226 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Harmonie, nouvelle priorité de l'entreprise , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
226 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans un monde professionnel de moins en moins sécurisé, la méfiance grandit entre jeunes générations et entreprises. Le temps des profits à outrance, des hiérarchies rigides et de la croissance illimitée est révolu. Les nouveaux paradigmes de l’entreprise doivent aujourd’hui évoluer vers la confiance et la responsabilisation des salariés. C’est à ce prix que pourra enfin émerger un mode d’organisation plus souple et s’installer l’"harmonie pluri-centrique" dans l’entreprise. Spécialiste des semi-conducteurs, chercheur, manager puis enseignant, Jean Marine a consacré sa vie professionnelle au service d’une industrie à la pointe de la technologie. Dans un dialogue avec la jeune génération superbe de pertinence, il restitue aujourd’hui son expérience et ses réflexions, acquises au sein des structures les plus innovantes. Pour que les masques tombent et que l’entreprise devienne, dans sa structure et sa finalité, un élément du bien-être de l’humanité… et non l’inverse.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 mai 2012
Nombre de lectures 68
EAN13 9782748367263
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0094€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait












L’Harmonie, nouvelle
priorité de l’entreprise
Jean Marine










L’Harmonie, nouvelle
priorité de l’entreprise



















Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook :




http://www.publibook.com




Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les
lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son
impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et
limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou
copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une
contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les
textes susvisés et notamment le Code français de la propriété
intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la
protection des droits d’auteur.





Éditions Publibook
14, rue des Volontaires
75015 PARIS – France
Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55






IDDN.FR.010.0116736.000.R.P.2011.030.31500




Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2011



« Celui qui aime l’Or plus que la Vertu,
risque de perdre les deux ! »
Kung-fu-tzu
(Confucius)



Avant-propos



Le présent ouvrage est destiné aux jeunes
professionnels qui veulent se lancer dans l’aventure de créer seuls ou
en association avec d’autres personnes, une entreprise
individuelle. Il est destiné aussi aux nouveaux diplômés qui
souhaitent démarrer leur vie professionnelle active en se
mettant au service d’une entreprise déjà établie.

1Au cours de mes expériences pédagogiques , auprès de
mes élèves, futurs ingénieurs, de même qu’avec certains
collègues qui suivaient mes formations dans le cadre de
l’université interne de l’entreprise, j’ai pu identifier, une
appréhension profonde pour entrer dans la vie active au
sein de l’entreprise pour les uns, et pour les autres, une
certaine déception et un désamour de l’entreprise.
Je me suis interrogé sur le fossé profond qui séparait
leurs attentes de mes rêves et de mon enthousiasme à dé-

1 Tout au long de mon parcours professionnel, d’abord en tant que
chercheur dans le domaine des technologies de la Microélectronique
encore balbutiante, puis dans la réalité industrielle de diverses
entreprises, j’ai toujours consacré une partie de mon activité à
l’enseignement dans plusieurs écoles de formation des ingénieurs.
Tout d’abord pour traiter de la technologie des circuits intégrés qui
s’est développée à une vitesse fulgurante, puis des formations
d’initiation aux éléments de base de management de l’entreprise. Cette
activité d’enseignement s’est déroulée dans plusieurs écoles
d’ingénieurs, puis au sein de l’université interne de l’entreprise dans
laquelle j’ai travaillé, et en final, après mon départ à la retraite, dans le
cadre d’une activité libérale que j’ai créée pour le conseil, la formation
et la pédagogie destinée aux ingénieurs de l’industrie des composants
semiconducteurs.
9 buter ma vie active dans l’entreprise, quand j’étais assis à
leur place, il y a bien longtemps.
Malgré le désaccord qui existait entre la réalité
économique, organisationnelle et sociétale du monde industriel
ème telle qu’elle était dans la deuxième moitié du XX siècle
et mes propres idées, j’ai pu survivre et progresser grâce à
la mise en pratique d’une bonne partie des idées
développées dans ces pages.
Compte tenu de mon expérience professionnelle, je me
suis lancé dans l’écriture de ce livre, qui a pour objectif
d’analyser avec un nouveau regard les anciens paradigmes
constitutifs de l’entreprise.
Pour expliquer et justifier le concept de paradigme, je
m’appuie sur les écrits du philosophe américain des
sciences Thomas Khun, en particulier sur un de ses ouvrages
publié en Anglais en 1962 et dont une version existe en
Français, La Structure des révolutions scientifiques. Plus
près de nous, Edgar Morin s’interroge sur la voie suivie
actuellement et vers quel précipice elle nous conduit dans
une étude qui introduit de nouvelles bases de la vie en
société et dont le titre très évocateur est : La voie pour
l’avenir de l’humanité. Dans ce livre, il dénonce les
paradigmes anciens et pose les jalons d’une voie salutaire pour
la survie de l’humanité au travers de nouveaux paradigmes
pour l’activité humaine et économique.
Ces deux ouvrages sont cités dans la bibliographie à
l’instar de toutes les références indiquées dans la suite.
10


Introduction



L’entreprise est un des principaux éléments de la vie
économique des humains, mais c’est aussi un de nos
milieux de vie où nous passons de longues heures, parfois de
longues journées.
Pourtant, nous constatons une grande incompréhension
entre l’entreprise actuelle et ses forces vives. Que s’est-il
passé pour qu’il y ait un tel divorce entre l’entreprise, ce
qu’elle représente comme lieu d’épanouissement, et les
attentes des jeunes générations ?
Pourquoi la volonté de façonner son avenir
professionnel au sein de l’entreprise a-t-elle été émoussée à ce
point ?
En confrontant mes lectures avec ma propre expérience
dans l’entreprise, je me suis aperçu que la fracture était
profonde entre le monde industriel où j’ai exercé mon
activité professionnelle, de1967 à 2007, et le nouveau monde
dit « post-industriel » ou « l’ère du savoir ».
Cette fracture est à prendre en considération au plus
vite, afin de proposer de nouvelles organisations pour les
entreprises qui n’ont d’autre choix que d’adapter leurs
structures à la nouvelle réalité sociale, culturelle et
économique. La crise de l’organisation actuelle des
entreprises trouve sa source dans l’inadéquation entre
l’exigence des personnes constituant l’entreprise et leur
ressenti face aux structures ou cadres institutionnels de
celles-ci.
11 Depuis les origines, l’entreprise a été obligée d’évoluer
1pour s’adapter à son environnement . Au cours de « l’ère
ème èmeindustrielle », les XIX et XX siècles, l’entreprise
véhiculait une image dont les salariés se sentaient le reflet,
ils étaient fiers de travailler pour telle ou telle entreprise,
cette appartenance était valorisante vis à vis de la famille
et de l’environnement social. Aujourd’hui, pour la grande
majorité des employés, cette image n’est plus d’actualité.
Ce manque d’identification contribue à l’élargissement du
fossé entre la réalité actuelle de l’entreprise et les attentes
des jeunes générations. Bref, nous sommes face à un chaos
dont il faudra bien se sortir un jour.
Certains chercheurs et experts du monde économique et
industriel qualifient notre époque actuelle « d’ère du
savoir » ou « d’ère de la technologie » en rupture totale avec
« l’ère industrielle » qui l’a précédée. C’est en analysant
ces éléments que j’ai choisi de verser au débat quelques
pistes dont la mise en œuvre pourrait rendre l’entreprise
plus proche des attentes de ceux qui en forment l’ossature,
et par là, combler le fossé créé par la fracture entre « l’ère
industrielle » et « l’ère du savoir ».
L’entreprise inventée par l’homme pour améliorer son
quotidien matériel est perçue auj

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text