Histoire de la pensée économique : D Aristote à Marx
199 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Histoire de la pensée économique : D'Aristote à Marx , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
199 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Notre héritage culturel regorge d’idées à propos de l’économie et, aujourd’hui encore, les débats font rage sur le rôle et les mérites respectifs de l’argent et de la richesse, sur la justice et l’égalité des échanges, sur l’importance du travail, l’inéluctabilité de la pauvreté. On n’en finit pas de se questionner sur la nature du monde capitaliste, sur le pouvoir du système mondial, sur l’avenir de la croissance économique - ou sur la pertinence même du concept de croissance.
Comment les grands penseurs, d’Aristote à David Ricardo et à Karl Marx, ont-ils abordé ces idées ? Cet ouvrage - une analyse croisée entre économie et philosophie - veut donner au lecteur contemporain un accès à la pensée de ces auteurs. Cette riche introduction est une contribution importante à la vulgarisation et à la transmission des idées en histoire de la pensée économique et donne à tous l’occasion de réfléchir à notre sens commun économique. Elle offre notamment aux économistes les outils pour élaborer une conscience historique et un « intellectualisme » loin de toute technocratie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2020
Nombre de lectures 70
EAN13 9782760641532
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,1100€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Till Düppe
HISTOIRE DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE
D’Aristote à Marx
Les Presses de l’Université de Montréal



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Titre: Histoire de la pensée économique: d’Aristote à Marx / Till Düppe. Noms: Düppe, Till, 1977- auteur. Collections: Paramètres. Description: Mention de collection: Paramètres Comprend des références bibliographiques. Identifiants: Canadiana (livre imprimé) 20190035323 Canadiana (livre numérique) 20190035331 ISBN 9782760641518 ISBN 9782760641525 (PDF) ISBN 9782760641532 (EPUB) Vedettes-matière: RVM: Économie politique—Histoire. Classification: LCC HB75 T55 2020 CDD 330.09—dc23 Mise en pages: Folio infographie Dépôt légal: 3 e trimestre 2020 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal, 2020 www.pum.umontreal.ca Les Presses de l’Université de Montréal remercient de son soutien financier la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).


Table des matières
Introduction
Objectifs
Comprendre le rôle des idées économiques pour l’histoire occidentale
Proposer une introduction alternative à l’économie
Développer un «intellectualisme» en économie
Acquérir une conscience historique
Méthodologie
L’histoire éponyme
L’historiographie whig
L’hagiographie
L’histoire pragmatique
L’internalisme
L’externalisme
Mots clés
Pour approfondir la question
PARTIE I
LA PENSÉE ÉCONOMIQUE PRÉCLASSIQUE
CHAPITRE 1
Oikonomia
La vision du monde d’oikonomia
La vie économique prémoderne
Les besoins en opposition aux désirs
Les moyens et les objectifs
La vie privée et la vie publique
La vertu et le vice économiques
Les vices des marchands et des usuriers
Mots clés
Pour approfondir la question
chapitre 2
Aristote et l’économie naturelle
Le monde téléologique d’Aristote
La division du travail et l’esclavage
La propriété privée et la propriété commune
La justice d’échange
L’argent et la chrématistique
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 3
Thomas d’Aquin et le Moyen Âge
La vertu de l’ascèse
La rigidité du féodalisme
L’argent, le commerce et l’usure chez Thomas d’Aquin
La propriété
L’échange et le juste prix
Le commerce
L’usure
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 4
Le début des temps modernes
La naissance de la connaissance économique
La révolution scientifique
La comptabilité en partie double
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 5
Les pamphlets mercantilistes
Les Grandes Découvertes
Les procédés rhétoriques des mercantilistes
La théorie mercantiliste
Thomas Mun (1571-1641)
L’arithmétique politique de William Petty
Mots clés
Pour approfondir la question
PARTIE II
LA PENSÉE ÉCONOMIQUE CLASSIQUE
CHAPITRE 6
La physiocratie, les précurseurs de la pensée classique
Le mouvement physiocrate
François Quesnay et le colbertisme
Le droit naturel
Le Tableau économique
Le conseil politique des physiocrates
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 7
Adam Smith et les Lumières écossaises
La révolution agricole
Les Lumières écossaises
L’œuvre d’Adam Smith
La richesse des nations
La division du travail
La main invisible
La croissance
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 8
Thomas Malthus et le débat sur la pauvreté
Les lois sur les pauvres
La théorie de la population
La politique malthusienne
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 9
David Ricardo et le débat sur le protectionnisme
Les guerres napoléoniennes
David Ricardo, l’homme d’affaires
Le modèle du blé
La théorie de la valeur-travail
L’avantage comparatif
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 10
John Stuart Mill et l’apogée de l’économie politique
La vie troublée de Mill
L’utilitarisme de Mill
La méthodologie de l’économie politique
Les Principes d’économie politique
Mill le féministe
Le salut de l’état stationnaire
Mots clés
Pour approfondir la question
CHAPITRE 11
Karl Marx et la critique de l’économie politique
Marx, son temps et son influence
La philosophie du matérialisme historique
La critique des socialismes existants
La théorie économique du Capital
Le travail vivant et aliéné
La théorie de la valeur-travail
Le schéma de reproduction
La croissance
Mots clés
Pour approfondir la question
Conclusion
Références
Remerciements


L’étude de l’histoire des idées est un préliminaire nécessaire à l’émancipation de l’esprit.
John Maynard Keynes


Introduction
Les sciences économiques qui prévalent actuellement dans les universités sont en grande partie un apport du xx e siècle. Cependant, les idées économiques d’Aristote dans l’Antiquité jusqu’à celles de David Ricardo et de Karl Marx au XIX e siècle constituent une part essentielle de notre héritage culturel. Les questions pertinentes qui se posent dans le monde démocratique actuel, ces penseurs les avaient déjà abordées dans la langue de leur temps. Quel rôle devrait jouer l’argent dans notre vie? L’égalité et la justice sont-elles possibles dans l’échange? Qui mérite de détenir la richesse, et est-elle conciliable avec une bonne vie? Quelle est la nature du monde capitaliste? Où se trouve le pouvoir du système mondial? La croissance économique a-t-elle une fin?
Ce livre cherche à donner au lecteur contemporain un accès à ces idées. Elles se sont manifestées dans une variété de discours pas encore différenciés: d’ordre politique ou de philosophie morale, dans des textes juridiques, des pamphlets, des manuels pratiques, etc. Ces écrits ne prétendent pas à l’expertise scientifique qui domine désormais le discours économique, notamment comme modèle formel – personne n’y parle de maximisation, de choix rationnel, de courbes de la demande, d’équilibre du marché. L’économie, plutôt qu’une discipline universitaire, n’était qu’un champ de débats litigieux. Puisque la pensée économique n’était pas encore distincte, il n’est pas nécessaire d’être un expert en science économique pour s’y retrouver. La pensée économique jusqu’à la fin du XIX e siècle est ouverte à tous. Elle est une occasion de réfléchir à notre sens commun économique.
Observer les différences entre la pensée économique décrite dans le livre et les principes qu’on trouve dans les cours d’économie d'aujourd’hui ne constitue pas un obstacle aux comparaisons pertinentes. Au contraire, cela permet de remettre en question le rôle que jouent des principes comme la rationalité et la rareté ou de se demander, par exemple, pour- quoi les économistes ont abandonné certaines interrogations, comme celles portant sur l’avenir du capitalisme ou sur la justice, autrefois incontournables.
Objectifs
La question principale à laquelle tente de répondre ce livre est la suivante: comment les idées économiques ont-elles été liées au changement le plus énorme survenu dans l’histoire occidentale, l’émergence de la société moderne ou encore du capitalisme? Cette transformation coïncide avec le moment où l’histoire de l’Occident en vient à se distinguer de celle des autres cultures.
Comprendre le rôle des idées économiques pour l’histoire occidentale
Pendant la plus grande partie de l’histoire de l’humanité, la vie sociale n’était pas orientée vers le développement économique; il ne s’agissait là que d’une activité reproductive. L’économie se limitait à la gestion des besoins primaires, c’est-à-dire à ce qui permet de survivre et de faire survivre ses enfants. Mais, peu à peu, dans quelques pays européens comme les Pays-Bas, l’Angleterre, la France et l’Allemagne, on a pu observer une augmentation significative du commerce, de la production, des autres activités économiques et, conséquemment, de la richesse. En histoire des faits économiques, on parle de la grande divergence ( Great Divergence ). Comment une partie de l’humanité s’est-elle émancipée du simple besoin de reproduction sociale pour se projeter dans la perspective du développement économique? Pourquoi ce changement n’a-t-il pas eu lieu avant? Qu’est-ce qui a déclenché ce développement et quelle vision du monde doit-on accepter pour que la vie économique devienne centrale dans la culture humaine?


Notre étude comporte deux limites. D’une part, il ne s’agira ici que de l’histoire de la pensée économique occidentale ; cela implique que l’on exclue la pensée économique émanant des cultures non occidentales. Le livre adopte le grand récit convenu des idées occidentales: l’histoire commence à l’époque antique, en Grèce, sans tenir compte des grandes civilisations antérieures ou contemporaines comme la Chine, l’Égypte, etc.De riches civilisations ont précédé la civilisation grecque, comme celle de l’Égypte (3000-300 av. notre ère) ou celle de la Mésopotamie, dont le territoire correspond à l’actuel Moyen-Orient (3200-600 av. notre ère). Le Code d’Hammourabi, vers 1700 av. notre ère, est le premier texte juridique à dimension économique, faisant état de contrats, de propriétés, de chèques, etc. L’Antiquité grecque fait office de point de départ. Même si elle a été suivie du Moyen Âge et de la Renaissance, on ne prend pas en considération ces mille ans d’histoire, pourtant ponctués des invasions barbares, de la création et de l’expansion de l’Empire ottoman, etc. On enchaîne avec le développement de l’Angleterre, qui est la principale puissance impériale pendant les XVIII e et XIX e siècles, sans mentionner l’Europe du Sud ou la Russie. Ce livre présente donc toutes les caractéristiques qui justifieraient de le taxer d’eurocentrisme, une critique souvent adressée à la tradition de la pensée économique occidentale.
Toutefois, cette limite n’est pas aussi grave qu’elle y paraît. Le livre n’adopte pas le point de vue euro

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents