Officiers : oser la diversité

-

Français
260 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Convaincu de la nécessité (et de l'urgence) morale(s), opérationnelle(s), politique(s) et symbolique(s) d'une ouverture sociale du recrutement des officiers, l'auteur s'interroge sur les moyens d'élaborer et pérenniser une politique d'équité novatrice et globale, ciblant des jeunes à potentiel de milieu défavorisé quels qu'en soient l'habitat ou l'origine, pour une intégration sur le long terme et à tous les niveaux de la hiérarchie militaire, sans renoncer au principe méritocratique, gage de la qualité du recrutement.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2013
Nombre de lectures 6
EAN13 9782336332680
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Q
es
Frédéric Jonnet ns contemporaines Q OFFICIERS : OSER LA DIVERSITÉ Pour une recomposition sociale des armées françaises
Questions contemporaines
Préface d’Hervé Morin
Officiers : oser la diversité
Pour une recomposition sociale des armées françaises
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Stéphane CHEVRIER, Gérard DARRIS,Les résidents secondaires à l’âge de la retraite, 2013. Mohamed Amine BRAHIMI,Réflexion autour d’Alain Badiou et Toni Negri. Pour une sociologie des intellectuels révolutionnaires, 2013. Alain CHEVARIN,Former sans déformer ni conformer, 2013. Bruno COQUET,L’Assurance chômage, une politique malmenée, 2013.Nesmet LAZAR,Peut-on encore sauver la France ?, 2013. Michel PERALDI,! Pamphlet argumentéIls ont volé la décentralisation pour que la décentralisation soit rendue aux citoyens, 2013.Jacques Adrien PERRET et Samuel Mayol,Pour un système éducatif réaliste et sans élitisme, 2013. Louise FINES,Négociations et crimes en col blanc, Immunités réciproques, 2013. Rana BARAKAT ISSA, Antoine MATTA,Femme-Pub, 2013. Djilali BENAMRANE,Le marché bancaire hors contrôle. Urgence d’un pôle financier public et associatif sous contrôle citoyen, 2013. e Pierre GROU (coord.),L’obscurantisme de l’argent, fléau du XXI siècle. Jalons pour un nouvel esprit des Lumières, 2013. Mary MAY,Sortir de la crise ensemble en moins d’un an, 2013. Béatrice GRANDORDY,La Femme Fatale. Ses origines et sa parentèle dans la modernité, 2013. Fred DERVIN,La meilleure éducation au monde ? Contre-enquête sur la Finlande, 2013. Claude-Louis MOREAU,Réinvestir le politique, 2013. Hélène BAUMERT,Plaidoyer pour l’enseignement des pratiques alimentaires, 2013. Tony FERRI et Dragan Brkić,La condition pénitentiaire. Essai sur le traitement corporel de la délinquance, 2013. Collectif NOUS AUTRES,Quelle action publique face au racisme ? Une recherche-action dans le Nord-Pas-de-Calais, 2013. Mostafa BENFARES,Altérité, responsabilité et questions identitaires. Le cas du Québec,2013. Dreyfus LOUYEBO,Politique, insertion et jeunesse : l'espoir du monde,2013. Ahmed KHERRAZ,Pour une participation des jeunes à la vie publique. Engagez-vous ! Réengagez-vous !, 2013.
Frédéric Jonnet Officiers : oser la diversité
Pour une recomposition sociale des armées françaises
Préface d’Hervé Morin
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02337-3 EAN : 9782343023373
… et à ma « Mère Courage », qui l’a accompagné jusqu’au bout.
Une société, une cité, une civilisation qui renonce à sa part d’imprévu, à sa marge, à ses atermoiements, à ses hésitations, qui se contente d’elle-même et se livre tout entière à la contemplation morbide et orgueilleuse de sa propre image, cette société-là(…), désormais avare et mesquine, la tête vide, les économies d’imagination faites,(après qu’elle a)la part de l’autre, détruit (…), se réduit à son propre souvenir. Fière et triste, nourrie de son illusion, elle croit à son rayonnement, sans suite et sans descendance, sans futur et sans esprit. Elle est magnifique, elle le croit puisqu’elle le dit et reste seule à l’entendre. Elle est morte. Jean-Luc Lagarce, éditorial pour la plaquette de saison 1993-1994 du Théâtre Granit de Belfort (inDu luxe et de l’impuissance, éd. Les Solitaires intempestifs, Besançon, 2008, p.19)
Avertissement Pour gagner une place parcimonieusement comptée, j’ai été amené souvent à raccourcir témoignages et citations. Je prie les auteurs, morts ou vivants, de bien vouloir m’en excuser, tout en les assurant du respect absolu du sens et de l’esprit de leurs propos ou écrits.
9