L art de maîtriser sa vie
123 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

L'art de maîtriser sa vie

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
123 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Découvrez le meilleur de vous-même !
Nous sommes tous confrontés un jour ou l'autre à nos propres limites. Comment avancer, surmonter nos peurs et nos obstacles pour réduire l'écart entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions deveni


Découvrez le meilleur de vous-même !



Nous sommes tous confrontés un jour ou l'autre à nos propres limites. Comment avancer, surmonter nos peurs et nos obstacles pour réduire l'écart entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions devenir ? Comment réaliser notre plein potentiel plutôt que rester assujettis à nos blocages ?



Florent Fusier nous propose de changer de point de vue sur nous-mêmes. Et si derrière chaque limitation personnelle, se cachait une grande force à libérer ? Plutôt que de nous accabler en ressassant nos problèmes, nous aurions tout intérêt à les considérer comme des opportunités de grandir, de nous dépasser, de révéler le meilleur de nous-mêmes. Ce livre est un véritable programme d'autocoaching en quatre étapes : identifier ses propres limites, se préparer au changement, transformer ses émotions négatives en énergie positive, utiliser son plein potentiel. S'appuyant sur les ressources de la PNL et de la neuro-sémantique, il donne au lecteur désireux de se prendre en main, des clés pour changer et devenir acteur de sa vie.




  • Prendre conscience de ses limites


    • Identifiez vos propres limites


    • Apprenez à vous connaître




  • Se préparer au changement


    • Fixez vos objectifs


    • Posez des bases solides




  • Transformer ses limites en forces


    • Balayez les obstacles du chemin


    • Créez des relations riches avec les autres


    • Adoptez un regard nouveau sur les difficultés




  • Utiliser son plein potentiel


    • Avancez à grands pas


    • Facilitez le changement



Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2012
Nombre de lectures 233
EAN13 9782212175905

Informations légales : prix de location à la page 0,0097€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

C1
C4
Découvrez le meilleur de vous-même !
Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à nos propres limites. Comment avancer, surmonter nos peurs et nos obstacles pour réduire l’écart entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions devenir ? Comment réaliser notre plein potentiel plutôt que rester assujettis à nos blocages ?
Florent Fusier nous propose de changer de point de vue sur nous-mêmes. Et si derrière chaque limitation personnelle, se cachait une grande force à libérer ? Plutôt que de nous accabler en ressassant nos problèmes, nous aurions tout intérêt à les considérer comme des opportunités de grandir, de nous dépasser, de révéler le meilleur de nous-mêmes. Ce livre est un véritable programme d’autocoaching en quatre étapes : identifier ses propres limites, se préparer au changement, transformer ses émotions négatives en énergie positive, utiliser son plein potentiel. S’appuyant sur les ressources de la PNL et de la neuro-sémantique, il donne au lecteur désireux de se prendre en main, des clés pour changer et devenir acteur de sa vie.

Florent Fusier est consultant, formateur et coach, fondateur de l'institut international Human Potentials Development pour lequel il intervient en France et à l’étranger. Enseignant en neuro-sémantique, en PNL, il est le créateur du Neuro-Activ Coaching®, un modèle de coaching innovant .
II Florent Fusier
L’art de maîtriser sa vie
Vos limites sont vos plus grandes forces
III Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Avec la collaboration d’Anne Crine
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-55453-3
IV Dans la collection « Comprendre et agir » :
Juliette Allais, Décrypter ses rêves Juliette Allais, La Psychogénéalogie Juliette Allais, Au cœur des secrets de famille Juliette Allais, Didier Goutman, Trouver sa place au travail Dr Martin M. Antony, Dr Richard P. Swinson, Timide ? Ne laissez plus la peur des autres vous gâcher la vie Lisbeth von Benedek, La Crise du milieu de vie Valérie Bergère, Moi ? Susceptible ? Jamais ! Marcel Bernier, Marie-Hélène Simard, La Rupture amoureuse Jean-Charles Bouchoux, Les Pervers narcissiques Sophie Cadalen, Inventer son couple Christophe Carré, La Manipulation au quotidien Marie-Joseph Chalvin, L’Estime de soi Cécile Chavel, Les Secrets de la joie Claire-Lucie Cziffra, Les Relations perverses Michèle Declerck, Le Malade malgré lui Ann Demarais, Valerie White, C’est la première impression qui compte Sandrine Dury, Filles de nos mères, mères de nos filles... Jean-Michel Fourcade, Les Personnalités limites Laurie Hawkes, La Peur de l’Autre Jacques Hillion, Ifan Elix, Passer à l’action Lorne Ladner, Le bonheur passe par les autres Mary C. Lamia et Marilyn J. Krieger, Le Syndrome du sauveur Lubomir Lamy, L’amour ne doit rien au hasard Lubomir Lamy, Pourquoi les hommes ne comprennent rien aux femmes... Virginie Megglé, Couper le cordon Virginie Megglé, Face à l’anorexie Virginie Megglé, Entre mère et fils Bénédicte Nadaud, Karine Zagaroli, Surmonter ses complexes Ron et Pat Potter-Efron, Que dit votre colère ? V Patrick Ange Raoult, Guérir de ses blessures adolescentes Daniel Ravon, Apprivoiser ses émotions Alain Samson, La chance tu provoqueras Alain Samson, Développer sa résilience
Dans la collection « Les chemins de l’inconscient », dirigée par Saverio Tomasella :
Véronique Berger, Les Dépendances affectives Christine Hardy, Laurence Schifrine, Saverio Tomasella, Habiter son corps Martine Mingant, Vivre pleinement l’instant Gilles Pho, Saverio Tomasella, Vivre en relation Catherine Podguszer, Saverio Tomasella, Personne n’est parfait ! Saverio Tomasella, Oser s’aimer Saverio Tomasella, Le sentiment d’abandon Saverio Tomasella, Les Amours impossibles Saverio Tomasella, Hypersensibles
Dans la collection « Communication consciente », dirigée par Christophe Carré :
Christophe Carré, Obtenir sans punir Christophe Carré, L’Auto-manipulation Pierre Raynaud, Arrêter de se faire des films
Dans la collection « Histoires de divan »
Laurie Hawkes, Une danse borderline
XI Table des matières Préface VII Remerciements IX Introduction 1 P REMIÈRE PARTIE Prendre conscience de ses limites Chapitre 1 – Identifiez vos propres limites 9 Comprenez vos limites 9 Vos limites : vos forces de demain 15 Chapitre 2 – Apprenez à vous connaître 19 La carte n’est pas le territoire 19 La dynamique des émotions 23 Vos croyances créent votre réalité 32 D EUXIÈME PARTIE Se préparer au changement Chapitre 3 – Fixez vos objectifs 39 Définissez vos objectifs avec efficacité 40 Utilisez le pouvoir de l’intention 53 XII Chapitre 4 – Posez des bases solides 61 Devenez responsable et autonome 63 Passez de la position de victime à celle d’acteur 68 Développez votre estime de soi 80 T ROISIÈME PARTIE Transformer ses limites en forces Chapitre 5 – Balayez les obstacles du chemin 95 Dépassez vos croyances limitantes 96 Transformez vos émotions négatives 107 Apprivoisez vos dragons intérieurs 117 Chapitre 6 – Créez des relations riches avec les autres 121 Établissez des relations de confiance 122 Gérez les critiques avec élégance 133 Chapitre 7 – Adoptez un regard nouveau sur les difficultés 149 Restez optimiste face aux difficultés 150 Apprenez de vos erreurs 160 Q UATRIÈME PARTIE Utiliser son plein potentiel Chapitre 8 – Avancez à grands pas 169 Utilisez le pouvoir de focalisation 170 Passez de l’idée à l’action 177 Développez de nouvelles compétences comportementales 184 XIII Chapitre 9 – Facilitez le changement 193 Utilisez la passion comme moteur 194 Vivez dans l’instant présent 198 Conclusion 205 Table des outils d’autocoaching 209 Annexes 211 Bibliographie 213
VII Préface
Ce que le lecteur va découvrir dans ce livre va lui donner non seulement l’opportunité de mieux apprécier sa propre compagnie mais aussi de prendre intensément plaisir à communiquer avec les autres et à célébrer la vie.
Je le sais car j’ai vu des centaines de mes étudiants évoluer et grandir au fil des années en mettant en pratique ce qu’ils apprenaient en PNL (programmation neuro-linguistique), en neuro-sémantique et en systémique appliquée.
Voici presque dix ans que je connais Florent Fusier et son parcours est le meilleur témoignage de la pertinence et de la puissance des approches proposées dans ce livre.
En quelques années, j’ai vu le jeune homme timide et intraverti qu’il était à l’époque de notre rencontre, découvrir sa puissance intérieure, prendre sa place d’homme et d’être humain, faire évoluer son métier pour aller vers ce qui le passionne vraiment, s’ouvrir aux autres et prendre plaisir à parler en public, fonder une famille, créer sa propre entreprise, etc.
Ce livre n’est donc pas juste un catalogue de bonnes idées et de théories intéressantes mais un manuel pratique basé sur des modèles vécus et des résultats concrets. De plus Florent Fusier y apporte une VIII dimension d’humanisme et de sagesse que lui confère le travail intérieur qu’il mène tranquillement au fil des années.
Gageons que cet ouvrage en appellera d’autres et donnera au lecteur l’envie d’autres rencontres.
Avignon, le 30 juillet 2012, Gilles Roy
IX Remerciements
Je tiens à remercier Gilles Roy, pour m’avoir fait l’honneur de préfacer cet ouvrage, mais aussi pour m’avoir tant inspiré dans ma volonté de devenir coach et formateur, et pour m’avoir formé et aidé à démarrer dans cette activité. Je remercie bien évidemment Michael Hall pour ses encouragements des débuts et sa confiance, auprès de qui j’ai pu me former directement. Je remercie également mon ami Vincent, qui a fait preuve de patience et de persévérance en m’aidant à relire mes écrits au fur et à mesure que cet ouvrage prenait vie. Mon ami Roger, pour ses conseils et ses idées vraiment intéressantes sur l’entrepreneuriat. Le soutien et les conseils de Christophe Carré, directeur de collection et auteur, ont également été déterminants dans l’écriture de ce livre. Et, enfin, merci à ma femme et à mon petit Sacha, pour leur compréhension et leur patience, lorsque j’ai passé des nuits rivé à mon ordinateur pour écrire. Je n’oublie pas ma mère, non plus que mes grands-parents maintenant disparus, pour m’avoir toujours soutenu dans mes choix de vie sans aucun jugement. Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à mes formations et que j’ai accompagnés en coaching, et qui m’ont fait vivre tant de belles expériences.
1 Introduction
La plus grande perte dans le monde est la différence entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions devenir.
Ben Herbster
Peu importe notre niveau actuel de réussite, qui nous sommes et ce que nous faisons. Que nous ayons le sentiment d’avoir déjà bien avancé dans la vie ou de ne plus progresser, un jour ou l’autre, nous sommes tous confrontés à nos propres limites, à ces moments où nous sentons que nous devons avancer ou dépasser nos peurs et nos blocages.
Maîtriser sa vie, c’est comprendre son propre fonctionnement, connaître ses limites et savoir comment les repousser lorsqu’elles nous empêchent de nous réaliser. Divers courants de psychologie et certaines traditions spirituelles soulignent un point fondamental : l’être humain porte en lui le besoin de s’accomplir et de se réaliser. Il avance et est heureux, lorsqu’il ressent qu’il s’accomplit et qu’il va au-delà de ses blocages.
2 Aussi, deux possibilités s’offrent à vous : essayer de faire taire en vous ce besoin d’accomplissement et vivre avec un goût d’amertume et de frustration, ou bien laisser ce besoin vous transporter vers le meilleur de vous-même, dans les espaces où vous développerez vos plus beaux potentiels.
Le choix n’est pas simple, car quelle que soit l’option prise, vous passerez par des moments difficiles. Sachez seulement qu’en choisissant d’éteindre cette lumière qui est en vous, celle qui vous porterait dans les plus hautes sphères de votre épanouissement, alors la vie vous semblera bien plus terne, fade et difficile, que si vous choisissiez la seconde option.
Si vous êtes en train de lire ce livre, c’est que d’une manière consciente ou inconsciente votre choix est déjà fait : celui d’avancer, de laisser s’exprimer votre flamme intérieure pour qu’elle grandisse et éclaire votre vie. Chercher à maîtriser sa vie passe par un voyage intérieur pour découvrir véritablement qui nous sommes, ce qui nous bloque, ce qui retient l’expression actuelle de nos talents et potentiels. Ce livre vous apprendra à libérer toute cette énergie, pour donner vie à l’expression du meilleur de vous-même.
Nous sommes souvent désemparés face à nos limites ou nos blocages de toutes sortes, nous avons parfois le sentiment d’avoir tout essayé, en vain, pour changer un comportement, une pensée ou une émotion, qui nous empêche de vivre pleinement notre vie personnelle, familiale ou professionnelle. Plus nous nous focalisons sur ce problème, plus il prend de l’importance. Nous avons alors le sentiment d’être pris à jamais dans un cercle vicieux.
3 Et si vous regardiez les choses différemment ? Plutôt que de ressasser ces pensées, accompagnées de colère, de frustration voire de dégoût, pourquoi ne pas considérer ces limites comme un potentiel à développer, comme un talent caché à révéler ? Si vous vous disiez que ce qui vous bloque le plus est justement ce que vous avez de plus grand à développer ?
Il est souvent admis que pour améliorer son efficacité, il faut exploiter ses points forts. Prenons le problème à l’envers. Et si vos plus gros blocages ou limites constituaient au contraire la base de votre potentiel, de votre talent, de votre force et de votre efficacité à développer ?
Nos limites nous donnent l’impression d’être retenu par un grand élastique autour de la taille. Elles restreignent nos actions, et il est particulièrement difficile de s’en défaire. Mais le jour où nous y parvenons, nous apprécions pleinement la libération. Toute l’énergie comprimée par le problème devient alors une formidable force qui nous propulse en avant. Imaginez-vous un instant dépasser vos plus grands blocages actuels. N’est-ce pas cela qui vous ferait avancer le plus ? N’est-ce pas ici qu’il vous faut creuser pour développer votre potentiel ?
En s’intéressant au parcours de personnes qui réussissent, peu importe leur domaine, il est étonnant de noter qu’elles ont souvent un point commun. Ces personnes ont généralement connu des blocages bien plus importants que la plupart d’entre nous, dans le domaine même où elles réussissent maintenant. On pense souvent à tort qu’elles ont des facilités innées, mais la réalité semble révéler le contraire.
4 L’art de maîtriser sa vie, c’est réussir à dépasser ses plus grandes limites et d’en faire ses plus grandes forces, pour simplement vivre pleinement, laisser ses talents s’exprimer, ses potentiels se développer et être véritablement épanoui. C’est aussi relever les défis qui se présentent à nous au cours de notre vie, y faire face pour avancer sur notre chemin. Cela ne garantit pas une vie facile et tranquille, mais son goût sera bien meilleur.
À la lecture de ce livre, vous apprendrez à mieux vous connaître, à identifier vos blocages, mais aussi à aborder les problèmes différemment.Vous découvrirez comment transcender vos limites pour en faire vos plus grandes forces. Nécessitant un important travail sur soi, le chemin ne sera pas de tout repos, mais imaginez d’ores et déjà ce que vous pourriez accomplir en recyclant l’énergie négative, contenue en vous, en une énergie positive pour aller de l’avant. Pour cela, vous devez comprendre comment vous fonctionnez, et apprendre à vous fixer des objectifs pour réaliser ce voyage de transformation.
Vous commencerez par apprendre à poser des bases solides pour vous donner la force et l’énergie nécessaires à dépasser vos propres limites. Vous apprendrez à adapter votre attitude, afin de faciliter le changement et la transformation. Puis nous transformerons les émotions négatives, dévoreuses d’énergie, et apprivoiserons vos « dragons intérieurs », freins à votre réussite. Petit à petit, vous ne vous laisserez plus submerger par vos problèmes et vos difficultés, vous apprendrez à faire face et à réagir pleinement.
Maîtriser sa vie ne signifie en aucun cas faire cavalier seul. Aussi, pour avancer en harmonie avec les autres, nous verrons comment 5 améliorer vos relations et comment développer des relations plus riches.
Pour vous aider dans cette démarche, cet ouvrage vous fournit un maximum d’outils. Véritable guide pratique, il contient des exercices et des techniques d’autocoaching pour mettre en application vos acquis de manière concrète et efficace. Vous allez non seulement apprendre sur vous-même, mais aussi expérimenter des outils de transformation qui ont déjà fait leurs preuves à travers le monde.
Parce qu’Einstein disait : « La vie, c’est comme une bicyclette, si l’on n’avance pas on perd l’équilibre », je vous propose d’avancer et de commencer maintenant ce voyage au cœur de vous-même. Je ne peux pas vous dire où tout cela vous mènera, mais je peux vous garantir que vous serez surpris par le monde de possibilités que vous allez découvrir.
7 P REMIÈRE PARTIE
Prendre conscience de ses limites
9 Identifiez vos propres limites Chapitre 1
Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait.
Mark Twain
Ainsi, un jour ou l’autre, chacun d’entre nous est confronté à ses propres limites et doit apprendre à les dépasser pour avancer. Et, bien que cela puisse paraître surprenant, les personnes qui réussissent le mieux dans un domaine particulier sont souvent celles qui avaient les faiblesses les plus flagrantes. On peut alors s’interroger : « Qu’est-ce qui nous limite ? » et « Qu’est-il possible de faire pour dépasser nos limites ? »
Comprenez vos limites
Que cela soit dans votre vie personnelle, sentimentale ou professionnelle, vous avez certainement déjà été confronté à vos propres limites, à moins que vous ne soyez quelqu’un d’exceptionnel. Je 10 peux vous affirmer que ça ne sera pas la dernière fois, car à mesure que vous avancerez, vous rencontrerez de nouvelles limites et de nouveaux obstacles, contrairement à ce que vous pourriez croire.
Il s’agit ici des limites qui relèvent du monde subjectif, et non pas de celui des lois physiques indiscutables. Ne pas pouvoir voler en sautant d’un toit n’est pas une question de subjectivité, mais bel et bien une limite physique. Je ne vous encouragerai en aucun cas à croire qu’il est possible que vous puissiez un jour voler. En revanche, si vous êtes convaincu de ne jamais pouvoir développer votre confiance en vous, je vous affirme que cette idée résulte de vos propres blocages surmontables, même si cette perspective vous semble encore irréalisable aujourd’hui.
Qu’est-ce qui vous limite ?
Lorsque vous n’avez pas confiance en vous, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous n’osez pas donner votre avis, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous laissez les autres décider à votre place, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous n’arrivez plus à gérer vos émotions, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous êtes inefficace, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous avez peur de vous tromper, qu’est-ce qui vous limite ? Lorsque vous réagissez mal à la critique et explosez de colère, qu’est-ce qui vous limite ? La liste est longue et c’est toujours la même question, n’est-ce pas ? Personnellement, je la formulerai plutôt ainsi : « Qui est-ce qui vous limite ? »
Pensez-vous que lorsque vous n’arrivez pas à vous exprimer devant un groupe, ce sont les autres, par leurs regards, leurs jugements, leurs critiques, qui vous limitent ? Pensez-vous que lorsque vous 11 n’avez pas confiance en vous, c’est à cause de la situation ? Non, et vous le savez au fond de vous ! VOUS êtes l’origine de vos plus grandes limites, vous et seulement vous.
Vos croyances enfouies
Mon objectif ici n’étant pas de vous faire culpabiliser, bien au contraire, mais de vous révéler que vous êtes pour vous-même votre plus grand obstacle. « Vous », c’est-à-dire vos conditionnements et vos schémas mentaux, en somme votre propre perception de la réalité. Quels que soient votre âge, votre niveau d’études, votre éducation et vos expériences de vie, au fur et à mesure de votre existence, vous avez construit votre propre vision du monde, votre perception ou représentation de la réalité. Vous devez désormais prendre conscience que cette perception sur laquelle vous vous appuyez au quotidien, à l’instar d’une carte, d’une ville ou d’un pays, est délimitée. Si cette carte représente vos manières de penser, de gérer vos émotions et de vous comporter, ce sont donc ses limites qui déterminent les vôtres. Ce qui vous bloque aujourd’hui, comme hier et probablement demain, ce sont les limites de votre « monde intérieur », votre « carte du monde ».
Ainsi, votre éducation, vos expériences de vie, vous ont façonné d’une manière singulière, et participent à ce que vous êtes aujourd’hui, avec vos forces et vos faiblesses. Votre manque de confiance en vous actuel est lié aux raisonnements, aux interprétations, aux évidences construits par vous-même. Le piège est de confondre « votre » réalité et le monde extérieur lui-même (nous y reviendrons dans le chapitre 2 ). Comme vous êtes l’unique responsable de la perception du monde que vous vous créez au fur et à mesure 12 de vos expériences de vie, c’est que vous êtes, par conséquent, la personne à même de tout changer, et de repousser les limites de votre « monde intérieur ». Pour dépasser vos limites, vous devez « simplement » agrandir votre vision du monde.
Cet ouvrage vous guidera dans cette démarche et vous donnera le maximum de clés pour y parvenir. Le chemin ne sera pas facile, mais tout à fait réalisable. C’est le propre de l’humain que chaque être réponde à son besoin de s’accomplir, de se dépasser et de se réaliser.
« Connais-toi toi-même »
En apprenant à connaître vos limites, vous pourrez apprendre à les dépasser.
Prenons l’exemple de François. Il n’ose pas contredire ses proches, même s’il est sûr de son avis et du fait qu’ils se trompent. Il se tait, mais lorsqu’il se rend compte qu’un problème aurait pu être évité s’il avait donné son avis, il se sent coupable et se dévalorise en pensant qu’il n’a pas été à la hauteur. Pour l’aider à avancer et à s’affirmer, posons-nous la question suivante : « Qu’est-ce qui limite François ? »
Est-ce que ce sont les autres, comme il le pense ? François a l’impression qu’ils ne l’écoutent pas, qu’ils ne font pas attention à ce qu’il dit. Il est persuadé que les autres ont un problème avec lui et, au final, il culpabilise de ne pas être à la hauteur. Est-ce parce que les situations sont compliquées ? François pense qu’il y aurait sûrement un conflit s’il essayait de se faire entendre.
En réalité, les limites de François sont ses préjugés, ses interprétations et ses croyances à propos de lui-même et des autres. Peu importe ce qui a conduit François à ce fonctionnement, son éducation, ses 13 expériences passées, ou toute autre chose, l’important est qu’il prenne conscience que c’est lui-même , et personne d’autre, qui le limite. Il se considère comme effacé, timide et n’ose pas s’exprimer ni contredire quelqu’un. Ses propres perceptions construites au fil des années le bloquent et l’enferment comme dans une prison. Une prison mentale qui devient la prison de notre existence si nous n’en prenons pas conscience.

Croyez en vos possibilités
Si vous êtes intimement convaincu d’être incapable de réussir quelque chose, comment pourriez-vous le réussir ? En étant convaincu de votre échec dès le départ, l’objectif à atteindre restera en dehors de votre champ des possibles, hors du territoire délimité par votre perception du monde.
Un jour, un participant d’une de mes formations m’a raconté une belle histoire qui illustre bien ce propos. En Inde les jeunes éléphants sont attachés à un piquet pour qu’ils ne s’échappent pas et ne se perdent pas dans la nature, trop jeunes pour s’orienter. Puis, un jour, ils sont détachés et le monde peut s’ouvrir à eux. Que se passe-t-il alors d’après vous ? La plupart d’entre eux, pendant un 14 moment, continuent à tourner en rond autour de leur piquet, en dépit de leur liberté ! Ainsi, ces jeunes éléphants avaient délimité leur monde à l’espace qu’ils connaissaient, aller au-delà leur paraissait impossible, inimaginable, puisque situé hors de leur réalité.
C’est la même chose pour François. Ses croyances limitantes, qu’il a créées par rapport à lui et aux autres, constituent son piquet. Tant qu’il sera attaché à ces croyances, il ne pourra jamais aller vers de nouveaux horizons, sortir de cette prison mentale dont il est luimême le gardien, changer de comportement de façon durable.
Si nous nous créons notre propre perception et représentation du monde, et donc nos propres limites, à l’inverse, ce qui est fantastique, c’est que nous avons surtout le pouvoir de les faire évoluer et de les dépasser. Lorsque nous arrivons à nous libérer de nos piquets les plus solidement fixés, auxquels nous sommes reliés par des cordes courtes et solides, nous dépassons alors nos plus grandes limites et nous développons nos plus gros potentiels.
Vous êtes à la fois celui qui construit la prison et le gardien qui possède la clé pour en sortir.

Faisons le point !
Qu’est-ce qui vous limite ?
1. Identifiez honnêtement les raisons de vos blocages.
Aujourd’hui, dans votre vie (personnelle ou professionnelle), qu’est-ce qui vous limite ? Qu’est-ce qui vous empêche d’avancer ?


15 2. Identifiez les points à travailler.
Quels obstacles se trouvent devant vous et vous barrent la route du succès ?


3. Identifiez vos souhaits de développement.
Si vous aviez une baguette magique pour changer quelque chose dans votre vie, que changeriez-vous ?


4. Prenez conscience de vos croyances limitantes.
Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous retient dans votre prison mentale ?


En répondant à ces questions, vous devez prendre conscience de votre responsabilité dans la réalisation de votre vie.

Vos limites : vos forces de demain
Nous pensons souvent que pour améliorer notre potentiel et notre efficacité (tant au niveau personnel que professionnel), nous devons créer de nouvelles compétences et adopter de nouveaux comportements, ou encore essayer d’optimiser ce que nous faisons déjà bien. Il est naturel d’imaginer qu’en développant nos atouts, nous serons encore meilleurs. Cependant, notre plus grande marge de progression ne se trouve pas là, mais bien dans nos plus grandes limites ! C’est lorsque vous êtes à dix pour cent seulement de votre potentiel qu’il est intéressant de progresser. N’est-ce pas finalement 16 plus judicieux de travailler sur ce qui nous fait défaut, précisément si cela nous coince ou nous bloque ?
Il faut savoir que la plus grosse réserve d’énergie nécessaire au changement réside là où sont vos limites. Pourquoi ? Parce que vous avez emmagasiné tellement de frustration, de colère et d’énergie négative, que lorsque vous enclencherez un processus de transformation, celle-ci sera recyclée et impulsera une dynamique extraordinaire. Cette notion vous paraît probablement surprenante, voire impossible, mais vous la vérifierez vous-même le moment venu.

Que sont la PNL et la neuro-sémantique ?
Pour parvenir à identifier vos limites actuelles, puis à les dépasser, vous allez avoir besoin d’une méthodologie et d’outils que vous trouverez dans cet ouvrage qui s’appuie notamment sur deux disciplines : la programmation neuro-linguistique (communément appelée PNL) et la neuro-sémantique.
La PNL est une discipline née de la rencontre de deux « génies » dans les années 1970 aux États-Unis : Richard Bandler (docteur en informatique) et John Grinder (docteur en linguistique). Elle permet de comprendre notre fonctionnement et notre manière de construire notre « réalité subjective », c’est-à-dire cette « carte » qui représente en nous le « monde extérieur », aux limites bien définies.
Des entreprises du monde entier utilisent la PNL, depuis ses débuts, pour développer l’efficacité, la performance, la communication, la force de vente, la négociation, etc. Elle est aussi utilisée pour la thérapie cognitive et comportementale, le conseil et le coaching, avec de beaux résultats. La PNL a ainsi largement fait ses preuves en tant que modèle de communication et de compréhension de l’être humain.
17 Un grand nombre de modèles et d’outils de cet ouvrage reposent sur les fondements de cette discipline.
Le terme « neuro-sémantique » est dû à Alfred Korzybski, créateur de la sémantique générale. Il a été le premier, en 1933 dans Science and Sanity , à conceptualiser les interactions entre neurologie (nous incluons ici le corps, la physiologie, les émotions et l’action) et sémantique (le sens que l’on attribue aux choses, dans notre construction de la réalité).
Michael Hall , docteur en psychologie comportementale et cognitive de l’université de Cincinnati, a travaillé pendant plusieurs décennies comme psychothérapeute agréé au Colorado. C’est également un enseignant certifié en PNL. Formé par Richard Bandler dans la fin des années 1980, il a travaillé avec lui au sein de l’International Society of NLP et a édité pour lui deux ouvrages : Time for a Change et Applied Neuro-Dynamics.
Ensuite, dans le milieu des années 1990 aux États-Unis, Michael Hall en tant qu’enseignant et chercheur passionné de PNL et de sémantique générale fait certaines découvertes véritablement innovantes dans la compréhension du fonctionnement des émotions. Il fondera ainsi un nouveau domaine : la neuro-sémantique (en anglais, neuro-semantics en référence au terme de Korzybski). Il s’agit, en quelque sorte, d’un développement, d’une extension ou d’un approfondissement de la PNL, qui permet de comprendre d’une manière plus fine le fonctionnement de l’être humain. Elle facilite encore plus la transformation et le changement que la PNL ne le permettait jusqu’à présent.
En tant qu’auteur, Michael Hall a écrit plus de 40 ouvrages à ce jour et plus de 100 articles dans des revues internationales. Il est considéré comme un leader du développement de la PNL, grâce à de nombreux modèles, comme le modèle des méta-états et celui de la matrice. Il cocréa en 1996 l’International Society of Neuro-Semantics (ISNS) avec le docteur Bob Bodenhamer.
18 Aujourd’hui, Michael passe la plupart de son temps sur des projets de recherche et de modélisation et donne des séminaires dans le monde entier, dans de nombreux domaines : la résilience, la gestion des émotions, la vente, la persuasion, l’apprentissage accéléré, la prospérité, le leadership de demain, la santé, la vitalité, ou encore la modélisation de cultures, etc.
Étant moi-même enseignant certifié de ces deux disciplines, j’ai mobilisé dans cet ouvrage de nombreux apports de ces deux méthodes, en particulier de la neuro-sémantique, étant donné sa pertinence et sa richesse. Mon but est également de mettre à votre portée, de manière efficace, ces outils pour vous aider à évoluer et à vous transformer, pour découvrir le meilleur de vous-même.

Les clés pour changer En dehors des limites définies par les lois physiques, nos seules limites sont celles que nous nous imposons à nous-même. Nos limites proviennent de notre perception de la réalité et de nos possibilités. Les limites de notre représentation du monde tracent en conséquence les limites de nos possibilités dans la réalité du quotidien. Nous sommes responsables de nos propres limites, nous créons nousmêmes notre prison mentale et nous en sommes aussi le gardien. Élargir notre propre représentation de la réalité permet d’étendre nos possibilités et donc de repousser nos propres limites. Dépasser nos plus grandes limites est ce qui nous permet le plus de développer notre potentiel et de nous accomplir. La PNL et la neuro-sémantique sont des méthodes qui permettent d’apprendre à identifier nos limites et à faire évoluer notre perception du monde. Ainsi, nous dépassons nos propres limites grâce au développement de nouvelles manières de penser, de gérer nos émotions et de nous comporter.
19 Apprenez à vous connaître Chapitre 2
Une carte n’est pas le territoire qu’elle représente.
Alfred Korzybski
La carte n’est pas le territoire
Comme évoqué dans le chapitre précédent, vous ne vivez pas dans le « monde réel », mais plutôt dans sa représentation ou cartographie mentale. Korzybski (créateur de la sémantique générale) avance qu’une carte n’est pas le territoire qu’elle représente. Cette formule, au-delà de son apparente simplicité, nous éclaire sur notre propre fonctionnement et sur certains pièges à éviter.
Il y a une différence énorme entre la carte et le territoire représenté. Une carte ne sera jamais aussi précise et complète que le territoire réel. Ne vous est-il jamais arrivé (avec une carte routière ou un système GPS non actualisé) d’en faire l’expérience ? Un nouveau sens interdit non mentionné sur votre carte, une route qui n’existe plus, 20 un raccourci ... Le territoire évolue en permanence, et il est difficile à représenter. Du fait des contraintes de représentation, certains éléments sont manquants ou ne correspondent pas exactement à la réalité. Cela ne vous fait-il pas penser à la notion de limites ?
Notre réalité face à la réalité
De même, notre carte personnelle ne peut pas représenter l’ensemble du territoire. Comme un terrain, elle contient des limites. Et ces limites sont celles de vos possibilités. De plus, la carte n’est qu’une représentation partielle, à un moment donné, d’une réalité complexe en permanente évolution. Si votre carte du monde semble appropriée aujourd’hui, une expérience vous contraindra à la faire évoluer, sous peine qu’elle devienne inappropriée ou limitante.
Il y a donc « votre » réalité (la carte) et le monde extérieur (le territoire), et il existera toujours des différences entre les deux. Cela explique en partie les divergences d’opinions et de points de vue entre les personnes, et pourquoi chacun pense avoir raison !
Vous cartographiez le territoire d’après votre éducation, votre culture, vos expériences, etc. Puis, vous agissez d’après cette carte du monde. Si l’on part du factuel, par exemple votre directeur vous reproche de ne pas être assez efficace, plusieurs réactions sont possibles. Chacun peut vivre ce même événement différemment. Certains se mettront en colère contre le directeur en pensant être attaqué et victime d’un manque de respect, d’autres se sentiront coupables et seront déstabilisés. Ils seront alors incapables de faire quoi que ce soit. D’autres accueilleront le reproche comme une aide pour progresser et devenir plus efficace. Et vous, comment réagiriez-vous ?
21 Au bout du compte, une seule et même chose s’est produite – il n’y a qu’un seul territoire –, mais les représentations possibles de ce territoire sont infinies. Il est fondamental de saisir ce point, car il permettra d’appréhender pleinement tous les outils proposés dans ce livre.
Faire évoluer sa carte
S’il est impossible de changer le territoire, vous pouvez en revanche changer la manière de vous le représenter. Il vous faudra en effet savoir mettre à jour votre carte pour pouvoir évoluer, car elle ne vous rendra peut-être pas heureux, efficace, épanoui. Lorsque vous prenez conscience que votre réalité n’est pas la réalité, alors cela vous donne la flexibilité et l’ouverture d’esprit nécessaires pour faire évoluer vos interprétations du monde. Vos pensées, émotions, paroles et actions déterminent votre rapport au monde ; et, en changeant votre propre réalité, vous constaterez que celui-ci semblera changer à son tour.
La réalité n’existe pas en elle-même, car elle est insaisissable. Arrêtez d’essayer de trouver la vérité ultime, universelle ou de viser l’absolu, car vous serez toujours perdant. Au contraire, soyez flexible, ouvert d’esprit. Cherchez à savoir si vos conceptions des choses vous rendent la vie meilleure ou plus difficile. Surtout, posez-vous la bonne question : « Est-ce que ma carte me fait vivre un enfer sur terre, ou est-ce qu’elle me rend la vie plus facile ? »
Si vos propres perceptions ne vous aident pas, apprenez à voir les choses sous un autre angle. Lorsque vous adoptez une philosophie de vie, une religion ou des principes de bonne conduite, finalement vous adoptez une certaine carte du monde pour vous guider 22 et vous aider à avancer efficacement, car vous pensez que cette carte (cette philosophie, cette religion ou ces principes) est bonne pour vous et appropriée.
Les méthodes de développement personnel, les traditions spirituelles, les outils de psychothérapie, de coaching ou de psychologie, expriment de manière différente un même postulat : vous seul créez votre propre monde (votre carte du monde), qui vous guide au quotidien dans vos pensées, vos émotions et vos actions.

Faisons le point !
Vous et votre carte du monde
Si votre vie vous semble un enfer, cherchez à savoir quelle carte du monde vous utilisez. Il est peut-être temps d’en changer ! En répondant aux questions ci-dessous, prenez conscience de ce qui caractérise aujourd’hui votre carte du monde.
1. En découvrant que votre réalité n’est qu’une représentation de la réalité, qu’il s’agit en fait de votre carte du monde, votre interprétation du territoire dans lequel vous naviguez au quotidien, de quoi prenez-vous conscience ? Que vous dites-vous ? Que ressentez-vous ?



2. Là où vous en êtes aujourd’hui dans votre vie, face à vos représentations de la réalité, avez-vous le sentiment que l’étendue de votre carte du monde est :
a) Assez importante ?
b) Peu étendue, voire très limitée ?
23 3. Par rapport à votre fonctionnement en général, pensez-vous que votre carte du monde soit :
a) Souple, flexible et s’adapte facilement, si elle se révèle inadéquate ?
b) Plutôt rigide et peu évolutive, même lorsqu’elle n’est pas efficace ?
Analyse
La première question vous aide à prendre conscience que le monde dans lequel vous vivez est uniquement votre propre représentation. Cela peut être déstabilisant au départ. Si c’est le cas, rassurez-vous, la suite de cet ouvrage vous accompagnera pour l’intégrer au mieux.
Si vous avez un maximum de a , vous avez probablement une vision du monde assez large, qui vous offre une liberté de choix de modes de pensée et de comportements.
Si vous avez un maximum de b , peut-être êtes-vous trop rigide et avez-vous tendance à vous limiter dans votre propre fonctionnement.

La dynamique des émotions
Vous venez de prendre conscience que vous vivez dans votre propre représentation de la réalité : votre carte du monde. Vous allez à présent aborder le rôle joué par les émotions. En comprendre le fonctionnement vous donnera les clés pour les utiliser de manière intelligente et efficace. Les émotions constituent une aide exceptionnelle, mais également une véritable source de blocages selon notre manière de les appréhender.

24 Faisons le point !
Vous et les émotions
1. Pour vous, le terme « émotion » signifie :
a) Alerte rouge ! Danger ! Il vaut mieux s’en méfier.
b) C’est ce qui nous rend humain, cela nous pousse à agir.
c) C’est ce que l’on ressent et c’est difficile à gérer, surtout dans les situations difficiles.
2. Avez-vous tendance à faire attention à ce que vous ressentez :
a) Jamais, je ne préfère pas savoir...
b) Assez souvent, je prends conscience de mes émotions au fur et à mesure.
c) J’y fais attention surtout quand ce sont des émotions négatives.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents