Mugabe, Robert Gabriel
463 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Mugabe, Robert Gabriel , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
463 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans cet ouvrage il ne s'agit pas de repeindre un Zimbabwe idyllique, rien n'est caché. La lumière éclaire d'une même intensité, la sombre période coloniale britannique, la monstrueuse Rhodésie "blanche" de Ian Smith et le Zimbabwe indépendant dirigé par Robert Mugabe depuis 1980. Médias aveugles ou engagés, ONG, bras armés des politiques, diplomates délirants, tous ont sans doute une part de responsabilité dans le "drame" du Zimbabwe, et pas le seul Mugabe.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2010
Nombre de lectures 193
EAN13 9782296241886
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Mugabe,RobertGabriel
"Souillure"ornot "Souillure"?René-Jacques Lique
Mugabe, Robert Gabriel
"Souillure"or not "Souillure"?Grandes Figures d’Afrique
Collectiondirigéepar AndréJulienMbem
Les acteurs de la vie politique, intellectuelle, sociale ou
culturelle africaine sont les axes majeurs de cette collection. Le
genre biographique autour de personnalités marquantes de
l’histoire contemporaine du continent africain reste à
promouvoir. Et pourtant,depuis l’accession des pays africains à
l’indépendance, en Afrique ou danssa diaspora, des
personnages d’une importante densité occupent la scène du monde et la
quittent parfoissansque soit mis en récit,au besoin avec leurs
concours,leurs parcours. La collectionGrandes Figures
d’Afrique privilégie l’archive, le témoignage direct,en veillant
autantquepossibleàl’authenticitédu matériau historique.
©L’Harmattan,2009
5-7,ruedel’Ecolepolytechnique,75005Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN:978-2-296-10446-4
EAN:9782296104464Parusdanslamêmecollection
BernardDadié
Itinéraire d’unécrivainafricaindans la première moitié du XXème
siècle
FrédéricLemaire
Combattrepourleprésent et l’avenir
CharlesPascalTolno
Leshommesd’égliseet lepouvoirpolitiqueenAfriquenoire
Jean-ClaudeDjereke
Afriquepassion etrésistance
Jean PierreNdiaye
Joseph Ki-Zerbo
Itinéraired’unintellectuelafricain auXXesiècle
FlorianPajot
Le PasteuretlePrésident(entretiens avecOmarBongoOndimba)
FrancisMichelMbadinga
EtL’Afriquebrillerademille feux
Jean Ping
Gnassingbe Eyadema
Discours et Allocutions
VolumeI(1967-1974)
TextesprésentésparAssiongborFolivi
Gnassingbe Eydema
Discours et Allocutions
Volume II(1975-1980)
TextesprésentésparAssiongborFolivi
Gnassingbe Eyadema
Discours et Allocutions
Volume III(1981-1986)
TextesprésentésparAssiongborFolivi
5DUMEMEAUTEUR
erBokassa 1-lagrande mystification,EditionsChaka1994
6ÀVanessaetStéphane
Remerciementsà VincentRigoulet,pourlecoupdepouce
danslechoixdesanglesde tiretlestraductionsaffinées.
7«C’estaussi,c’estbeaucouplabêtiseetla malhonnêteté
desattaquescontrel’U.R.S.S.
quifontqu’aujourd’huinousmettons
quelqueobstinationàladéfendre.»
André Gide-JournaldeRouen
5mai 1936
«Quand lesmédias,d’informateursqu’ilssontpar vocation,
se transforment enjusticiers
etappliquentàleurcible un véritablelynchage,
il yaperversiondeleurmission. »
JacquesJulliard- Le Nouvel Observateur
26mars 2009
9Avant-propos
Le Diable est parmi nous. Il est là, tout en bas de l’Afrique, au
Zimbabwe. Au grand zoo médiatique, il attire les foules. Les
gardiens dutemple l’ont mis en cage, il ne peut plus guère
bouger ni s’offrir de lointaines escapades. Il est sous
surveillance, 24heuressur 24.
Des milliers d’yeux l’observent jour et nuit.Àla jumelle,au
grandangle ou auzoom, Ong, diplomates,journalistes,le
regardaffûté, les petites mains de la défense des droits de
l’homme sontaux aguets.
Et il vaut mieux,car la bêtegronde parfois. Ses coups de pattes
sont meurtriers. Il a déjà beaucoupmangé,mais il en veut
encore. Àpeine rassasié des pauvres fermiers blancsqu’il
croquaàpleinesdents,ilavale toutcru tout ce quibougeautour
de lui:des opposantsàpleines poignées,dessyndicalistes par
fourgons entiers,des humanitaires de temps à autre. Il adore
faire rôtir le journaliste. Surtout le journaliste indépendant,
honnête etquifaitson travail. Son travailde journaliste. Il
mâchouille occasionnellement du curé même sionle dit fort
pieux. Sonmets préféré? Le Britannique. Il s’en lèche les
babines.
Certes,de temps en temps,les gardiens duzoo le titillent et
s’essaient à la corrida ou au jeu de fléchettes. Mais on a tout
tenté: sangles aux pieds,asphyxie économique et financière,
remontrance appropriée, puis modérée,puissévère, puis au
sabre,maisrienn’y fit. Lefauvebougeencore,il rugittoujours.
Aucunchef d’État au monde n’a cristallisé autant de haine sur
lui, pas même FidelCastroà quiles plus fervents détracteurs
reconnaissent dans la douleur quelquessuccès. Robert Gabriel
Mugabe,président du Zimbabwe depuis 1980,bat
desrecords: recordde critiques à son encontre, recordde
condamnations, recordde voixqui s’élèvent dans le monde pour le clouer
au pilori, car il ne suffit pas d’être condamnable,encore faut-il
être condamné. Et il l’est,condamné, Mugabe! Oh,pas depuis
toujours,depuis le jour où il a commencé à reprendre lesterres
que les colons britanniques avaient confisquéesun siècle plus
tôt aux Africainsquipeuplaient ce vaste territoire que l’on
appelaalors laRhodésie.Depuis cejour,legrandcombat n’aeu
de cesse. Il fut violent,de plus en plus sanglant,aucundes
adversaires ne voulant abandonner la partie. Et des adversaires,
il en eut Mugabe. Beaucoup, et même énormément,et même
11passionnément. Une «souillure», «rienqu’unescroc», les
diplomatesenperdirentl’usagedesbonnesmanières.
Traverser le miroir ets’en allervisiter de près ce pays de
l’ignoble est l’objet de cette biographie. Et le voyage terminé,
aulecteurdejuger quiestla "souillure"del’Histoire.
Mugabe le méchant dictateur, son principalopposant,Morgan
Tsvangirai,legentildémocrate ?Passi simple.
Mugabe quicasse une économie florissante, les pays
occidentaux,le Fonds monétaireinternational et la Banquemondiale
quifonttoutpourl’aiderà sortirdel’ornière ?Pasvraiment.
Mugabe quilance une réformeagrairecontre vents et marées,la
Grande-Bretagne responsablede rien?Pastoutàfait.
La réforme agraire, cause de tous les malheurs? Oui, mais
laquelle ?Cellede1930 ?Cellede1970?Cellede 2000?
Mugabe raciste! Des pauvres Blancs expropriés et maltraités?
Àchacun sonhistoire.
Quandle monde entier s’est lavé les mains des ignominies du
régime rhodésien, on n’invente pas. Ça a duré près d’un siècle
etçaacommencéen1890.
Quandl’undes fondateurs du Labour Party britannique,
secrétaire d’État aux Colonies,applaudissait des deux mains le
dépeçage de la Rhodésie au profit des Blancs puisque c’était
pour «améliorerle sort desindigènes», on n’inventepas. On
ouvreleslivresd’histoireàlapage "LordPassfield".
Quandla reine d’Angleterre, ElizabethII, faisait l’éloge de
Mugabe,onn’invente pas. C’était en 1994, lors d’unbanquet
trèshautdegamme,avecdubeau mondeà table.
Quandla communauté internationale décide,avant même le
début de la réforme agraire de Mugabe, qu’elle est
"démagogique",onn’invente pas. C’est écrit noir sur blanc dans des
rapportsdatantde1992.
Quandla même communauté internationale daigne sepencher
sur cette réforme et lanceà Mugabe en 1998 qu’il «ne serait
pas sage de vouloir tout obtenir trop vite», 18 ans après
l’indépendance, on n’invente pas. C’est le représentant de la
Banquemondiale qui s’en charge.
Quandlepape conseille luiaussi, mais en 2003, 23 ans après
l’indépendance du Zimbabwe, de prendre unpeuson temps
avant de redistribuer lesterres à la population noire quienfut
expropriée un siècle plus tôt,onn’invente pas. Il s’agit de Jean
PaulIIpournepas lenommer.
Quand unponte de l’opposition, bienblanc de peau,a faitson
apprentissage de défenseur des droits de l’homme dans
12l’effroyable policepolitique durégime raciste rhodésien, on
n’inventepas.Ill’admetlui-même,ettêtebasse.
QuandMorganTsvangirai,l’opposantvénéré par le monde
entier,a des"copains" quifont honte à toute l’Afriqueaustrale,
on n’invente pas. On jette unœil sur AfonsoDhlakama, pure
création desrégimesracistes de la belle époque et premier
utilisateurd’enfants soldats.
Quandl’adulée Doris Lessing, une locale du jeu de fléchettes,a
la mémoire quiflanche,cen’est pas biengrave. On va l’aider
unpeu.
Quandles médias mententunpeu,beaucoup, passionnément.
Onn’inventepas.Il suffitde relire.
Quand&#

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents