Les types de phrases : déclarative, interrogative, impérative, exclamative

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 52
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les types de phrases : déclarative, interrogative, impérative, exclamative e e e (fiche - 5 - Français - 4 - 3 - CAP -BEP)
Lorsqu'une personne parle ou écrit à une autre pers onne, elle peut avoirdifférentes intentions: vouloir l'informer, l'interroger, lui donner un ordre, lui exprimer un sentiment ou une émotion.
À chacune de ces intentions correspond obligatoirem ent un type de phrase: déclaratif,interrogatif,impératif(ou injonctif) ouexclamatif.
Ces types de phrases se caractérisent à l'écrit par laponctuationen fin de phrase et par laconstruction du verbe. À l'oral, c'estl'intonationqui permet de les différencier.
1. Le type déclaratif, la phrase déclarative Laphrase déclarativedonneune information, une explication ou raconte un événement. À l'écrit, elle s'achève parun pointet à l'oral parune intonation descendante.
Les phrases déclaratives sont le type de phrasele plus utilisé. Exemple : Jules César a conquis la Gaule.
2. Le type interrogatif, la phrase interrogative Laphrase interrogativepermet deposer une question. À l'écrit, elle s'achève parun point d'interrogationet à l'oral parune intonation montante.
Il existe plusieurs manières de construire une phra se interrogative. Une phrase interrogative peut également êtrepartielleoutotale.
a. Construction d'une phrase interrogative Unephrase interrogativeest toujours terminée par un point d'interrogation . C'est la manière de poser la question, c'est -à-dire de cons truire la phrase, qui peut varier :
elle peut être introduite par la formule «est-ce que» ; Exemple : «Est-ce quetu as été sage ? » elle peut être introduite par unmot interrogatif; Exemple : «Commentt’appelles-tu ? » elle peut être marquée par une simpleinversion du sujet; Exemple : « Pars-tu? » elle peut avoir lamême construction qu'une phrase déclarativemais se terminer par unpoint d'interrogation. C'est la construction la plus fréquente à l'oral.