La fable

La fable

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Ajouté le 30 mars 2018
Nombre de lectures 10
Langue Français
Signaler un problème
de re La fable (fiche - 2 - Français - 1 S -re re re 1 STMG - 1 L - 1 ES - Terminale L -de re 2 Pro - Terminale Pro - 1 Pro - BAC PRO)
Objectif Connaître la fable et savoir l'analyser. Le mot « fable » vient du latin « fabula », qui sig nifie « propos », « récit ». Il désigne un récit de fiction destiné à illustrer un précepte mo ral. 1. Les caractéristiques de la fable a. Vers ou prose ? Telle qu'elle est habituellement définie, la fable peut être écrite indifféremmenten vers ou en prose. Les fables les plus célèbres de la littérature française, celles deJean e de La Fontaine(1621-1695) au17 siècle, sont cependant écrites en vers. C'est pourquoi on considère souvent la fable comme une catégorie particulière du genre poétique. b. Récit et morale La fablese compose généralement d'uncourtrécit, dans lequel interviennent un narrateur et un ou plusieurs personnages fictifs do nt les paroles sont rapportées ; elle se conclut sur unemoraleit le(ou moralité) qui correspond au commentaire que fa fabuliste à propos de l'histoire racontée. La place de la morale n'est pas fixe. Elle figure parfois au début de la fable, avant le récit. Par e xemple, la fable de La Fontaine « Le Loup et l'Agneau » commence ainsi :
« La raison du plus fort est toujours la meilleure :  Nous l'allons montrer tout à l'heure. »
Elle peut aussi conclure le texte. Ainsi, dans « La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf », les derniers vers sont consac rés à l'expression de la morale :
« Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus s ages.  Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seign eurs,  Tout petit prince a des ambassadeurs,  Tout marquis veut avoir des pages. »
La morale n'est pas toujours exprimée, elle reste parfoisimplicite. C'est alors au lecteur de déduire l'enseignement de la fable. Il e n est ainsi dans « La Cigale et la Fourmi », qui enseigne implicitement qu'il va ut mieux être économe et prévoyant si l'on ne veut pas être à la merci des autres. c. Critique ponctuelle et vérité générale La fable peut exprimer unecritique ponctuelle, datée, dirigée contre quelqu'un de précis. Certaines fables deLa Fontaine, célèbres pour leur valeur satirique, s'attaquent ainsi sans les nommer aux représentants du pouvoir, contemporains du fabuliste.