Je veux comprendre : l Islam
92 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Je veux comprendre : l'Islam , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
92 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Jean-Louis Bour nous invite à travers cet ouvrage à découvrir ce quest lislam, à comprendre sa complexité : dogme, culte, patrie, religion, état, spiritualité, action, Coran livre Sacré Tout dabord, lauteur nous explique lidée fondamentale de lislam en tant que religion, il nous éclaire sur la croyance, en troisième lieu il renseigne sur la culture. Par la suite, il traite de lidéologie de lislam, de son identité, de son organisation sociale, de son système philosophique, de lensemble cohérent de ses rites et pratiques. En dernier, lauteur fini par illustrer ses propos en mettant en lumière que lislam est avant tout une démarche spirituelle et personnelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2015
Nombre de lectures 259
EAN13 9791022501859
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Dar Albouraq ©
Face à l’Université d’al-Azhar-Beyrouth
B.P. : 13/5384
Beyrouth-Liban
Tél / fax : 00 96 11 788 059
Site Web : www.albouraq.com
E-mail : albouraq@albouraq.com
Distribué par :
Comptoir de vente :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
25, rue François de Tessan
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1428-2008
ISBN 978-2-84161-363-2 // EAN 9782841613632
Les Éditions Albouraq
– JE VEUX COMPRENDRE –
JE VEUX COMPRENDRE
l’Islam
Religion de Dieu
Jean-Louis Bour

ALBOURAQ
Lorsque viennent le secours de Dieu et la victoire, lorsque tu vois les hommes entrer en masse dans la religion de Dieu, alors glorifie ton Seigneur par la louange. (110 : 1-3)
Guide-nous sur le chemin droit. (1 : 6)
Souvenez-vous de Moi et Je Me souviendrai de vous. (2 : 152)
Les moments les plus heureux Furent ceux passés en compagnie du Bien-Aimé. Le reste fut vain et stérile. ( H âfiz*)
Introduction
Dieu ! Il n’y a de divinité que Lui, le Vivant, Celui qui Se suffit à Lui-même. Ni somnolence ni sommeil n’ont de prise sur Lui. À Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est dans la terre. Qui intercède auprès de Lui sans Sa permission ? Il sait ce qui est devant eux et ce qui est derrière eux. Ils ne parviennent à un peu de Sa connaissance que s’Il le veut. Son siège contient aisément les cieux et la terre. Les maintenir ne L’accable pas. Il est le Très Haut, l’Immense. (2 : 255 appelé le verset du Trône) 1
H asan al-Bannâ* 2 , fondateur des Frères musulmans, affirmait que « l’islam est dogme et culte, patrie et nationalité, religion et état, spiritualité et action, Coran et sabre ». Certes, la première chose qui vient à l’esprit, c’est que l’islam est une religion, et alors on écrit le mot avec une minuscule : islam. Cette religion fait partie des religions monothéistes, plus précisément du rameau monothéiste qui trouve sa source chez Abraham.
Comme toute religion, l’islam s’est développé à partir d’un texte sacré, révélé oralement par l’intermédiaire d’un prophète, Mu h ammad - qu’en français on appelle Mahomet – qui a régulièrement transmis à ses compagnons les versets qui lui étaient « descendus ». Cette première génération de musulmans avait, selon Ibn Taymiyya*, « la force de mémoriser, une perspicacité aiguë en matière religieuse, la lucidité pour interpréter. Elle a extrait des textes sacrés des fleuves de science, des trésors, faisant ainsi preuve d’une intelligence saisissante ».
Ce texte a d’abord permis de fonder une croyance, d’une grande simplicité dans son énonciation. Ensuite, à partir de ce texte, ont été progressivement construits une théologie, une morale – avec des règles nombreuses et détaillées qui constituent un imposant code juridique –, une philosophie, des rituels individuels et collectifs, etc.
Ainsi s’est peu à peu élaborée une tradition constituée de « l’ensemble des énoncés et des conduites pratiques par lesquels le Prophète 3 et les pieux Anciens […] ont explicité le donné révélé coranique. La tradition ainsi constituée est toujours vivante puisqu’elle exprime, par la parole, le rite, les institutions et les conduites morales, les dispositions voulues par Dieu pour ses créatures. » 4
Mais, au-delà d’une religion, c’est aussi une culture – un ensemble cohérent et relativement homogène à travers le monde de valeurs, de croyances et de coutumes soigneusement transmises – et une civilisation, et dans ce cas on écrira le mot avec une majuscule : Islam. Par exemple, comme on le verra, la langue arabe, langue de la révélation
d’un Coran en langue arabe, sans ambiguïtés (39 : 28),
joue un rôle considérable dans l’identité culturelle des musulmans, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes dans des pays conquis par l’islam et où préexistaient une culture, et donc une langue. C’est par exemple le cas de la culture kabyle (berbère) en Algérie ou des cultures nationales de nombreux pays musulmans non arabophones (Indonésie, Pakistan, etc.).
Enfin, dans le monde actuel, l’islam s’exprime aussi sous la forme d’idéologies diverses, revendiquant la légitimité à imposer des modèles sociaux et politiques particuliers, souvent en opposition frontale avec le modèle démocratique occidental.
Ce sont quelques-uns des différents aspects de l’islam – ou de l’Islam – que ce petit livre se propose d’explorer, afin d’aider le lecteur à mieux « comprendre l’islam ».
Mais avant d’entrer dans l’univers de l’islam, une dernière remarque s’impose, essentielle pour éviter tout malentendu. L’islam, on va le voir, propose à l’être humain une guidance divine qui, s’il fait le libre choix de la suivre, le mènera vers la perfection, mais peut-être pas jusqu’à la perfection. Cette perfection est bien sûr un idéal vers lequel tendre mais qui, étant donné les faiblesses inhérantes à la nature humaine, n’est atteinte que par peu de gens. Il faut donc faire une différence radicale entre le modèle de l’être humain idéal tel que le propose l’islam, en particulier à travers la révélation coranique et l’exemple du Prophète Mu h ammad, d’une part, et d’autre part la réalité du vécu de beaucoup de musulmans qui, comme tous les êtres humains, ne sont pas à l’abri des mauvaises actions. Faire cette distinction est important pour pouvoir admettre telle ou telle action condamnable de la part d’un musulman sans pour autant condamner l’islam lui-même, ce qui serait intellectuellement malhonnête. Au contraire, constater combien sont imparfaits – comme le sont beaucoup d’êtres humains – nombre de musulmans ne peut que rendre encore plus attentif à la pertinence du message du Coran et à l’exemple du Prophète Mu h ammad.
___________________________
1 Les citations du Coran sont en caractères gras. Le premier chiffre de la référence indique le numéro de la sourate, le second le numéro du verset.
2 Les personnes dont le nom est suivi d’un astérisque font l’objet d’une brève notice biographique en annexe.
3 Il est d’usage de mettre une majuscule au mot Prophète quand il s’agit de Mu h ammad, et une minuscule pour tous les autres prophètes. De même, il est d’usage de mettre une majuscule aux pronoms et aux adjectifs concernant Dieu. Ces usages sont respectés ici.
4 Mohammed Arkoun*, La Pensée arabe , Que sais-je ?, PUF.
1. Une idée fondamentale
Dis : Lui est Dieu, l’Un, Dieu, Celui qui Se suffit à Lui-même Il n’engendre pas et n’est pas engendré, Et nul ne Lui est égal. (Sourate 112)
Sache qu’il n’y a de divinité que Dieu … (47 : 19)
Le cœur de la croyance musulmane, depuis l’origine, c’est une idée simple, mais dont les implications sont extraordinairement riches et complexes : il n’y a de divinité que Dieu. C’est donc l’idée d’un monothéisme pur, sans concession, sans ambiguïté aucune. Au moins dans la formulation, car dans la réalité réserver à Dieu seul son adoration, sa dévotion, ses efforts, son énergie, etc. se heurte souvent aux tendances naturelles, et plutôt polythéistes, de tout être humain. Et quand, dans la sourate 109, intitulée Les Mécréants , Dieu ordonne au Prophète de leur dire :

Je n’adore pas ce que vous adorez et vous n’adorez pas ce que j’adore (109 : 2-3),
certains exégètes considèrent que les mécréants en question ne sont pas seulement les polythéistes mecquois, mais la grande majorité des êtres humains, quelle que soit leur religion.
Il faut toujours garder à l’esprit que l’islam est né en Arabie, au 7 e siècle, dans un environnement où cohabitaient de nombreux cultes polythéistes, mais aussi le judaïsme et le christianisme. Les « polythéistes » adoraient des divinités en grand nombre, et la Mecque

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents