Justice et rhétorique selon Chaïm Perelman
250 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Justice et rhétorique selon Chaïm Perelman , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
250 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce qui est retenu de l'oeuvre de Chaïm Perelman, c'est sa contribution à une théorie du raisonnement persuasif connue sous le nom de "nouvelle rhétorique". Né en 1912, à Varsovie, Perelman émigre en 1925 en Belgique. Docteur en droit, en 1934, il soutient sa thèse de philosophie sur le logicien Frege en 1938. Il s'engagea contre l'occupant nazi dans le "comité de défense des Juifs". La mort l'a surpris en 1984, alors qu'il projetait d'écrire une synthèse philosophique de son oeuvre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2013
Nombre de lectures 17
EAN13 9782296533837
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

JeanFrançois Melcer
JUSTICE ET RHÉTORIQUE SELON CHAÏM PERELMAN ou comment dire le juste ? L’ÉLOQUENCE*DELARAISON
ouverturephilosophique
Justice et rhétorique selon Chaïm Perelman, ou comment dire le juste ?
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d'ouvrages qui se propose d'accueillir des travaux originaux sans exclusive d'écoles ou de thématiques. Il s'agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions qu'elles soient le fait de philosophes "professionnels" ou non. On n'y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu'habite la passion de penser, qu'ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Jacques STEIWER,Les méandres de la raison impure, 2013. Philippe RIVIALE, L’éternel dans le fini. Rencontre de Maître Eckhart et de Simone Weil,2013. Norbert HILLAIRE,La fin de la modernité sans fin, 2013. Jean-Pierre GRES,La démocratie et le vivant. Un système à l’épreuve des hommes, 2012. François HEIDSIECK,L’Ontologie de Merleau-Ponty (réédition), 2012.María PUIG de la BELLACASA,Politiques féministes et construction des savoirs, 2012. Pascal KOLESNORE,Histoire et liberté : éclairages kantiens, 2012. Mahamadé SAVADOGO,Penser l’engagement, 2012 Françoise KLELTZ-DRAPEAU,Une dette à l’égard de la culture grecque. La juste mesure d’Aristote, 2012. Julien GARGANI,Poincaré, le Hasard et l’étude des Systèmes Complexes, 2012. Jean-Pascal COLLEGIA,Spinoza, la matrice, 2012. Miklos VETÖ,Explorations métaphysiques, 2012. Marcel NGUIMBI,Penser l’épistémologie de Karl Popper, 2012.Joachim Daniel DUPUIS,Gilles Châtelet, Gilles Deleuze et Félix Guattari. De l’expérience diagrammatique, 2012.
Jean-François Melcer Justice et rhétorique selon Chaïm Perelman, ou comment dire le juste ? L’ÉLOQUENCE DE LA RAISON* L’HARMATTAN
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29169-7 EAN : 9782336291697
Pour Stéphane, Nicolas et Florian. A mes grands-pères inconnus, Adam Melcer et François Pomiès. Aux professeurs qui ont compté, Jacques Bouveresse et Françoise Dastur. Pour les élèves qui m'ont appris l'endurance de la pensée, et qui se reconnaîtront. A Polhymnie, enfin, la bienveillante inspiratrice. Tous mes remerciements à Mesdames et Messieurs les Professeurs Alain Boyer, Nanine Charbonnel, Suzanne Goyard-Fabre et Guy Haarscher, pour leur appréciation de ma thèse doctorale, dont ce livre est issu. A Nanine Charbonnel, particulièrement, pour la ténacité de ses encouragements.
«Mais cette perfection (…), si le sage en assume la peine, ce ne sera pas pour parler aux hommes et traiter avec eux, mais pour se mettre en état, autant qu'il dépend de lui, de plaire aux dieux par ses paroles et toute sa conduite. » Platon,Phèdre(273 c -274 a)
«En outre, on pourrait aussi bien dire que la politique gouverne les dieux (...), sous prétexte que ses prescriptions s'appliquent à toutes les affaires de la cité » Aristote,Ethique à Nicomaque(VI, 13, 1145 a)
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents