Jiji - Volume 2
104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Jiji - Volume 2 , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que Jiji vit un conte de fées, le destin décide de lui mettre des bâtons dans les roues. Elle qui pensait, il y a encore quelques semaines, finir ses jours seule, son prince charmant lui a fait une demande dans des circonstances plutôt insolites. Elle n'imagine pas ce que l'avenir lui réserve, mais ce qui l'importe aujourd'hui, c'est d'être heureuse avec l'homme qu'elle aime. Seulement, elle va rapidement comprendre qu'en amour, rien n'est acquis.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 18
EAN13 9782902427055
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Jiji
Vol 2 : En amour, rien n'est acquis
Du même auteur
Jiji - Vol 1 : Une infirmière à la recherche de l'a mour
Jiji - Vol 3 : Pas sans toi
Ne m'approchez pas
Émilie Achin
Jiji
Vol 2 : En amour, rien n'est acquis
Plumes de Mimi éditions
«Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays. L’auteur ou l’éditeur est seul propriétaire des droits et responsable du contenu de ce livre. Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.»
© Editions Plumes de Mimi éditions,
ISBN : 978-2-902427-05-5
Émilie Achin
Auteure et éditrice, Émilie sait surprendre ses lec teurs avec sa plume. Elle parvient facilement à transmettre les émotions de ses person nages et sait comment divertir son public. Grâce à sa plume fluide, elle a déjà réconcilié un nombre fou de personnes avec la lecture et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin Maman, compagne, femme, amie, sœur... elle cumule u n tas de rôles qui la rendent heureuse et qui lui permettent de s'épanouir dans s on travail.
L’avenir nous réserve un tas de surprises.  Prenez la vie comme elle vient et profitez des bons moments.
Préface
Le célèbre Jean Cocteau a dit : « Le verbe aimer es t difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, e t son futur est toujours conditionnel. » Un proverbe français dit aussi qu’il n'y a rien de plus fort que l'amour, mais il n'y a rien qui fasse aussi mal. Jiji ne connaît pas grand-chose en amour. Mais elle apprend rapidement qu’aimer est le plus beau sentiment qui lui ait été donné de vivre et se sentir aimé est encore plus merveilleux. Seulement, dans une relation, l’honnêteté et la sin cérité sont des facteurs principaux. Ils sont plus importants que tout et peuvent s’avér er dangereux s’ils ne sont pas respectés. Un couple peut-il tenir sans honnêteté ? Évidemment, la réponse est non. Peut-on avoir confiance en quelqu’un qui n’est pas sincère ? Non plus. Comment savoir si une personne est digne de confian ce ? Comment s’assurer de l’honnêteté et la sincérité de quelqu’un ? La vie réserve encore un tas de surprises à Jiji et John. Leur couple y survivra-t-il ? À vous de le découvrir…
Chapitre 1
Mon cœur ne dégonfle pas depuis notre petite escapa de en amoureux, qui s’est terminée par une magnifique demande en mariage. Nous sommes fiancés, je vais devenir Madame Richard ! — Jiji, réveille-toi, dit une douce voix au-dessus de ma tête. J’ai eu du mal à trouver le sommeil, encore sous l’ euphorie que cette joie m’a procurée. Alors j’aurais aimé rester au lit quelques heures s upplémentaires, mais c’était sans compter sur mon futur mari qui est toujours très ma tinal. — Mmmh, mais pourquoi ? — Parce que c'est notre dernier jour à Paris et j'a i promis à Sam de l'emmener à Disney ! — Quoi ? On va à Disneyland Paris ? — Oui, Sam, toi et moi. En famille ! — Génial, je vais me préparer ! dis-je en me levant. — Doucement princesse, tu as le temps de prendre to n petit-déjeuner et ta douche. Il n'est que sept heures et le parc ouvre à dix heures . — Ah, ok ! Alors, bonjour, mon amour, tu vas bien ? — Bonjour ma beauté. Depuis que tu as accepté de m' épouser, je vais très bien. Et toi ? — Merveilleusement bien ! dis-je en admirant le joy au que je porte au doigt. Nous descendons main dans la main et trouvons Sam e t Catherine en pleine discussion. — N'oublie pas mon chéri, tu as promis de me rapporter un joli bol avec Minnie ! — Oui Mamou, je vais choisir le plus beau ! — Pourquoi ne venez-vous pas avec nous ? — J'ai quelques petites choses à régler en ville et j'ai prévu de déjeuner avec une amie ce midi, répond-elle embarrassée. — Maman, fais bien attention à toi s'il te plaît. T u sais que je n'aime pas te savoir à Paris avec tes anciens amis. — Ne t'inquiète pas pour moi, je ne vois que Roxann e... John regarde sa mère d’un air sévère, comme si elle s’apprêtait à faire une bêtise. J'emmène Sam dans la salle de bain pour l’aider à s e préparer. Ensuite, je l’envoie jouer afin d’aller prendre une douche. John attend que je finisse pour entrer dans la cabine. — Tout va bien ? je lui demande en attrapant ma serviette. — Oui, je suis juste un peu inquiet pour ma mère. E lle a un passé mouvementé ici et j'ai peur qu'elle retombe dans les griffes de certa ines personnes... — Ah... c'est quel type de personnes ? — Quand mon père est mort, nous sommes venus vivre quelque temps à Paris. Elle a rencontré des gens pas très fréquentables, des alco oliques qui n'ont aucun avenir et qui passent leur temps à faire la tournée des bars. Ma mère a passé plusieurs nuits en cellule de dégrisement et s'est fait suspendre son permis de conduire. Elle a fait une cure de désintoxication pendant que Sandrine s'occu pait de moi. Je n’étais encore qu’un ado, je venais de perdre mon père et j’étais impuissant face à sa détresse. Puis
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents