63 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Tanao et le Couple de Brume

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le village des Pahnans est presque déserté. Tous les camarades de jeux de Tanao sont partis avec leur famille pour la Réunion des Tribus. Malgré leur absence, le jeune garçon va vivre un été animé. Il rencontrera un mystérieux duo. Son aïeule Gardienne des Secrets l’aidera à comprendre les raisons de leur visite. Lorsque d’inquiétants voyageurs feront leur apparition, Tanao et sa grand-mère découvriront un pan de l’histoire de leur clan.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 0
EAN13 9782312039787
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Tanao et le Couple de Brume

Antoinette B.
Tanao et le Couple de Brume

















LES ÉDITIONS DU NET
22, rue Édouard Nieuport 92150 Suresnes





































© Les Éditions du Net, 2015
ISBN : 978-2-312-03978-7
P r o l o g u e
Tehes, l’Infinie, rêva d’un nouveau monde. Elle créa la mer. Puis elle la borda
par les plaines. C’était monotone. Elle rajouta du relief et ainsi vinrent les collines.
Tout était immobile. Elle inventa le vent. Il se chargea de l’eau de la mer et s’en alla.
Tehes plaça alors une montagne immense au milieu des collines. Les nuages poussés
par le vent s’y accrochèrent et ce fut la première Grande Pluie. L’Eau quittait l’Air
pour rejoindre la Terre. L’Infinie vit qu’il manquait le quatrième élément nécessaire à
son projet ultime. Elle lança le Feu du ciel. L’éclair fut si violent que la montagne
s’ouvrit en deux comme un fruit mûr. Ainsi naquirent les Monts Jumeaux. Ils
scindèrent en deux la création de Tehes.
Elle souffla la Vie sur ce nouveau monde. Les plaines se couvrirent d’herbes, la
végétation envahit les coteaux. Les animaux prirent possession de ce terrain neuf.
Tehes était satisfaite de son œuvre. Seuls les flancs blessés de la montagne heurtaient
son âme. Elle la couvrit alors par la Grande Forêt. L’homme arriva dans ce jardin.
Les Karks s’installèrent au bord de la mer, les Nialuks et les Filatus s’implantèrent sur
les plaines fertiles. Les Pahnans préférèrent les collines. Tous décidèrent qu’il n’y
avait rien au-delà. Ils vécurent ainsi entre la mer et les Monts Jumeaux. Tehes aima
son rêve.