Juste deux petits pas de valse
113 pages
Français

Juste deux petits pas de valse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
113 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cadre dans une entreprise parisienne de services funéraires, habituée à cotoyer la mort avec le détachement de son engagement professionnel, Cendrine Chapel témoigne en nous expliquant les effets de la maladie incurable de sa sœur dans leur relation, les peurs, les liens et les bonheurs contraints par le temps. Il permettra à ceux qui seront épargnés de mieux comprendre et de changer leur regard.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2014
Nombre de lectures 4
EAN13 9782336337005
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

JUSTE DEUX PETITS PAS DE VALSE Accompagner jusqu’à la fin de la vie
collection Récits de Vie Série Santé et Maladie
Cendrine Chapel
©L’Harmattan,20145Ȭ7,ruedel’Ecolepolytechnique,75005Parishttp://www.harmattan.frdiffusion.harmattan@wanadoo.frharmattan1@wanadoo.frISBN:978Ȭ2Ȭ343Ȭ02650Ȭ3EAN:9782343026503
Juste deux petits pas de valse
Récits de vie. Santé et maladie Cette collection regroupe des récits de vie et témoignages divers concernant la santé, la maladie et aussi la guérison. Déjà parus Yannette,De l’impossible au possible. La maladie de Wegener :itinéraire vers une rémission,2014. Cécile Rebillard,Numéro 9. Maman d’un petit handicapé, 2013. Véronique Foissac,Faim de bœuf. Témoignage d’une boulimique, 2013.
Cendrine Chapel
Juste deux petits pas de valse
Accompagner jusqu’à la fin de la vie
L’Harmattan
Remerciements
Merci à Catherine sans qui se texte veillerait encore au fond d’un tiroir. Merci à la tribu…
Pas le choix. Les mots sortent de moi. C’est le jaillissement incontrôlable de ton absence. De cette si courte année durant laquelle j’étais comme tarie, uni-quement obsédée par ta présence. Le non-dit de cette époque m’a étouffée. La seule chose que j’ai pu laisser sortir, seule, c’est des larmes. En quantité impression-nante. Mais pas les mots, avec quiconque. Et puis avec toi, que pouvais-je dire ? Ces mots, aujourd’hui, je te les offre.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents