Comment investir en bourse
129 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Comment investir en bourse , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
129 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Comment investir en Bourse, c’est être capable de prendre ses décisions, c’est dire « j’achète » quand on pense que les cours vont monter et « je vends » dans le cas contraire, c’est analyser, étudier, observer, utiliser les méthodes financières, intégrer la notion de temps, répondre aux contraintes stratégique du capital engagé, et en faire une synthèse.
Basé sur une large étude des modèles économiques aux modèles intégrant le comportement de l’investisseur, ce livre constitue une présentation unique alliant les critères de décisions cartésiens et humains que l’auteur a expérimenté depuis ses premiers placements en bourse. De façon simple et progressive, il guide le lecteur dans l’apprentissage de nouvelles méthodes pour investir.

Informations

Publié par
Date de parution 27 avril 2012
Nombre de lectures 71
EAN13 9782312006642
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0017€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Comment investir en Bourse
Marc Vankenhove
Comment investir en Bourse
Des modèles Fondamentaux à l’Analyse Technique


















LES EDITIONS DU NET 70, quai Dion Bouton - 92800 Puteaux













































© Les Éditions du Net 2012
ISBN : 978-2-312-00664-2






Photo 1. 1929 - La foule s’attroupe devant l’édifice de la bourse de New York.














« Rien n’est plus désastreux que de suivre une politique d’investissement rationnelle dans un monde gouverné par l’irrationnel. »

John Maynard Keynes 1
Remerciements
La réalisation de cet ouvrage représente la synthèse des connaissances acquises durant mes études et d’une expérience pratique en finance de marché. Ainsi, mes différentes expériences professionnelles m’ont conduit à traiter un sujet concernant les différents modèles de prévision boursière. Toutefois, l’accomplissement de cet ouvrage a demandé un encadrement sur le plan pédagogique et pratique.
Je voudrais remercier mon directeur de mémoire, le professeur Aldo Levy, qui m’a permis de travailler sur un sujet d’analyse technique. Je le remercie du temps qu’il m’a consacré, de son accompagnement dans ma réflexion sur le sujet, de ses conseils méthodologique qui m’ont permis d’éclaircir et de préciser le cheminement de mon sujet et de sa lecture attentive.
Sommaire
Remerciements
Sommaire
Synthèse
Introduction
Le contexte de la prévision boursière
Contextualisation économique
Contexte financier
L’analyse technique boursière
Méthode théorique d’analyse technique
Méthode complémentaire d’analyse technique
Conclusion
Bibliographie
Philosophie
Analyse Technique
Économie & finance
Annexe
Rapport annuel de la société Axa
Organigramme de la société Axa
Analyse économique – juin / juillet 2003
Théorie d’Elliott
Les taux d’intérêts au japon
Enron : La confiance
Index
Table des illustrations
Autres références
Synthèse
Passionné par les marchés financiers, j’ai commencé par observer l’évolution de valeurs cotées en bourse en fonction des évènements économiques et financiers. Cependant, je me suis rendu compte que certains éléments m’échappaient. Par exemple, une entreprise diffuse une bonne nouvelle et le jour même le cours de bourse chute, parfois à l’encontre même de toute analyse fondamentale pertinente. J’ai donc constaté l’existence d’éléments méconnus qui influencent les cours de bourse. À travers mon expérience, j’ai pu remarquer que ces éléments proviennent le plus souvent d’une composante irrationnelle, le comportement humain. J’ai alors commencé à étudier l’analyse technique boursière car cette méthode de prévision intègre le comportement de l’investisseur.
J’ai donc souhaité finaliser mes études par la rédaction de cet ouvrage portant sur les modèles de prévisions boursières d’analyses fondamentales et d’analyses techniques. De plus, à travers l’exemple de la société Axa, j’ai comparé ces deux méthodes afin d’en déterminer la pertinence.

Dans une première partie, j’ai étudié les modèles d’analyse fondamentaux de prévision boursière.
Tout d’abord, j’ai commencé cette étude en expliquant les cycles économiques. En fonction de l’évolution des taux d’intérêts, cette méthode empirique permet de déceler la phase cyclique. De ce fait, l’investisseur a une vision globale du contexte macro-économique et financier.
Ensuite, m’appuyant sur la société Axa, j’ai présenté l’analyse fondamentale de l’entreprise. J’ai montré que son rôle était, pour l’investisseur, de comprendre le fonctionnement interne et externe de l’entreprise afin d’en avoir une vision micro économique.
Puis, j’ai traité l’analyse comptable de l’entreprise en calculant quelques ratios financiers qui permettent de déterminer la pérennité de l’entreprise, en terminant par le calcul du coût du capital. Ceci m’a amené à estimer le coût moyen pondéré du capital. J’ai ainsi pu calculer le taux de rentabilité minimum exigé par l’investisseur. Le calcul du coût du capital m’a alors permis de faire une transition en abordant quelques modèles financiers.
En effet, j’ai présenté le modèle d’évaluation des actifs financiers (MEDAF) qui mesure le risque par rapport au rendement d’un investissement. En revanche, il a été nécessaire de connaître le coût moyen pondéré du capital pour évaluer les actifs financiers.
Puis j’ai expliqué le modèle d’actualisation des flux monétaires (DCF) qui se calcul en fonction de la croissance des dividendes et du cours de l’action. Ceci étant, j’ai présenté ce modèle afin de déterminer une moyenne, avec le MEDAF, de ces deux taux de rendements pour obtenir le coût de financement par action dans le calcul du coût moyen pondéré du capital.
Ensuite j’ai traité le modèle de Gordon & Shapiro qui permet d’actualiser les revenus d’actions. De plus, ce modèle m’a permis de faire un comparatif entre trois sociétés du secteur de l’assurance, (Axa, Agf, Scor).
Les modèles financiers de prévision boursière m’ont ainsi permis de déterminer le rendement d’un investissement sur une période donnée.
Puis, en m’appuyant sur la société Axa, j’ai calculé quelques indicateurs boursiers.
Tout d’abord, j’ai expliqué le bénéfice net par action (BNPA). Cet indicateur renseigne sur la valorisation de l’action. Après le calcul du BNPA de la société Axa, j’ai pu décrire l’évolution de cet indicateur entre les années 2000 et 2005.
De plus, j’ai présenté le price earning ratio (PER). Cet indicateur traduit le nombre d’années nécessaires à l’entreprise pour que ses profits correspondent à ses investissements.
Ensuite, j’ai calculé le rendement d’Axa. Cet indicateur renseigne l’investisseur sur le dividende qu’il va percevoir en fin d’année.
Enfin, j’ai calculé le pay-out. Cet indicateur informe l’actionnaire sur ce que l’entreprise va distribuer comme bénéfice en fin d’exercice.
Cependant, l’exemple de la société Axa exploité au cours du mémoire révèle le manque de pertinence des modèles fondamentaux dont les éléments déterminants se fondent sur des données volatiles aussi bien sur le plan micro que macro-économique.
L’étude de ces modèles fondamentaux et ce dernier constat m’a finalement amené à les comparer aux modèles d’analyse technique.

Dans une deuxième partie, j’ai donc étudié les modèles d’analyse technique de prévision boursière.
Tout d’abord, en traitant le modèle de Charles Henri Dow, j’ai présenté les techniques de bases qui permettent à l’investisseur de déterminer des tendances, soit haussière ou baissière. Cela lui permet de savoir s’il peut investir ou non dans la société en fonction de ses objectifs d’investissements.
Puis j’ai exposé une méthode de prévision boursière se basant sur la représentation des cours, les bougies japonaises. Autosuffisante, elles permettent de déterminer la tendance suivant la configuration d’une ou de plusieurs bougies. Cette méthode peut être utilisée aussi bien pour des investissements à court terme qu’à long terme.
Ensuite, j’ai présenté des modèles complémentaires au modèle de base, ce qui m’a permis d’expliquer le modèle de Fibonacci et l’emploi du nombre d’or. À l’aide de ce nombre, des méthodes ont été élaborées sur les marchés financiers afin de calculer des objectifs d’achats et de ventes d’actions.
De plus, j’ai expliqué d’autres modèles de prévisions boursières se fondant sur la théorie d’Elliot et de Gann. La théorie d’Elliot donne des indications sur la position du cours de l’action par rapport à des vagues d’impulsions et de corrections. Cette théorie complétée des pourcentages de Gann permet d’anticiper un mouvement haussier ou baissier. Ceci étant, j’ai montré qu’en utilisant les ratios de Fibonacci, on pouvait calculer des objectifs de fin de vagues.
Ensuite, j’ai réalisé une synthèse de tous ces modèles d’analyse technique sur Axa. Il ressort de cette analyse des résultats pertinents

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents