La lithosphère

-

Livres
5 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 59
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La lithosphère (fiche - Terminale S -Sciences de la Vie et de la Terre pour adulte)
Objectif(s) Comprendre de manière générale la composition de la lithosphère, sa structure et son fonctionnement. Connaître la notion d'isostasie. Relier altitudes et épaisseur crustale. 1. Composition et structure Lalithosphèreest un ensemble rigide qui recouvre la surface de la Terre. Elle se compose de la croûte continentale, de la croûte océ anique et de la partie supérieure du manteau supérieur.
Sonépaisseur varie de 0 à 200 kmselon sa composition. Elle est plus fine au niveau de la croûte océanique et plus épaisse au niveau de la croûte continentale.
Ladiscontinuité de Mohomarque lepassage de la croûte terrestre ou océanique à la partie supérieure du manteau. Sa profondeur est variable selon où l’on se situe mais elle est en moyenne à43 km. Elle est moins profonde au niveau de la croûte océanique (6 km) et peut atteindre 75 km au niveau des chaînes de montagnes, comme on peut le voir sur le document 1. À cause du changement de milieu et donc de densité,on observe au niveau de cette discontinuité une accélération des ondes sismiques.
La lithosphère est séparée de l’asthénosphère par u nelimite thermique: une isotherme à 1 300 °C. C’est une limite au-delà de laquellel’olivine(minéral vert majoritaire dans le manteau) entre en fusion. L’emp lacement de cette isotherme varie selon le comportement des roches à la jonction des deux, le matériel minéral devient visqueux et il se produit un mouvement de chaleur. On passe d’une structure rigide à une structure moins rigide, ce qui entraîne unediminution de la vitesse de propagation des ondes P et S, d’où son nom de« low velocity zone ».