Une raison d exister
254 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Une raison d'exister , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
254 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Déboussolée et tiraillée, Gabrielle décide d’abandonner derrière elle les cicatrices du passé en fuyant vers une singulière destination: l’Afrique. L’arrivée sur ce continent qu’elle affectionne tant lui permettra alors de se confronter à la désolation d’un peuple délaissé, de se retrouver face à elle-même et d’apprivoiser les réminiscences qui la hantent. En érigeant l’Afrique comme un personnage à part entière, Sandrine Valesi aborde ce territoire d’un œil sincère et avisé. Le tableau qu’elle peint ne s’arrête cependant pas à la description d’une population sclérosée, mais révèle aussi les splendeurs des terres africaines, en invitant le lecteur à un sublime voyage. Une galerie de personnages captivants vient alors corroborer cette œuvre attachante. En outre, « Une Raison d’exister » aborde avec brio les stigmates du passé et le désir intime de les gommer au profit d’une nouvelle renaissance. Un itinéraire ardu et jalonné d’expériences qui permettront au personnage principal d’en finir avec une vie révolue.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2009
Nombre de lectures 29
EAN13 9782748352375
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0094€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Une raison d’exister
Sandrine Valesi Une raison d’exister
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0114710.000.R.P.2010.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2010
À mes amours, Vous êtes la lumière de mes jours de pluie
Chapitre I : S’enfuir pour ne plus avoir mal 21 mai 2007 – Un petit village de pêcheurs, quelque part dans le sud de la France Gabrielle referma la porte derrière elle. Le temps était calme. Une brume épaisse recouvrait la petite station balnéaire qu’elle s’apprêtait à quitter. Elle s’était décidée si rapidement que les choses lui semblaient irréelles. Partir. Il avait suffi d’une visite, il y a quatre semaines, pour que tout s’accélère. Des vieux amis étaient passés dire bonjour, voir com-ment elle allait. Elle allait mal. Mais ce n’était pas surprenant. Alors, pour la distraire un peu, Claudia et Roger avaient parlé de leur futur voyage. Comme chaque année, ils partaient en Afrique pendant un mois. Cette fois, ils iraient en Tanzanie. — « Pourquoi ne viendrais-tu pas avec nous ? » avait demandé Claudia, en portant sa tasse de thé brûlant à ses lèvres. « Tu aimes l’Afrique et je crois me souvenir que vous vouliez y retourner quand… » Elle s’était tue, n’osant pas aller plus loin. Sa petite main aux ongles manucurés avait légèrement tremblé, faisant sauter quelques gouttes de thé sur son magnifique ensemble turquoise. De toutes les femmes que Gabrielle connaissait, Claudia était la seule à pouvoir porter des couleurs si excessives sans avoir l’air ridicule. Elle avait encore maigri comme avant chaque départ pour l’Afrique,
11
comme si elle voulait se faire plus belle encore pour Elle. Ses vêtements, elle les faisait souvent elle-même, cher-chant encore et toujours les dernières coupes à la mode. Elle avait des doigts de fée et savait rendre à un vieux tailleur poussiéreux et mal ajusté, toute sa splendeur. — « Claudia a raison, » avait renchéri Roger. « Cela te fera du bien. Tu n’auras qu’à nous suivre. Cette année, nous comptons escalader le Kilimandjaro. Cela fait bientôt cinq ans que nous n’y sommes pas retournés. Tu te sou-viens Claudia… » Roger avait commencé à évoquer ses souvenirs. L’Afrique… Sa chaleur moite, son ambiance si particu-lière et toutes ces rencontres si attachantes… Gabrielle l’avait à peine écouté, mais l’idée faisait petit à petit son chemin dans son esprit embrumé. Partir, cette idée lui avait maintes fois traversé l’esprit ces derniers mois. Fuir. Fuir la douleur, le quotidien, les souvenirs, les odeurs qui lui vrillaient le cœur, les petits matins ensoleillés. Mais pour aller où ? Aucun endroit au monde ne pourrait lui rendre sa joie de vivre. Même l’Afrique. Cette région qu’elle avait tant aimée. Le plus bel endroit de la terre, disait-elle souvent. Le continent où elle avait dû naître dans une autre vie. Roger et Claudia étaient restés auprès d’elle quelques heures. Claudia avait entrepris de faire un peu de ménage et avait poussé Gabrielle à prendre une douche. — « Aller ! Ouste, va te laver, crassou ! » La maison semblait avoir été dévastée. Des bouteilles d’eau vides étaient éparpillées dans le salon près du canapé. Un vieux plaid en polaire était roulé en boule sur un des fauteuils « club » en cuir. Dans la cuisine, quelques verres et assiettes sales témoignaient des repas de Gabrielle. Cela n’avait pas l’air très appétissant.
12
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents