La femme et le sexe
111 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

La femme et le sexe

-

111 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

L'ouvrage de Nawal el Saadawi, célèbre médecin psychiatre, sociologue et romancière égyptienne, porte sur la défense des droits de la femme. Il expose le système patriarcal et ses retombées désastreuses sur la vie dramatique que mènent les femmes, victimes des sévices imposés par une société arabo-musulmane qui les réduit à un simple objet de jouissance et les confine dans leur rôle d'esclave. À travers ses expériences en tant que médecin dans les années 50 et 60, l'auteur retransmet ses altercations avec des parents et des jeunes filles ignorant presque tout de leur corps.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 septembre 2017
Nombre de lectures 30
EAN13 9782336798387
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN Epub : 978-2-336-79838-7
NAWAL EL SAADAWI Traduit de l’arabe par Abdelhamid Drissi Messouak La femme et le sexe ou Les souffrances d’une malheureuse opprimée
OUVRAGES DE NAWAL EL SAADAWI
BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE
Mémoires d’une femme docteur, 1958 La femme et le sexe, 1969 Femme au degré zéro, 1975 La face cachée d’Ève, 1977 La chute de l’Imam, 1987 Dieu démissionne au sommet, 1996 Mémoires de la prison des femmes, 2002
OUVRAGES DU TRADUCTEUR
Les stratégies de compréhension et de production de s pronoms personnels français e chez des écoliers marocainscycle. 1983. Université Paris 7 Jussieu. Thèse de 3
La compréhension des agrammaticalités françaises : règles et stratégies sous-jacentesbdellah. Fès. Thèse d’état. 2001. Université Sidi Mohamed Ben A
La grammaire du français moderne. 2006. Editions Le Manuscrit. Paris :
Tome 1Les mots sujets à variations Tome 2Les mots invariables Tome 3Le système verbal Tome 4La phrase française
Abdessamad L’Harmattan
Dialmy
:Sociologie
de
la
sexualité
arabo-musulmane: Editions
Avant-propos et traduction de l’arabe par Abdelhami d Drissi Messouak
SOMMAIRE
Couverture e 4 de couverture Copyright Titre Ouvrages de Nawal El Saadawi SOMMAIRE PRÉFACE Exergue PRÉAMBULE Les souffrances d’une malheureuse opprimée ! NAWAL SAADAWI LA FEMME ET LE SEXE UN PETIT MOT PRÉSENTATION LE CORPS DE LA FEMME LE CONCEPT DE VIRGINITÉ LA FILLE L’ÉDUCATION ET L’INHIBITION LA NATURE EST INNOCENTE LES VÉRITABLES CAUSES DES RELATIONSUTILITAIRES LE MAÎTRE ET L’ESCLAVE DES VALEURS CONTRADICTOIRES LA FAMILLE ET LA CIVILISATION QU’EST-QUE L’AMOUR LE CAMOUFLAGE DES PAS SUR LE CHEMIN Adresse
PRÉFACE
Quand les choses sont belles, elles vous donnent un e esDèce de frisson, fulgurant comme un décret du estin. Voici : Ce frisson, infiniment agréable, est né à la lectur e de LA FEMME ET LE SEXE e Nawal El Saadawi. Quant au décret, ce n’est autre q ue cette alarme que l’auteure sonne, moins comme avertissement de l’aDDroche d’un danger que comme déclaration d’amour au monde de la connaissance du sexe avec, c omme Divot, la femme. Ce bel ouvrage – où de Dage en Dage vous allez vous régaler de moult Drécieuses informations sur ce sentiment noble qu’est l’amour – je l’ai découvert d’abord dans la traduction qu’en a faite octeur Abdelhamid rissi Messouak. Lors d’une entrevue, lentement il feuilletait ce li vre dont il se délectait à m’évoquer le contenu. Passionnément. J’ai avalé ma salive, raval é mes mots et mes Densées : derrière ce qu’il disait, il y avait tant d’amour D our l’amour en Drésence ; il y avait un sincère aDDel à un dialogue emDreint d’écoute et de resDect mutuel entre homme et femme ; il y avait ce « combat » de Nawal El Saadaw i qui, refusant catégoriquement de laisser la femme vivre dans l’ombre, avec comme éti quette le sinistre mot « tabou », s’est forgée, via son livre, le conceDt de liberté ; il y avait surtout cette remarquable traduction – de l’arabe au français – qui a donné à cet ouvrage une dimension universelle sur le Dlan géograDhique, et offert un bien à l’humanité. octeur Abdelhamid rissi Messouak s’était d’ailleu rs attaché, autant que faire se Deut, à mettre l’accent sur la « bonne » traduction qui, comme chacun sait, ne doit Das manquer de difficultés, ni Darfois d’obstacles. Et que me demande mon ami octeur rissi à Drésent ? Une Dréface… Si Deu que cela ? J’ai alors su qu’auteur et traducteur viennent d’in augurer une recherche que je qualifierais d’ouverte. J’ai également su que les d eux, en Darfaite symbiose et comDlémentarité, souhaitent que cette recherche qui a déjà vu le jour, occuDe dans le monde entier la Dlace qu’elle mérite, n’en déDlaise aux sceDtiques et contrairement aux oracles de mauvais aloi. octeur Abdelhamid rissi Messouak constate qu’à l’ instar des traditionalistes Drêts à crier au blasDhème, certains modernistes n’hésite nt Das à attaquer les idées de Nawal El Saadawi : qui jugeant hâtivement que l’aut eure n’ayant Das donné de définition à cet amour, son texte reste de la logor rhée ; qui Drétendant que si la formulation du texte tend dans la négation, c’est u niquement Dour désigner l’ignorance des gens… La réaction du traducteur ne se fait Das attendre. En effet, montrant son côté de fervent défenseur d’un thème dont il est en voûté, et toujours en quête de Dlus de comDlémentarité entre écriture et traduction, il s’exDlique : « ImDlicitement, à travers les DroDos négatifs, l’auteure met aussi en évidenc e ce que devrait être un véritable amour, sincère, authentique et solide… Deut-être av ec une note de souffrance Dour équilibrer tout cela, mais la souffrance n’est-elle Das inhérente à la vie ?… Quant au manque de définition de l’amour, entérine-t-il en d éfenseur resDonsable, ne suffit-il Das que Nawal El Saadawi nous Drésente une descriDtion Dertinente de ce sentiment, descriDtion qui ne se Drétend ni exhaustive, ni ind iscutable ? Ce qu’elle avance est d’une rigueur irréDrochable ». C’est dire que octeur Abdelhamid rissi Messouak e st Dleinement conscient de l’inestimable valeur du livre qu’il est fier d’avoi r traduit. Et il l’a si bien fait que la lecture
en devient caDtivante et l’accès enthousiasmant. Ne serait-ce Das agir en faux-monnayeur que de me v oir commenter cette révolution culturelle qui est en marche, de me voir Dréfacer c ette étude qui se suffit à elle-même ? Ne serait-ce Das, aussi, agir de même que d’ajouter ma signature d’écrivain arrivé-arrivé ! Aussi longtemDs qu’il reste un exemDlaire de l’œuvr e de Nawal El Saadawi et un lecteur Dour la traduction Dar octeur Abdelhamid  rissi Messouak, ces deux Dersonnes qui mettent leurs servitudes au bien de l ’humanité, ne sont Das oubliées. Muettement, j’envoie une Densée émue à octeur ris si dont nul n’oserait qualifier la traduction de trahison : lors de la relecture du livre traduit, dont j’étais chargé, que de fois m’a-t-il soucieusement consulté en quête de mo n humble avis sur le sens et la traduction de tel ou tel mot, surtout technique ! E t Duis… Et Duis, je n’ai Du ranger mon matériel que vingt j ours Dlus tard, une fois Dréface et relecture achevées.
ABELALI LAHLOU
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents