Ciao Bianca

-

Livres
138 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cela fait trois ans que Matthieu n’a pas vu sa famille, depuis qu’il a claqué la porte de la maison, le jour de ses 18 ans. Il n’a pas répondu aux appels de sa mère, a évité de donner des nouvelles. Mais le jour où il apprend qu’elle vient de mourir, un cancer foudroyant, il ne peut faire autrement que d’aller à l’enterrement…

Enfin, l’enterrement… Ce n’est pas vraiment ça… juste une cérémonie…

Parce que Bianca Fois a prévu d’être inhumée en Sardaigne, dans le caveau familial. D’ailleurs, elle a déjà tout organisé : c’est Matthieu qui doit aller là-bas, pour l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure. Seul avec son frère et sa sœur, des jumeaux de 11 ans, Gavi et Lena, qu’il ne connaît plus trop. Matthieu suppose d’ailleurs qu’il a beaucoup à se faire pardonner d’eux.

Ce dont il ne se doute pas, c’est que la descente de l’Italie, et le voyage sur l’île, vont être l’occasion de pas mal de galères, et aussi d’éblouissements, de bains de mer, de nuits à la belle étoile, de chasse aux chauve-souris et au fromage – ce « fromage pourri », spécialité sarde, plein de larves et des asticots qui mangent le corps de ceux qu’on aime…


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 septembre 2019
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782215159438
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Prologue 1. La boîte 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 2. La courroie 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 3. Aux étoiles 1. 2. 3. 4. 5. 6.
Table des matières
7. 8. 9. 4. Salade de poulpe 1. 2. 3. 4. 5. 6. 5. La vague 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 6. Les asticots 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Remerciements Page de copyright
Pour Louanne, parce que c’est le premier de mes romans qu’elle lit avant les autres.
En gratitude pour Pierre, Anne-So, Magnès et Julien, qui m’ont appris à être un petit et un grand frère.