Les Hadith Qudsî
74 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les Hadith Qudsî , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
74 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’imam An-Nawawî (1233-1277) est un célèbre savant et jurisconsulte musulman. Il naquit à Nawâ (Syrie) où il fut enterré.Parmi ses ouvrages les plus célèbres, nous lui devons, « les 40 hadith d’An-nawawî », et « les Jardins des vertueux Riyâd as-Sâlihîn ».L’ouvrage que nous présentons est une compilation de Hadith (récits du prophète Muhammad (bsl)) rassemblés par l’Imam An-nawawî. La particularité de ces hadith Qudsî (récits divins ou sacrés) relève du fait qu’Allâh utilise le discours direct pour s’adresser à ses fidèles. Ces hadiths sont tels des jalons sur le chemin du Prophète Muhammad (bsl)

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 372
EAN13 9791022501071
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

L ES
HADÎTH QUDUSÎ
Paroles sacrées
du prophète Mohammad
Dar Albouraq ©
Face à l’Université d’al-Azhar-Beyrouth
B.P. : 13/5384
Beyrouth-Liban
Tél / fax : 00 96 11 788 059
Site Web : www.albouraq.com
E-mail : albouraq@albouraq.com
Distribué par :
Comptoir de vente :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
25, rue François de Tessan 77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur. 1428-2007
ISBN 978-2-84161-329-8 // EAN 9782841613298
Imam An-Nawâwi
L ES
HADÎTH QUDUSÎ
Paroles sacrées
du prophète Mohammad

Traduit de l’arabe par Lyess Chacal

Hadîth relatifs au mérite d’invoquer Dieu le Très Haut et de professer l’unicité divine (tawhîd)
Du mérite de l’invocation régulière
1. Abû Hurayra, que Dieu soit satisfait de lui, rapporte que le Messager de Dieu, que le salut et la bénédiction de Dieu soient sur lui , a dit : « Dieu a certes des anges qui sillonnent les routes à la recherche de ceux qui l’invoquent. S’ils rencontrent des gens qui invoquent Dieu, les anges s’appellent les uns les autres en disant : « accourez vite à la rencontre de ce que vous convoitez ! » Le Messager de Dieu poursuivit : « les anges les entourent alors de leurs ailes au-dessus du ciel et leur Seigneur, qui est bien plus savant qu’eux, les interrogent : «
- Que disent Mes serviteurs ?
- Ils ne cessent d’invoquer Ta pureté, Ta grandeur, Ta louange et Ta majesté. Répondent les anges.
- M’ont-ils déjà vu ?
- Nous jurons par Ton nom qu’ils ne t’ont jamais vu.
- Qu’en serait-il s’ils Me voyaient ?
- S’ils Te voyaient, ils se consacreraient davantage à Ton adoration et ne se lasseraient pas d’invoquer Ta Majesté, Ta louange et Ta pureté.
- Que Me demandent-ils ?
- Ils Te demandent le paradis.
- L’ont-ils déjà vu ?
- Nous jurons par Ton nom, ô notre Seigneur, qu’ils ne l’ont jamais vu.
- Qu’en serait-il s’ils le voyaient ?
- S’ils le voyaient, ils le convoiteraient, le chercheraient et le désireraient bien plus encore !
- De quoi cherchent-ils à se protéger ?
- Ils cherchent à se protéger du feu de l’enfer.
- L’ont-ils déjà vu ?
- Nous jurons par Ton nom, ô notre Seigneur, qu’ils ne l’ont jamais vu.
- Qu’en serait-il s’ils le voyaient ?
- S’ils le voyaient, ils s’en éloigneraient bien plus rapidement et en seraient plus craintifs encore.
- Soyez témoins que Je leur ai certes pardonné [leurs péchés]. »
Un ange dira : « il y a parmi eux untel, qui n’est pas des leurs et qui est venu pour une affaire le concernant. » Dieu rétorquera : « ils forment une réunion telle, que quiconque les rejoindra ne sera jamais malheureux. »
Hadith extrait par al-Bukhârî dans le chapitre relatif aux invocations et rapporté par at-Tirmidhî.
2. Abû Hurayra, que Dieu soit satisfait de lui, rapporte que le Prophète, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, a dit : « Dieu le Très Haut, béni soit-Il, a des troupes entières d’anges qui parcourent les routes à la recherche des assemblées au cours desquelles le nom de Dieu est souvent évoqué. S’ils décèlent une assemblée au sein de laquelle se pratique la mention répétée du nom de Dieu, ils y prennent part et chacun des anges couvre cette assemblée de ses ailes jusqu’à emplir l’espace qui existe entre elle et le ciel. A sa dispersion, les anges s’élèvent afin de rejoindre les cieux. » [Le Prophète] poursuivit : « Dieu exalté soit-Il, les interroge alors, bien qu’Il soit bien plus au fait que les anges : «
- D’où revenez-vous ainsi ?
- Nous revenons de la terre où nous avons laissé certains de Tes dévots qui exaltent Ta pureté, Ta grandeur, Ton unicité et Ta louange. Ils t’implorent [de leur accorder Tes faveurs].
- [Quelle faveur] Me demandent-Ils ?
- Ton paradis.
- L’ont-ils déjà vu ?
- Non, notre Seigneur.
- Qu’en serait-il s’ils le voyaient ?
- Ils Te demandent de les épargner.
- De quoi veulent-ils que Je les épargne ?
- De Ton feu, ô notre Seigneur.
- Ont-ils vu Mon feu ?
- Certes non.
- Qu’en serait-il s’ils le voyaient ?
- Ils te demandent de leur pardonner leurs méfaits.
- Je leur ai certes pardonné et accordé ce qu’ils ont demandé. Je les ai aussi épargné de ce dont ils voulaient que Je les épargne. »
Les anges diront : « Seigneur ! Il y a parmi eux untel. Cet homme est un pécheur qui passait à ce moment-là et qui a pris place parmi eux. »
Dieu dira : « Je lui ai aussi pardonné car cette assemblée est de celles qui ne rendra pas malheureux quiconque les aura rejoints ».
Hadith extrait par Muslim dans le chapitre relatif au mérite des séances d’invocation
Du mérite de professer l’unicité divine
3. Abû Ishâq rapporte qu’al-Agarr Abû Muslim certifie avoir entendu Abû Hurayra et Abû Sa‘îd al-Khudrî, que Dieu soit satisfait d’eux deux, rapporter que le Prophète, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, a dit : « lorsque l’homme dit : « il n’y a nulle autre divinité en dehors de Dieu, Dieu est le plus grand », Dieu l’Exalté répond : « Mon serviteur a dit vrai. Il n’y a nulle autre divinité en dehors de Moi et Je suis Moi, Dieu, le plus grand. » Lorsque l’homme dit : « il n’y a nulle divinité en dehors de Dieu seul », Dieu répond : « Mon serviteur a dit vrai ; il n’y a nulle autre divinité en dehors de Moi seul. »
Lorsque l’homme dit : « il n’y a nulle autre divinité en dehors de Dieu seul ; Il n’a nul associé. » Dieu répond : « Mon serviteur a dit vrai. Il n’y a nulle autre divinité en dehors de Moi et Je n’ai aucun associé. »
Lorsque l’homme dit : « il n’y a nulle autre divinité en dehors de Dieu, à Lui appartiennent la royauté et la louange. » Dieu dit : « Mon serviteur a dit vrai ; il n’y a nulle autre divinité en dehors de Moi. La royauté et la louange m’appartiennent. »
Si l’homme dit : « il n’y a nulle autre divinité en dehors de Dieu. Il n’y a nulle force et nulle puissance en dehors de Dieu. » Dieu répond : « Mon serviteur a dit vrai. Il n’y a nulle autre divinité en dehors de Moi. De même qu’il n’y a nulle force et nulle puissance autre que Moi. »
Ishâq a dit : « al-Agharr ajouta quelque chose que je n’ai pas compris. Je demandai à Abû Ja‘far : « qu’at-il dit ? » Il répondit : « quiconque profère ces paroles avec conviction et ce, même au moment de mourir, le feu de l’enfer ne le touchera pas. »
Hadith extrait par ibn Mâjah dans le chapitre qui traite du mérite de la formule « il n’y a nulle autre divinité en dehors de Dieu. »
Du mérite de ceux qui louent Dieu
4. ‘Abd Allâh b. ‘Umar, que Dieu soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager de Dieu, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, leur a fait part qu’un homme dit un jour : « ô mon Seigneur. La louange t’est destinée comme il sied à Ta noble face ainsi qu’à l’immensité de Ton pouvoir. » Les deux anges [chargés de consigner par écrit les actes et les paroles de l’homme] eurent le plus grand mal à consigner ses paroles. Ils ne surent pas comment les reporter. Ils s’élevèrent vers le ciel et dirent : « ô notre Seigneur ! Ton serviteur a tenu des propos sans que nous sachions comment les consigner. » Dieu, qu’Il soit exalté, répondit, bien qu’Il soit le mieux informé de ce que Son serviteur a dit : « Qu’a dit Mon serviteur ? » Les anges répondirent : « ô notre Seigneur ! Il a dit : « ô mon Seigneur. La louange t’est destinée comme il sied à Ta noble face ainsi qu’à l’immensité de Ton pouvoir. » Dieu le Très Haut dit aux anges : « écrivez ses propos tels qu’il les a énoncés jusqu’à ce qu’Il me rencontre et que Je le récompense pour cela. »
Hadith extrait par an-Nisâ’î dans le chapitre intitulé « le mérite de ceux qui louent Dieu ».
Invocations que le prophète aimait répéter
5. ‘Â’isha, que Dieu soit satisfait d’elle, a dit : « le Messager de Dieu, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, répétait fréquemment « pureté et louange à Dieu ! J’implore

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents