Instrumentation chirurgicale en France
166 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Instrumentation chirurgicale en France , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
166 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'histoire n'a retenu que les chirurgiens et les médecins qui inventèrent des instruments auxquels ils laissèrent leur nom. Pourtant, sans le génie inventif des couteliers et les améliorations apportées au travail des métaux, la chirurgie n'aurait pas pu se perfectionner. Voici racontée le métier de ces couteliers et les liens étroits qu'ils entretinrent avec le monde médical.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2013
Nombre de lectures 103
EAN13 9782296534872
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

fabrication en était confiée aux couteliers versés dans l’art du
de l’histoire de la gériatrie. Enfin, il est le fondateur et le rédacteur en
Jean-Pierre Martin
INSTRUMENTATION CHIRURGICALE ET COUTELLERIE EN FRANCE
e Des origines au XIX siècle
Préface du Docteur Quentin Désiron
Instrumentation chirurgicale et coutellerie en France
e Des origines au XIX siècle
Médecine à travers les siècles Collection dirigée par le Docteur Xavier Riaud L’objectif de cette collection est de constituer « une histoire grand public » de la médecine ainsi que de ses acteurs plus ou moins connus, de l’Antiquité à nos jours. Si elle se veut un hommage à ceux qui ont contribué au progrès de l’humanité, elle ne néglige pas pour autant les zones d’ombre ou les dérives de la science médicale. C’est en ce sens que – conformément à ce que devrait être l’ensei-gnement de l’histoire –, elle ambitionne une « vision globale » et non partielle ou partiale comme cela est trop souvent le cas. Dernières parutions Henri LAMENDIN,Lazzaro Spallanzani (1729-1799), le père de la biologie médicale expérimentale, 2013. Gilles GROS,Le clou de girofle en médecine bucco-dentaire, 2013. Gilbert GUIRAUD,André Breton médecin malgré lui, 2012. er Xavier RIAUD,et ses médecinsNapoléon 1 , 2012. Henri LAMENDIN,Thomas W. Evans (1823-1897), le dentiste de Napoléon III, 2012. Xavier RIAUD,Les Dentistes américains dans la guerre de Sécession (1861-1865), 2012.Michel A. GERMAIN,L’épopée des gants chirurgicaux, 2012. Henri LAMENDIN,Carl von Linné, médecin précurseur de la pharmacie moderne (1707-1778), 2012. Xavier RIAUD,Chroniques odontologiques des rois de France et de la dynastie napoléonienne, 2011. Frédéric DUBRANA,Les boiteux. Mythes, génétique et chirurgie, 2011. Florie DURANTEAU,Les dents de l’Homme. De la préhistoire à l’ère moderne, 2011. Patrick POGNANT,La répression sexuelle par les psychiatres. 1850-1930. Corps coupables, 2011.
Jean-Pierre Martin
Instrumentation chirurgicale et coutellerie en France
e Des origines au XIX siècle Préface du Docteur Quentin Désiron
Du même auteur Histoire de la gériatrie, de l’Antiquité à nos jours, Ed. Pétrarque, 2007. La femme âgée dans l’histoire, Ed. Pétrarque, 2009. La médecine des personnes âgées, de la préhistoire à nos jours, L’Harmattan, 2012. Histoire des structures d’accueil pour personnes âgées, Ed. MF, 2012. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00564-5 EAN : 9782343005645
Préface
L’histoire de l’évolution et du progrès de la chirurgie retient à juste titre les découvertes fondamentales que furent l’anesthésie e et l’asepsie au XIX siècle. Cependant, sans une instrumentation chirurgicale adaptée et de qualité, la portée de ces découvertes aurait été sérieusement amoindrie. Fort heureusement, une véritable « révolution » dans l’art de la fabrication des instruments de chirurgie s’est opérée en France, en particulier e dans la première moitié du XIX siècle, grâce au génie, à l’inventivité et au savoir-faire hors du commun de couteliers qui s’établirent à Paris. Je veux parler des Grangeret, SirHenry, Charrière, Mathieu et autres Lüer. C’est néanmoins à Jean-Jacques Perret et à son ouvrage extraordinaire « L’Art du Coutelier expert en Instruments de Chirurgie » publié en 1771 que l’on doit les fondements de cette révolution. Perret a ouvert la voie et montré par ailleurs qu’une collaboration étroite avec les chirurgiens ainsi que de solides connaissances en anatomie et en chirurgie étaient le garant pour les couteliers d’une fabrication d’excellence. Avant le «Maître à la Coupe», d’autres couteliers de Paris, de Langres et d’ailleurs, pour des raisons lucratives et de prestige, consacrèrent une bonne partie de leur art à la fabrication d’instruments de chirurgie. «L’Habit de Coustellier» de Larmessin et les vignettes commerciales des couteliers en sont un témoignage remarquable où lancettes à saignée et «ferremens »de chirurgiens se disputent les rasoirs et autres articles de coutellerie. L’apprentissage de la coutellerie était exigeant et le métier de coutelier laborieux. L’obtention du titre de Maître-Coutelier n’était pas chose simple, la concurrence rude et les nécessaires règles corporatives parfois contraignantes. Diderot l’encyclopédiste, pourtant issu d’une famille de couteliers, l’avait sans doute compris préférant la philosophie et l’écriture à la fabrication et au «repassage »des lancettes. C’est toute cette histoire fascinante de la coutellerie chirurgicale e en France depuis ses débuts jusqu’au XIX siècle que Jean-Pierre Martin, en historien de la médecine confirmé, nous retrace en détail à partir de nombreuses sources 7
bibliographiques anciennes et actuelles rares ou difficiles à réunir, de documents muséaux et d’instruments chirurgicaux anciens de sa collection. Il y avait bien des ouvrages anciens sur la coutellerie et sur les instruments de chirurgie, ou des publications et articles récents consacrés en tout ou partie à certains couteliers mais, aucun ouvrage n’avait été à ce jour dévolu spécifiquement aux couteliers fabricants d’instruments de chirurgie en France dans le passé. C’est maintenant chose faite et ce travail de compilation, de recherche et de recensement intéressera à n’en pas douter les passionnés d’Histoire de la Médecine, des Arts et Métiers et bien entendu les collectionneurs d’instruments chirurgicaux anciens en quête de détails sur leurs trouvailles.
Docteur Désiron Quentin Liège, BELGIQUE.
Chef de Clinique, chirurgie cardiovasculaire, CHU Liège. Maître de Conférences, Université de Liège. Membre de la Société Internationale d’Histoire de la Médecine.
8
AVANT-PROPOS
Chaque jour dans le monde, des milliers de patients confient aux mains des médecins et des chirurgiens le soin d’explorer et de réparer leur corps souffrant. Mais la main de ces praticiens, fussent-ils les meilleurs qui soient, serait impuissante si elle n’était prolongée d’un instrument parfaitement adapté au geste à réaliser. C’est encore plus vrai pour le chirurgien-dentiste qui opère dans une cavité de petite taille relativement profonde. Si les instruments actuels à l’ergonomie parfaite sont produits et reproduits en grande quantité, avec une qualité constante, pour un coût parfois tellement faible qu’il a permis de proposer aux praticiens des ciseaux, des pinces à usage unique, donc jetables, il n’en a pas toujours été ainsi. Jusqu’au développement de e l’industrie métallurgique moderne, au milieu du XIX siècle, les instruments chirurgicaux étaient produits à l’unité ou en très petites séries. Rares sont ceux, mêmes parmi les chirurgiens actuels, qui savent que ceux qui fabriquaient ces instruments étaient les couteliers, membres d’une corporation qui avait ses règles, ses rites, et à laquelle n’importe qui ne pouvait appartenir. L’histoire des instruments médicaux et chirurgicaux est donc indissociable de celle de la coutellerie et des couteliers, qui ont laissé bien peu de trace. Celle de la médecine n’a conservé des instruments anciens que le nom du médecin ou du chirurgien qui les avaient imaginés, utilisés, mais, et l’on peut y voir une forme d’injustice, pas celui du coutelier qui les avaient forgés, modelés, polis, rendus utilisables. Cet ouvrage va donc essayer de rendre à ces artisans anonymes la place qui aurait dû être la leur dans l’histoire de l’instrumentation médico-chirurgicale.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents