Le bien vivre ensemble
47 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
47 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après un atelier d'écriture donné au lycée Jean Guehenni auprès de 300 élèves, ce livre retrace tout le travail réalisé durant la semaine du 12 octobre 2015.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 5
EAN13 9782490637058
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Le bien vivre ensemble :
Du respect à la tolérance
 
 
 
 
 
 
 
 
Sylvain Yardin
 
 
Le bien vivre ensemble
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
©   2018, N.O
ISBN   978-2-490637-05-8
Achevé d’imprimer en Août 2018
par TheBookEdition.com à Lille (Nord)
Imprimé en France
Dépôt légal :   Août2018
15€ TTC
www.leseditions-ethen.com
 
 
 
Préface
Je tiens tout d’abord à vous féliciter de cette initiative de recueil intitulé ; Le bien vivre ensemble : du respect à la tolérance » ainsi que pour vos ateliers d’écriture. Ce projet est essentiel, particulièrement dans le contexte actuel, il est porteur des valeurs de la République auxquelles nous sommes tous attachés et que nous avons à cœur de défendre. Dans mon discours du 25 novembre dernier, j’insistai sur les points suivants : La Laïcité ne se discute pas, ne se négocie pas. Elle s’apprend, se comprend, se vit. Et il nous appartient de la faire respecter. Les établissements scolaires jouent leur rôle et assument leurs responsabilités. Ils peuvent beaucoup, mais l’école ne peut pas tout. Nous avons en effet besoin d’une coopération et d’une unité entre les différents ministères. Nos élèves attendent de nous en parlant d’une même voix, et en présentant un discours cohérents sans que le changement d’interlocuteur n’entraine de variations ou de glissement dans le propos. L’école de la République ne cèdera aucun de ses principes pédagogiques aux Cassandre qui la peignent en citadelle assiégée, ployant sous le coups de boutoirs des communautarismes ou du repli identitaire.
 
Madame Najat VALLAUD-BELKACEM Ministre de l’éducation de l’enseignement supérieur et de la recherche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Avant-Propos  
Le Larousse donne comme définition du mot “ Tolérance“: Attitude de quelqu’un qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.  
Est-ce une utopie de penser que demain notre société sera plus tolérante ?
Ce qui est certain, c’est que si aujourd’hui nous ne faisons rien, l’intolérance ira croissant et engendrera de nombreuses discriminations et des faits de violence toujours plus nombreux. Les attentats de novembre dernier en sont la triste réalité.
C’est pour cette raison qu’en tant que proviseur, il me paraît important de former les jeunes d’aujourd’hui qui seront les adultes responsables de demain. L’Education aux Droits de l’Homme fait partie intégrante des programmes d’enseignement. Elle est le fondement de la lutte contre l’intolérance et le racisme.
Une des autres priorités fixées par notre système éducatif est de renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques.
C’est ainsi que nous avons dans un premier temps sensibilisé sous forme de conférences/débats la totalité des lycéens de mon établissement au racisme, à l’homophobie et au harcèlement.
Un des savoirs fondamentaux à maîtriser par les élèves en fin de scolarité étant l’écrit, nous avons fait appel à Monsieur Seth Eden, écrivain et auteur, afin d’animer des ateliers d’écriture avec les enseignants de lettres et des collègues de la vie scolaire, sur la thématique : le bien vivre ensemble, du respect à la tolérance.
C’est donc près de 300 jeunes (les élèves entrant au lycée de cette année) qui ont traité du racisme, de l’homophobie, du harcèlement, du sexisme, du regard des autres et des discriminations. Ils ont, dans un premier temps, travaillé en groupes afin de confronter leurs différentes idées puis individuellement pour coucher leurs mots ou leurs maux sur une feuille.
Si dans un premier temps, prendre le stylo a été pour une grande partie des élèves une difficulté, nous avons pu constater que les idées étaient au rendez-vous et qu’une fois la première ligne écrite, ils étaient globalement intarissables pour traiter le sujet.
Elèves comme adultes, tous ont reconnu que ce travail était particulièrement valorisant et permettait de faire évoluer progressivement les mentalités tout en développant l’envie d’écrire chez nos jeunes.
Avant de vous laisser découvrir les écrits des lycéens, je tiens à remercier Seth Eden pour son investissement tout au long de la semaine ainsi que pour son approche très valorisante pour les jeunes. Merci également aux enseignants pour leur participation et toutes mes félicitations aux élèves du lycée Jean Guéhenno pour les travaux de qualité qu’ils ont produit.
 
En guise de conclusion, je voudrais reprendre les mots de Lucie Aubrac : “ Le verbe résister se conjugue toujours au présent ».
Jean Marie LABBE  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jamais vous ne pourrez avoir une vie équilibrée et harmonieuse dans la solitude, en dehors de toute vie sociale, sans être reliée au monde et aux autres.
Malheureusement les évènements de l’année dernière nous ont montré un monde de haine entraînant la peur chez certains ou la résistance chez d’autres. Les conflits, les querelles de clochers, les séparations, les disputes fraternelles, les chamailleries sont autant de motifs pour rompre notre relation aux autres en laissant place à la haine, au mépris pour fragiliser nos vies personnelles et nos vies sociales.
Comment combattre l’intolérance, s’opposer au racisme, guerroyer contre l’homophobie, lutter contre la discrimination, réfuter la violence ?
Certains renoncent, baissent les bras d’impuissance ; d’autres prennent le stylo… Ainsi les lycéens de Jean Guéhenno, plutôt que de voir un monde de haine envahir leur quotidien, ont préféré contribuer à l’émergence d’une société moins individualiste et normalisée, voire plus tolérante.
Ainsi, sous l’accompagnement de Seth Eden et l’aide de leurs professeurs, ils ont su transformer leur difficulté d’écrire en capacité à émouvoir, aplanir les barrières intellectuelles pour laisser libre cours à celles de la créativité.
Que leurs écrits soient retenus ou non dans ce livre, ils ont tous dépassé leurs peurs, osé s’exposer aux autres et à leurs jugements. Je les en félicite et les remercie de permettre à chacun, dans nos établissements scolaires, nos institutions, nos familles, de démultiplier les valeurs de la République.
Qu’Hervé Bazin soit comblé ; un jour il a écrit « apprendre à vivre ensemble cela devrait faire l’objet d’un cours ».
Voilà qui est fait. !
Sophie Martinat
Conseillère Municipale
Membre du conseil d’administration du Lycée Jean Guéhenno
 
 
 
 
 
 
Une semaine en compagnie de …
 
 Avant de donner mes impressions et mes ressentis sur l’atelier d’écriture, je vais laisser place aux mots des professeurs qui m’ont accompagné et soutenu dans ce projet… 
 
« Au lycée Jean Guéhenno de la ville de Saint Amand Montrond c’est par les mots, la réflexion collective que des jeunes se sont servis de l’arme la plus redoutable contre les maux ; l’enfermement des esprits, la violence du regard, des mots affligeants et le traumatisme de l’action violente.
 
Les jeunes veulent que demain soit un futur radieux pour les handicapés, les étrangers et toute personne souffrant de persécution à cause de son physique différent, de son être fragile, ou de sa différence. Ils ont montré que pour changer les choses, il n y a pas de c itoyen de seconde zones, ni d’élèves de second rang, il y a juste une jeunesse de France désireuse de se construire des lendemains radieux, où les valeurs universalistes primeront… »
Mr . SAAR. A
 
« Bien que cette classe de seconde bac pro en restauration soit composée d’élèv

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents