À l école de la louange
118 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

À l'école de la louange , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
118 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Celui qui dit « Merci Père ! » ou « Gloire à Jésus-Christ l’Agneau de Dieu ! » loue YAHWEH l’Éternel. Un cœur sincère dresse ainsi un trône de reconnaissance et de gloire au Seigneur. Dieu vient à lui sans conditions. Cependant, nul ne peut louer le Père si ce n’est par Christ-Jésus. De même, nul ne loue l’Agneau de Dieu si ce n’est le Père qui le lui inspire. À l’école de la louange, vous apprenez à entrer dans le lieu secret du cœur et à vous tenir face à face avec le Créateur des cieux et de la terre. Dès lors commencent les rendez-vous de larmes et d’abandon de soi dans les bras de Dieu, mais également de vibrantes célébrations de l’œuvre de la croix. C’est la culture du royaume des cieux. Par la pédagogie de la louange, Dieu fixe votre regard sur ses merveilles indépendamment des circonstances, parce qu’elle accroît le zèle dans le combat spirituel d’une part, et d’autre part, parce qu’elle soutient la foi, dans le désert comme dans l’épreuve. Ses ressorts changent les cris de détresse en chants d’allégresse. C’est l’occasion de le témoigner à l’instar des enfants d’Israël au sortir de l’Égypte et des disciples depuis l’avènement de Christ. À l’école de la louange quotidienne, vous érigez une tribune sur mesure à Dieu. Le Saint-Esprit peut alors librement se révéler, parler, agir puissamment et transformer des vies. Si vous pouvez évaluer ce que Dieu est capable de faire même avec un simple « Alléluia », vous allez sans cesse élever sa louange du lever du soleil jusqu’à la fin du jour, et même pendant les veilles de la nuit !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2013
Nombre de lectures 49
EAN13 9782312010069
Langue Français

Extrait

À l’école de la louange

Jean Robert Mboungou
À l’école de la louange
















LES ÉDITIONS DU NET 22 rue Édouard Nieuport 92150 Suresnes
À Danielle, mon épouse bien-aimée dont l’expression de joie innée rend chaque jour à notre Seigneur d’excellentes actions de grâces.

À Samuel et Lutinz qui sautent et dansent de joie comme bon leur semble au rythme de leurs cantiques préférés.

À Yessé, pour sa confiance dans le Seigneur.

À Destinée, pour son parcours serein.

À Aïcha, Jean-Marie, Jeanne, Jeansard, Josy, Nathalys, Marianne, Tata Anne, Yvette et à tous ceux des frères et sœurs consacrés à la louange de notre Seigneur par la proclamation de la bonne nouvelle.

À tous les enfants et les jeunes étoiles du CEP Colombes.

À ma belle famille.

À mes chers parents, mes chers frères et sœurs, et leurs familles.

À tous mes amis.







Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés de la Bible Segond.

© Les Éditions du Net, 2013 ISBN : 978-2-312-01006-9
Introduction
Que dit la Parole ?
Voici l’exhortation de l’apôtre Pierre : « Sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous » (1 Pierre 3. 15). Notre espérance est fondée sur la parole de YAHWEH Dieu le Père. Que dit sa Parole ? « Nous avons auprès de lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée » (1 Jean 5. 14-15).

Le témoignage d’une bonté aussi merveilleuse ne peut être étouffé. Impossible ! La main bienveillante de Dieu réjouit tellement nos cœurs en permanence que l’âme échauffée ne peut se contenir. En toute reconnaissance, elle peut alors librement méditer, murmurer, supplier, narrer, chanter, danser ou pousser des cris de joie en réponse aux œuvres admirables du Seigneur. C’est au sommet de l’admiration que dans l’être se forme l’arc réflexe de l’exaltation de Dieu. S’ensuit la publication de ses hauts faits. Cela s’appelle de la louange.
Qu’est donc la louange ?
Elle n’est pas un effort. C’est un langage de vérité. Une vérité qui célèbre la grandeur et l’amour infini de Dieu. L’œuvre rédemptrice de l’humanité entière accomplie par le sang de Jésus-Christ en est la pierre d’angle. Pour celui qui croit à cette parole et qui le déclare devant Dieu et les hommes, ses péchés sont pardonnés et leurs conséquences néfastes sont définitivement effacées. La bonté du Seigneur se manifeste dans nos vies avant même que nous ayons conscience de sa proche présence à nos côtés. Dieu est amour. Cet amour concourt à la révélation de sa personne indépendamment de notre entendement limité.

Lorsque nous apprenons à connaître Christ, à avoir la révélation de son amour, il n’est plus possible de se taire. Continuellement, en tout lieu, en tout temps, nous bénirons, glorifierons, magnifierons et célébrerons sa gloire par l’inspiration du Saint-Esprit. Alors la louange de sa gloire jaillira du plus profond de notre être. La joie de Dieu dans notre âme régénérée, puis rafraîchie, s’égouttera sur nos lèvres inspirées. Avec allégresse, nous chanterons le cantique populaire qui dit : « Il est bon de louer Dieu, alléluia ! Louons-Le, alléluia ! Louons-Le, alléluia ! Hosanna ! »

Dans le cœur, lorsque la mèche de la louange reçoit le feu de Dieu, en principe sa flamme est inextinguible. L’œuvre de la croix est une célébration éternelle. La mort, la résurrection et l’ascension de Christ sont un triomphe. Recevoir Jésus-Christ comme son Seigneur et son Sauveur personnel, c’est donner une fête en l’honneur de notre Dieu créateur. Célébrer l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, c’est sortir des ténèbres de l’Égypte, la maison de servitude spirituelle ! Tout change ! Fini l’ancien statut d’esclave, je suis désormais libre. Fini le joug de Satan, ce pharaon qui exerce une oppression constante et permanente sur l’humanité.

Louer, c’est chanter Christ, l’hymne des rachetés. Or, Dieu est exceptionnel. Le Seigneur fait des choses exceptionnelles avec des hommes ordinaires qui, au final, deviennent aussi exceptionnels ! Avec lui, nous apprenons à n’être impressionnés par rien au monde ! En revanche, notre regard doit s’exercer à identifier Christ agissant au travers de ses fidèles serviteurs.

Les programmes d’instruction civique n’intègrent guère les Saintes Écritures. C’est déplorable. Ce que nous apprenons à l’école laïque est accessoire et superficiel. Cependant, à la bonne heure, le Seigneur féconde, multiplie et capitalise l’effort d’apprentissage volontaire. Ainsi, tout ce qui est bien appris devient utile à son service, quelle qu’en soit la formation. Rien n’est jamais perdu !
Dans la prière, nous allons à Dieu
Par la louange, Dieu vient à nous ! La prière frappe à la porte de Dieu ; mais quand nous louons le Seigneur, notre cœur s’abandonne promptement à sa compassion. La prière fait monter nos requêtes ; la louange fait descendre l’exaucement de nos prières. La louange est elle-même un mode de prière. Elle procède par murmures ou par supplication avec actions de grâces. En lisant le Psaume 139. 1-18, nous percevons la louange de Christ. Elle s’exprime par la bouche du prophète David, inspiré par l’Esprit de Dieu. Toute sa vie fut une louange à la gloire du Seigneur.

David fut un homme selon le cœur de Dieu (1 Samuel 13. 14). Cet homme comprit très tôt qu’il était redevable au Seigneur pour toutes les choses accomplies dans sa vie. Dieu le tira des troupeaux de son père pour succéder à Saül le premier roi d’Israël devenu idolâtre (1 Samuel 28. 8). David et bien d’autres auteurs ont révélé leur inspiration de serviteurs de Dieu dans le livre des Psaumes comme un héritage qui témoigne de la grandeur de Dieu à l’intention de nos cœurs, nos lèvres et nos oreilles. David fut un adorateur en esprit et en vérité.
La louange est la langue d’un cœur en fête
En sondant ce qu’est la louange, en examinant son impact à la lumière de la parole de Dieu, nous aurons compris que les œuvres de puissance, les révélations, la consolation, le réconfort infaillible et le repos sont les privilèges d’un cœur qui exalte Dieu sans cesse. La louange est une célébration, un festival de réjouissances. Dès lors, l’âme s’abandonne, le cœur s’offre, et la voix porte l’offrande sanctifiée à Dieu. Ce n’est pas en vain que l’apôtre Paul dit expressément ceci : « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable » (Romains 12. 1).

Cette parole est une définition succincte de ce qu’est l’adoration de Dieu en esprit et en vérité. Il n’y a pas de meilleure réponse à la grâce qu’une louange estampillée du nom de Christ. La louange commémore l’Agneau de Dieu. Pâque et cantiques vont de pair. La louange est un rendez-vous de la foi en l’œuvre rédemptrice de la croix. Elle appelle, invite et implore Dieu. Elle donne la parole au Seigneur, laisse l’initiative à l’Esprit et s’attend à l’action de Dieu. Ce devrait être l’objectif primordial de toute réunion de prière. Quelle peut être l’offense faite à Dieu de prétendre se réunir en son nom, sans au préalable par la louange l’inviter à présider la séance !
La louange est une clé spirituelle en or
Elle fonctionne comme un passe-partout. Elle ouvre de nombreuses portes. Il est indispensable de la posséder. Son usage n’a pas de limites. En toute occasion, en toutes circonstances, en toute saison, favorable ou non, la louange ancre solidement notre foi en Christ ! L’apôtre Paul dit : « Ne nous conformons pas au siècle présent, mais soyons transformés par le

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents