Pierre Choderlos de Laclos

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 3
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
re Pierre Choderlos de Laclos (fiche - 1 L re re re - 1 S - 1 STMG - Français - 1 ES)
e Objectif :siècle.u XVIII Connaître l'auteur d'une œuvre majeure de la fin d 1. Un homme dans la tourmente de l'histoire
Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos naît l e 18 octobre 1741 dans la ville d'Amiens. Il est issu d'une famille de labourgeoisie de provincequi,anoblie, demeureen bas de l'échelle aristocratique.
a. Un militaire sous l'Ancien Régime
En tant que fils cadet, il est promis à unecarrière militaire, et entre en 1760 comme élève au Corps royal de l'artillerie. En retrait de s champs de bataille, il demeure dans des garnisons de province où il participe à lavie mondaine. Il bénéficie de promotions régulières.
En 1779, il est affecté à la fortification de l'île d'Aix où il commenceLes Liaisons dangereuses. Après un congé passé à Paris pour en mener l'écriture à bien, son roman paraît chez Durand en avril 1782. Quoique ind igné, le public se l'arrache, et la renommée scandaleusede l'œuvre se répand dans toute l'Europe. Mais l'o fficier Laclos est renvoyé à La Rochelle ; il y entame une liaison avec celle qui deviendra sa femme, Marie-Soulange Duperré.
b. Un orléaniste sous la Révolution
En 1788, Laclos se met en congé de l'armée et devie nt, à Paris,secrétaire du duc d'Orléans. Il fréquente lessalonset participe à lavie politique. Accusé de complicité dans les émeutes d'octobre 1789 à Versailles, il su it son maître à Londres.
De retour à Paris, il se faitorateur et journaliste: il s'inscrit auClub des Jacobinset participe à la rédaction duJournal des amis de la Constitution. Il propose Philippe-Égalité à la régence, en vain.
Après avoir réintégré l'armée pour défendre la Répu blique attaquée, sans participer pour autant à aucun combat déterminant, il est, sou s la Terreur, arrêté à plusieurs reprises en tant qu'orléaniste, puismenacé d'exécution. Bénéficiant de protecteurs occultes, il est libéré.
c. Un bonapartiste sous le Consulat Sous le Directoire, Laclos s'essaye en tant qu'homme d'affaires, mais ne perd pas de vue sa carrière militaire. Il apporte sonsoutien à Bonapartelors du coup d'État du 18 brumaire. En récompense, il est nommé général de brigade dans l'artillerie. Il rejoint l'armée du Rhin, participe à la campagne d'Italie, puis, nommécommandant de l'artillerie à Naples, il meurt à Tarente le 5 septembre 1803, de dysenterie et de malaria. 2. L'homme d'une seule œuvre ?