187 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

20 plantes multi-usages pour devenir autonome , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
187 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Véritable outil pratique, ce guide vous permettra d’identifier 20 plantes courantes.

Pour chaque plante, découvrez un véritable trousseau pour devenir autonome et vous adapter à toutes les situations :
- Les fiches terrain, avec les points forts de la plante et une description précise pour la cueillir au bon moment et en toute sécurité.
- Les multiples utilisations pour bénéficier des vertus de la plante et préparer recettes de cuisine et de pharmacie familiale, connaître les autres usages possibles pour se chauffer et fabriquer des objets.
- De nombreuses clés pour substituer la plante à une autre lors de la confection des recettes et des remèdes et toujours faire avec les ingrédients dont on dispose.
- Des tableaux récapitulatifs pour trouver facilement l’information désirée et les nombreuses alternatives de substitution.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 31 mars 2022
Nombre de lectures 62
EAN13 9782815319850
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

20 plantes
multi-usages
pour devenir autonome
Caroline Calendula
Table des matières Introduction 20 plantes multi-usages pour devenir autonome L’ail des ours La bardane La berce commune Le châtaignier Le chêne L’églantier L’égopode L’épicéa Le frêne élevé Le noisetier L’ortie Le peuplier Le pissenlit Le plantain Le pourpier La reine-des-prés La ronce Le sureau noir Le tilleul La violette Les plantes à ajouter à sa pharmacie L’armoise Le calendula (souci) Le millepertuis Calendrier de cueillette Tableau des affections Classement par recette Glossaire Bibliographie Remerciements Page de copyright

Points de repère Page de Titre Couverture Corps de texte

Introduction
Pourquoi ce livre ?
Ce livre a été écrit pour apporter de la joie au quotidien ! Les événements de ces dernières années ont bouleversé nos repères et le monde dans lequel nous vivons : que nous le voulions ou non, une transition environnementale, économique, voire sociétale, ou même personnelle est amorcée. Chacun essaie de redessiner sa manière de vivre en fonction de ses convictions, de son idéal et surtout de ses impératifs. Imaginé comme le compagnon d’un quotidien en pleine mutation, cet ouvrage a pour but d’aider tout un chacun à prendre conscience de l’abondance naturelle qui nous entoure afin d’aborder les grands changements en cours et à venir avec confiance et enthousiasme. Car les solutions sont parfois toutes simples… juste à nos pieds !
Ce manuel est conçu comme un outil pratique, qui permet d’identifier et d’utiliser dans son quotidien 20 plantes courantes en apportant repères, aide et inspiration en cuisine et pharmacie familiale. D’autres domaines sont abordés, comme les utilisations au jardin, l’outillage ou le chauffage, et la voie est également ouverte à des explorations végétales comme le cordage, le tannage ou la vannerie. Afin que ces pages soient facilement et rapidement accessibles à toutes et à tous, il a été nécessaire de restreindre le nombre de plantes retenues, ainsi que toutes les possibilités liées à leurs utilisations : il ne s’agit donc pas d’un ouvrage exhaustif ! Et pourtant, il fournit déjà de nombreuses clés qui permettront la cueillette et une mise en pratique quotidienne tout au long de l’année et dans de multiples domaines.
Soutien bienvenu du quotidien, mais également point de départ d’une relation nouvelle ou revisitée avec le végétal et avec notre environnement immédiat, ce livre ne manquera pas de changer à tout jamais le regard du lecteur – et surtout de l’expérimentateur ! – sur la nature qui l’entoure. En ouvrant ainsi la voie à de nouveaux paradigmes, il accompagnera aussi les personnes désireuses de participer à la construction du monde de demain, dans un esprit de respect et de reconnexion au vivant.
Le contenu et l’organisation
Les fiches plantes
Chaque fiche plante propose une description précise de la plante et les informations nécessaires à la récolte : lieux et périodes de cueillette, confusions possibles, conseils, précautions.


La rubrique
Se nourrir , qui liste les différentes parties comestibles de la plante, ainsi que leurs saveurs, et qui propose des recettes familiales, faciles à préparer avec des ingrédients courants. Elles sont envisagées comme des bases, à adapter aux différentes saisons et situations, et à faire évoluer au gré de son imagination ! Pour cela, des variantes sont suggérées et des indications pour chaque recette donnent la possibilité de substituer certains ingrédients à d’autres et de réaliser la même recette avec d’autres plantes comestibles.
Certaines des recettes n’indiquent pas de quantités précises : il s’agit de recettes plus intuitives, à adapter suivant le volume de plantes disponibles, la taille des contenants utilisés et les goûts de chacun (notamment en ce qui concerne les condiments et l’assaisonnement). Dans tous les cas, même pour une recette qui propose des quantités précises, il est important de goûter le résultat obtenu (avant cuisson le cas échéant) et de réajuster en fonction de ses propres critères !

La rubrique
Se soigner , pour bien utiliser cette partie, il est important de comprendre que les propriétés médicinales des plantes y sont abordées sous l’angle de la pharmacie familiale. On y traite donc d’affections à caractère généralement bénin, courantes au quotidien : piqûres d’insectes, coups de soleil, petites coupures, rhumes, dérèglement du transit intestinal, difficultés à dormir, maux de tête, etc. En aucun cas cette rubrique ne prétend apporter des solutions pour des affections graves, telles que le diabète, l’hypercholestérolémie, les affections cardiaques, les cancers, etc. Ces états n’y sont d’ailleurs pas mentionnés. Et comme des symptômes bénins cachent parfois des états plus préoccupants, si les désordres observés persistent au-delà d’une semaine d’utilisation, il est fortement recommandé de prendre l’avis d’un médecin.
D’autre part, la finalité de cette section doit d’emblée être distinguée de celle d’un ouvrage de phytothérapie. Si dans ce dernier on a à cœur d’indiquer les plantes les plus adaptées pour soulager ou soigner les affections listées, il s’agit ici d’appréhender l’ensemble des possibilités concernant chaque plante.


Pour mieux s’y retrouver, une notation par nombre d’étoiles permet de cerner l’action de chaque plante :
*** : c’est l’utilisation première de cette plante en pharmacie familiale. C’est là que son action est la plus
puissante.
** : la plante a une bonne action dans ce domaine.
* : si on ne trouve aucun autre végétal pour aider dans ce domaine,
on peut utiliser cette plante.
Les indications abordent les propriétés de la plante, les différentes parties cueillies et la manière dont elles sont préparées, les affections soulagées ainsi que la posologie des remèdes proposés. Les recettes de base (baume, décoction, infusion, macération, sirop, teinture mère, etc.) sont également décrites.

D’éventuelles sections complémentaires
(« Se chauffer », « Fabriquer ») : suivant les plantes, d’autres utilisations qui peuvent se révéler utiles au quotidien sont suggérées : bois de chauffage, bois d’œuvre, colle, outillage, fourrage, soins du corps, soins du jardin. Pour certaines techniques (corderie, tannerie, vannerie), les bases traitées dans ce livre permettront l’expérimentation, mais nécessiteront d’être complétées par des ouvrages spécialisés ou des apprentissages en stage pour les personnes qui souhaitent aller plus loin.
Les tableaux récapitulatifs
Afin que les lecteurs puissent rapidement trouver l’information désirée, plusieurs tableaux récapitulatifs sont proposés en fin de manuel :
• un calendrier de cueillette, avec les plantes et parties concernées mois par mois ;
• un tableau par affection et les plantes correspondantes la soulageant ;
• un tableau par recette de cuisine, avec les différentes plantes qu’il est possible de cueillir pour la réalisation de chacune des recettes.
Sur le terrain
La cueillette implique un certain nombre de précautions et le respect du végétal cueilli, tout comme du lieu de cueillette. Il s’agit de renouer avec son environnement et non pas de le piller, de retrouver la voie d’un art de vivre en accord avec les cycles et son milieu.
L’identification
Cueillez uniquement les plantes que vous êtes absolument certain d’avoir identifiées. Une identification ne se fait jamais sur un aspect global ; elle implique un processus rigoureux, qui passe par la vérification de la présence et de l’absence de critères précis.
Vérifiez son identification grâce à la partie descriptive de chaque fiche plante de cet ouvrage ou en consultant une flore (une publication dont le but est d’identifier des plantes). Sur Internet, l’utilisation d’une application d’identification devra systématiquement être suivie d’une vérification avec Tela Botanica ( www.tela-botanica.org ), le site des botanistes francophones.
Les pollutions et parasitoses
Abstenez-vous de cueillir en zone polluée : le long des routes, aux abords des champs traités et des voies ferrées, dans un jardin qui a été traité ou dans une friche industrielle.
Soyez attentif aux parasites et appréhendez bien leurs cycles pour adopter les bons réflexes et éviter de se contaminer. En France métropolitaine, il s’agit principalement du Echinococcus multilocularis , responsable d’une maladie nommée à tort « maladie du pipi du renard », et de la grande douve du foie ( Fasciola hepatica ).
La grande douve du foie et les échinocoques sont des petits vers plats dont les cycles de vie comprennent plusieurs hôtes. Invisibles à l’œil nu, ils peuvent accidentellement contaminer l’humain et causer des dommages importants à sa santé en s’installant dans ses organes (souvent le foie). Généralement détectées plusieurs années après la contamination, les maladies générées par ces parasites sont fatales sans traitement. Les soins impliquent des traitements lourds, voire une chirurgie.
Le cycle de la grande douve du foie comprend plusieurs hôtes intermédiaires, dont un mollusque d’eau douce et le mouton. L’humain est accidentellement contaminé en mangeant des plantes aquatiques sur lesquelles les larves sont présentes. Réflexe à adopter : cuire systématiquement à 60 °C minimum toute cueillette réalisée dans un cours d’eau.

Pour les échinocoques, il s’agit principalement en France du ver responsable de l’échinococcose alvéolaire. L’hôte intermédiaire de ce parasite est un rongeur : il ingère des œufs, qui éclosent et se transforment en larves dans ses organes. S’il est mangé par un canidé (et dans une moindre mesure par un félidé – ces derniers sont moins vecteurs de la maladie), les larves deviennent adultes dans le système digestif de cet hôte définitif. Elles se reproduisent et pondent des œufs, qui sont relargués dans les crottes.
Néanmoins, l’humain peut accidentellement être contaminé par ces œufs : les causes sont nombreuses (léchage par un chien contaminé non vermifugé, potager exposé aux canidés non

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text