Le personnage de roman

Le personnage de roman

-

Livres
5 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Ajouté le 30 mars 2018
Nombre de lectures 12
Langue Français
Signaler un abus
re Le personnage de roman (fiche - 1 L -re re re 1 S - 1 STMG - Français - 1 ES)
Attribuer à quelqu'un le titre dehéros, c'est voir en lui quelque chose de semi-divin, de lumineux et croire que cet être peut aisémentse démarquer de la foule des hommes ordinairest celui qui incarne notre désir. C'est ainsi qu'il faut considérer le héros. Il es d'échapper aux limites d'une vie terne pour accéder à la lumière. 1. Qu'est-ce qu'un héros de roman ? a. À l'origine Le héros est, à l'origine, dansla mythologie gréco-latine, le produit de l'union d'un dieu ou d'un déesse avec un être humain. En tant qu e tel il symbolise toujours la cohabitation de forces divines, supra-humaines avec des forces chthoniennes (se dit des divinités qui vivent sous terre, infernales). b. En littérature Le héros, demi-dieu au sens mythologique, a été pen dant longtemps lepersonnage central de la tragédie, puis du roman. L’imaginaire collectif lui associe le plus souvent labeauté, l’intelligence, lajeunesseet laforce physique. Cette représentation, on la retrouve dans les portraits s tylisés et idéalisés des contes de fées de l’enfance, où le prince ne peut être que charman t, et la jeune fille qui lui est destinée pure et blanche comme la neige.
De même,les mythes et légendes du Moyen-Ageont créé un genre littéraire où l’esprit chevaleresque, la courtoisie, la foi et le sens de l’honneur pré dominent. Qui ne connaît l’audacieux Lancelot du Lac, le preux Perce val le Gallois, le fidèle Roi Arthur ? Qui ne rêverait d’incarner un de ces courageux héro s des Romans de la Table Ronde ? Le héros est admirable, fait rêver, mais peut-on ai sément de nos jours encore s’identifier à cette catégorie de personnages hors du commun qui sort triomphant de toutes les situations ?
On pourrait parler d’une certaine façon du déclin v oir de la mort du héros au sens noble du terme. Et c’est dans une sorte de climat d’incertitudes, d’interrogations sur le pourquoi des choses, sur le sens de la vie que naît l’antihéros. On n’est plus dans une vision caricaturale et manichéenne des choses où le bien triomphe du mal. Le lecteur moderne apprécie la complexité et les doutes, et ép rouvent parfois de la compassion à leur égard, parce qu’ils sont à la recherche de sen s et parce que leur vie semble à certains moments leur échapper. 2. Formes et fonctions du héros en littérature a. Les types de héros Le héros emblématique Celui del'épopée, amené par les héros de légendes et de mythes comm e dansLa chanson de Roland.
Le héros tragique Puisque la tragédie, à la différence de l'épopée, v a plus loin dans l'exploration psychologique des personnages, les choses sont diff érentes pour les héros de ce genre. Le héros tragique est encore exemplaire, mai sil doit affronter un destin où