Les guerres d Espagne sous Napoléon Ier
232 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les guerres d'Espagne sous Napoléon Ier , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
232 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les guerres d’Espagne (et du Portugal), de 1808 à 1813 montrèrent les limites du génie militaire et politique de Napoléon Ier. C’est un livre passionnant car, finalement que sait-on de ces campagnes ? On s’intéresse peu en France à ces guerres où ne brillèrent pas particulièrement généraux et maréchaux d’Empire, plus rapaces et jaloux que bons chefs de guerre, et où Napoléon se trouva dérouté tant par les difficultés du terrain incompatible à son habileté manœuvrière que par la terrible réaction de rejet des populations.


C’était il y a à peine 200 ans et il est parfois bon de se remémorer de tels événements dont tous les “ingrédients”, hier comme aujourd’hui, peuvent faire la ruine des meilleures intentions comme des meilleures armées du monde...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 3
EAN13 9782824050300
Langue Français
Poids de l'ouvrage 20 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

9HSMIME*aacefd+
oN
EDOUARD GUILLON
LES GUERRES
D’ESPAGNE er SOUS NAPOLÉON I
Tous droits de traduction de reproduction et d’adaptation réservés pour tous les pays. Conception, mise en page et maquette : © Eric Chaplain Pour la présente édition : © EDR/EDITIONS DES RÉGIONALISMES ™ — 2011/2014 Editions des Régionalismes : 48B, rue de Gâte-Grenier — 17160 CRESSÉ ISBN 978.2.8240.0245.3 (papier) ISBN 978.2.8240.5030.0 (numérique) Malgré le soin apporté à la correction de nos ouvrages, il peut arriver que nous laissions passer coquilles ou fautes — l’informatique, outil merveilleux, a parfois des ruses diaboliques... N’hésitez pas à nous en faire part : cela nous permettra d’amé-liorer les textes publiés lors de prochaines rééditions.
2
ÉDOUARD GUILLON
LES GUERRES D’ESPAGNE er sous napoléon i
3
4
Le roi dEspagne, Charles IV.
PRÉFA CE es guer res dEspagne ont été les plus longues, les plus diffi-ciles et les plus dramatiques du premier Empire. Lisez les Mé-exeLmple ceux des généraux Marbot, Thiéba.ult, Lejeune; ceux du colonel moires militaires publiés de nos jours et avec tant de succès, par Gonneville et bien dautres. Leur récit, aussitôt quil touche à lEspagne, prend une couleur que ne présentaient pas les guerres dItalie, dAllema-gne et de Pologne. En franchissant les Pyrénées, on entre dans le pays des aventures. Ba-tailles, sièges, embuscades, histoires de femmes, de moines et de brigands, la faim et la soif, légorgement et lassassinat, les pontons de Cadix, les souffrances de Cabrera, tout cela nous change de la monotone Allemagne tant de fois traversée. Et là-bas, là-bas seulement, apparaît lennemi, dont on naperçoit ailleur s que lor et les intrigues : lAnglais, lhabit rouge, avec le tacitur ne Wellington, lhomme du destin. Les autres guerres appar tiennent à lhistoire. Celles-là semblent appar-tenir au roman. Elles nont encore été racontées que par nos ennemis dalors. Les An-glais doivent au colonel Char les Napier uneHistoire de la guer re dans la Péninsulequi, pour lexactitude des faits, la sûreté des jugements et lin-térêt du récit, est regardée comme classique. Et la publication des ordres du jour et de la cor respondance de Wellington par le colonel Gurwood a été comme le supplément nécessaire de louvrage de Napier. Les Espagnols devront au général Gomez de Ar teche, de larme du gé-nie, uneHistoire de la guerre de lIndépendancecommencée en 1868, pour-suivie depuis lentement, poussée aujourdhui jusquau dixième volume, et dans laquelle les documents inédits, puisés aux sources officielles, redou-blent la valeur du texte. Nous navons pas en France dhistoire générale de ces guerres. Nos gé-néraux nen ont publié que des fragments plus ou moins impor tants, sui-vant la par t quils y avaient prise. Le plus remarquable est louvrage de Gouvion-Saint-Cyr :Jour nal des opérations de lar mée de Catalogne. Mais lauteur ny voyait, comme il le dit lui-même, que des « matériaux » pour ser vir à lhistoire de ces guerres. Tel était également le dessein des Mé-
5
moires de Suchet, de Masséna, et sur tout des Mémoires de Jourdan, que Thier s avait connus manuscrits et quon vient de publier. Seul, le général Foy avait entrepris de retracer lensemble de ces cam-pagnes où il avait ser vi avec talent. Il avait commencé uneHistoire de la guer re de la Péninsule sous Napoléon, à laquelle il fut arraché par la po-(1) litique en 1819 . Après lui, luvre a été abandonnée. Il nest pas probable quelle soit jamais reprise. Elle est trop difficile. Les documents relatifs aux guerres dEspagne nemplissent pas moins de trois cents car tons dans les archives du ministère de la guerre. Il sen trouve encore de très nombreux dans les car tons de nos Archives natio-(2) nales . Une histoire de ces guer res, avec le soin quon exige aujourdhui de pareils travaux, demanderait plusieurs années et plusieurs volumes. Et encore cet effor t nobtiendrait-il pas le succès auquel il pourrait préten-dre. Dabord, parce que lintérêt principal semble manquer à des guerres où ne paraissait pas Napoléon. Ensuite, parce que les guerres dEspagne ne présentent pas lenseignement par ticulier quon trouve dans les autres campagnes de lEmpire, beaucoup plus cour tes, mais cependant beau-coup plus riches en leçons dar t militaire.  Alors, à quoi bon ce livre ?  Voilà. On ne lit les guerres dEspagne, quand on les lit, que dans des histoires générales de lEmpire ou dans des Mémoires ; dans lun ou lautre cas, sous une for me épisodique et fragmentaire qui nen laisse voir ni la suite ni le caractère. Personne ne sest encore avisé de les détacher de lensemble des guer res napoléo-niennes. Eh bien, cest ce que jai essayé de faire. Replacer ces guerres dans leur cadre par ticulier et naturel, les raconter dune façon claire, rapide et sommaire, sans prétention technique ni théorie ; en retracer les vicissi-tudes et en rendre, si possible, la couleur, jai pensé que ce travail pouvait être utile pour achever de faire connaître notre épopée militaire. Je najouterai quun mot. Cest que lidée men est venue en Espagne et que je lai fait précéder dun pèlerinage à nos principaux champs de ba-taille.
(1) Il en a été publié quatre volumes, par les soins de la comtesse Foy, en 1827. Mais louvrage noffre guère quune vaste introduction et sarrête aux premiers soulèvements. (2)Archives nationales, AF, IV. Dossiers 1604-1608 : commandement de Murat. 1609-1611 : changement de dynastie. 1611-1612 : commandement de Joseph. 1613-1617 : Napoléon. 1618-1636 : correspondance du roi Joseph, du major général Jourdan et du ministre de la guerre  Armée de Catalogne, dAragon, du Midi, de Portugal : 1809-1814.
6
B I B L I O G RA PH I E
I. - SOURCES FRANÇAISES.
Comme je viens de le dire, je nai pas puisé aux documents inédits. Je me suis bor né aux imprimés, dont le nombre est considérable. Voici les prin-cipaux auxquels le lecteur pourr a se repor ter : Mémoires du roi Joseph,publiés par le baron Du Casse. 10 vol., 1858, in-8°. Ils ont été rédigés avec les papiers de lancien roi dEspagne. Ils sont très clairs, encore quun peu longs, et accompagnés de pièces justificati-ves : états de troupes, rappor ts, correspondance, etc., plus précieuses encore que le texte. Les affaires dEspagne commencent avec le tome IV et occupent les vo-lumes suivants jusquau tome IX, consacré aux événements de 1813, et en par ticulier, à la bataille de Vitoria. Le tome X na rien à voir avec notre sujet. Il ne concerne que nos événements de 1814, le séjour en Améri-que du roi Joseph, devenu dans lexil le comte de Sur villiers, ses dernières années et sa mor t à Florence, en 1844. Pendant limpression de ce volume, le commandant BALAGNYa publié, sous la direction du grand état-major :la Campagne de lempereur Napoléon en er Espagne.Tome I :Dur ango, Bur gos, Espinosa. Inutile dinsister sur lintérêt de cette publication et celui des documents qui suivront. Les mémoires de maréchaux viendraient ensuite : ceux de Suchet, de Masséna, de Marmont, de Gouvion-Saint-Cyr, de Jourdan. Ceux de Suchet sont les meilleurs.Mémoires de Suchet sur ses campa-gnes en Espagne,2 vol. in-8°, 1828. Jen reparlerai plus loin. Masséna ne nous appar tient que pour un volume, le tome VI et der nier de ses Mémoi-res publiés par le général Koch ; Mar mont, pour le tome IV ; Gouvion-Saint-Cyr, que pour les opérations de Catalogne. LesMémoires de Jourdan,que Thier s avait connus manuscrits, et dont il sest ser vi, ont été publiés en 1899 par le vicomte de Grouchy. Ils ne manquent pas dintérêt, car Jourdan était en bonne place pour bien voir ; mais ils sont, comme à dessein, secs et incolores, sans la moindre anec-dote, sans le moindre souvenir per sonnel. Par mi les mémoires de généraux, il faut sur tout citer ceux de Thié-bault (t. IV). Thiébault joignait à lesprit le plus clair voyant  et le moins bienveillant  de véritables qualités décrivain. Marbot par le de lEspa-gne dans son tome II, mais son récit nest que celui dun soldat. En re-
7
vanche, le général Lejeune, qui était peintre et nous a laissé quelques tableaux militaires, nous a donné aussi quelques pages pleines de cou-leur. Dautres généraux nous conduisent en Espagne, où ils ont ser vi. Il suf-fira dindiquer lesMémoires du général Boguet(4 vol. in-8°, 1862), avec des vues sur la tactique et le genre de guerre qui convenaient en Espa-gne, quon pourra rapprocher de celles de Gouvion dans la conclusion de sesCampagnes de Catalogne(1 vol., 1821). Pour lhistoire des sièges, qui ont tenu une si grande place dans ces campagnes longues et difficiles, nous possédons un ouvrage qui peut être regardé comme définitif dans son domaine par ticulier. Cest celui du com-mandant Belmas,Jour naux des sièges faits et soutenus dans la Pénin-sule par les Français, de1807 à 1814. 4 vol. in-8°, 1836. Il en a été don-né un abrégé par le colonel Augoyat, sous ce titre :Précis des sièges et des campagnes dEspagne et de Por tugal de1807à1814, daprès louvra-ge de M. BE L M A S. 1 Vol. in-8°, 1839. Labrégé est un peu sec. Louvrage de Belmas est excellent. Il est fait avec les pièces officielles, les rappor ts, les journaux de sièges, etc. Il est très clair et la monotonie du sujet nenlève rien à lintérêt du récit. On peut, pour cer tains sièges, y ajouter dautres travaux, comme ceux de Ro-gniat, de Lamare et de Lejeune que je nai pas manqué de signaler. Pour le détail de la vie militaire, on connaît généralement Bocca, Guin-gret et Parquin :  RO C C A,Mémoires sur la guer re des Français en Espagne.Paris, 1814, in-8°, et nouvelles éditions depuis.  GU IN C R E T,Relation historique et militaire de la campagne de Por tu-galsousle maréchal Masséna.Limoges, 1816, in-8°. Lauteur avait fait la e campagne comme capitaine au 6 régiment dinfanterie légère.  PAR Q U IN (Commandant),Souvenir s dunancienofficier de lEmpire. 1843, 2 vol. in-8° (avec un por trait). Nouvelles éditions depuis. Il est impossible de ne pas citer encore : re dEspagneMémoires dun apothicaire sur la guer (1808-1814). Pa-ris, 2 vol. in-8°, 1828. Lauteur, le musicien Castil-Blaze, était alor s phar-macien. Cest ce quon a publié de plus exact et de plus amusant sur la vie et les murs espagnoles pendant la guer re. Souvenir s dun militaire des ar mées françaises dites de Por tugal,par e DEIL L E N S, adjudant-major au 17 léger. 1827. in-8°. Souvenir s de la guer re dEspagne(1809-1813), par FÉEmacien, phar militaire. Paris, 1856, in-18. Souvenir s dun officier polonais(BR A N D T). Publiés par le baron Er-nouf, 1877. Brandt, originaire de Posen, et qui ser vit dabord dans nos
8
ar mées, devint plus tard général au ser vice de la Pr usse. Il a écrit des ouvrages qui lont placé au premier rang des théoriciens militaires de lAl-lemagne, avec Clausewitz. du colonel baron de Gonneville.Souvenir s 1 vol., 1876.  Et bien dautres. De livre densemble, encore une fois, il ny en a pas. On ne trouvera rien dans lePrécis des événements militairesdu géné-ral MAT H IE U-DU M A Srête avec le traité, parce que cet ouvrage excellent sar de Tilsit, en 1807. Le général a bien retracé sommairement cette guerre. Mais cest dans le supplément duneHistoire dEspagne,de John BI G L A N D (3 vol., 1823), quil a traduite. Tout le tome III, de 1809 à 1814, est de Mathieu-Dumas. On trouvera peu de chose dans Jomini. Cette guerre, quil avait vue das-e sez près (il fut un moment chef détat-major du 6 corps), ne lui fournis-sait pas les leçons dar t militaire nécessaires à ses théories. Il serait injuste toutefois de ne pas citer, dans la série, fameuse en son temps, desVictoires et conquêtes,les tomes XVIII et XIX, XXI et XXII, parce que plusieur s par ties de la guerre y sont traitées for t clairement. Quant aux chapitres que Thier s consacre à la guerre dEspagne, on nen saurait contester lexactitude et la valeur. Thier s avait connu plusieur s des géné-raux qui avaient commandé là-bas : Jourdan, Soult, Mor tier, et il avait eu entre les mains des documents dignes de foi. Mais il faut chercher ces chapi-tres dans le vaste et prolixe développement de son histoire générale de lEmpire.
II. - SOURCES ESPAGNOLES.
ComteDETORENO,Historia del levantamiento, guer ra y revolucion de Espa-ña, desde1806hasta1814. 5 vol., 1835-1837, Madrid. Le style de Toreno est parfois tendu, avec une affectation darchaïsme. Mais lauteur, comme on le verra, avait été mêlé de très près aux événe-ments dont il fait le récit, et son livre est encore celui qui demeure le plus impor tant pour lhistoire politique de cette période. Il en a été donné une bonne traduction française par L. Viardot, en trois volumes. Paris, 1835-1838, in-8°. Il faut y ajouter le livre de GA L IA N O, également contemporain, également acteur dans les mêmes événements :Historia del levantamiento, revolu-cion y guer ra civil de España. Mais, pour lhistoire militaire, louvrage classique est celui du général GO M E ZD EAR T E C H E:Guer ra de Independencia, Historia militar de España, de 1808 à1814,t. X. Madrid, 1897.
9
Sur les débuts des affaires dEspagne, on peut lireles Mémoiresde CEVAL-L O S et du chanoine ES C O IQ U IZ, publiés à Paris en 1823, encore quun peu suspects, et lesMémoiresde GO D OY. Enfin, on trouvera de curieux rensei-gnements dans le livre de LLO R E N T E,vir à lhistoire de laMémoires pour ser révolution dEspagne.Paris, 3 vol., 1819, in-8°, et dans cet autre :la Guer-re de la Péninsule sous son véritable point de vue,qui est de FU N C H A L, am-bassadeur de Por tugal à Rome, et qui fut publié à Bruxelles en 1819, in-8°. Ce livre de Funchal semble dirigé contre celui de labbéDEPR A D T,Mé-moires historiques sur la révolution dEspagne.Paris, 1816, in-8°. Les histoires locales abondent, de même que les biographies. Enfin le roman ne pouvait manquer de tirer par ti de ces aventures. Aussi, lira-t-on avec intérêt, mais non sans défiance, quelques-uns desEpisodios natio-re nalesde M. Perez G(1 série) A L D O S, léminent romancier contemporain.
III. - SOURCES ANGLAISES.
 Colonel Charles NA P IE R,Histoire de la guer re dans la Péninsule,13 vol. in-8°, 1844. Traduction du général Mathieu-Dumas, continuée par Foltz, chef descadron détat-major, aide de camp du maréchal Soult.  Colonel JO N E S,Histoire de la guer re dEspagne et de Por tugal.Tra-duction, avec notes, etc., par A. de Beauchamps. Paris, 1819, 2 vol. in-8°.  Colonel VA N E, marquisDELO N D O N D E R R Y,ibid.,2 vol., 1828.  SO U T H E Y,de la guerre dEspagne sous Napoléon.Histoir e Traduc-tion Lardier. Paris, 2 vol., 1828, in-8°.  W. H. MA X W E LL,duke of Life of Wellington.Londres, 3 vol. in-8°, 1839-1841.  Colonel J. GUR W O O D,Wellington : a) Campaign in Por tugal (L.,1812) ; b) Memoir s of his ear ly campaign in Por tugal and in Spain(Londres, 8 vol., 1820) ; c)tugal, Spain and Frances in Por General order (Londres, 1832).  SH E R E R,of Wellington.Militar y of duke Memoir s Londres, 1832, 2 vol. in-8°.  Général BR I A L M O N T,Histoire du duc de Wellington.uxelles,Paris et Br 3 vol. in-8°, 1856.
1 0
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents