitȱattendreȱunȱtempsȱinȬ
finiȱpourȱlesȱavoirȱenfin.ȱQuandȱseraiȬjeȱgrandeȱcommeȱmaȱ
sœur,ȱoui,ȱquandȱdeviendraiȬjeȱleȱcentreȱdesȱpréoccupaȬ
tionsȱdeȱtousȱ?).ȱ
Donc,ȱonȱorganisaȱdesȱfiançaillesȱroyales.ȱ
Lesȱfrèresȱetȱsœurs,ȱduȱplusȱpetitȱauȱplusȱâgé,ȱreçurentȱ
deȱbeauxȱvêtementsȱneufs.ȱOnȱenȱavaitȱconfectionnéȱaussiȱ
pourȱlesȱdomestiques.ȱOnȱavaitȱpousséȱlesȱmeublesȱdansȱ

14ȱ

unȱcoinȱetȱtransforméȱlaȱmaisonȱenȱuneȱsalleȱdesȱfêtes.ȱEnȱ
réalité,ȱnousȱhabitionsȱuneȱancienneȱmairie.ȱLesȱpiècesȱ
étaientȱimmenses,ȱavecȱdesȱmouluresȱauȱplafondȱhautȱdeȱ
quatreȱmètres,ȱsiȱbienȱqu’ilȱfallaitȱconsentirȱunȱeffortȱpartiȬ
culierȱpourȱleurȱdonnerȱuneȱtoucheȱd’intimité,ȱenȱrevancheȱ
quelquesȱarrangementsȱsuffisaientȱàȱlesȱmétamorphoserȱenȱ
bellesȱsallesȱdeȱréception.ȱOnȱavaitȱdisposéȱpartoutȱdeȱsuȬ
perbesȱcompositionsȱflorales,ȱdesȱtonnesȱdeȱpetitsȱfours,ȱdeȱ
miniȬpâtésȱimpériaux,ȱdeȱminiȬrouleauxȱdeȱprintemps,ȱdeȱ
délicieusesȱgourmandisesȱcuitesȱàȱlaȱvapeur,ȱdesȱbeignetsȱ
deȱcrevettesȱouȱdeȱlégumesȱàȱtremperȱdansȱdifférentesȱ
sauces.ȱDesȱfrituresȱqueȱseuleȱnotreȱcuisinièreȱsavaitȱrendreȱ
légèresȱcirculaientȱdeȱsalleȱenȱsalle,ȱgrâceȱàȱlaȱcéléritéȱdesȱ
serveursȱengagésȱpourȱlaȱcirconstance.ȱIlȱyȱavaitȱdeȱnomȬ
breuxȱinvitésȱ:ȱlesȱfamillesȱprochesȱetȱlointaines,ȱlesȱamis,ȱ
lesȱcurés,ȱmêmeȱl’évêqueȱdeȱSaigonȱavaitȱfaitȱuneȱpetiteȱapȬ
parition.ȱQuelquesȱdécenniesȱauparavant,ȱuneȱtelleȱcéréȬ
monieȱauraitȱpuȱtenirȱlieuȱdeȱmariage.ȱ
Enȱtoutȱcas,ȱGildasȱavaitȱgagnéȱleȱdroitȱd’allerȱetȱvenirȱ
dansȱlaȱmaison,ȱlibrement.ȱ
Quelquesȱtempsȱaprès,ȱlesȱparentsȱdeȱGildasȱnousȱinviȬ
tèrentȱàȱdéjeuner.ȱMonȱpèreȱseȱdécommandaȱàȱlaȱdernièreȱ
minuteȱetȱmonȱfrèreȱFrancisȱneȱvoulutȱpasȱyȱaller.ȱSeuleȱmaȬ
manȱacceptaȱl’invitationȱ–ȱelleȱetȱsesȱtroisȱfilles.ȱ
LaȱmaisonȱdeȱGildasȱétaitȱspacieuseȱet,ȱcommeȱchezȱ
nous,ȱunȱautelȱseȱdressaitȱdansȱchaqueȱpièceȱ;ȱmaisȱchezȱ
eux,ȱilȱyȱavaitȱdesȱdécorationsȱenȱabondance.ȱEnȱplusȱd’uneȱ
statueȱprincipaleȱdeȱlaȱViergeȱouȱduȱChrist,ȱd’autresȱplusȱ
petitesȱenȱboisȱpolychromeȱouȱenȱplâtreȱdeȱcouleursȱvivesȱ
attiraientȱleȱregard,ȱsansȱcompterȱuneȱprofusionȱdeȱfiolesȱ
rapportéesȱdeȱLourdesȱetȱcontenantȱdeȱl’eauȱbénite,ȱetȱdesȱ
angelotsȱdansȱtoutesȱlesȱposes,ȱdebout,ȱàȱgenoux,ȱdesȱporȬ
traitsȱduȱpape,ȱdesȱcrucifixȱdeȱtoutesȱlesȱtaillesȱetȱdansȱ

15ȱ

toutesȱlesȱmatières,ȱbois,ȱmétal,ȱcorne,ȱivoire,ȱplastique.ȱLeȱ
plusȱlaidȱdeȱcesȱautelsȱornésȱdeȱbricȱetȱdeȱbroc,ȱc’étaientȱcesȱ
bouquetsȱdeȱfleursȱartificiellesȱoffertesȱauȱChristȱetȱàȱlaȱ
Vierge.ȱ
—ȱCommeȱvousȱêtesȱpieuseȱ!ȱs’exclamaȱmaman,ȱtouȬ
joursȱunȱpeuȱflatteuse.ȱ
—ȱC’estȱnormal,ȱréponditȱlaȱmaîtresseȱdeȱmaison,ȱDieuȱ
nousȱaȱtellementȱdonnéȱqu’onȱluiȱdoitȱreconnaissanceȱetȱ
gratitude.ȱOnȱaȱbeaucoupȱpriéȱpourȱavoirȱunȱenfantȱetȱDieuȱ
nousȱaȱenvoyéȱGildas,ȱunȱfilsȱquiȱréussitȱtoutȱceȱqu’ilȱentreȬ
prend.ȱ
Etȱelleȱnousȱmontraȱfièrementȱtoutesȱlesȱcoupesȱqueȱ
Gildasȱavaitȱremportéesȱ:ȱLà,ȱuneȱcoupeȱd’encouragementȱ:ȱ
ilȱn’avaitȱqueȱseptȱansȱ;ȱlà,ȱuneȱcoupeȱdeȱchampionȱdesȱmiȬ
nimesȱ;ȱici,ȱuneȱcoupeȱdeȱchampionȱdeȱSaigon,ȱduȱVietnam.ȱ
Là,ȱc’étaitȱauȱbadminton.ȱIci,ȱauȱtennis…ȱ(QuandȱestȬceȱ
qu’onȱmangeȱ?ȱpensaiȬjeȱmaisȱjeȱfisȱunȱeffortȱsurȱmoiȬmêmeȱ
pourȱmeȱtaire).ȱHeureusement,ȱGildasȱintervintȱ:ȱ
—ȱMaman,ȱjeȱt’enȱprie,ȱn’embêteȱpasȱtoutȱleȱmondeȱavecȱ
çaȱ!ȱ
(Onȱvaȱdoncȱpouvoirȱseȱmettreȱàȱtableȱ?)ȱ
Maisȱlaȱmèreȱcontinua,ȱimperturbableȱ:ȱ
—ȱGildasȱregrettaitȱd’êtreȱfilsȱunique,ȱetȱvoilàȱqueȱDieuȱ
luiȱenvoieȱuneȱjolieȱfiancéeȱquiȱfaitȱpartieȱd’uneȱfamilleȱ
1
nombreuse .ȱMaintenantȱilȱaȱbeaucoupȱdeȱfrèresȱetȱsœursȱàȱ
aimer.ȱ(Jeȱm’étaisȱdit,ȱàȱl’époque,ȱqu’avecȱtousȱcesȱgensȱsurȱ
terre,ȱDieuȱdevaitȱêtreȱbienȱoccupéȱàȱréglerȱainsiȱnosȱproȬ
blèmes).ȱ


1
ȱLaȱféconditéȱetȱlaȱdescendanceȱnombreuseȱsontȱdesȱcomposantsȱduȱ
bonheurȱselonȱlaȱtraditionȱsinoȬvietnamienne.ȱ

16ȱ

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents