Management de la santé et de la sécurité au travail
467 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Management de la santé et de la sécurité au travail , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
467 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Face à l'intensification du travail, le salarié devient, à son corps défendant, la dernière possibilité de flexibilité. L'homme au travail va ainsi subir la pression d'une hiérarchie soumise au résultat immédiat. Quelle est la meilleure manière de gérer les organisations et leurs conditions de travail pour éviter que ne se produisent des accidents et que ne se développent des troubles médicaux et/ou psychologiques ? Cet ouvrage propose de faire le point et notamment d'interroger le rôle de la GRH en matière de Santé et de Sécurité au travail.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2005
Nombre de lectures 745
EAN13 9782336276113
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
9782747595520
EAN : 9782747595520
Management de la santé et de la sécurité au travail
Un champ de recherche à défricher

Emmanuel Abord de Chatillon
Olivier Bachelard
Remerciements
Nous tenons à remercier pour leurs contributions à cet ouvrage : - Muriel Porte (IREGE, Université de Savoie), pour son investissement dans l’organisation des journées de recherche d’Annecy ; - Jean Marie Peretti (ESSEC, Université de Corse), président de l’IAS et past-président de l’AGRH, pour son soutien au travail du Groupe de Recherche Thématique « Santé et sécurité au travail » ; - Stéphanie Carpentier (Université Jean Moulin Lyon 3), pour son aide au combien précieuse à la relecture du document - Danielle Picard (Université de Paris Dauphine), pour son aide littéraire à la finalisation de l’ouvrage.
Cet ouvrage expose des articles présentés lors des premières journées de recherche francophone AGRH sur le management de la santé et de la sécurité au travail. Ces journées ont été organisées à Annecy les 7 et 8 avril 2005 par l’IREGE, laboratoire de recherche en gestion et en économie de l’Université de Savoie.
L’organisation de cette journée a été rendue possible grâce au soutien des institutions suivantes que nous remercions : - l’Université de Savoie - l’Ecole Supérieure de Commerce de Saint Etienne - l’Institut Supérieur de l’Entreprise - Thésame - l’Association Francophone de Gestion des Ressources Humaines - l’Unité de formation et de Recherche Activités Tertiaires d’Entreprises - et l’Institut Universitaire de Technologie d’Annecy.
Préface
Jean Marie Peretti
Cet ouvrage riche et dense, dirigé par Emmanuel ABORD de CHATILLON et Olivier BACHELARD, est un témoignage prometteur du regain d’intérêt des enseignants-chercheurs en Gestion des Ressources Humaines et des Directeurs des Ressources Humaines pour le Management de la Santé et de la Sécurité (MSS) au travail. Il traduit la prise de conscience des enjeux croissants de ce domaine de la santé et de la sécurité dans les entreprises et organisations.
Dans les années soixante et soixante-dix, dans un contexte de croissance forte et de difficultés de recrutement pour les emplois pénibles, les directeurs du personnel avaient pris conscience de l’enjeu de l’amélioration des conditions de travail et de sécurité. La loi de 1973 sur l’amélioration des conditions de travail (ACT) avec la création de la CACT (Commission Amélioration des Conditions de Travail) dans les entreprises et de l’ANACT, soulignait la volonté des pouvoirs publics d’accompagner le mouvement_
En 1977 la loi sur le Bilan Social d’Entreprise prévoyait que deux des 7 chapitres de ce nouveau document obligatoire soient consacrés à la sécurité (chapitre 3) et aux conditions de travail (chapitre 4). Ainsi les destinataires du document, salariés, actionnaires, inspection du travail et représentants du personnel, disposaient d’un grand nombre d’indicateurs sur le MSS : budgets sécurité et conditions de travail, actions menées, constats sur les accidents et sur les conditions de travail...
Dans les années soixante-dix, l’amélioration des conditions de travail et de sécurité est une préoccupation majeure de la fonction Personnel. Les grilles d’analyse et les outils de diagnostic se développent. Les ERACT (Equipes de Recherche d’Amélioration des Conditions de Travail) se multiplient dans l’industrie. Les taux d’accident du travail, et notamment les taux de fréquence et de gravité, deviennent des indicateurs clés de la responsabilité sociale des entreprises. Innovations et progrès se multiplient. Les directions du personnel s’impliquent de façon croissante dans le domaine de la santé et de la sécurité. Elles obtiennent des résultats significatifs : baisse des accidents du travail, limitation des emplois pénibles et dangereux, transformation de postes « durs » pour les adapter aux attentes des nouvelles générations...
Dans les années quatre vingt et quatre-vingt dix, l’intérêt des DRH semble se porter sur d’autres chantiers. Le MSS est négligé dans le « Personnel Mix» de l’époque. « Cette mission quitte progressivement l’agenda des DRH au profit de domaines d’intervention plus à la mode », constatent les auteurs. Parmi les compétences majeures attendues des DRH la maîtrise des dimensions sécurité et santé au travail est alors rarement évoquée. D’autres expertises sont recherchées. On peut observer un désengagement du MSS au profit d’autres priorités et d’objectifs souvent à court terme.
Au début des années 2000, un intérêt nouveau se manifeste pour le MSS. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer. Sur le plan quantitatif, les chiffres des accidents du travail, des maladies professionnelles et de l’absentéisme deviennent inquiétants. Au niveau qualitatif, les enquêtes font ressortir un niveau croissant de stress, des troubles médicaux et psychologiques, des situations d’épuisement professionnel, des attentes insatisfaites en matière de qualité de vie au travail et de bien-être. L’allongement programmé de la vie professionnelle et le vieillissement de la population salariée accroissent les risques provoqués par un management de la santé et de la sécurité insuffisant. « Il faut faire quelque chose » constatent à juste titre Olivier BACHELARD et Emmanuel ABORD de CHATILLON dans leur introduction. Et cet excellent ouvrage constitue une première réponse.
Il faut saluer la pertinence et la qualité des contributions des soixante quatre intervenants et coauteurs, chercheurs et enseignants chercheurs, français et étrangers, membres du groupe thématique « santé et sécurité au travail » créé au sein de l’AGRH (Association francophone de Gestion des Ressources Humaines) à l’initiative d’Emmanuel et Olivier. La richesse de cet ouvrage reflète celles des travaux des premières journées de recherche pluridisciplinaires francophones sur ces problématiques avec leurs onze ateliers, deux tables rondes et la séance plénière. Il faut en particulier saluer la place des enseignants chercheurs en Sciences de Gestion.
« Santé et sécurité au travail » devient incontestablement aujourd’hui un domaine de recherche pour des doctorants en Sciences de Gestion sensibles à l’importance croissante de ses enjeux humains et managériaux. Les recherches en sciences de gestion s’enrichissent de leur ouverture sur celles menées par les psychosociologues et par les économistes et sur les travaux des professionnels du champ et des experts. Emmanuel et Olivier ont réuni des chercheurs de plusieurs disciplines, des praticiens et des experts. Le fruit de leurs réflexions et de leurs échanges présentés dans cet ouvrage ouvre de nombreuses pistes d’action.
Cet ouvrage très riche présente des travaux particulièrement pour les praticiens comme pour les enseignants chercheurs. Il faut féliciter ses éditeurs, Emmanuel et Olivier d’avoir abordé toutes les dimensions du problème de la santé et la sécurité au travail en mettant en valeur le rôle de la GRH. Ils nous offrent une remarquable synthèse de l’état de l’art et de nombreuses pistes de réflexion.

Jean Marie Peretti Professeur des Universitées Président de l’IAS
Sommaire
Page de Copyright Page de titre Remerciements Préface - Jean Marie Peretti Présentation des auteurs Introduction : Management de la santé et de la sécurité au travail : un champ de recherche à défricher - Emmanuel Abord de Chatillon et Oliver Bachelard La position des acteurs - Comptes rendus des tables rondes
La position des acteurs de la prévention : pluridisciplinarité et multiples visions du monde Management de la Santé et de la Sécurité du Travail : Présentation de la position des institutions nationales et internationales La santé et la sécurité au travail : Trop de mots dans un univers de maux ?
Les fondements de l’action de prévention
Santé / Sécurité au Travail et Gestion des Ressources Humaines : histoires parallèles et recoupements Les conditions de travail et leurs conséquences sur la santé des européens
Organisation et management de la SST
L’accident du travail dans le monde de l’intérim Convergences entre santé au travail et préoccupations managériales de l’entreprise : entre idées fausses et pistes prometteuses ? Les violences psychologiques au travail: objet d’étude et méthodes d’approche Gérer une relation hiérarchique destructrice : une approche par la tertiarité
Dispositifs de prévention
L’éthique : un outil de maîtrise de la complexité des situations à risque ? Quand la recherche de performance augmente le risq

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents