Vers une nouvelle géographie économique
160 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Vers une nouvelle géographie économique , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
160 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Claude Manzagol (1938-2008) est le pilier de la géographie économique dans le milieu de la recherche francophone. Comprenant un texte inédit de Manzagol lui-même, ce livre dévoile les différents aspects du renouvellement de la géographie économique que cet homme a amorcé et qui doit se poursuivre afin d’apporter des réponses aux principaux problèmes sociaux provoqués par les restructurations économiques en cours.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 janvier 2014
Nombre de lectures 12
EAN13 9782760539365
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0900€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

La collection Géographie contemporaine change d’image. Le souci de renouveau de la direction des Presses de l’Université du Québec et l’attachement aux traditions du directeur de la collection ont abouti à un compromis qui rend la collection plus attrayante tout en affirmant la continuité avec sa mission, soit celle de diffuser des travaux de nature scientifique ou pédagogique qui permettent d’enrichir la réflexion géographique. Ce changement est l’occasion d’un rapide bilan. Cette collection qui, au départ, voulait remplir un vide s’est avérée féconde. Depuis 1998, plus de vingt titres ont été publiés, plusieurs ayant donné lieu à des rééditions. Analysant le monde à toutes ses échelles, du mondial au local, des travaux de chercheurs du Québec et d’ailleurs ont interrogé le territoire et les possibilités qu’il offre dans un contexte qui requiert la révision des choix de développement de nos sociétés. La collection devient ainsi ce qu’elle cherchait à être, soit une tribune en langue française pour l’analyse des territoires. La nouvelle image, plus accessible, réaffirme cet objectif. Le monde, dans sa globalité, est impensable sans des repères territoriaux qu’il importe de rendre visibles. Sans ces repères, les liens sociaux sont impossibles, la préoccupation pour le bien commun disparaît et seul l’individualisme a droit de cité. Les repères territoriaux sont nécessaires pour un développement respectueux des générations futures, certes, mais aussi des collectivités qui nous entourent et avec lesquelles nous partageons la planète. C’est ce que l’éducation géographique des citoyens rend possible et c’est le défi qui a guidé et qui continuera de guider les travaux de la collection Géographie contemporaine.

Juan-Luis Klein
Directeur de la collection
Presses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone : 418 657-4399   Télécopieur : 418 657-2096
Courriel : puq@puq.ca Internet : www.puq.ca

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Vedette principale au titre :

Vers une nouvelle géographie économique :
hommage à Claude Manzagol

(Géographie contemporaine)

Comprend des références bibliographiques.

ISBN 978-2-7605-3934-1
ISBN EPUB 978-2-7605-3936-5

1. Géographie économique. I. Klein, Juan-Luis. II. Guillaume, Régis. III. Manzagol, Claude, 1939-2008. IV. Collection : Géographie contemporaine.

HF1025.V472 2013  330.9  C2013-941909-8

Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.

Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.


Conception graphique
Richard Hodgson

Image de couverture
iStock

Mise en pages
Interscript


Dépôt légal : 1 er trimestre 2014
› Bibliothèque et Archives nationales du Québec
› Bibliothèque et Archives Canada

© 2014 – Presses de l’Université du Québec
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés

Juan-Luis Klein et Régis Guillaume

C et ouvrage a été pensé pour rendre hommage au collègue Claude Manzagol, qui a été un pilier fondamental de la géographie économique de langue française depuis ses débuts en tant que professeur au Département de géographie de l’Université de Montréal jusqu’à son décès en 2008. Ses contributions théoriques et ses travaux empiriques ont été des jalons importants d’une discipline qui ne cesse d’évoluer, évolution à laquelle il a largement contribué.
Parmi ses nombreux travaux, qui s’élèvent à plus d’une centaine, soulignons deux ouvrages qui ont marqué la géographie économique. Le premier, La logique de l’espace industriel , paru aux Presses universitaires de France en 1980, a enrichi le bagage de plusieurs générations de géographes. Dans cet ouvrage, Claude Manzagol fait la synthèse des théories de localisation et aborde les dimensions spatiales de l’entreprise dans ses différentes formes. Le second s’intitule La mondialisation. Données, mécanismes et enjeux et a été publié aux éditions Armand Colin en 2003. Ce livre, qui porte un regard géographique sur la globalisation de l’économie, amène l’auteur à dire que « la mondialisation, parce qu’elle produit simultanément de l’universel et du particulier, n’abolit pas l’espace des lieux au profit de l’espace des flux ». Dans cet ouvrage, où sont présentées de façon minutieuse les mutations d’un monde de plus en plus complexe, Claude Manzagol n’hésite pas à exprimer son point de vue sur une évolution qui résulte de rapports de force inégaux entre des acteurs développant des stratégies qui s’expriment à de multiples échelles. Ces éléments ont d’ailleurs été les principaux ingrédients de sa pensée et de son legs.
Claude Manzagol a été un formidable lien entre les écoles géographiques française et nord-américaine. Formé par Pierre George dans la tradition de l’école de géographie régionale française, il a su intégrer les apports de travaux d’autres géographes, moins orthodoxes, pour proposer une géographie moderne, outillée pour mieux comprendre l’évolution de nos sociétés et de nos espaces.
Les auteurs qui contribuent à cet ouvrage ont tous eu l’occasion de travailler avec Claude Manzagol, certains en tant que collaborateurs, d’autres en tant qu’étudiants, et d’apprécier la rigueur et le sérieux de son travail, mais aussi sa cordialité et son humour. C’est avec une grande émotion que nous lui rendons hommage. La lecture des chapitres, dont l’un est de Claude Manzagol lui-même, dévoilera les différents aspects du renouvellement de la géographie économique, renouvellement que Claude Manzagol a amorcé et qui doit se poursuivre afin que cette discipline puisse apporter des réponses aux principaux problèmes sociaux provoqués par les restructurations économiques en cours.
L’ouvrage est divisé en sept chapitres. D’emblée, dans un premier chapitre intitulé « La géographie industrielle au tournant des années 1980 : ruptures, continuités et convergences », Régis Guillaume présente un panorama de l’évolution de la géographie industrielle, l’une des principales composantes de la géographie économique et le principal champ de travail de Claude Manzagol. Se centrant sur la géographie industrielle en France, et examinant surtout les travaux produits entre les années 1980 et 2000, soit dans la période où de nouveaux modèles de développement se mettent en place à la suite de la crise du modèle qui avait façonné la croissance économique en Occident dans l’après-guerre, le modèle fordiste, Régis Guillaume montre comment la géographie industrielle s’est enrichie par des greffes réalisées grâce à l’intégration d’acquis provenant de plusieurs disciplines, notamment de la sociologie et de l’économie. La crise du fordisme a engendré un nouveau cycle de croissance lié à la mondialisation qui s’est étendu jusqu’à la crise financière amorcée en 2008. Or, l’auteur montre que cette nouvelle crise appelle à élargir les bases théoriques, les champs d’analyse, de la géographie économique dans un contexte où dominent les éléments du côté pervers de la croissance, parmi lesquels il faut nommer le chômage, les modifications dans le marché du travail, les déficits commerciaux, les délocalisations, etc., appel qui sera repris dans le chapitre conclusif rédigé par Juan-Luis Klein et Matthieu Roy.
Dans le chapitre 2, un texte inédit de Claude Manzagol examine les liens entre le territoire et l’innovation, celle-ci vue comme un élément primordial du développement économique. Ce chapitre montre comment des chercheurs intéressés par les modèles qui expliquaient le développement à la suite de la crise du fordisme, inspirés par le besoin de restructurer les bases de l’économie des villes et des régions déstructurées par la mondialisation, ont mis en relief le rôle de la proximité, tant entre des établissements productifs qu’entre ceux-ci et des acteurs socioéconomiques et des institutions productrices de connaissances.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents