La subordination (fiche - Terminale L -Terminale ES - Terminale S - Terminale STMG)
On dit d'une proposition qu'elle est subordonnée lo rsqu'elle constitue un élément d'information supplémentaire que l'on emboîte dans une proposition principale au moyen d'une conjonction de subordination. La phrase complexe ainsi composée pourrait former deux phrases indépendantes. 1. Les subordonnées relatives
On ne traduit «dont» parwhoseque lorsque le pronom exprime la possession.
Traduction de «ce qui/ce que» : Whatannonce quelque chose qui va être précisé. Ex. :What I liked best was themusic.
Whichreprend la proposition qui précède. Ex. :He gave me somemoney, which he regretted later.
b. Les relatives déterminatives – Dans la langue courante, on utilisewhoplutôt quewhomen fonction deCODou de complément prépositionnel. Ex. :Themanto whomthey applied was thedirectorof thecompany. Themanwhothey appliedtowas thedirectorof thecompany.
Thatpeut être utilisé quelle que soit la fonction mais reste rare comme complément de nom.
– De même,øpeut être utilisé dans tous les cassauf comme sujet. Ex. :Thehousethat they have found is quite small.