La mondialisation : des acteurs puissants, souvent concurrents

-

Livres
4 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La mondialisation : des acteurs puissants, souvent concurrents (fiche -Terminale S - Terminale L - Terminale ES - Géographie pour adulte)
Quels sont les principaux acteurs de la mondialisation ? Quelles sont leurs motivations et leurs stratégies ? Comment se positionnent-ils p ar rapport à ce mouvement ? 1. Au centre de tout, les FTN ou FMN • Des acteurs qui encouragent le processus Les grandes firmes multinationales (FMN) ou transnationales (FTN) jouent un rôle essentiel dans le processus de mondialisation. Orig inaires à plus de 80 % des pays riches du Nord (même si le nombre de FTN du Sud est en constante augmentation), elles dominent les échanges internationaux et s'app uient sur des centaines de milliers de filiales. En2011, les 82 000 FTN que compte la planète ont réalisé plus du quart du PIB mondial. À elles seules, elle détiennent 1/3 de la production mondiale, 2/3 des IDE (investissements directs étrangers) et les 2/3 des échanges mondiaux.
• La DIT : une recherche de coûts de production minimisés Les FTN déterminent leurs stratégies en fonction d'un objectif clair :augmenter leurs profits. Elles choisissent lalocalisation de leur productionen fonction de cet objectif. Du coup, si les activités de conception et de comme rcialisation restent la plupart dans les pays du Nord, les activités de production sont le plus souvent délocaliséesdans des pays du Sudoù la main-d'œuvre est moins coûteuse et moins exi geante et dans ceux qui leur offrent des avantages fiscaux (Chine, Inde, Europe de l'Est, Mexique...). Ce phénomène de division internationale du travail (DIT) engendre des flux de plus en plus complexes. Localement, les FTN recherchent les lieux les plus avantageux (façades littorales, métropoles, ports...). En reva nche, leursIDEprivilégient toujours les pays du Norduropéenne en 2011).(48 % sont partis pour les États-Unis et l'Union e Ainsi, elle mettent en concurrence les territoires les uns avec les autres.
• Des FTN plus riches que certains États En2011, de nombreux États avaient un PIB inférieur au chiffre d'affaire d'une FTN : sur les 184 pays recensés par leFMI(Fonds Monétaire International), 158 avaient un PIB inférieur au chiffre d'affaire de la société Wal-Ma rt (421, 8 milliards de dollars). La même année, l'entreprise BP (Royaume-Uni) a pu se p révaloir d'un Chiffre d'affaire de 246 milliards de dollars alors que le PIB de la Fin lande était de 238 milliards de dollars. 2. Les acteurs institutionnels a. Les organisations internationales • Les institutions économiques et financières inte rnationales La mondialisation n'a pu se développer que grâce à lalibéralisation des échanges. La plupart des organisations économiques internatio nales qui jouent un rôle actif en faveur de la mondialisation aujourd'hui, sont nées desAccords de Bretton Woods, passés en1944durant la Deuxième Guerre mondiale.Banque mondiale,FMI,OMC, tous ces organismes servent à favoriser l'ouverture des frontières au commerce et au