L histoire du travail selon deux chômeurs
21 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

L'histoire du travail selon deux chômeurs , livre ebook

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
21 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le célèbre professeur Enduro donne une conférence sur l'histoire du travail. Afin d'illustrer ses savants propos, il est assisté par deux chômeurs en stage d'insertion, prêts à déjouer les pièges de l'insertion forcée. À l’interprétation savante de l’historien des nantis s’oppose celle des exclus.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 11
EAN13 9791022101738
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Diana Vivarelli

L’histoire du travail selon deux chômeurs

© Presses Électroniques de France, 2014
PERSON­­NAGES

Enduro, professeur de l’histoire du travail
Marguerite, chômeuse
Arthur, chômeur
PROLOGUE
« L’histoire du travail selon deux chômeurs » est une farce. La farce tourne en dérision une situation, la démystifie, en utilisant l’ironie, le grotesque et le comique. Le comique opère comme une loupe, il dévoile les stéréotypes, il exagère, il caricature. Le théâtre populaire a toujours utilisé la farce pour démasquer les paradoxes. Le rire dans le théâtre populaire naît du refus de s’apitoyer sur son propre sort, de s’y résigner, elle est une manifestation de la dignité du peuple. Comme le dit Molière, la satire est une tragédie montrée sur un ton humoristique. Selon Dario Fo, le comique d’une situation permet de démonter les mécanismes d’une réalité faussée.
« L’histoire du travail selon deux chômeurs » parle bien sûr du travail, mais non du travail visant à être source de dignité, d’épanouissement, d’émancipation. Non, cette pièce parle d’une conception du travail qui rime avec abrutissement, exploitation, soumission aveugle, rythmes impossibles à tenir, salaires de misère… Cette pièce s’en prend à cette vision du travail, une vision propagée par les nantis, par ceux qui commandent et font travailler les autres. Les travailleurs se sont toujours opposés à cette vision du travail, les chômeurs aussi.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents