Le semainier du potager - Juillet
32 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Le semainier du potager - Juillet

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

« Jamais, en juillet, sécheresse n’a causé la moindre détresse. »

Voici un guide à consulter au fil des semaines, truffé de conseils pour bien conduire son potager en étant sûr d'avoir le bon timing. Il offre des portraits de légumes et de plantes condimentaires à découvrir ou redécouvrir, et donne les différentes tâches à effectuer au potager, en pleine terre ou à l'abri. Il indique chaque semaine quelles sont les plantes qu'il faut semer, repiquer, planter, protéger des aléas climatiques, multiplier, récolter... Il présente les gestes essentiels à réaliser pour réussir son potager. Ce qu'il ne faut pas oublier de faire et les erreurs qu'il vaut mieux éviter de commettre.

Un livre à garder toujours à portée de main pour intervenir au bon moment et avoir de bons légumes toute l'année.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 juin 2014
Nombre de lectures 29
EAN13 9782815304375
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Robert Elger
Juillet

Semaine 27


Le dicton de la semaine

« Juillet doit rôtir ce que septembre mûrira. »
Le portrait de la semaine


Les aubergines
Pas tristes les aubergines – même si les jardiniers français préfèrent de beaucoup les aubergines « standard », d’une couleur violet très foncé, presque noir, et de forme allongée ! Pourtant, leurs formes et leurs couleurs sont très variables et il y en a vraiment pour tous les goûts.
Ainsi, les Italiens aiment les aubergines à chair pâle, rondes ou oblongues, blanches, mauves ou roses, éventuellement fasciées de blanc. En Espagne, ce sont surtout les fruits blanc zébré de rose qui sont très appréciés. En Inde sont cultivées des aubergines de toutes les couleurs, vertes, blanches, zébrées, violettes et pourpres. En Thaïlande, les aubergines sont de petits fruits verdâtres de la taille d’une balle de ping-pong, parfois allongés et rayés de pourpre. Les aubergines japonaises ressemblent aux nôtres, mais sont cueillies très jeunes, souvent à moins de 100 g.


Drôle de légume
Le chrysanthème comestible
Né au bord de la Méditerranée et déjà apprécié comme plante alimentaire dans la Rome du ier siècle de notre ère, le chrysanthème comestible est parti en Chine avant de revenir dans nos assiettes. Semez-le maintenant à la volée et coupez ses jeunes rosettes d’ici à 4 ou 5 semaines, à 5 cm de haut. Crues, mélangées aux feuilles de laitue, ses jeunes pousses à l’âpre saveur de genièvre donneront une note particulière à vos salades d’été. Coupez-les régulièrement pour ne pas les laisser monter à fleurs – à moins que vous ne souhaitiez en récupérer les graines cet automne !



À faire cette semaine...
au jardin
Paillez les plantes comme les artichauts, courgettes, tomates, aubergines et poivrons, maintenant bien développées et appréciant les sols frais. Le fumier de cheval bien composté et pas trop compacté constitue un excellent paillage.
Semez les variétés de choux-fleurs d’automne comme ‘Woomera’ F1, dont la pomme très blanche fait bonne figure confrontée aux premières gelées d’octobre. Sauf si l’hiver est particulièrement précoce, vous le récolterez encore en décembre.
Éclaircissez vos semis de pleine terre du mois dernier (carottes, chicorées, radis d’été). Terreautez et arrosez vos rangées après chaque intervention.
Pincez vos concombres afin de les faire ramifier, et supprimez sans état d’âme les rameaux axillaires des tomates au fur et à mesure de leur apparition.
Mettez en place les chicorées frisées et scaroles semées en plaques de culture au début du mois dernier, ainsi que les laitues d’été et romaines mises en culture il y a 5 semaines et maintenant bien développées.
En début de mois, pratiquez vos derniers repiquages de choux de Bruxelles, de choux-fleurs, de choux cabus et de Milan, ainsi que ceux de vos ultimes poireaux d’hiver.


Pensez-y !

Pour confectionner votre pistou, ne cueillez pas votre basilic feuille à feuille. En prélevant les jeunes pousses au fur et à mesure de leur croissance, vous les empêcherez de fleurir et prolongerez d’autant vos récoltes. D’ici à 10 jours, de nouvelles pousses réapparaîtront. Il vous suffira alors de les couper à leur tour.


Aubergines F1 ou pas F1 ? Question oiseuse : en effet, vous n’avez plus trop le choix. ‘Très hâtive de Barbentane’ reste à peu près la seule variété « fixée » (c’est-à-dire non hybride) proposée aujourd’hui, avec certaines variétés italiennes comme ‘Violette de Florence’ et ‘Ronde de Valence’. Si les aubergines F1 sont d’une rusticité et d’une productivité supérieures à celles des variétés fixées, toutes – ‘Avan’, ‘Baluroi’, ‘Mégal’, ‘Classic’ – se ressemblent et paraissent établies à partir du même moule : fruits demi-longs à ovales et d’un violet noir très brillant.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents