Il y a 100 ans... Soulac-sur-Mer, la Plage, les Pontons (à travers la carte postale)
179 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Il y a 100 ans... Soulac-sur-Mer, la Plage, les Pontons (à travers la carte postale)

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
179 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description



NB : Le fichier EPUB est disponible uniquement en version "MISE EN PAGE FIXE".


A la fin du XIXe siècle, Soulac-les-Bains, (qui deviendra ultérieurement Soulac-sur-Mer), pare son front de mer de magnifiques pontons permettant un accès direct et sans difficulté vers la plage.


Mais, au fil du temps et des tempêtes, les pontons sont endommagés, détruits, ou ensablés. Reconstruits, modifiés puis définitivement supprimés, ces pontons, emblématiques du Soulac ancien, retrouvent vie à travers la photographie et la carte postale.


Cette évocation se complète de nombreux documents sur l’établissement de bains, les « trains de plaisir », les hôtels & pensions de famille, les animations de plage, le front de mer sous l’Occupation et les problèmes d’ensablement et d’érosion des nouveaux « fronts de mer » en remplacement de nos pontons...



Jean-Paul Lescorce, né à Soulac, d’une famille soulacaise de vieille souche. Guide touristique, membre du comité directeur de l’Office de Tourisme, collectionneur et grand connaisseur du passé de Soulac.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1
EAN13 9782824055268
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0090€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

1


IL Y A 100 ANS...
SOULAC
la plage & les pontons




2




Du même auteur :
Éditions des Régionalismes :
— Il y a cent ans, Soulac-sur-Mer, la rue de la Plage (volume I).
— Il y a cent ans, Soulac-sur-Mer, la rue de la Plage (volume II).
— Il y a cent ans, Soulac-sur-Mer, la rue de la Plage (volume III)


Tous droits de traduction de reproduction
et d’adaptation réservés pour tous les pays.
Conception, mise en page et maquette : © Eric Chaplain
Pour la présente édition :
© edr/ EDITION S des régionalismes ™ — 2009/2011/2014
EDR sarl : 48B, rue de Gâte-Grenier — 17160 cressé
ISBN 978.2.8240.0198.2
Malgré le soin apporté à la correction de nos ouvrages, il peut arriver que nous laissions passer coquilles ou fautes — l’informatique, outil merveilleux, a parfois des ruses diaboliques... N’hésitez pas à nous en faire part : cela nous permettra d’améliorer les textes publiés lors de prochaines rééditions.




3



Jean-Paul LESCORCE



IL Y A 100 ANS... SOULAC la plage et les pontons à travers la carte postale



4


Cet ouvrage se veut d’abord être un recueil de documents
témoignant depuis la fin du XIX e jusqu’au début du XX e siècle,
de l’évolution du bord de mer à Soulac,
dans son aspect, son environnement,
ses accès, sa fréquentation.
Jean-Paul Lescorce




Guides Delmas
(ci-dessus dans les années 1950
et ci-contre en 1960).




5


Introduction
A partir de 1854, Soulac-les-Bains devient une station balnéaire grâce à l’initiative d’un hôtelier, Antoine Trouche, qui créa le premier établissement de bains sur la plage. Puis apparaissent les premières constructions dans cette concession qui évolue ensuite en lotissement.
En 1874 le premier train reliant Bordeaux à Soulac-les-Bains permet à des milliers de citadins d’accéder à cette nouvelle station balnéaire très prisée. Ensuite ce sera la construction d’hôtels, de cafés, restaurants, de maisons, chalets, boutiques et du casino.
à partir de 1890, Soulac-les-Bains devient Soulac-sur-Mer. Pour permettre à cette affluence de touristes d’accéder à la plage en toute sécurité plusieurs escaliers ou rampes en bois seront construits entre 1868 et 1893, puis rem- placés par des accès métalliques de 1894 à 1912, et enfin par des ouvrages en ciment armé en 1914 et en 1932. Ces divers édifices successifs sont dé- nommés « Pontons ».
I — Les premiers escaliers en bois
La définition : Ponton ou Pont flottant formé de bateaux joints par des poutres ou plate forme flottante, ou plus exactement sorte de pont, construction de maçonnerie en ciment armé, de métal, ou de charpente de bois destiné à établir la communication entre les deux bords .
De mémoire de Soulacais, les différents ouvrages d’accès à la plage construits entre 1898 et 1932 furent aussi appelés « Pontons », appontement, passerelle, balcon, observatoire ou terrasse sur pilotis.



Dictionnaire encyclopédique juillet 1934.



6


Au mois de mai 1890, un excursionniste bordelais, nommé A. Nicolaï, dessine ce qu’il voit sur la plage de Soulac-les-Bains : côté nord, un chalet au sommet de la dune, c’est la villa Saint-Maurice ; plus bas sur la plage,



Vu du nord.



7


le premier établissement de bains ainsi qu’une cabane en bois, un bateau échoué et quelques baigneurs, promeneurs ou pêcheurs. Côté sud, on peut distinguer le chalet Saint-Maurice, l’établissement de bains construit sur pilotis, des cabines de bains et également quelques baigneurs — au centre quelques villas.



Vu du sud.



8


En 1868 le premier « Ponton » en bois ou accès en forme de rampe, construction sommaire dont les pieds ou pilotis sont baignés par l’océan et qui permet aux promeneurs de contempler la mer ou de descendre sur la plage.




En haut de la dune, à droite, le chalet « Saint-Maurice ».



9


Quelques promeneurs sur la grande plage au pied du « Ponton ». A côté l’établissement de bains appelé kiosque à bains, tenu par M. Laporte jusqu’en 1890.




L’escalier d’accès à la plage dont la partie droite fût endommagée par la marée du 11 février 1895 sera réparé le 5 avril de la même année.



10


En surplomb de la plage les premières villas (ou chalets).




Le premier établissement de bain fut construit par Antoine Trouche en 1854. Ci-dessus la construction également appelée « kiosque à bains » tenu en 1890 par M. Laporte.



11


Les toutes premières cartes postales de Soulac vers 1899.




On peut y découvrir à la fois des tentes cubiques et des tentes pyrami- dales. Les cabanons en bois servaient de cabine de bain pour changer de vêtements.



12


La plage en 1890 et les cabines de bains.




On peut mesurer les constructions en bois : les cabines de bains sont sur pilotis.



13


Le Ponton en fer



En 1894, un nouveau Ponton — en fer —, remplace les escaliers en bois emportés par les grandes marées de 1876.



Ce nouveau ponton est configuré avec une double descente ou passerelle mé- tallique.



14


Le grand Ponton sur pilotis vu de face.
Il subira des modifications de réhaussement de l’appontement au niveau de la rue de la Plage, le 19 avril 1908. Le 28 juin de cette même année, M. Du Perier de Larsau est nommé directeur du syndicat de défense de la plage pour les accès à la plage et les aménagements du boulevard.




Photo prise vers 1900.



15


En bas du Ponton devant l’établissement de bains, une petite embarcation posée sur tréteau, sorte de trimaran appelé « podoscaphe » : c’est une petite embarcation formée de deux flotteurs reliés ensemble entre lesquels se place le navigateur qui avance à la rame.




Les podoscaphes prêt à partir pour une promenade en mer.



16


Sport nautique à Soulac-sur-Mer : le canotage
« Depuis quelque temps le canotage — qui avait été un peu délaissé parce que considéré comme dangereux en mer —, a repris de nouveau, grâce à la création du club Nautique de Soulac, en 1922.
Des bateaux spéciaux appelés « podoscaphes » tenant admirablement la mer, facilitent la pratique de l’aviron et permettent de faire sans danger de longues promenades en mer en vue des côtes.
Le sport nautique possède aussi des « périssoires », embarcations étroites et longues, mues au moyen d’une pagaie double, véritables bateaux de sport gai, amusent autant les spectateurs que les rameurs dès que la mer est un peu houleuse.
Enfin le canoë, petite barque pliante, légère, en toile caoutchoutée, et d’un transport facile, est le précieux auxiliaire des randonnées du tourisme et du camping nautiques. Courses des plus intéressantes ».
Edité par les publications Delmas (1938). — Guide du syndicat d’initiative « Essi » de Soulac-sur-Mer.



Depuis la terrasse du casino de la plage on peut contempler l’immensité de l’océan et les promenades en mer en podoscaphes, embarcation de sport formée de deux flotteurs métalliques reliés ensemble, entre lesquels se place le navigateur qui avance à la rame.



17


Le bateau de sauvetage, ou barque, avec deux ou quatre rameurs est utilisé, pour la surveillance et le secours des baigneurs en difficulté au large de la plage.







18


II — L’établissement des Bains.



Guide du syndicat d’initiative de Soulac-sur-Mer. (Imprimerie F. Pech et C ie Bordeaux 1910).




19


Ci-contre :
Guide du syndicat d’initiative de Soulac sur Mer. (Imprimerie F. Pech et C ie Bordeaux 1910).




Ci-dessous :
Le bain des enfants en toute sécurité dans les « baïnes », trous d’eau à marée basse.



20 ...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents