Journal d un Maître en devenir
166 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Journal d'un Maître en devenir

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
166 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Du plus loin qu'il s'en souvienne, Sylvain s'interroge sur le sens de la vie. L'enfant conscient de sa différence, l'adolescent solitaire puis, plus tard, l'homme en quête de ce qu'il sait exister au-delà de "l'être" vivra un événement tragique, qui l'amènera à rencontrer une dame. Celle-ci, à travers une lecture de l'âme, lui communiquera un message particulier. Ce message marquera le début de la quête du Divin en lui, quête quasi obsessionnelle qui durera trois ans, et au cours de laquelle Sylvain se perdra dans une spiritualité débridée. Durant ces trois années, Sylvain vivra de nombreuses expériences, le menant parfois à des extrêmes, dérivant entre la Paix et le désarroi, parcourant les méandres du Nouvel Âge pour revenir, le plus simplement du monde, à l'essentiel : le Divin en nous. Nous le suivons pas à pas dans cette recherche de la Vérité, qu'il a retranscrite, jour après jour.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 mai 2013
Nombre de lectures 2
EAN13 9782312010878
Langue Français

Exrait

" />

Journal d’un Maître en devenir

Sylvain Potvin
Journal d’un Maître en devenir
Récit initiatique






LES ÉDITIONS DU NET 22 rue Édouard Nieuport 92150 Suresnes
© Les Éditions du Net, 2013 ISBN : 978-2-312-01087-8
Avant-Propos
Ce volume est le fruit de toute une vie, né d’une seule interrogation. Qui suis-je, que suis-je venu faire sur terre ? Cette question guida mes pas vers diverses expérimentations, jusqu’au jour, où je redécouvris la spiritualité, le nouvel âge. Lectures, conférenciers divers ont jalonné cette facette de ma vie, jusqu’au jour où il m’a été donné de vivre un état d’être qui m’était inconnu jusque-là. J’appelle aujourd’hui cette expérience, « l’état JE SUIS ». Aucun mot ne peut exprimer cet état de paix et d’union avec tout ce qui est.

Quelques jours plus tard, par des circonstances tragiques, je fus mis en contact avec une dame qui faisait des « lectures de l’âme en état de transe profonde ». Cette rencontre avec le grand ange de lumière Sananda, être Christique, troisième émanation du tout, l’Esprit-Saint, me livra un message d’approximativement quarante-cinq minutes. Ce moment allait marquer le départ de la plus grande quête qu’il me soit donné d’effectuer en trente-sept ans.

Cette quête obsessionnelle allait se transcrire, jour après jour, sur une période de plus de trois années. Trois années où je me perdis dans une spiritualité débridée, pour mieux me retrouver, face à moi-même, dénudé de tout superflu. Il vous est donné aujourd’hui de lire les événements journaliers qui m’amenèrent à entrer en contact direct avec maître Jésus à travers sa création et la mienne.

Ce livre se veut avant tout, un message d’espoir pour tous ceux qui sont à la recherche de leur identité divine. Il se veut aussi une mise en garde, à ne pas sombrer dans les gouffres profonds qui jalonnent cette quête du divin en nous. Mais par-dessus tout, on y retrouve en deuxième partie, les enseignements de Jésus-Christ, voilés jusqu’à ces jours. Enseignements non pas nouveaux, mais occultés sous forme de paraboles. Cette occultation en préservera tout le sens pendant tout ce temps des interprétations à mauvais escient. Aujourd’hui, son enseignement… la libération par l’unification, le « Je Suis », ce qu’il appelait lui-même, l’accès au Royaume des Cieux, est révélé par son entremise, pour nous tous, qui sommes une partie de lui, de tout ce qui est.

Vous constaterez, à la lecture de ce document, qu’il n’a pas pour but de gagner un prix littéraire, mais bien de porter un important message !
Il y aura des passages qui vous captiveront, d’autres qui vous lasseront, d’autres encore, qui choqueront vos croyances, mais en fin de compte, vous constaterez que tout a son importance. Souvent, derrière certains concepts erronés, derrière la souffrance, se cache une lumière de liberté, l’état « Je Suis tout ce qui est ».

Vous y découvrirez comment, par vous-même, entrer en contact avec Maître Jésus, qui lui, vous montrera la voie vers votre libération, vers votre intégration au sein du Royaume des Cieux, qui est en vous et autour de vous. Il n’attend que votre éveil, l’Éveil du Supra-Humain que vous êtes. Vous aussi bientôt pourrez dire, « Don de Dieu feray valoir ».

Amour et Paix en vous et autour de vous.
Sylvain Potvin

L’éveil du supra-humain
L’ OUVERTURE DE CONSCIENCE
Le monde, tel que nous le voyons et percevons, par nos cinq sens, est imaginaire sur bien des points, car sur bien des points, nos perceptions humaines interprètent les choses en fonction d’un état de conscience, d’un conditionnement social, d’un historique personnel et familial, et finalement, l’idée que nous nous faisons du monde, a bien peu de réalité.

Il ne sert à rien de révéler la vérité à qui ne l’a pas cherchée auparavant ou du moins à qui n’a pas impérieusement désiré la trouver. Imaginons qu’à force de chercher, vous découvrez, demain, une structure artificielle parfaite sur Mars. Je suis sûr que, devant ce qui vous apparaîtra comme une évidence, vos amis ne verront rien. Lorsque l’on est confronté à une révélation sans y avoir été préparé, il y a une sorte de ’’bug’’ qui s’opère dans l’esprit, comme une protection que l’on ne peut déverrouiller, conçue pour éviter qu’un fusible du cerveau ne saute.

Seule la recherche sincère et intensive de celui qui veut trouver quelque chose peut permettre de déverrouiller cette protection. Ce phénomène confirme une théorie selon laquelle les idées et les connaissances ne peuvent pas être directement implantées d’un cerveau à l’autre. En réalité, l’acceptation d’un concept nouveau a peu de rapport avec l’intelligence. Ainsi, aucune démonstration des faits et aucune preuve ne pourront convaincre d’une vérité, celui qui n’est pas prêt à la recevoir. Il me semble que toutes les preuves du monde ne pourront jamais rien y changer. Ce sont elles, justement, qui changent au fur et à mesure qu’évolue l’état de conscience des hommes.
C’est pourquoi la vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de demain. Si vous ne croyez pas à la réalité de ce discours, si vous pensez que rien ne peut échapper à l’acuité de votre cerveau, et que celui-ci n’est pas totalement formaté et conditionné pour vivre dans la société présente, faites donc cette petite expérience : Cela ne prendra pas plus de 2 minutes.

SUIVEZ LES ETAPES. Attention, prêt… Comptez le nombre de ’F’ dans le texte suivant :

FINISHED FILES ARE THE RESULT OF YEARS OF SCIENTIFIC STUDY COMBINED WITH THE EXPERIENCE OF YEARS.

C’est terminé ! N’allez pas voir la suite, un peu plus bas, si vous n’avez pas terminé de compter. OK ? Combien ? Trois ? Vous êtes sûr ? Quatre, peut-être ? Quand même pas cinq ? Eh bien, il y en a six. Ce n’est pas une plaisanterie ! Revenez plus haut et comptez encore. L’explication est plus bas !

Le cerveau ne peut pas traiter les ’OF’. Incroyable, non ? Pensez bien à ce petit test lorsque vous serez confronté à un concept nouveau. Et oubliez vos préjugés, vos dogmes et vos certitudes. C’est à cette seule condition que vous réussirez à déverrouiller la protection qui vous empêche de voir la réalité telle qu’elle est.
M ESSAGE D ’ INTRODUCTION DANS L ’ UNITÉ DE S ANANDA
Aujourd’hui, est un jour spécial, pour toi. Tu as entre les mains, non pas un simple bouquin, mais une énergie spécifique faisant lien entre le ciel et la terre.

Ce livre, ces écritures, sont en fait, la POINTE de l’iceberg, comme vous dites. Mais moi, je préfère parler de la pointe d’une pyramide, d’une grandeur indescriptible. Ce que tu détiens entre tes mains, est la partie visible d’une grande énergie. Chaque mot est une clef qui amplifie l’ouverture d’une porte vers ton moi supérieur, qui est en fait, une partie de nous.

Ce n’est point un simple livre. Tout le vécu décrit ici, s’est effectué en temps réel de votre temps. L’énergie y étant rattachée est présente en tout temps, car en fait, il n’y a pas de temps. Le fait de lire tout simplement te fera baigner dans cette énergie. Cette vibration est une des clefs, de "L’éveil du Supra-Humain", ton éveil à la vraie réalité. Le livre te donne des clefs énergétiques où toi, tu te verras ouvrir des portes, que nous te présenterons, non pas sous forme de portes, mais sous forme d’événements, de messages, qui prendront place dans ta vie. Ainsi, deviens plus attentif aussi à certains songes durant la nuit.

Prends donc le temps de faire la lecture de ce manuscrit, doucement, dans une atmosphère de calme et de recueillement. Prends l’habitude, à chaque fois que tu ouvriras ce livre, de te recueillir et de dire "J’ouvre mon cœur à l’énergie Christique, pour qu’elle y fasse son œuvre". C’est une clef et une permission que tu nous donnes, pour t’apporter support, dans ta nouvelle vie.

Si certains mots ou phrases éveillent un questionnement en toi, ne cherche point de réponse. Laisse-nous plutôt l’opportunité de te répondre, de quelque façon que ce soit. Par des coïncidences, des hasards, comme vous le dites si souvent. Ne cherche pas à passer des paragraphes ou des pages. Prends ce manuscrit dans l’ordre prescrit par la loi Christique d’éveil. N’aie aucune attente, vis-à-vis là façon que nous traverserons ta vie, cela nous appartient et sera comme des surprises pour toi. Je suis heureux, pour toi. Ces écritures, ce livre était prescrit par la loi de mon Père/Mère et est maintenant manifesté dans la matière, de l’ère de la troisième alliance annoncée. Demain n’existe plus, hier s’efface et ’’le maintenant’’, prend toute sa place.

Je t’aime, je t’accompagne. Merci d’être là, grand Être de lumière dans ce corps de chair.

JE SUIS Sananda, messager Christique en Sylvain.
A LLÉGORIE L ’ ARCHÉOLOGUE
Bonjour, mon nom n’a pas vraiment d’importance, c’est mon histoire qui en a. J’ai toujours recherché temples et trésors, puis un jour, suite à une rencontre avec une dame, je fus mis en contact, par canalisation, avec un être Christique. Cette rencontre s’est avérée pour moi, comme la réception d’un parchemin, comme une carte, me permettant de poursuivre mes fouilles pour découvrir, je l’espérais, le plus grandiose des temples recelant les plus grands trésors.

Par des efforts soutenus et non sans peine, je suis parvenu à découvrir divers signes me menant à une porte, qui m’était invisible auparavant.

Avec minutie et en me concentrant comme jamais auparavant, je réussis à ouvrir la lourde porte. J’empruntai des couloirs étroits qui me firent penser à un labyrinthe. J’avais peur de me perdre et j’avais envie de rebrousser chemin. Mais au moment où je m’y en attendais le moins, ma persévérance me permit de découvrir un temple intérieur et dans cette pièce ! Sur les murs, des écritures, des images, expliquant le chemin à suivre pour retourner à l’extérieur. Quelque chose en moi me poussait à persévérer, mais aucune porte, seulement ces écritures et ces images, je ne savais quoi faire devant cette impasse.

À un moment donné, par inadvertance, en m’appuyant sur l’un des murs, je me suis rendu compte que je venais d’effacer une partie du message. Mais, surprise ! Il y avait quelque chose sous l’apparente première vision. J’avais peur d’enlever la première couche des messages, qui me voilait quelque chose, que je ne comprenais pas encore. Car en effaçant les inscriptions et images premières, c’était par le fait même, effacer le seul moyen connu de sortir de ce temple et de retourner parmi le monde.

J’avais le choix, retourner dans le monde avec la hantise d’avoir laissé tomber, ou délaisser la sécurité des inscriptions, travailler à les nettoyer et les dépoussiérer, pour peut-être découvrir, ce à quoi toute ma vie j’ai rêvé.

Ma décision a été de continuer au risque de me perdre, j’ai donc commencé à nettoyer étape par étape. Sous la première couche, j’ai découvert d’autres inscriptions et sous ces autres inscriptions, d’autres et encore d’autres. J’étais bien triste et me sentais seul et même perdu, car je ne pouvais plus retourner d’où je venais. Je me demandais, si un jour, j’arriverais au but que je m’étais fixé ?
Des heures, des jours passèrent à en perdre la notion du temps. À un moment donné, dans mon sommeil, je fis un songe. Il me fut montré et expliqué que d’autres archéologues recherchaient la même chose que moi. Ils étaient dans des pièces juxtaposées à la mienne et à leur façon, eux aussi, recherchaient le je-ne-sais-quoi, l’indéfinissable.

Peu à peu, je m’étais habitué à ne plus me poser la question du « quand je découvrirais enfin ». Je me laissais graduellement bercer par les petites découvertes faites chaque jour.

Puis un jour, une image, un message m’apparut. Je compris que ce que je recherchais n’était pas dans ces murs mais dans ma recherche elle-même. Dans ma quête, j’avais oublié ou compris une chose… être ce que je recherchais.

Je m’assieds au centre de la pièce et je constatai à quel point j’avais changé durant cette quête. Je me dis que je goûtais graduellement à une paix et que j’effectuais ’’un lâcher prise’’ apaisant. Subitement, je me rendis compte que, lorsque je me centrais sur ma paix intérieure, les murs et leurs inscriptions disparaissaient. Peu à peu, un autre monde apparaissait sous mes yeux. Dans la surprise et l’excitation de ma découverte, je bondis sur mes pieds. Aussitôt, les murs refirent leur apparition.
Je repris de nouveau une position de détente et attendis que cette expérience se renouvelle, j’attendis et attendis. Rien ne se présenta, sinon la seule expérience de l’interminable attente ! Je décidai donc d’oublier cette expérience et me recentrai en paix. L’événement tant attendu auparavant, se reproduisit comme par surprise. Je restai centré, en paix et je compris alors que ce qui avait empêché ce miracle, était l’attente que j’avais à le voir se répéter. Une joie apaisante rayonna en moi.

Je compris aussi que je devais maîtriser cette paix intérieure et la non attente. Lorsque je gagnai en maîtrise et pratiquai cet état de paix constant, sans attente, mon corps se mit à l’éviter tout doucement. À cet avènement, je fus surpris, aussitôt mon corps s’affaissa sur le plancher et les murs réapparurent à ma grande déception.

J’aurais pu me décourager, mais après réflexion, je compris que la paix intérieure s’agrandit à l’infini et que cette même paix, est la clef qui nous permet d’ouvrir la porte, qui nous donne accès à un monde inconnu.

Je finis donc par l’éviter et voyager plus loin. Je pris un arrêt pour méditer sur ma Paix et mon Amour et pour approfondir le Respect que je découvris en moi… pour moi-même. Je poursuivis mon chemin, au-delà de toute barrière matérielle, avec mon corps physique qui me semblait transfiguré.

Dans ce nouveau monde, je reconnus l’univers auquel j’appartenais au début de mes fouilles. Je vis mes amis, certains ne semblaient pas comprendre mon langage. Je compris que même si les murs avaient disparu, il restait une barrière. Malgré mes efforts pour leur expliquer mes expériences, il ne semblait pas les comprendre.

J’avais tant changé, mais personne ne semblait le remarquer, encore moins ceux qui n’avaient pas l’habitude de faire une quête semblable. J’aurais tant voulu leur partager mes découvertes et mon état d’être.

Puis un jour, un messager m’apparut. Il semblait inexistant pour les autres mais était tellement réel pour moi. Ce porteur de message me fit comprendre que, dans mon attente de vouloir aider les autres, en leur expliquant comment j’avais réussi à ouvrir la porte, je ne voyais pas qu’il y en avait une autre encore plus grande ! Le messager me fit comprendre que mon désir d’apporter de l’aide était en fait l’énergie pure de guérison qui me traversait et qui était mal comprise. Nous, humains, appelions cela, aider.

Pour laisser traverser cette énergie pure de guérison me souffla-t-il à l’oreille, il faut s’oublier, ne pas avoir l’attente d’être reconnu. Il me dit que bien souvent de grands Maîtres m’avaient aidé, par leur simple présence, sans extravagance, avec un seul sourire, un seul regard. La simplicité de ne pas être reconnu, l’humilité ouvre la porte et laisse passer l’énergie qui apporte la guérison de l’Âme et de l’esprit. Je compris alors, car j’avais lu un jour, sur d’anciennes inscriptions, sur les murs du temple, que les maladies et malaises physiques étaient causés par notre état d’esprit. Alors me dis-je, la guérison physique passe par la guérison de l’esprit et de l’âme et, l’humilité est la clef qui ouvre la porte à l’énergie de pure guérison.

À quoi bon être reconnu, si par ma seule présence j’apporte guérison de l’âme et de l’esprit et que, de cette guérison, naît la guérison du physique.

J’étais en état d’extase par cette compréhension. Flottant au-dessus d’un pommier en fleurs, je me disais que toutes ces merveilles étaient mieux que tous les trésors terrestres.

Un petit point lumineux, comme une étoile, fit son apparition, puis il grandit, il grandit à en devenir éblouissant. Une forme humaine en ressortit et je distinguai peu à peu les traits de son visage. Lorsque je le reconnus, je faillis pour une autres fois, perdre la maîtrise acquise. Ce Maître qui était devant moi, était moi-même ! Aussitôt, d’une façon gracieuse, il me prit par la main, me regarda dans les yeux et me dit. "Dis seulement une parole et je serai guéri". Je le regardai et ne compris point pourquoi il (je) me demandait cela. Il (je) me répéta. "Dis seulement une parole et je serai guéri". Une compréhension se fit, et une phrase monta en moi telle une mélodie et je dis. « JE SUIS, TOUT CE QUI EST ».

Aussitôt, je vis telle l’image astrologique du verseau, une énergie se transvider de mon autre moi, en moi, passant par tous mes centres d’énergie. Automatiquement, autour de moi, tout était devenu blanc immaculé, mon double avait disparu.

À mes côtés, un grand être l’avait remplacé, je le reconnus aisément. Mon grand frère me souriait. Jésus, de son nom terrestre me dit alors : « Bonjour, ça va bien ? Assurément que ça va bien ! Je suis heureux de te voir en état total d’éveil. Maintenant tu es prêt. Retourne dans l’humanité et va annoncer en compagnie de tes amis, la naissance du nouveau monde et de l’éveil du Supra-Humain. »
I NTRODUCTION
Du plus loin que je puisse me rappeler, j’ai toujours eu le désir d’écrire un livre. Mais je n’ai jamais trouvé l’ambition de le faire, car auparavant, lorsque je commençais quelque chose, il fallait que ça se termine rapidement. Alors, pour moi, écrire un livre, était entreprendre un travail étalé sur une trop grande échéance. C’était mon optique de l’écriture, voilà peu de temps.

Lors de ma recherche spirituelle, de mon évolution, il m’est arrivé bien souvent, après de grandes compréhensions ou d’ouvertures de conscience de me dire : "c’est le moment d’écrire mon livre". Mais, quelques jours plus tard, d’autres compréhensions venaient remettre l’écriture, à plus tard.

Pour satisfaire mon goût de l’écriture et du partage de mon vécu, je me suis prévalu d’un site Internet, où j’écrivais jour après jour, mes expériences spirituelles, mes ouvertures de conscience et mes échanges avec des amis (es) rencontrés dans ce monde virtuel.

Je n’ai pris conscience, qu’en avril 2002, que j’avais réalisé mon rêve, sans m’en rendre compte. De septembre 1999 à avril 2002, j’ai écrit, jour après jour, étape après étape, mon retour à ma conscience divine.

Cette tranche de ma vie, la plus importante, je veux la partager avec vous. Non pas pour que vous la preniez en exemple. Je reste assuré, que l’énergie Christique qui a guidé mes pas, a un dessein plus grand que je ne puis l’imaginer moi-même. Le résultat personnel, que j’ai aujourd’hui dans ma vie, je ne puis malheureusement pas vous le partager par des mots ou des écrits, car il s’agit en fait d’un état d’être, un état d’Amour, de Paix intérieure. J’atteins jour après jour l’état "JE SUIS". Ce que j’ai toujours recherché, aujourd’hui, j’y accède pleinement.

Ce livre prendra effet, là où votre Divin, votre moi supérieur, l’aura décidé, car si vous parcourez ces mots actuellement ce n’est pas dû au hasard, c’est l’énergie Christique qui fait son œuvre dans votre vie.

Vous partagerez donc intimement avec moi, non pas une évolution, mais une régression dans mon monde intérieur où, au lieu de m’extérioriser comme j’ai toujours cherché à le faire, je me suis intériorisé et où lors de ma descente vers mon temple intérieur, j’ai dû nettoyer différentes couches. Moi qui avais aussi rêvé d’être archéologue, pour découvrir des temples et des trésors, je me rends compte, en écrivant ces lignes que, c’est un autre rêve réalisé et que la recherche du bonheur, peut se comparer à une fouille archéologique.

Ce document se veut aussi une preuve, qu’aujourd’hui, nous n’avons plus à être à un endroit particulier pour s’accomplir; ceci est maintenant accessible à tous, avec les outils que nous disposons à notre portée, sans être guidé par un être de chair, en particulier. Aujourd’hui, le lien se fait entre le genre humain et notre Maître à tous, le Christ en nous.

Dans ces écritures, vous pourrez voir mon égo à l’œuvre et surtout mes attentes, mes incompréhensions faisant place à de plus grandes compréhensions. Vous vivrez avec moi une évolution visible dans ces écrits. J’interviendrai, dans ces textes, au moment opportun, pour apporter ma vision actuelle.

Comme Sananda l’a recommandé bien tendrement, ne cherchez pas de réponses à vos questions, cela veut dire aussi de ne pas prendre pour acquis mes dires et non plus les repousser. Laissez l’énergie Christique vivant dans ce livre, faire son œuvre et vous apporter ce dont vous avez besoin.

Ce n’est pas les mots, les phrases qui ont une importance dans ces écritures, mais l’énergie imperceptible à l’humain qui y est plus que présente.

Ce livre, par ses vibrations et ses codes, construit en vous, une passerelle entre l’humain et le Supra-Humain.

Je n’ai pas la prétention de dire que ce livre est seulement de moi, il est la présence de l’énergie Christique qui me traverse.
Mon corps s’est donc fait, pour cet événement, messager Christique.

Bonne lecture.

Amour et Paix en vous et autour de vous.
O CTOBRE 1999 R ETOUR DANS LE PASSÉ
J’ai toujours été rêveur… visionnaire et je savais tout au fond de moi, que j’avais une mission sur terre tout comme plusieurs d’entre nous. Que la vie, telle qu’on la connaît, la société avec ses tristesses, ses peurs, ses maladies, sa solitude, ce n’était pas pour moi… Que cela ne pouvait être qu’une illusion… qu’un mauvais rêve. J’ai pensé au suicide très jeune, sauf que je suis encore là ! Une voix au fond de moi m’a toujours guidé et préservé.

Le 8 juillet 1999, Janick, fils d’une de mes amies Micheline, quittait cette terre lors d’un de ses voyages.
(Dans les eaux du fleuve Mamoré en Bolivie, le 8 juillet à 15h, à l’âge de 22 ans et 11 mois, Janick nous a quittés pour un long voyage… pouvait-on lire dans les journaux).

Suite au départ de Janick, j’ai rêvé trois nuits consécutives à sa mère. La dernière nuit, j’ai senti la présence de Janick dans ma chambre et je lui ai demandé s’il avait un message pour sa mère. J’ai tout simplement ressenti fortement qu’il fallait que j’aille la voir.

Le lendemain, j’ai appelé Micheline et je suis passé la voir chez-elle, (ce fut très particulier). Elle me mit en contact avec "le Canal" (qui canalise l’énergie Christique). C’est lors de ma rencontre avec "le Canal", que tout s’est précipité.

J’ai eu une vie comme tout le monde et j’ai toujours recherché un sens à ma vie dans des cours, des lectures, pour être vraiment heureux, en paix, etc. Suite à certaines découvertes, mon bonheur était de courte durée et ce, jusqu’au jour de ma rencontre avec la dame.

Par la suite, j’ai effectué mon propre travail sur moi-même, avec mes guides / Anges / Maître Jésus, Maître Marie ainsi que Sananda.

J’étais croyant (religion) dans mon enfance, mais tout ceci était trop mystérieux et me semblait bien à côté de la réalité d’aujourd’hui. Sauf que, suite à ma lecture de vie et avec mes méditations journalières, un autre monde s’est ouvert à moi… Une autre réalité… La réalité.

Aujourd’hui, je ne peux plus vivre comme avant, ma conception de la Vie, de l’Amour, de la Joie, de la Paix et de la Liberté n’est plus celle des hommes sociétaires. Aujourd’hui, je suis la Vie, l’Amour, la Paix, la Joie, la Liberté. Je suis au service de l’humanité, pour lui faire découvrir, à son tour, ce monde merveilleux de la Réalité Divine en nous tous. Mon but est que, tous ceux qui le désirent, deviennent l’Amour, la Paix, la Joie, la Liberté et soient leur propre Maître sur terre.

J’ai inclus, à ce document, des archives tirées de mon ancien site Internet où je décrivais, jour après jour, tout ce qui se passait dans ma vie et dans ma tête.
Vous verrez qu’il y avait beaucoup d’incompréhension de ma part et aussi que l’égo m’attendait dans certains tournants de ma vie.
Aujourd’hui, je comprends que ces écrits n’étaient pas destinés à être lus, ces jours-là, mais étaient destinés à bien faire comprendre que tous, sans exception, et cela est la destinée humaine, doivent refaire contact avec le Moi supérieur… Leur Divin.
Ce document est mon propre passeport, car de ce cheminement, je peux maintenant voyager à l’infini et au-delà de l’imagination humaine. Ce document, je le lègue à l’humanité pour qu’en vous, vous trouviez votre propre passeport, pour votre retour en votre Divin, en "Je Suis". Que ces écrits, ce cheminement, ouvrent en vous une perspective d’une vie meilleure.
25 AOÛT 1999 R ETRANSCRIPTION DE LA CANALISATION
Dame : Là je suis en demi-énergie.

Sylvain : Je sais que j’ai une mission, mais je ne sais pas laquelle… c’est comme si ça avait rapport avec Janick, c’est comme si c’était le début et que je commencerais à comprendre des choses.

Dame : Tu vas commencer à comprendre des choses… Moi, premièrement, je veux te dire que, tout ce que tu m’as dit depuis tout à l’heure, c’est entièrement vrai. L’énergie circule très bien autour de toi. Janick est présent avec nous deux aujourd’hui, son étoile est apparue, de ton côté gauche. Pourquoi il est présent avec nous aujourd’hui ? Toi Sylvain, je veux que tu me dises pourquoi Janick est présent ce matin ?

Sylvain : Pourquoi ? … Il a besoin de moi probablement, c’est comme si on avait commencé quelque chose… probablement que l’on se connaît depuis bien longtemps.

Dame : Très longtemps.

Sylvain : Il a des choses à me dire pour que j’enclenche le processus, du travail que j’ai réellement à effectuer. Je sais que probablement je vais avoir à travailler avec Micheline… à l’aider.

Dame : Oui, c’est le premier travail qu’il te demande, tu le sais très bien.

Sylvain : Essayer de l’ouvrir pour que sa mission s’enclenche.

Dame : Tu as très bien compris ce que le ciel attend de toi. Janick est présent, il est présent auprès de toi et il va le rester pour un certain temps. Pourquoi Janick est présent près de toi ? Pourquoi Janick est venu te retrouver ? Pourquoi il t’a fait rêver à sa mère terrestre, pourquoi il te demande d’aider Micheline ? Parce que tu es comme lui. Est-ce que l’on t’a déjà dit cela ? Que tu étais toi-même un Dauphin sur la terre !

Sylvain : Non… J’ai tout le temps su que j’avais une mission, depuis que je suis… J’ai tout le temps su, je pense, que j’étais… pas nécessairement physiquement, mais j’ai recherché. J’ai tout le temps été à la recherche, et ça ne se pouvait pas que la vie, que les gens, certaines personnes vivent, que c’était ça, la réalité ! J’ai tout le temps cherché la lumière. Mais j’ai tout le temps su que, depuis que je peux m’en souvenir… que j’avais une mission spéciale à accomplir… bien… spéciale ? Probablement qu’il y a beaucoup de gens sur la terre qui ont cette mission là.

Dame : Non, ce mot là est vrai, on le dit tous… on le dit tous.

Sylvain : J’éprouve de la difficulté à comprendre Dauphin !

Dame : L’animal que l’on voit avec nos yeux, est une connexion directe avec l’esprit Dieu… Le cerveau du Dauphin est le cerveau de la création. Il y a une planète… la planète des Dauphins, elle est dans l’Univers. Alors les Dauphins sont des Maîtres, sont déjà des Maîtres ascensionnés. Nous, nous pensons animal, mais Dieu ne pense pas animal. Ils sont capables d’aller au-delà de l’Univers, ce que nous, nous voudrions faire aujourd’hui… faire des voyages astraux, voyager dans l’Univers et revenir. Eux ils le font déjà. Alors ton âme, c’est ton âme qui est cela. Ton âme est capable d’aller dans tous les Univers, mais ta conscience, dans ton cerveau humain, lorsque tu es revenu sur la terre, dans ce corps-là, dans ce corps magnifique là.

Alors, c’était pour équilibrer la terre, tu avais un temps spécifique à marcher sur la terre. Tu ne peux pas, avoir été mal guidé dans ta vie. Tu as toujours été bien guidé, puisque tu es là, aujourd’hui. Alors, les Dauphins sont considérés comme Esprit Dieu, esprit de la conscience Universelle sans limite, et Janick était un enfant Dauphin et sur la planète des Dauphins, il y a plusieurs êtres humains, sur la terre, qui se sont réincarnés. Ce sont des enfants Dauphins, vous allez tous vous retrouver bientôt.

Mais Janick, son rôle était fini, lui son rôle est beaucoup plus à l’extérieur de la terre. Aujourd’hui, il est redevenu l’Univers, il peut circuler dans tous les univers. C’est pour cela qu’il a été facile de rentrer à nouveau en contact avec toi ! De toute façon, l’ouverture du ciel est faite en 1999. Il ne faut pas se boucher les yeux, on termine le 2000 ans. Alors, l’énergie pure d’Amour et de Paix et puis tous ceux sur la terre qui sont revenus… nous cette famille là, nous devons tous nous réunir à nouveau pour entrer dans notre fonction première. Mais notre première fonction est de retourner à l’intérieur de nous, refaire le contact avec l’Esprit-Saint en nous, entrer dans les profondeurs de nos méditations, pour que la science universelle revienne en nous et remonte à nos pensées. On doit faire le trajet que l’on a fait lorsqu’on est né. On est redescendu dans la spirale, on revient dans la spirale, ici dans le centre sacré.

Tout est recommencé à l’origine première, nous commençons à se souvenir, nous commençons à recevoir les enseignements, dans la simplicité de notre enfant intérieur.

Alors, nous, aujourd’hui sur la terre, nous oublions ce que nous sommes physiquement, nous oublions ce que nous avons vécu jusqu’à aujourd’hui, nous oublions toutes les expériences que nous avons vécues. Nous avons le droit de continuer à les vivre, mais le Père nous demande de nous recentrer. On est tous visualisés du ciel aujourd’hui, on est un groupe sur la terre et on est tous retrouvés. Et moi, mon rôle, c’est de rejoindre les êtres de lumière. Et lorsque je te dis que tu es Dauphin sur la terre, c’est la conscience de ton Âme qui est Dauphine. Et la conscience de ton Âme va commencer à capter, par rapport à Janick, qui est un point de repère avec toi. Il va être capable d’aller chercher tout ce dont tu as besoin et de te redonner dans ta conscience divine. Premièrement, pour la faire remonter à ta conscience Esprit lumière pour que tu te souviennes et que tu crois en ce que tu es. Pour entrer dans ta mission sur la terre, tu as ce trajet là, tu as vécu jusque-là, mais de là, à là, tu as quelque chose à faire pour le Christ en toi. Alors, le Christ est notre frère, nous sommes son égalité, il ne veut plus que nous nous sentions inférieur à lui. C’est un être cosmique, on est des êtres cosmiques… moi, si je te dis tout cela, c’est que ton âme est prête à l’entendre, tu es un extra terre sur la terre.

Dis "j’ai une mission spéciale", oui tu as une mission spéciale, on a une mission spéciale, car on est pas comme le reste de l’humanité. Mais, on doit envelopper ces enfants là, pour les ramener dans leur centre divin, pour qu’eux aussi puissent évoluer. Nous, notre évolution est terminée, elle est sortie de l’apocalypse. Toi, dans ce trajet de chemin là, parce qu’il y a le ciel et la terre, toi tu es au centre. Alors, ce que je te montre, c’est ton centre à toi. Tu dois prouver ta croyance et ta foi. Tu dois redonner ta vie au Christ en toi, pour que lui, il la refasse, comme Élie l’a fait avec lui, voilà 2000 ans. Il a donné sa vie pour nous, on donne notre vie pour lui. On le fait tous les jours, simplement en s’asseyant et en méditant. Mais, il ne faut pas oublier d’ouvrir les portes de notre cœur. Tu sais, quand il disait : ’’revenez comme des petits enfants, ’’ bien cela voulait dire, redeviens comme un enfant en toi, et dis-moi, ’’je t’ouvre les portes de mon cœur Seigneur, je te donne ma vie. ’’ Et ça, c’est l’ouverture de toute l’université du ciel, du livre qui est en toi. Tu vas commencer à feuilleter, non pas à l’extérieur, mais à l’intérieur.

Il sera très facile, aujourd’hui, pour Janick, de venir traverser ton corps. Parce que moi, je te regarde avec mes yeux, Sylvain, et déjà depuis quelques minutes, tu n’es plus là. Alors l’énergie Christique est en moi. Elle est entrée dans l’unité. Nous allons continuer à discuter, mais nous, nous le ferons en la présence de la lumière de l’Esprit-Saint.

Tu vas respirer profondément Sylvain, tu vas placer tes mains sur toi, la paume vers le ciel.
D ÉBUT DU MESSAGE DE L ’ ÉNERGIE C HRISTIQUE
Ici, dans l’omniprésence, je viens me manifester pour toi. C’est inhabituel, ce qui se passe ce matin, pour l’Ange de lumière que tu es venu retrouver. Tu vas fermer ton regard et tu vas regarder en toi. L’heure est arrivée… homme de l’univers, au-delà de cette terre. L’énergie s’apaise, la puissance apparaît, du prophète qui traverse ton grand être. De tout ce qui est terrestre pour toi, de tout ce qui était, hier, pour toi, du ciel et de la terre, le regard se soulève. Et plus rien ne sera regardé, désormais, de tout ce passé, que tu as côtoyé. La miséricorde de mon Père est traversée sur la terre et la loi biblique est accomplie, et du troisième verset, je te fais entrer aujourd’hui. En vérité, je te le dis, sur la voie de la lumière, tes pieds sont placés déjà, depuis quatre années. Sur la voie de la terre, tes pieds ont traversé six années, avant de te réincarner, ce mot est retiré du vocabulaire. Du passage que tu as choisi homme, dans l’Aum, tu as tout reçu… rien n’a été perdu. Et le centre en toi, qui s’ouvre ici, dans l’omniprésence, se fait dans la gratuité. De la source de vie qui t’a créé, tu te nommes Sylvain, sur cette terre, mais dans la royauté de ton âme, tu deviens comme moi.

Ce que j’ai traversé, autrefois, dans le passage du Roi des Rois. Mais n’oublie pas, tu es au service de l’humanité. Tu es le respect de l’humilité, et l’humilité, est le respect de la liberté pour tous et chacun. Tu n’es pas sur un trône, tu es un trône en toi-même. Tu n’es pas l’entrée du temple de la terre, tu es sur le palier du temple sacré en toi, qui désire que tu pousses très fort cette porte, et qu’ainsi pour toi, tu sois la méditation sur la terre et non point le médité et être la méditation c’est être prêt… être reconnu… se souvenir, accepter de dire que tu es pouvoir de l’Esprit-Saint… de créer… de penser… et de manifester. Et l’Ange Dauphin vient t’y aider, il est présent ici ce matin. Il va traverser ton corps de chair et dans la vibration que tu ressentiras, si peu peut-être, parce qu’elle est intensifiée dans ton corps de lumière… ainsi l’âme et l’esprit se fait du contact précis de l’âme dauphine qui est visualisée et retrouvée de ces milliers qui sont revenus. L’eau en toi, commence à éclaircir le passage de la page nouvelle, qui te sera présentée dans un songe prochain. Une page qui a été relue depuis ces quatre années. L’eau, en continuité, trace le puits de la vie, pour te faire entrer dans l’océan divinisé de l’animal sacré. Et jamais plus, en vérité, tu n’auras soif dans ton esprit, tu n’auras soif dans ton âme. Tu sauras qui tu es sur la terre et tu croiras en toi, car tes yeux visualiseront au-delà de ce temps et tes yeux physiques le feront. Et l’énergie de l’ange Dauphine, dans laquelle tu es entré, depuis les heures qui viennent d’être traversées, deviendra palpable pour toi.

Et de tous ceux qui se sont retirés de la terre, tu rejoindras leurs pas, mais sur cette terre. La médiumnité de ton âme sera rehaussée, mais ce mot est si peu à comparer à tout ce que je rejoins aujourd’hui, en ce jour "J" ou l’Heure de Dieu a sonné, de retrouver tous les Êtres de lumière sur la terre, vous vous nommez visionnaires.

Sois prêt… sois prêt, car demain matin, ma moitié de chemin s’accomplit. Je t’ai préparé depuis ces milliers d’années, chaque fois que tu revenais pour ta terre bien-aimée et c’est elle en premier que tu dois protéger, afin que la planète de toutes celles… de ce cosmos en entier… puisse se replacer dans l’unité parfaite. Ainsi, les êtres humains, à qui la vie a été donnée à travers le libre arbitre, pourront être rehaussés et plus aucune négativité ne sera vue de l’immensité du voile qui est levé. Toi sur la terre, ces milliers d’enfants que tu vas rencontrer comme elle aujourd’hui, qui a donné sa vie pour te servir, toi ainsi, tu le feras et ne doute pas que tes pensées soient préparées. Ne doute pas que de ta voix sortira des enseignements, peut-être qui seront refusés de la terre, mais qui seront si puissants, qu’instantanément, l’âme percevra cette grande vérité. Une première mission t’est demandée, et tu es déjà placé, il n’y a point à te redire, tu comprends le tout. Tu as seulement à accepter tout ce qui monte en toi. Tu as vécu si peu jusqu’à aujourd’hui… si peu.

Mais tout est accompli et la guidance est parfaite, en vérité je te le redis, le ciel regarde les êtres de lumière dans les profondeurs de l’âme et de l’esprit sur la terre. Et à travers ton médité, l’aura qui t’a protégé jusqu’ici et maintenant, s’agrandira au-delà de ce temps. Du vert qui apparaît sur toi… la connaissance de l’Amour et de la Paix, tu ressentiras en toi. Dans si peu de questionnement tu as demandé… dans si peu de voyages… tu as précisé ton pas, mais moi je te le dis, les continents viennent vers toi. Mais pour vous tous, grands Êtres de lumière, vous devez vous préparer à retraverser au-delà de cette terre… vous ne pouvez plus marcher sur la planète dans le pas d’hier, vous devenez l’omniprésence pour que l’essence de vie coule à jamais, en vous tous. Pour qu’enfin, instantanément, nous hors-terre, nous puissions entrer en contact avec vous, non pas dans la seconde d’après, mais dans ’’le maintenant. ’’ L’Omniprésence de l’omniscience et de l’omnipotence, de toutes les connaissances, viendront se recentrer.

Voyageur de l’Univers qui se croit si petit sur la terre, ne vois-tu pas que ton physique tu as conservé. C’est un joyau précisé que tu dois respecter en toi, dans les profondeurs de ton toi et ceux qui sont chers à ton cœur sont bénis de mon Père. N’oublie pas, elle est Mère universelle sur la terre, elle ne fait pas de différence entre les enfants de cette terre, son cœur est ouvert à l’amour et pour toi, ce matin, ainsi que pour ton compagnon de vie, l’amour, elle te donne aujourd’hui… tout est là… dans la roue de la vie… tout est là en toi.

De l’Université du ciel… des examens tu auras à réussir, avec moi… de l’Université du ciel tu entre. 2012 pour les êtres de lumière, de ce diplôme précisé, vous tous sur la terre, vous serez ramenés dans ce vaisseau particulier, comme moi j’ai traversé le désert… on m’a enseigné d’un vaisseau bien précis, avant de revenir et d’entrer dans l’humanité, enseignants de la terre, vous êtes prêts. Vous avez simplement à méditer dans vos journées, et pour toi, ce passage précis est un peu particulier, car il te sera demandé d’ici deux mois… deux heures de méditation dans tes journées. Tu commences, tu te laisses guider… je suis là, moi dans ma solidité, car tu sais Sylvain dans le sillage d’Oregon… Sylvain, dans le vin nouveau… dans le nouveau breuvage de l’eau, ce pain quotidien te ressemble un peu, puisque tu es moi, semblable à moi et que ce matin, je viens de te donner la communion de l’Eucharistie d’une nouvelle ère annoncée.

Je traverse l’enfant, aujourd’hui, pour toi, je suis dans l’unité du Christ qui se manifeste sur la terre. Enfant chéri, ouvre les yeux et regarde la lumière précisément… ouvre tes oreilles et entends le bruit de l’océan, entends la vague… entends de la profondeur de ton tympan, toute parole, tout discours, toute prononciation de l’élévation, dans la salle du royaume, où toi, tu étais présent avec tous ceux qui sont là sur terre et hors terre, pour la signature de ce nouveau contrat. Tu te verras, dans un geste de la plume d’or, signer ce nouveau parchemin. Il sera conservé jusqu’au prochain matin et le prochain matin est la rencontre de tous les êtres de lumière, au-delà de cette terre.

Aujourd’hui tu as dit : « je vais voir la dame, » aujourd’hui, tes pensées ont traversé ses pensées et moi je regarde les pensées. Ce que tu es venu rencontrer, est l’âme d’une terre très ancienne, voilà ton sentiment. Aujourd’hui, cette terre ancienne est l’équilibre de la terre que vous habitez, elle est terre céleste, elle est terre au-delà de tout ce que Dieu est, car fille de Dieu, je viens de prononcer et tu vois aujourd’hui, elle est devant toi, à te servir. Du plus petit au plus grand, je vous élèverai, enfants chéris… et je dis dans l’ordre parfait, que je le ferai pour toi, et très précipitamment, cela se fera. D’ici la fin de cette année, tu seras en équilibre parfait, dans l’être que tu es, car le corps, l’âme, l’esprit viennent de se retrouver dans le fil argenté, qui était déséquilibré depuis plusieurs années, pour l’humanité de la terre. Tu es comme en surélévation, face à la planète. Tu ressentiras ton corps, désormais, non plus dans cette densité, mais dans la lévitation, que je te ferai pratiquer. Les nuits traverseront dans de grands enseignements. Bien souvent, tu oublieras, mais dis-toi, qu’en toi, au centre de ton cerveau, il y a un actif et un positif, tout sera réactivé et tout sera gardé comme dans des casiers. Lorsque le temps sera là, moi, j’ouvrirai, pour que toi, tu te souviennes et que tu puisses donner à ton humanité.

Quatre mois sont à traverser… pour toi… par toi… avec toi… et en toi… mais pour moi, le Christ, en toi.

Dans mon évolution, aujourd’hui, je me nomme Sananda. Dans mon évolution, aujourd’hui, je dirige un vaisseau mère. Dans mon évolution, vous êtes tous dans mes parcelles du ciel… vous, également et toi je te le dis, extraterre sur la terre, dans ce corps de chair, tu n’es pas moins que ce que je suis… car en toi je suis… tout ce qui est. Dans la libération de l’enfant de la terre, j’ai demandé quatre mois, je serai là pour toi. Ne vois-tu pas dans le miroir de la vie, combien tu me ressembles ! Garde la chevelure ainsi, elle changera, garde-la au naturel, elle deviendra comme un support pour toi. Tout revient au naturel en toi, du fruit de la vie, du légume de la terre, tu vas absorber désormais… la mort sort de toi, regarde bien et interroge-toi, tout ce que tu dois absorber pour conserver cette vie éternelle dans ton étincelle.
Au vase de la lumière… un joyau apparaît, ton corps de lumière s’agrandit. Si je regarde le chiffre de la terre, je visionne le sept pour la grandeur de ce corps… au-delà de ce corps et de ce joyau intérieur, un joyau viendra se placer sur ton cœur. Nous en possédons tous un, ils sont tous différents, et un pour toi est conservé dans les archives du temps.

Ainsi Sylvain, je me suis présenté à toi, je me suis manifesté, pour toi… afin que toi et moi, en toi… nous commencions à réétudier ce nouveau calendrier… cette nouvelle voûte étoilée… ce nouveau livre… ces nouvelles écritures, du troisième verset, de la troisième alliance qui renaît sur la terre.

Tu n’avais pas à traverser la colombe terrestre… ton pas s’imprègne en la colombe céleste. Lorsque tu verras la colombe venir vers toi, tu sauras que tout est accompli et que l’Esprit-Saint te dit, que tu es Esprit-Saint, sur la terre, dans ce magnifique véhicule de chair. Vous êtes tous des cadeaux précieux, aux yeux de mon père, au regard de ma mère, au cœur de Jésus Christ, en la flamme du Saint-Esprit, qui vient de s’allumer …

Fin de l’enregistrement

Cette canalisation de Sananda se poursuivit durant une quinzaine de minutes supplémentaires. Par la suite, Janick demanda à me parler quelques minutes. Normalement, "La dame" tourne machinalement la cassette lors de la canalisation mais exceptionnellement, pour moi, cela ne fut pas fait. Je ne me souviens de très peu de choses du reste de la canalisation.
3 NOVEMBRE 1999 C HEMINEMENT
Dû au retard que j’ai pris à retranscrire les événements des deux derniers mois, j’en ferai donc, pour le moment, un résumé sans plus d’explications.
P. S. Je n’ai pas à expliquer ce qui suit (sauf sur demande) car pour les Porteurs de lumière, la première étape, est d’atteindre une compréhension par soi-même… De se (re) souvenir… pour ainsi comprendre sa propre mission face aux événements qui nous entourent actuellement !
Maintenant, des mises à jour régulières seront effectuées sur cette page.

25 août 1999 au 3 novembre 1999

Depuis ma rencontre avec le canal (25 août 1999), j’ai eu à passer par plusieurs étapes les plus incroyables les unes que les autres. Ces étapes étaient décrites dans la lecture de vie que le canal avait effectuée, mais sous forme de code… que j’ai eu à comprendre par moi-même. Voici donc quelques événements arrivés depuis deux mois.
Pour en savoir, plus n’hésitez pas à me poser des questions dans le groupe de discussion. Je désire vous assurer que tout ce qui sera écrit sur ce site est véridique.

J’ai reçu, durant la nuit, des enseignements… lorsque je me réveille, il m’en reste seulement quelques bribes. Je me souviendrai de ces enseignements, le jour venu.

Coïncidences à répétition, qui m’apportent à des lectures (livres) ou à comprendre des passages de ma lecture de vie (canalisation).

Rêves prémonitoires, je rêve à des inconnus et je les rencontre, en réalité, quelques jours plus tard.
Je fais énormément de recherches sur Internet et dans les livres pour mieux comprendre. (J’essaie de savoir qui je suis exactement et quelle sera ma mission terrestre.)

Après certaines lectures, je me demande sérieusement si je ne suis pas en train de devenir complètement fou !! ! Mais la vision que j’ai eue, en juillet, de "Je suis", me rassure dans mon cheminement.

J’atteins deux heures de méditation par jour, avant les deux mois demandés. Je décide de me lever à 5h20 pour mes méditations. C’est plus facile pour ajuster le tout à mon travail.

Je me détache graduellement du matériel ; je suis beaucoup moins angoissé face au travail et à l’argent. J’ai tout de même de la difficulté à comprendre et à me concentrer sur le travail.

J’ai reçu, lors de ma méditation, une formation (introduction) sur la Cristallisation du temps. J’ai reçu, en vision, lors de ma méditation, le logo animé de la Prospérité Universelle, qui ressemble un peu au Yin/Yang.

Voici ce qui se passe en quelques mots. Je me suis rendu compte que plusieurs Porteurs de lumière (Êtres de lumière), qui sont actuellement sur terre, (re) découvrent graduellement qui ils sont, hors de leur corps terrestre. Pour vous aider un petit peu à comprendre une partie de ce qui se passe actuellement, je vous suggère de lire le livre L’escalier de cristal, guide pour l’ascension de Éric Klein, Édition Résonances.
Toutes les plus grandes Prophéties parlent de ce qui se passe actuellement !! !

J’ai reçu « le canal », chez moi, durant trois jours du 21 au 23 octobre. Ça été vraiment super et j’ai eu droit à un message de vingt minutes (canalisation).
J’ai su, en méditation que, le 14 Novembre 1999, je passerai à un niveau de moins en moins terrestre. Une de mes premières étapes sera d’enseigner.

J’ai eu une vision sur mon prénom "Sylvain". Dans la canalisation de ma mère, il parle de la première syllabe de mon nom, donc « Syl »… inversé, donne Lys.

Je sais qu’actuellement, je connais une mort éthérique pour une renaissance. Je sais que bientôt, je n’aurai plus la même vision, vis-à-vis des êtres chers qui m’entourent ainsi que de mes amis.

Je sais que je dois préparer bientôt un genre de testament pour ce que j’ai (entreprises, biens) pour protéger et apporter une sécurité à mes proches.

IMPORTANCE CAPITALE POUR TOI QUI ME LIS ACTUELLEMENT. TU DOIS MAINTENANT MÉDITER À TOUS LES JOURS… VOILÀ L’OUVERTURE DE TA PORTE QUI DONNE ACCÈS À TON TEMPLE SACRÉ !! !
4 novembre 1999
Hier soir, nous avons fait une méditation avec des amis et, par la même occasion, nous avons échangé sur nos canalisations respectives. Nous nous sommes rendus compte que nos missions personnelles ont toutes un but commun. Aujourd’hui, rien de spécial… tout est stable.
5 novembre 1999
Hier, j’ai téléphoné au "Canal" (je ne nomme pas son nom par respect de sa vie privée), elle m’a confirmé que je connaissais une mort (non physique) de trois jours. Ce qu’elle appelle Les 3 jours de noirceur de la terre ! Ces trois jours ont vraiment été pénibles physiquement et moralement. Aujourd’hui, vendredi 5 novembre, je suis beaucoup plus en forme, comme par hasard ! Et je me sens, en effet, renaître.
Dans ma méditation matinale, j’ai rencontré Sananda. Il m’a expliqué que bientôt (14 novembre), je passerai à une autre étape, une élévation à des dimensions supérieures. Il a répondu à plusieurs de mes questions. J’ai bien aimé.

Hier, dans ma discussion avec le "Canal", elle a confirmé ce que j’avais eu en songe et vision. Tel "SYL" inversé = "LYS" ainsi que les visions face à ma mission. Je suis bien content, ça progresse rapidement ! Mais je me rends compte aussi que j’évolue à chaque jour et qu’il est difficile, pour moi, de vraiment me remettre dans la peau du "Sylvain" de juillet !
9 novembre 1999
Rien de spécial cette fin de semaine, sauf que je ressens bien de la fatigue et que j’ai énormément sommeil, il semble que c’est normal.
Samedi, une femme m’a fait une révélation très spéciale au sujet du 14 novembre !! ! J’étais bien content.

Il semblerait, jusqu’au 14 novembre, qu’il soit normal d’être somnolent. Je continue mes méditations même si cela est plus difficile. J’ai ressenti très fort de ne manger que des fruits et des légumes, du moins jusqu’à dimanche, 14 novembre.
10 novembre 1999
J’ai eu pour message aujourd’hui, que je devais mettre personnellement un terme à l’écriture du cheminement, pour un temps indéterminé. Je reste toutefois disponible pour le groupe de discussions et pour le courrier personnel.
18 novembre 1999
De retour ! Je vais avoir plein de choses à vous raconter. Actuellement, je travaille à préparer, le plus vite possible, une nouvelle page, suite à mon expérience des 14 et 15 novembre. J’entreprends aujourd’hui, une de mes missions, face aux commerces et à l’argent, pour qu’il y aie un début d’équilibre et une place pour tous. C’est un retour aux vraies valeurs face à l’argent, à la prospérité et à l’abondance.
23 Novembre 1999
Aujourd’hui, je vais vous faire une récapitulation des événements qui se sont produits du 14 au 23 novembre.

Dans ma méditation du 14 à 5h20, Marie me dit que l’événement du 14 se passera par vagues, durant toute la journée et la nuit. Elle me fait une prédiction sur la France et me fait don de son cristal et ce, par vagues d’énergie.

15 novembre, je reçois encore la visite de Marie. Je tombe en état de grâce et suis consacré de l’épée de lumière, qui m’est ensuite remise. J’équilibre machinalement les quatre éléments, en moi, avec cette épée.

16 novembre, dans ma méditation matinale on me dit : " 6 noir et blanc" je comprends, par la suite que j’aurai un examen à passer. Examen qui portera sur la vérité / mensonge / spiritualité / matérialisme.

17 novembre, je me sens comme, entre le matériel d’un côté, et la spiritualité, de l’autre. Moi, je suis au milieu et j’éprouve de la difficulté à composer avec cela. Je reçois deux appels téléphoniques concernant mon compte à la banque commerciale. En après-midi, je rencontre un représentant de la Banque et je constate avec lui, que je me fais subtiliser de l’argent !! !

17 novembre en après-midi, j’ai de la misère à comprendre qu’une personne près de moi, que je respecte, subtilise l’argent de mon compte.

18 novembre en avant-midi, je rencontre ladite personne et lui montre les faits. C’est une expérience éprouvante pour elle et moi. Je lui demande de réparer les erreurs… (je comprends que la société pousse parfois les gens à de grandes erreurs). Je ne peux toutefois lui en vouloir et lui réitère ma plus grande amitié et je lui offre mon soutien pour qu’elle se sorte du pétrin. Je comprends, en même temps que je viens de passer L’initiation de la Justice Universelle et je remercie la personne. Elle, toutefois, doit découvrir ce qu’elle a à vivre dans ça. (C’était le 6 noir et blanc de ma méditation.)

18 novembre, dans la nuit, j’effectue une sortie hors du corps, conscient ! C’est super… Depuis un petit bout de temps, des gens qui m’entourent rêvent à moi et me voient en méditation. Plus jeune ou en train de leur donner de l’enseignement, en tunique blanche. Et des personnes se sentent poussées à me rencontrer.
Parfois, je doute encore face à mon identité et à ma mission… tout s’éclaircit tout de même, peu à peu.
Plusieurs personnes m’écrivent et échangent avec moi, cela me donne courage… Merci à elles !
24 novembre 1999
Je me rends compte aujourd’hui, que je suis seul dans mon évolution… ni site Internet… ni livres… ni cours, ne peuvent plus répondre à mes questions. Je suis conscient que mon "Divin", mon "Moi Supérieur", m’apporte tous les enseignements et toutes les connaissances. Psychologiquement parlant, je me sens seul… comme il est dit dans ma lecture de vie ’’Pour toi… par toi… avec toi… en toi… mais pour moi, le Christ en toi’’. Maintenant, je me sens vraiment très heureux, lorsque je peux aider les autres.

Je sais, qu’aujourd’hui, je suis à un grand tournant dans mon évolution. Hier, j’ai repoussé au maximum, à l’infini, mon potentiel qui est en devenir. Bien des Êtres de Lumière stagnent, plafonnent, par les barrières qu’ils se forment eux-mêmes, dans leur évolution. Il n’y a aucune limite au pouvoir du redevenir "Divin". Il y a seulement les limites que l’on s’impose.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents