Les sentiers initiatiques
240 pages
Français

Les sentiers initiatiques

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
240 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Dès qu'il a pris conscience qu'"il est", l'homme n'a cessé de s'interroger sur son passé, son présent, son avenir : son existence. Si la certitude l'a placé dans le savoir, l'incertitude l'a plongé dans le mystère ; il a fait de sa sécurité son premier souci et du développement son rêve. Des quatre coins du monde, la croyance au surnaturel est une préoccupation constante et soutenue. Pour y accéder, une seule porte : l'initiation. Chez vous cela se passe comment ? Pour certains peuples d'Afrique, lisons cet ouvrage.


Découvrez toute la collection Harmattan Cameroun !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2010
Nombre de lectures 139
EAN13 9782296263260
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait



Découvrez toute la collection Harmattan Cameroun !
" />
Les sentiers initiatiques Exemple des « chambres » mpoobassa du Cameroun
© L’Harmattan, 2010 57, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 9782296125551 EAN : 9782296125551
Richard Mbep Les sentiers initiatiques Exemple des « chambres » mpoobassa du Cameroun
L’Harmattan
AVANT-PROPOS Ce document est le fruit de longues recherches et palabres, sans oublier de très riches conversations avec certains de nos pères et aînés. Il ne s’agit pas ici d’un livre d’histoire, de sociologie, ou d’ethnologie. Ceci n’est pas un travail de scientifique. Il s’agit au prime abord de bribes de mémoires obtenues de-ci de-là, confrontées à d’autres sources, découpées, recoupées et retenues consensuellement comme vérités du moment. N’allons pas lire ici ce qui n’a pas été écrit. Nos parents comme les leurs n’ont pas écrit, mais ils ont beaucoup parlé ; Ce sont certains bouts de ces conversations et réflexions que vous lirez ici. Personne, ni un groupe de personnes, ne sont visés dans une ligne quelconque. Il ne s’agit que de repères à partir desquels les scientifiques pourront orienter des recherches profitables à tous. L’idée de confectionner ce document nous est venue après avoir constaté que la perte des connaissances ancestrales s’accélérait avec la disparition de chacun de nos aînés. A travers ce livre, nous voulons initier une nouvelle dynamique créative de productions culturelles dans les domaines tels que le conte, les arts, la littérature, etc. Il s’agit d’un devoir de mémoire. Oeuvrons afin que, plus jamais, quelqu’un ne dise : «mes aînés ne m’avaient rien dit». Tout au long de cette promenade, le lecteur aura quelquefois l’impression que nous nous écartons du sujet principal dont il est question dans ce livre. Le sujet traité est si vaste qu’il demande une longue réflexion pour être compris. La répétition étant une vertu pédagogique, nous nous sommes permis des redondances.
REMERCIEMENTS A ™Mes parents : yLe regretté Mathias Mbèp yMme veuve Mbèp née Ngo Makang Julienne ™Ma très chère et tendre épouse : yMme Mbèp née Ngo Mbenoun Berthe ™Mes chers et bien-aimés enfants : yMbèp Jeanne PierretteyMbèp Claude JulienneyMbèp Mathias VictorienA tous, ma reconnaissance éternelle.
Je dis merci : „A Mlle Madeleine Bitti pour les travaux et conseils en montage. „Mme Mbèp pour la concrétisation des travaux de A sténographie, de dactylographie et d’informatique. „messieurs Alexandre Ndongola et Laurent Nkakè pour leur A disponibilité. „tous ceux, de toutes races, de toutes origines et de toutes A confessions dont les noms ne figurent pas ici malgré leur déterminante contribution.
Cependant, nous citerons les regrettés : ¾Aouè Tjombè (de Metounga, né vers1900) ¾Ekóksè Oscar (de Bonguen, né vers 1908)¾Bénd Nkókè (de Yabwand – Apouh a Ngók, né vers 1911) ¾Dipendè Dipendè Paul (de Béon, né vers 1916) ¾Eyikè Obèňè (de Ó’ kutè, Ndog Mbyang, né vers 1916)
¾Mathias Mbèp (de Mbanda, né vers 1899)¾Aloys Moutapam (de Mbanda né vers 1891)¾Thomas Parfait Mbahè (de Béon, né le 15/07/1937) ¾Thobie Mbouma Nsouhè (de Bonguen, 1922)¾Laurent Etamè Nkógè (de Bonguen, 1918)¾Michel Tónyè Nkembè (de Mbanda, 1924)¾Louis Kèlbè (de Mbengué – Edéa, né vers 1916)¾Joseph Lindoumè (de Appouh,né vers 1932,) ¾Pierre Livóó (de Ónguè, né vers 1935) ¾Joseph Mbóck (de Metounga, né vers 1932) ¾Albert Mbén Meyilla (de Mbanda, né vers 1920) ¾Victor Nsouké a Moutapam (de Mbanda né le03/02/1944)Les remerciements s’adressent aussi à : ¾Jean-Marie Lissoukè ¾Michel Eyikè (de Mbanda, né le 30/05/ 1932)¾Pierre Ngóóde Belaa ¾Jean-Paul Nkembède Batombè¾Simon Tónyèd’Elog Batindi¾Agnès Nsouké Aouè (de Mbanda, née vers 1924) ¾Philippe Ndjama Moutapam (de Mbanda, né en 1936) Et les regrettés Dr Dikoume Cosme, Mbómbóg Mayi ma Matip ma Matip ma Ndombol. Monsieur Michel Aimé Mouè : je te dis merci pour ton appui constant er multiforme.
8
Au professeur Roger Gabriel Nlèp à Dimè. In memoriam
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents