L'élégie latine : éléments de versification

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 0
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L'élégie latine : éléments de versification (fiche - Terminale S - Terminale L -Terminale ES)
La métrique latine est très différente de la métriq ue française :elle ne repose pas sur un nombre fixe de syllabes, mais sur une altern ance structurée de syllabes longues et brèves. La poésie latine est musique : longues et brèves so nt à la poésie latine ce que blanches et noires sont au solfège. Avant de scande r un vers, il est donc nécessaire de connaître les éléments de la prosodie, pour détermi ner la quantité –longue ou brève-des syllabes. On suppose ici connus les éléments de la prosodie. 1. L'élégie et le distique élégiaque L'élégie est un genre littéraire dont les contours sont difficiles à cerner.Poème généralement consacré à l'amour sous toutes ses formes mais qui, à l'occasion, peut traiter de thèmes très éloignés. Son caractère érotique et léger l'emporte le plus souvent sur cette mélancolie et cette plainte doulo ureuse avec lesquels on a souvent voulu la caractériser, pour de supposées raisons étymologiques. Or, c'est un paradoxe, mais le genre élégiaque, avec ses caractéristiques propres, n'existe pas à proprement parler avant l'élégie latine : il est vrai que, dan s la littérature grecque, certains poèmes sont écrits en distiques dits élégiaques, mais ils ne présentent aucune unité de ton ou de thème.
Le genre s'est véritablement constitué à l'époque d 'Auguste, avec l'union entre un thème (l'amour) et une forme métrique (le distique élégiaque), mais il est à noter que le premier des élégiaques romains, Catulle, ne consacre pas ses distiques au thème de l'amour : ses principaux poèmes amoureux sont au co ntraire écrits dans d'autres mètres. De même, le distique élégiaque a pu être utilisé dans une intention parodique ou didactique très éloignée de l'esprit élégiaque. Retenons quele distique élégiaque reste généralement l'élément distinctif de l'élégie latine.
2. La structure du distique élégiaque Le distique élégiaque est une structure métrique pa rticulière dont l'origine e grecque remonte au V siècle avant J.-C.En grec,distichossignifie « disposé sur deux rangs », le distique élégiaque étant la combin aison de deux vers différents : l'hexamètre et le pentamètre dactylique. Leur mesure commune est le dactyle, une mesure constituée d'une longue et deux brèves. a. L'hexamètre L'hexamètre (dehexa: « six » en grec) est un vers de six mesures, très communément employé dans la poésie latine, en particulier dans la poésie épique. La place de la coupe principale (ou césure) est fonction de la syn taxe de la phrase, même si elle est généralement située après le troisième temps fort, c'est-à-dire au milieu de la troisième mesure. On appelle temps fort le premier temps de c haque mesure.
dactyle / dactyle / dactyle / dactyle / dactyle / s pondée