Les régimes politiques démocratiques

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 3
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les régimes politiques démocratiques (fiche - Terminale ES)
Unrégime politiquereprésentel'organisation des pouvoirs publicset notamment le mode de désignationdes personnes exerçant le pouvoir et leurs rapports mutuels. Ces règles sont détaillées dans la Constitution en France mais notre type de régime n’est pas unique. 1. Le régime parlementaire a. Principes e Lerégime parlementaireest un régime utilisé en France jusqu’à la fin de laIV Républiquelie ou encore en. On le retrouve actuellement en Angleterre, en Ita Allemagne. Lepouvoir exécutifest confié à un gouvernement issu du parti (ou de la coalition) majoritaire et lepouvoir législatifest confié à deux assemblées (principe du bicaméralisme). Le pouvoir exécutif est symbolisé par unchef d’État(un président comme en Allemagne, en Italie ou un roi comme en Espagne) qu i ne dispose que depouvoirs nominaux(non-effectifs). La séparation des pouvoirs y est faible, en général chacun des pouvoirs exécutif et législatif peut renverser l’autre (motion de censure, question de confiance, dissolution des assemblées).
On peut l’illustrer avec le régime anglais : le pou voir exécutif est symbolisé par lareine mais il appartient effectivement au premier ministre et à son cabinet. Le pouvoir législatif appartient à lachambre des communes(députés élus pour 5 ans) et à celle desLords(qui siègent à vie). Cette dernière a undroit de vétosuspensif sur le vote des lois. b. Limites La faible séparation des pouvoirs peut amener uneforte instabilité, chacun des deux e pouvoirs pouvant renverser l’autre. Ce fut le cas s ous laIV républiqueen France où certains gouvernements n’ont pas tenu plus d’un jou r ! Ce phénomène est amplifié en général par un mode descrutin proportionnelqui empêche de dégager une majorité nette et oblige à composer avec unecoalition(parfois hétéroclite) de partis politiques. Ce problème d’instabilité a été important en Italie dans les années 1990 et en Grèce aujourd’hui. Dans le système anglais, cette instabi lité est plus faible car l’exécutif est favorisé ; le gouvernement domine les Assemblées do nt il est issu. 2. Le régime présidentiel a. Principes Dans un régime présidentiel (notamment aux États-Un is), la séparation des pouvoirs est très stricte. Le pouvoir exécutif est confié à unchef d’Étatélu ausuffrage universelqui cumule tous les pouvoirs exécutifs. Lessecrétaires d’Étataméricains n’ont pas de pouvoir défini et servent plus souvent de conseillers au président. Le président n’est pas responsable devant les Assem blées et ne peut être destitué (sauf cas grave qui déclenche une procédure compliq uée d’impeachment). En retour, celui-ci ne peut donc pas dissoudre les Assemblées ou s’opposer au vote d’une loi (il ne dispose que d’unvéto suspensif).
Le président américain est élu avec son vice-présid ent pour une durée de4 ans