Opéra bouffe
267 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Opéra bouffe

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
267 pages
Français

Description

Manger, ce n'est pas simplement s'alimenter.

Cet acte convoque dans nos assiettes et autour de nos tables un ensemble de règles, de normes, de codes, de valeurs et d'interdits avec lesquels nous devons composer nos repas. En ce sens, manger est une action profondément culturelle, qui possède des racines anthropologiques vivaces. Toujours, le symbolique y outrepasse le physiologique. Et notre modernité n'érode pas autant qu'on pourrait le penser notre rapport à la nourriture, encore largement déterminé de points de vue socio-économique et culturel.

S'inspirant, dans l'esprit, de l'héritage de Barthes et de Goffman, ces pages proposent une lecture originale du contenu de nos assiettes. Elles interrogent le statut des aliments, les contextes de table, les différentes manières de manger (seul ou "avec"), et les nouvelles tendances en termes de restauration. Une grande part de l'analyse est accordée à la ritualisation et à la théâtralisation de l'alimentation.

Alternent dans cet ouvrage des analyses fouillées de nature ethnographique (sur le buffet à volonté ou les fast-foods), des "variations théoriques" et de courts chapitres non départis d'humour. Ceux-ci sont consacrés aux kebabs, aux "sushis bars", aux plateaux de fruits de mer, au barbecue ou encore... aux lois anthropologiques présidant au règlement de l'addition en fin de soirée ! Opéra bouffe permettra à ses lecteurs de passer dans les coulisses de l'alimentation considérée comme système symbolique, afin de comprendre pourquoi et comment nous mangeons au jour le jour.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 7
EAN13 9782847692877
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait


Cet acte convoque dans nos assiettes et autour de nos tables un ensemble de règles, de normes, de codes, de valeurs et d'interdits avec lesquels nous devons composer nos repas. En ce sens, manger est une action profondément culturelle, qui possède des racines anthropologiques vivaces. Toujours, le symbolique y outrepasse le physiologique. Et notre modernité n'érode pas autant qu'on pourrait le penser notre rapport à la nourriture, encore largement déterminé de points de vue socio-économique et culturel.

S'inspirant, dans l'esprit, de l'héritage de Barthes et de Goffman, ces pages proposent une lecture originale du contenu de nos assiettes. Elles interrogent le statut des aliments, les contextes de table, les différentes manières de manger (seul ou "avec"), et les nouvelles tendances en termes de restauration. Une grande part de l'analyse est accordée à la ritualisation et à la théâtralisation de l'alimentation.

Alternent dans cet ouvrage des analyses fouillées de nature ethnographique (sur le buffet à volonté ou les fast-foods), des "variations théoriques" et de courts chapitres non départis d'humour. Ceux-ci sont consacrés aux kebabs, aux "sushis bars", aux plateaux de fruits de mer, au barbecue ou encore... aux lois anthropologiques présidant au règlement de l'addition en fin de soirée ! Opéra bouffe permettra à ses lecteurs de passer dans les coulisses de l'alimentation considérée comme système symbolique, afin de comprendre pourquoi et comment nous mangeons au jour le jour.

' />
OpÉra bouffe
Du même auteur Le Journal d’entreprise. Les ficelles du métier, Éd. d’Organisa-tion, Paris, 1998. Les Miroirs du Paon. Rites et rhétorique politiques dans la France de l’Ancien Régime, Honoré Champion, Paris, 2002, avec une pré-face de Michel Melot. Théorie du lien rituel. Anthropologie et communication, L’Harmat-tan, Paris, 2003, avec une postface d’Alain Caillé. Ouvrage traduit en roumain. Le cœur Net. Célibat et amours sur le Web, Belin, Paris, 2004. Les Nouveaux rites. Du mariage gay aux Oscars, Belin, Paris, 2005. Le Pouce et la souris. Enquête sur la culture numérique des ados, Fayard, Paris, 2006. 11 septembre 2001. Que faisiez-vous ce jour-là ?, L’Hèbe, 2006. Les Célibataires. Idées reçues, Le Cavalier bleu, Paris, 2007. Arrêtez de décoder. Pour en finir avec les gourous de la commu-nication, L’Hèbe, 2008 (épuisé). La Guerre des mères. Parcours sensibles de mères célibataires, Fayard, Paris, 2009.
Direction ou co-direction d’ouvrages À fleur de peau. Corps, parfums, odeurs, Belin, Paris, 2003. Violences médiatiques. Contenus, dispositifs, effets, L’Harmat-tan, Paris, 2003, avec une préface de Serge Tisseron. Des cultures et des hommes. Clés anthropologiques pour la mon-dialisation, L’Harmattan, Paris, 2005, avec une préface de Marc Augé. Demain le livre, L’Harmattan, Paris, 2006 (avec Michel Melot). Le Réseau pensant. Pour comprendre la société numérique, EUD, Dijon, 2007 (avec Philippe Ricaud). La Métamorphose des cultures. Sociétés et organisations à l’ère de la mondialisation, EUD, Dijon, 2011, avec une préface de Marc Abélès. Les Formes de la communication. Quand Protée rencontre Her-mès, Hermès-Lavoisier, Paris, 2011.
S O C I E T I N G C o l l e c t i o n d i r i g É e p a r O l i v i e r B a d o t / B e r n a r d C o v a / P a t r i c k J o f f r e
OpÉra bouffe
Une anthropologie gourmande de nos modes alimentaires
Pascal LARDELLIER
17 rue des MÉtiers 14123 CORMELLES-LE-ROYAL
er Le code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée dans les établisse-ments d’enseignement supérieur, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée.
© Éditions EMS, 2011
Nous rappelons donc qu’il est interdit de reproduire intégrale-ment ou partiellement sur quelque support que ce soit le présent ouvrage sans autorisation de l’auteur, de son éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris (Code de la propriété intellectuelle, articles L.122-4, L.122-5 et L.335-2).
ISSN : 2106-4695 ISBN : 978-2-84769-302-7
SOMMAIRE
Remerciements................................................9 Préfacepar Jean-Jacques Boutaud ....................... 13
Introduction générale La table, formidable théâtre de sens ...................... 19
I. DES RELATIONS ..........................................39 1.Offrir (l’hospitalité), recevoir (à dîner), et rendre (l’invitation). Quelques gammesmaussiennesen guise d’apéritif…........................................................... 43 2.La crémaillère. Célébrer l’esprit des lieux ........... 47 3.« Santé ! » Une lecture rituelle de l’apéritif........... 51 4.59La table familiale, sa scène et ses coulisses....... 5.« À charge de revanche ! » Rites de tables et hospitalité domestique ...................................... 67 6.Un dîner presque parfait, friandise sociologique.. 87
II. DES CONTEXTES....................................... 93 1.terrasses, petits théâtres urbains. Méditation Les goffmanienne sous platanes et parasols................. 97 2.« Luxe, calme et volupté… » L’empire dulounge .............................................109 3.Bruncher, ou le dimanche sacré salé… ............ 117 4.Manger jusqu’à plus soif… Les buffets à volonté, résurgences postmodernes du pantagruélisme................................................... 121 5.Manger en avion. Médiologie des hauts plateaux............................. 141
OPÉRA BOUFFE
5
6
III. DES ALIMENTS ........................................149 1.Ronald et le steak caché desfast-foods. Le grand Carnaval de la viande postmoderne........ 153 2.Le barbecue, un débat estival brûlant............... 169 3.Le kebab, triomphe des doigts de l’homme ...... 173 4.Lessushis,petits haïkus culinaires .................. 181 5.Le plateau de fruits de mer, dégoût et des couleurs ....................................... 185
IV. DES LIQUIDES .........................................191 1...................... 195Peut-on éduquer son nez au vin ? 2.Le « beaujolais nouveau », grand cirque de Bacchus..................................... 199 3.Le bon grain et l’ivresse. Quelques considérations stylistiques sur les représentations médiatiques du vin...205 4.À la lie, à la mort... Sur le mal-être adolescent noyé dans l’alcool ............................................... 225 5................... 229Le café gourmand, pêché capiteux
V. ÉPILOGUE ............................................... 231 1.L’art derendreson repas. Quelques variations anthropologiques autour deL’addition, de Muriel Robin................................................................. 235 2.Quelques perspectives théoriques en guise de conclusion..................................................... 243
Bibliographie ...............................................259
OPÉRA BOUFFE
Exergue…
« Convaincus que l’art de bien manger et de bien boire est un acte culturel, social et politique, une manière de s’inscrire dans le monde, une façon de définir son iden-tité, nous avons souhaité, dès la création de la Mission, affirmer la nécessité d’agir en faveur de la reconnaissance de la cuisine en général et de rappeler qu’elle est un élé-ment essentiel du patrimoine et de l’identité culturelle des hommes. »(Lettre d’information n°1, 2009) Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires
« Le corps fait partie de l’esprit, et réciproquement. » Pierre Sansot
OPÉRA BOUFFE
7
Remerciements
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents