Fausses images de Dieu
747 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fausses images de Dieu , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
747 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

«Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on?» disait Jésus à ses disciples. Les chrétiens sont-ils des ambassadeurs fidèles de Celui dont ils portent le nom? Présentent-ils toujours une juste image de Dieu à ceux qui ne le connaissent pas?
A partir de nombreux exemples concrets et de ce qu’il a observé lui-même dans diverses églises évangéliques, Scott Munger montre que, malheureusement, les croyants ont souvent tendance à transmettre une fausse vision de Dieu à ceux qui les entourent. Mais il n’en reste pas là: il nous encourage à retourner à la vérité de l’Ecriture pour vérifier si nous voyons les choses comme son Auteur les voit.
Autrefois athée, ce diplômé de sciences et de lettres qui habite aux Etats-Unis explique aussi de manière très honnête le cheminement qui l’a conduit à croire en l’existence de Dieu et à le connaître personnellement.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2013
Nombre de lectures 21
EAN13 9782889135189
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0105€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Extrait


Après avoir lu des ébauches de ce livre, de nombreux évangéliques m’ont encouragé à aller jusqu’au bout du projet. D’autres étaient hésitants, car bien qu’étant d’accord avec la majeure partie de ce que j’ai écrit, ils craignaient que cela ne conforte la «gauche» dans ses positions, qu’elle soit théologique ou politique.

Voici ma réponse à ces craintes: oui, c’est vrai, mon livre met le doigt sur un grand nombre de problèmes qui existent au sein de notre communauté évangélique et il les déplore clairement. Mais il relève aussi certains problèmes au sein de ce qu’on appelle le «monde séculier». Par ailleurs, Dieu nous ordonne, à nous, chrétiens, de faire ce qui est juste peu importe ce que font les autres autour de nous.

Si nous voulons vivre avec intégrité, nous devons nous examiner nous-mêmes. C’est là que tout commence. Et c’est ce qui nous conduit ensuite à nous excuser et à changer. Lorsque cette démarche est sincère, des cœurs peuvent être transformés; telle est notre plus grande vocation.

Il existe en Occident et dans la plupart des pays de la planète un fossé entre le monde religieux et le monde séculier. Ce n’est que lorsque nous, les chrétiens évangéliques, penserons, parlerons et vivrons comme nous devrions que nous parviendrons à accomplir notre vocation. Alors, peut-être, nous pourrons contribuer à combler ce fossé.

Tu ne détesteras pas ton frère dans ton cœur, mais tu veilleras à reprendre ton prochain, ainsi tu ne te chargeras pas d’un péché à cause de lui. Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Eternel. Lévitique 19.17-18

Mais lui [un homme], voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?» Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à moitié mort. Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance. De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance. Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il le vit. Il s’approcha et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, à son départ, il sortit deux pièces d’argent, les donna à l’aubergiste et dit: ‘Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.’ Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?» Luc 10.29-36

Scott Munger


  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents