La force publique congolaise et le renouveau démocratique au Congo
244 pages
Français

La force publique congolaise et le renouveau démocratique au Congo

-

Description

Pourquoi et comment la force publique congolaise a-t-elle accepté de se retirer de la scène politique et quel est son rôle dans le processus de démocratisation au Congo à la lumière de la crise du régime congolais ? Ce livre explique comment et pourquoi cette crise (qui débute à la fin des années 1980) a été un facteur déclenchant l'intervention de la force publique dans le processus démocratique au Congo. Le rôle de la force publique congolaise au cours de la période de transition démocratique a profondément évolué : de simple spectatrice, elle s'est transformée en véritable actrice de la démocratisation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 septembre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140100567
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

est d’expliquer comment et pourquoi cette crise (qui débute à la fin des
période de transition démocratique, l’influence de la force publique a
puis est admis au concours d’entrée à l’École des officiers
Roch CyriaqueGALEBAYI
La force publique congolaise et le renouveau démocratique au Congo
La force publique congolaise et le renouveau démocratique au Congo
Roch Cyriaque GALEBAYI
La force publique congolaise et le renouveau démocratique au Congo
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15022-2 EAN : 9782343150222
$ PD WUqV FKqUH PDPDQ 6X]DQQH2SLQREL HW j PHV ILOOHV 2FpDQH 'LYLQH +DUPRQLH 5RVD HW 0LUDFOH $ WRXV PHV DPLV HW DQFLHQV HQIDQWV GH WURXSH GH O¶(FROH PLOLWDLUH SUpSDUDWRLUH *pQpUDO /HFOHUF $ WRXV OHV SDWULRWHV FRQJRODLV

(1 0(02,5( '( 0RQ WUqV FKHU SDSD ,VLGRUH *$/(%$<, 
$9(57,66(0(17
© /H YpULWDEOH IRQFWLRQQDLUH QH GRLW SDV IDLUH GH SROLWLTXH MXVWHPHQW HQ YHUWX GH VD YRFDWLRQ  LO GRLW DGPLQLVWUHU DYDQW WRXW GH IDoRQ QRQ SDUWLVDQH &HW LPSpUDWLI YDXW pJDOHPHQW SRXU OHV VRLGLVDQW IRQFWLRQQDLUHV © SROLWLTXHV ª GX PRLQV RIILFLHOOHPHQW GDQV OD PHVXUH R OD © UDLVRQ G¶(WDW ª F¶HVWj GLUH OHV LQWpUrWV YLWDX[ GH O¶RUGUH pWDEOL Q¶HVW SDV HQ MHX ,O GRLW V¶DFTXLWWHU GH VD WkFKHVLQH LUD HWVWXGLR© VDQV UHVVHQWLPHQW HW VDQV SDUWL SULV ª 3DU FRQVpTXHQW LO QH GRLW SDV IDLUH FH TXH O¶KRPPH SROLWLTXH DXVVL ELHQ OH FKHI TXH VHV SDUWLVDQV HVW FRQWUDLQW GH IDLUH VDQV FHVVH HW QpFHVVDLUHPHQW j VDYRLUFRPEDWWUHª
0D[ :HEHU/H VDYDQW HW OH SROLWLTXH 
ϳ
$9$17352326 /H WKqPH GH FH WUDYDLO HVW O¶pWXGH GH OD IRUFH SXEOLTXH FRQJRODLVH HW OH UHQRXYHDX GpPRFUDWLTXH DX &RQJR &H OLYUH D O¶DPELWLRQ GH MHWHU XQ UHJDUG TXH QRXV HVSpURQV QRXYHDX VXU OH U{OH GH OD IRUFH SXEOLTXH GDQV OH SURFHVVXV GH GpPRFUDWLVDWLRQ DX &RQJR $X PRPHQW R QRXV HQWUHSUHQLRQV FH WUDYDLO OH SURFHVVXV GH GpPRFUDWLVDWLRQ HQWDPp GDQV OD SOXSDUW GHV SD\V G¶$IULTXH IUDQFRSKRQH DYDLW FRPPHQFp j VHFRXHU © OHV FRFRWLHUV R  WU{QDLW OD QRPHQNODWXUD PDUWLDOH ª  &HUWDLQHV pWXGHV RQW WHQWp DYHF SOXV RX PRLQV GH ERQKHXU GH UHQGUH FRPSWH GH O¶DWWLWXGH DFWLYH RX SDVVLYH GHV DUPpHV DIULFDLQHV GDQV OD YLH SROLWLTXH 'DQV FH FDGUH RQ SHXW FLWHU j WLWUH G¶H[HPSOHV   %D\QKDP 6LPRQ 0LOLWDU\ 3RZHU DQG 3ROLWLFV LQ %ODFN $IULFD /RQGRQ &5220 +(/0   S  %LHQHQ +HQU\ 6 $UPLHV DQG 3DUWLHV LQ $IULFD 1HZ <RUN $IULFDQD 3XEO &2; S  +XWFKIXO (ERH OHV 0LOLWDLUHV HW OH PLOLWDULVPH HQ $IULTXH 3URMHW GH UHFKHUFKH 'RFXPHQW GH WUDYDLO  'DNDU &RGHVULD S  .DERQJR 0DNDQGD 0ZDGLDPYLWD$UPpHV HW SROLWLTXH HQ $IULTXH GX 6XG GX 6KDUD .LQVKDVD 3UHVVHV 8QLYHUVLWDLUHV GX =DwUH  S  0DUWLQ 0LFKHO / /H 6ROGDW DIULFDLQ HW OH SROLWLTXH  HVVDLV VXU OH PLOLWDULVPH HW O¶(WDW SUpWRULHQ DX 6XG GX 6DKDUD 3XEOLFDWLRQV GHV SUHVVHV GH O¶,(3 GH 7RXORXVH  S  0RZGH ,VVDF -DPHV 7KH 3HUIRUPDQFH RI 6ROGLHUV DV *RYHUQRUV$IULFDQ SROLWLFV DQG WKH DIULFDQ PLOLWDU\ :DVKLQJWRQ 8QLYHUVLW\ 3UHVV RI $PHULFD  S  2PDUD2WXQQX $0,, 3ROLWLFV DQG WKH PLOLWDU\ LQ8*$1'$  /RQGRQ 0DF 0LOODQ 2[IRUG 6W $QWRQ\¶V &ROOqJH  ;;S  6DQRX $QWRLQH O¶$UPpH HW OD YLH SROLWLTXH DX %85.,1$ )$62 28$*$'28*28 0pPRLUH GH PDvWULVH  6FLHQFHV MXULGLTXHV  28$*$'28*28  S   'RPLQLTXH %$1*285$ OHV $UPpHV DIULFDLQHV   &+($0  S
ϵ