De l économie de pillage à la société désagrégée (Tome 1)
455 pages
Français

De l'économie de pillage à la société désagrégée (Tome 1)

-

455 pages
Français

Description

La révolution néolibérale initiée par Margaret Thatcher a remplacé une économie libérale qui favorise les classes moyennes et la démocratie par une économie de pillage, de court terme et incompatible avec la démocratie. Les classes moyennes sont appauvries et livrées aux idéologies nationalistes. L'analyse des flux financiers entre monnaie émise par la Banque Centrale et crédits émis par les banques commerciales permet de définir une économie de pillage. Elle se caractérise par une guerre financière contre les entrepreneurs et les salariés au profit de multinationales qui prennent le contrôle de l'économie. Celle-ci ressemble alors à l'économie soviétique et s'oppose au progrès social et technologique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 8
EAN13 9782140054402
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0077€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

C o l l e c t i o n L’ E S P R I T É C O N O M I Q U E S É R I E L E M O N D E E N Q U E S T I O N
AndréRosowsky
De l’économie de pillage à la société désagrégée
un essai sur la révolution thatchérienne
Tome 1
DE LÉCONOMIE DE PILLAGEÀ LA SOCIÉTÉ DÉSAGRÉGÉE: UN ESSAI SUR LA RÉVOLUTIONTHATCHÉRIENNE
Collection « L’esprit économique » fondée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis en 1996 dirigée par Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis
Si l’apparence des choses se confondait avec leur réalité, toute réflexion, toute Science, toute recherche serait superflue. La collection « L’esprit économique » soulève le débat, textes et images à l’appui, sur la face cachée économique des faits sociaux : rapports de pouvoir, de production et d’échange, innovations organisationnelles, technologiques et financières, espaces globaux et microéconomiques de valorisation et de profit, pensées critiques et novatrices sur le monde en mouvement... Ces ouvrages s’adressent aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs en sciences économiques, politiques, sociales, juridiques et de gestion, ainsi qu’aux experts d’entreprise et d’administration des institutions.
La collection est divisée en six séries :
Dans la sérieEconomie et Innovation sont publiés des ouvrages d’économie industrielle, financière et du travail et de sociologie économique qui mettent l’accent sur les transformations économiques et sociales suite à l’introduction de nouvelles techniques et méthodes de production. L’innovation se confond avec la nouveauté marchande et touche le cœur même des rapports sociaux et de leurs représentations institutionnelles.
La sérieEconomie formellepour objectif de promouvoir l’analyse des a faits économiques contemporains en s’appuyant sur les approches critiques de l’économie telle qu’elle est enseignée et normalisée mondialement. Elle comprend des livres qui s’interrogent sur les choix des acteurs économiques dans une perspective macroéconomique, historique et prospective.
Dans la sérieLe Monde en Questionpubliés des ouvrages sont d’économie politique traitant des problèmes internationaux. Les économies nationales, le développement, les espaces élargis, ainsi que l’étude des ressorts fondamentaux de l’économie mondiale sont les sujets de prédilection dans le choix des publications.
La sérieKrisisa été créée pour faciliter la lecture historique des problèmes économiques et sociaux d’aujourd’hui liés aux métamorphoses de l’organisation industrielle et du travail. Elle comprend la réédition d’ouvrages anciens, de compilations de textes autour des mêmes questions et des ouvrages d’histoire de la pensée et des faits économiques.
La sérieClichésété créée pour fixer les impressions du monde a économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir les caractéristiques d’une situation donnée. Le premier thème directeur est : mémoire et actualité du travail et de l’industrie ; le second : histoire et impacts économiques et sociaux des innovations.
La sérieCours Principauxcomprend des ouvrages simples, fondamentaux et/ou spécialisés qui s’adressent aux étudiants en licence et en master en économie, sociologie, droit, et gestion. Son principe de base est l’application du vieil adage chinois : « le plus long voyage commence par le premier pas ».
André Rosowsky De l’économie de pillage à la société désagrégée : un essai sur la révolution thatchérienne Tome 1 L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr/ ISBN : 978-2-343-12612-8 EAN : 9782343126128
1
2
3
4
Introduction
Table des matières
La révolution thatcherienne 1 Capital et investissement : court, moyen et long terme . . 2 La révolution thatcherienne dans l’entreprise . . . . . . . . 3 De l’entreprise à l’idéologie économique . . . . . . . . . . . 4 Allocation des ressources : la loi de Gauss, un cas unique parmi les lois Lévystables . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 L’histoire tourmentée des distributions Lévystables, War ren Buffet et la fable du marché efficient. . . . . . . . . . . 6 La révolution thatcherienne contre les classes moyennes . . 7 Les moyens de la révolution thatcherienne : dérégulation et création d’oligopoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 L’économie de pillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
10
16 16 19 21
30
44 48
52 58
Le capitalisme comme machine à optimiser 64 1 Le circuit financier de l’Entreprise . . . . . . . . . . . . . 65 2 La monétisation par le marché des richesses créées . . . . 82 3 L’inflation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 4 La déflation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89 5 Les facteurs limitants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91 6 Le pillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93 7 La marche vers le chaos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97 8 La thésaurisation dans les théories économiques . . . . . . 98 9 La corruption . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 10 Oligopoles et Communisme . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
Les fuites organisées dans le circuit financier : les outils du pillage 113 1 Méthode par LBO = Leverage Buy Out . . . . . . . . . . 114
7
5
6
7
8
9
2 3
Méthode par titrisation = les « Junk Bond » . . . . . . . 117 Méthode par surcrédit : le crash de 1929 . . . . . . . . . 120
La révolution thatcherienne contre le capitalisme 127 1 Corrélation du risque et assurance . . . . . . . . . . . . . 128 2 Le circuit financier de l’assurance . . . . . . . . . . . . . . 130 3 Le problème du stockage du capital accumulé par les primes137 4 Le pillage du circuit financier de l’assurance . . . . . . . . 141 4.1 La complicité des agences de notation . . . . . . . 149 4.2 La complicité des élites universitaires . . . . . . . . 154 5 Le « Quantitative Easing » . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
Couplage entre les deux circuits financiers : la modifica tion de l’équation de Fisher 173 1 L’équation de couplage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179 2 Thésaurisation des salariés et thésaurisation des banques . 186 3 La séquence d’un crash image par image . . . . . . . . . . 190 4 La fenêtre de fonctionnement de la machine capitaliste . . 199
Économie ou Économie Politique ? 207 1 Le détournement des idées d’Adam Smith par Freidrich Hayek et Milton Friedman . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 2 L’Économie Politique comme Science Humaine appliquée à l’État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 216 3 Contre exemple : une nation antiÉtat, la Grèce . . . . . . 220
La révolution thatcherienne et le néoesclavagisme 235 1 Le détournement de la théorie de l’avantage comparatif de David Ricardo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237 2 La réintroduction des méthodes traditionnelles de pillage : le servage et l’esclavage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 242
Comptabilité économique 248 1 L’introduction des distributions statistiques dans le mo dèle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 250 2 La nonvalidité de l’hypothèse du marché efficient : coût ponctuel et coût intégré. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 253 3 Création des monopoles : la soviétisation de l’économie . . 261 4 Facteurs d’efficacité de la machine capitaliste . . . . . . . 277 5 Circulation instantanée des capitaux et viscosité . . . . . . 282 6 Séparation entre banque d’investissement et banque de dépôts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 286 7 Système économique avec plusieurs Banques Centrales . . 291
8
8 9
10
11
12 13
Résolution du dilemme de Triffin . . . . . . . . . . . . . . 297 Monnaie virtuelle : évasion fiscale, outil de pillage et mon naie au service de la criminalité . . . . . . . . . . . . . . . 299 Monnaie virtuelle émise par les Banques Centrales : un très bon outil de payement . . . . . . . . . . . . . . . . . . 303 Le pillage des matières premières agricoles et les grandes migrations économiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 305 Libre circulation, ou pas, des travailleurs et des capitaux . 307 Généralisation théorique et limitations microéconomiques 325
10 Crises, bulles financières, dette, fiscalité et croissance 337 1 L’économie des matières premières nonrecyclables . . . . 350 2 Thésaurisation par une fiscalité inadaptée . . . . . . . . . 385 3 Crise liée à une révolution industrielle ratée : l’État face à une mutation industrielle . . . . . . . . . . . . . . . . . 393 4 Gestion d’une bulle financière . . . . . . . . . . . . . . . . 409 4.1 Gestion d’un crash de type Minsky . . . . . . . . . 411 4.2 Gestion d’un mégacrash . . . . . . . . . . . . . . . 418 5 La proposition Minsky : retour à la Sérénissime Répu blique de Venise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 423 6 Capitalisme et type de société . . . . . . . . . . . . . . . . 435
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents