Medecine chez les Yanesha d'Amazonie péruvienne

-

Livres
388 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Chez les Yanesha, en Haute Amazonie péruvienne, tomber malade c'est perdre son humanité. Réhumaniser une personne relève alors de processus de soins où les logiques de fonctionnement sont signifiantes. L'étude du mode classificatoire des plantes, de la personne, des maladies et de la formulation des remèdes explique les liens de cohérence entre modèles pathologiques, raisonnements diagnostiques, choix thérapeutiques et actes de soins.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2012
Nombre de lectures 15
EAN13 9782296483286
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
ISBN : 9782296556218 os
Céline Valadeau
Médecine chez les Yanesha d’Amazonie péruvienne La traversée par les plantes
Préfaces de Geneviève Bourdy et de JeanPierre Chaumeil
Médecine chez les Yanesha d’Amazonie péruvienne
Céline Valadeau Médecine chez les Yanesha d’Amazonie péruvienne La traversée par les plantes
Préfaces de Geneviève Bourdy et de Jean-Pierre Chaumeil
Photo et illustration de couverture :
En couverture : Vue duÀeuve0ai] secteur1ueva EsSeran]a - de Junio (Photo : Cl. Gaillard) Au dos : Pos reSrésentation du sel lorTuil étaitSrésent sur la terre <anesha dans les temSsSrimordiau[(Dessin : Anselmo Cru]0arixo2[2)
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55621-8 EAN : 9782296556218
¬José
Autrui est secret parce qu’il est autre. JacTues DE55,DA Le monde de l’éducation6eStemEre 2.
PRÉFACE6
 Parmi laEondante littérature consacrée au chamanisme et au[relations hommes-Slantes dans lama]onieétude cette Tui se situej la frontière entre ethnomédecine ethonEotaniTue et ethnoSharmacoloJie est toutj fait sinJulière.7out daEordSarceTue les travau[ ethnoEotaniTues centrés sur les sociétés de haute ama]onie et deSiedmont andin sontSeu nomEreu[et surtouttrèsSeu sont aussiSrécisément documentés en ceTui concerne lunivers véJétal sa siJni¿cationce et TuilSeut révéler dune société et de ses acteurs.6i de nomEreuses détudes sintéressent au[Slantes Ssycho-activeslesSlus valoriséestrèsSeu dauteurs ont en effet osé aEorder lunivers véJétal en son entier et analyser de manière aussi¿nesur laEase de déterminationsEotaniTuesSrécises et de noms vernaculaires clairement reSertoriés les relations homme-Slante en haute Ama]onie. Cest leJrand mérite de ce travailTue davoir relevé ce dé¿.  LeSroMet de recherche initial construit comme unSroMet dethnoSharmacoloJie classiTuecentré sur les est Slantes médicinales <anesha. CeSendantfur et au j mesure du déroulement des relevés ethnoEotaniTuesen des Turtes des retours sur le terrain il est aSSaruTue le monde desSlantes yanesha dites© médicinalesªsens occidental au du terme aSSartenaitj un universEienSlus vaste : celui desSlantes pare’shemats-©cellesTui interaJissent avec l¶rtre humain.ª-,l est devenu SeujSeu évidentTuil ne[istaitSas un seul domaine de lactivité humaine yaneshaTuil soit de nature individuelle mentale ouShysiTue sociale ou reliJieuseTui ne soit associéj lusaJe de ces Pareshemats. Les nouvelles SersSectives ouvertesSar cette mise en relation directe du monde véJétal avec le monde humain auTuotidien ont donné alors une tout autreSrofondeur au travail de recherche entreSris. Celui-ci ne se limite doncSasjceTui constitue enJénéral le fond commun de ce tySe douvraJeTui traite de lusaJe des Slantes dans les sociétésjsavoir un inventaire ethnoEotaniTueEasé sur une énumération dusaJes deSlantes et de la manière dont elles sont emSloyées. LaSlanteiciSrésentejchaTueSaJeest comme une clefTuiSermet de lire un universce dernierEien loin de relever du©maJiTueªterme souvent associé au chamanismeSossède sesSroSres descriSteurs ancrés dans uneSerceStion émminament¿ne etSrofonde de la réalité.

 Livrer au travers dusaJes deSlantesSarfaitement identi¿ées une vision dun système nosoloJiTue etSlus larJement dune culture suSSose tout daEordil faut le souliJnerun fort investissementSluri-disciSlinaireTui nous emmèneEien au-deljde la descriStion des éléments duneSharmacoSée au demeurant e[trèmement richenous donne la et SossiElité de faire une incursion dans le mode deSercevoir et deSenser le monde et sesShénomènes Tui est celui de la société yanesha.  Au détours des chaSitresle système nosoloJiTue yanesha se revèle comme un ensemEleSarfaitement loJiTueles différents élements dont (conceStion du corSsdes maladies causalité  modèlesSathoJéniTuesraisonnements diaJnostiTues traitements) étroitement imEriTués entre eu[entretiennent des liens de cohérence strictsTui trouvent leurMusti¿cation dans la théorie du fonctionnement de lindividusorte dethnoShysioloJie de l¶rtreSoint focal de cet ensemEle.,l en ressortTu¶jla racine de tout système animisteil e[iste une visionSartaJée dune communauté dessence entre les rtresTuils soient du monde visiEleinvisiEleouTuilsSuissentrtre assimilés jéléments du des SaysaJe naturel desShénomènes météoroloJiTues des Jétau[des animau[ou deskmes errantes. CestSar ailleurs cette identité de suEstanceTuiSermet linteraction entre les différentsrtresinteractionSouvant se révélerSathoJèneSour lhomme. Cest aussiSarceTue fondamentalement les choseslesShénomènes sont de mrme natureTue les inÀuences mutuelles sontSossiElesTue certainesTualités suSérieures de conscience et deSensée Seuvent sacTuérirseSerdre ou se modeler.  Cest de cet universSrotéiforme d¶rtresShysiTuement distincts mais Sar essence identiTuesTue les locuteurs<anesha souliJnent lesSrocessus dynamiTues incessants de transformationde métamorShoseaSSlicaElesjtous etSartoutTui sous-tendent lµaSSarition d¶rtresleur maintien sous des formes conditionnelles en un état déTuiliEreSrécaire. Leurs discours sattachent j dé¿nir les forcesj loeuvre imSulsant cette dynamiTue : lidenti¿cationsouvent vécue comme un mimétisme inconscient et la volitionen mise oeuvre dans lintentionalité. Létat de santé caractériséSar un ensemEle de critèresShysiTues et morau[un statut idéal de conférant Sleine humanitéjl¶rtre devient doncj son tour un état fraJile oscillatoireTui doitrtre sans cesse re-af¿rméSar lusaJe des PareshematslesSlantes de soin. La maladie se vit alors comme une transformationSroJressive de laSersonneTui la conduirajlaSerte de ce mrme statut dhumain.¬ce stade le r{le desSlantes de soin allié au[SratiTues de diètes comSortementales consistej rétaElir lhumanité de laSersonnele cadre de dans SratiTuesTui semElentSroSre au chamanisme car elles sadressentj ceTue l¶rtre est devenu suitej ce Shénomène identi¿catoire mimétiTue.
8
Les Yanesha Pierre6olerGérard+érailGeorJesLomné6Jielani-nJorirntvidlelelVaaScShreorche ethnoSharmacoloJiTueethnoEotaniTue est GenevièmveanBifoeusrtdeytoJuetana-uPlioernrJedCehaceuttmeeiéltuBdoennuinecCrhéaduitmteoiultJSeaarntinceutltierse doit de lui chel6auvainrtrEerriecnNdDuéShlaursoSarticulièrement sur deu[SointsTui nontMamais été traités Pierre LMoussToun¶jSrésent dans la littérature anthroSoloJiTue sud américaine de manière Anne0auarsisei-eE[sthhaeurstiv0eo.LYeaSnrneicmNierGSuoiillnatucmoenceJr-n+eulJuaeSsSroPfioernrdeissCeam-ent du modèle eDavidde fonctionnement ethnoShysioloJiTue de l¶rtreet son corollaire immédiat)ranPalmesGmaoEdies et mécanismes dactionTui sous-tendentles yaneshas selon 0iNelef¿cacité desSlantes. Ce modèle de fonctionement de l¶rtredécrit dans ses +2;Ac5aoSdaocliftoésVdasiTnueJ]ra5tiocniodAasEseilm0ilaotnitoenaeJtudeodJifofsuésiLounisdu soufÀe vitalSrésente 0+160dJaiolaleTurisnaaiAnlsEianTue le souliJne lauteurede fraSSantes similitudes avec les théoriesSraniTues de lunivers telTue formulé dans les anciens traités de littérature védiTueo©toutes les forcesSsychiTuesla fonction resSiratoireet les activités suSérieures de lesSritSenséeconsciencesont des modi¿cations duSranasoufÀe vital et otout ceTui a mouvementdynamismeSrovoTue chanJement et transformation et revèle la nature duSranasoufÀe vitalª. Dans le système nosoloJiTue chamaniTue yaneshasi uneSlaceSSondérante est donnée au[ conceSts dénerJiesoufÀe vital(e)d et omErenotions de les froid et de chaudcatéJorisant maladies et traitementsrelevés dans certaines sociétésSroches en sont aEsentes. Une discrète évocation des élémentsEase de certains systèmes médicau[orientau[se dessine en¿liJranne au travers desSratiTues de soins mises en oeuvre.2nSeut alors reconnaitre limSortance donné au[états de la matière (air différents  eau terreen tant feu) Tue révélateurs et vecteur des activités despare’shematssans mais rtreSour autant source de théorisation du fonctionementShysioloJiTue de l¶rtre. )inalementleSlus fascinant de cet ouvraJe se trouveSeutrtre dans la visionTuont les Yaneshas desSlantes PareshematsrestituéeJrkcejune analyse ethnoEotaniTue riJoureuse. Anciensrtres humainsDivinités ou transforméesSar leEiais de métamorShoses ayant eu lieu dans les temSs ontoloJiTues cesSlantesSartaJent naturellement la mrme essenceTue les autres manifestations du réel visiEle et invisiEle. Elles se trouvent totalement investiesjla construction et au maintien de létat dhumanité desrtrestout en assurant éJalement la dé¿nition de leur identité tant collectiveTuindividuellede mrmeTue leurs nomsSour la maMorité dentre eu[liés directement jleur fonctionalitétémoi en Jnent. De fait ainsiTue lauteure le souliJnelesSlantes ne[istentMamais en tantTue telles mais touMours comme aJent dhumanisation. Conoues comme source de forces aJissantes lorsTuelles sont aSSliTuéesjEon escient elles dé¿nissenttout simSlementune faoon de vivre le monde. 4uelTues études centrées sur les sociétés chamaniTues se sont essayées de mettre enSersSectiveSratiTues culturellescosmoloJievision du monde et