Ce qui nous relie
142 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Ce qui nous relie , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
142 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quel rapport y-a-t-il entre la physique quantique et la thérapie brève stratégique ? Ces deux disciplines, apparemment si distantes, laissent entrevoir une même vision du monde. Quand on pratique la thérapie brève depuis de longues années, on se rend compte d’une chose essentielle : Il ne sert à rien d’étudier isolément le comportement d’un patient. Celui-ci n’a de sens que dans un environnement incluant d’autres personnes (famille, collègues, etc.) reliées les unes aux autres et s’influencent mutuellement. Le thérapeute, qui lui est en lien avec le patient, se retrouve ainsi, par-delà, relié à tout cet environnement social en interaction et en interdépendance. De leur côté, les physiciens ont étudié les plus petites particules de matière en tentant de les isoler. Donc en supprimant toute interaction. Ils rencontrèrent alors ce qu’ils nommèrent : « le problème de la mesure ». Selon le choix du dispositif d’observation utilisé, donc selon le choix de l’observateur, la particule change de comportement : tantôt elle se conduit comme un corpuscule, tantôt comme une onde. Les physiciens durent admettre qu’ils étaient inexorablement reliés aux minuscules particules qu’ils s’efforçaient d’isoler. La relation – leur relation à l’objet observé – s’était invitée dans leurs travaux. Ainsi, par des voies bien différentes, physiciens et thérapeutes stratégiques furent-ils amenés à interroger les fondamentaux de notre monde de pensée occidental. S’il faut renoncer à l’objectivité, voire à la causalité, que pouvons-nous connaître du monde ? Comment penser notre relation au monde (donc aussi aux autres) ? Telles sont finalement les questions qui se sont imposées à ces deux disciplines. Ces questions en entraînent une autre, bien plus vaste encore, à savoir : qu’est-ce que l’esprit ? Ce livre propose une vision du monde fondée sur la relation. Il nous invite à nous percevoir à l’intérieur du monde et non extérieur à lui. Il nous propose une réflexion sur l’art de résoudre nos problèmes psychologiques et sur celui « d’habiter le monde ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juillet 2020
Nombre de lectures 6
EAN13 9782356444776
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

www.enrickb-editions.com Tous droits réservés, Enrick B. Éditions, 2020
Conception couverture : Marie Dortier Réalisation couverture : Comandgo Directeur de la collection Essais en sciences humaines et sociales  : Enrick Barbillon
Enrick B. Éditions, 2020
ISBN : 978-2-35644-477-6
« Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales. »
Ce document numérique a été réalisé par PCA
Sommaire
Titre
Copyright
Avertissement au lecteur
Introduction
Sur les épaules des géants
Le but conscient
A – PREMIÈRE PARTIE La physique quantique
1 . L es origines de la physique
2 . D e la physique classique à la physique quantique
2.1 Isaac Newton
2.2 Onde ou matière
2.3 L'expérience de la double fente
2.4 Max Planck et l'énigme du corps noir
2.5 Albert Einstein, à cheval sur un rayon de lumière…
2.6 Louis de Broglie et les ondes de matière
3 . D ébat sur la nature du réel
3.1 Le duel des champions : Heisenberg vs Schrödinger
3.2 Le duel des géants : Bohr vs Einstein, et la nature du réel
3.3 Les congrès Solvay
4 . N ouvelle offensive d' E instein
4.1 Le paradoxe EPR
4.2 Le chat de Schrödinger
4.3 D'un usage contestable de la science : la bombe atomique
4.4 David Bohm rallume la mèche
4.5 Mort des géants
5 . D es interprétations alternatives
5.1 L'arbitre de la réalité : John Stewart Bell
5.2 Alain Aspect, le grand vérificateur
5.3 La conclusion du débat sur la nature de la réalité
5.4 La théorie de la décohérence
6 . V ers le constructivisme
B – DEUXIÈME PARTIE De la physique quantique à la thérapie stratégique
7 . V ers une épistémologie relationnelle
7.1 La forme plutôt de la matière
7.2 Le chien de Shrödinger
8 . D e l'impact de la physique quantique sur notre épistémologie
9 . U ne révolution discrète
9.1 En physique…
9.2 Et en thérapie…
10 . L e constructivisme
10.1 « L'information, une différence qui fait une différence » (Gregory Bateson)
10.2 Sélection de l'information
10.3 Codage de l'information
10.4 Nos images mentales : une construction inconsciente
10.5 Visions du monde
10.6 Le recadrage
11 . D e la théorie à la pratique : B arbara ou les illusions perdues
12 . P roblèmes et visions du monde
12.1 Sauver son épistémologie et nier les faits ?
12.2 Changez-moi cette réalité !
13 . A ccepter les faits nouveaux… et changer notre épistémologie  ?
13.1 Les faits sont têtus : réalité et croyances
13.2 Alexandre, ou quand les croyances sont le problème…
14 . L a question de la conscience
15 . S cience et conscience
16 . L 'expérience personnelle comme seule réalité
17 . C hanger d'approche
18 . P sychiatrie vs thérapie stratégique : matière ou relation  ?
19 . L e continuum de conscience et l'esprit selon B ateson
20 . L 'esprit, un continuum de relations sans début ni fin
C onclusion prudente
R emerciements
B ibliographie
Avertissement au lecteur

Une précaution s’impose d’emblée. Ce premier tome fait la part belle à la physique quantique. Or, je ne suis pas physicien. Adolescent, j’étais même un étudiant médiocre en la matière. À vrai dire, je n’y comprenais rien. Je n’en voyais pas l’intérêt, et la façon absurde dont elle m’était enseignée n’aidait en rien. Personne ne m’avait fait entrevoir les fabuleuses perspectives qu’elle jette sur notre compréhension du monde. On me faisait étudier des formules, sans me montrer à quoi elles étaient censées correspondre, et résoudre des équations tout aussi insensées, qui me menaient tout droit au bistrot du coin.
Je ne suis pas physicien, je suis thérapeute. Je pratique la thérapie brève stratégique, modèle de Palo Alto. Mais pourquoi un thérapeute me parle-t-il de physique quantique ? , pourriez-vous légitimement vous demander. C’est que le modèle thérapie brève stratégique doit beaucoup à l’œuvre de Gregory Bateson 1 , et que, philosophiquement, elle se situe dans le champ du constructivisme popularisé par Paul Watzlawick 2 . L’idée centrale du constructivisme est que nous n’avons pas accès à la réalité objective ; nous ne pouvons nous en faire qu’une image, qui est notre construction mentale.
Or, certains physiciens, et non des moindres, en étaient arrivés, bien avant Watzlawick, à défendre également des thèses constructivistes et à affirmer qu’il nous fallait renoncer à connaître le monde tel qu’il est.
Par quel chemin des hommes de science, dont la démarche reposait forcément sur le dogme de l’objectivité et ayant cherché à comprendre la nature du réel, à cerner la matière dans ses composants les plus intimes, en étaient-ils arrivés à remettre en question le fondement même de leur démarche et à inspirer les philosophes ? Voilà qui m’intriguait au plus haut point.
J’ai essayé de comprendre… Richard Feynman 3 , prix Nobel de physique, m’a un peu consolé en affirmant : « Je crois pouvoir dire sans risque de me tromper que personne ne comprend la mécanique quantique… » Belle excuse, en vérité.
En réalité, je suis tout à fait incapable de pénétrer directement les travaux des physiciens, mais certains d’entre eux ont réussi le délicat travail de traduction consistant à rendre certains concepts accessibles aux profanes, dont je fais partie. Je me suis principalement fondé sur les travaux d’Étienne Klein 4 , et inspiré librement de l’œuvre de Michel Bitbol 5 et de quelques autres, moins connus, mentionnés au fil des pages qui suivent et dans la bibliographie. Qu’ils soient remerciés d’avoir jeté quelques lumières dans l’obscurité qui m’entourait alors que j’abordais ce vaste domaine. Ces hommes sont de précieux passeurs : en permettant à nombre d’entre nous d’accéder à ce savoir, ils contribuent à une révolution tranquille de notre représentation du monde.
Il me paraît néanmoins probable que ma présentation de la physique quantique et de son interprétation suscite des réserves de la part des physiciens, comme de la part du monde scientifique en général (à supposer bien sûr que physiciens et autres scientifiques me fassent l’honneur de me lire). J’ai eu beau tenter de rester aussi près qu’il m’était possible de leurs propres concepts, il se peut que ces derniers ne leur paraissent pas exposés avec toute la rigueur requise par leur discipline. Quant à l’interprétation du formalisme quantique, je m’en suis principalement tenu à l’interprétation dominante qu’eux-mêmes en donnent (à savoir l’interprétation dite « de Copenhague »), tout en présentant quelques interprétations alternatives. Cependant, j’imagine – à tort, je l’espère – que pour un esprit scientifique, les dimensions philosophique et spirituelle qui par endroits émanent de mes propos seront pour le moins suspectes. Suspicion légitime : la physique quantique est à la mode et se voit accommodée à toutes les sauces, y compris les moins comestibles. On nous parle de thérapie quantique, d’hypnose quantique, de méditation quantique, de spiritualité quantique ; et divers mouvements, considérés comme sectaires, du new age aux rosicruciens, se sont emparés du sujet. Je suis conscient que jeter des ponts entre physique quantique, thérapie stratégique, bouddhisme et taoïsme risque de passer pour un dévoiement inacce

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents