Le cœur des femmes bat plus vite

-

Livres
136 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lola, trop jeune grand-mère à son goût.
Anaïs, la « célib à terre ».
La volcanique Zoé, en couple avec Jenifer.
Chloé, la tornade hormonale aux proportions cosmiques.
Des amies d’enfance. Des sœurs de cœur qui s’embrasent, crient, aiment, détestent. Des fjords norvégiens à Paris, de la Côte d’Azur à Punta Cana ou pour une destination inconnue…
Des femmes proches de nous, qui nous ressemblent. Des femmes qui peuvent exploser de rire jusqu’à ne plus pouvoir respirer et se mettre à pleurer dès qu’elles reprennent leur respiration.
Une histoire simple, drôle, émouvante sur des femmes pas si simples que ça.
Et de la tendresse, beaucoup de tendresse.
« Le cœur des femmes bat plus vite » est le dernier roman anti-morosité de Kathy Dorl qui donne la joie de lire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 mai 2015
Nombre de visites sur la page 840
EAN13 9782370113139
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème


/H F°XU GHV IHPPHV EDW SOXV YLWH

Kathy Dorl

© Éditions Hélène Jacob, 2015. CollectionLittérature sentimentale. Tous droits réservés.
ISBN : 978-2-37011-312-2

1.

La galère pour les autres, la croisière pour nous ! (Lola)


Demain, je pars pour une croisière de huit jours avec la fameuse compagnie qui a subi
deux naufrages en moins de sixPRLV HW M¶DXUDL OD FKDQFH G¶rWUH j ERUG XQ YHQGUHGL13.
DoisMH FRPPHQFHU VpULHXVHPHQW j P¶LQTXLpWHU?se demande Lola en sortant sa valise du garage.
En effet,WRXW Q¶D SDV IRUFpPHQWbien commencé. Lola a gagné ce voyage grâce à un
concours IQWHUQHW DXTXHO HOOH D SDUWLFLSp VDQV YUDLPHQW \ FURLUH /H YR\DJH Q¶pWDQW SDV
cessible à une tierce personne, elle a dû user de persuasion pour convaincre les organisateurs
du concours que « Dora l¶H[SORUDWULFH ª Q¶HVW SDV VRQ YUDL QRP
&HULVH VXU OH JkWHDX SRXU GpFRQQHU HOOH V¶HVW LQVFULWH DYHF XQ FROOqJXH GH EXUHDX GX
département marketing de sa boîte de cosmétiques. Un brave type, ce Robert, un peu mytho
sur les bords, mais sympa. Problème, le voyage est aux deux noms. Ils doivent partir
ensemble. Lui, fraîchement divorcé, est heureux comme un roi; Frank, le mari de Lola,
nettement moins.
3RXUWDQW )UDQN D DFFHSWp j FRQGLWLRQ TXH OHV FRSLQHV GH /ROD O¶DFFRPSDJQHQW /¶DUULYpH
de Noé, surnommé P¶WLWLoup, un an révolu à ce jour± lebébé du bébé de Frank et Lola,
Lylou, 18 ans, et de Tom, DQV ILOV G¶$Qaïs et JR, leurs meilleurs amis± aun peu
ERXOHYHUVp O¶pTXLOLEUH IDPLOLDO )UDQN HVW FRQVFLHQW TX¶XQ SHX GH GLVWUDFWLRQ IHUDLW OH SOXV
grand bien à Lola.
Il y a presque deux ans, Tom et Lylou, voulant plus tard faire des études de médecine,
avaientDSSURIRQGL TXHOTXHV FRXUV G¶DQDWRPLH XQ VRLU FKH] GHV FRSDLQV DYHF XQ VXFFqV
apparent,FDU DXMRXUG¶KXL /ROD HW $QDwV V¶RFFXSHQW ±plus de leurs activités en
professionnelles respectives± dechanger les couches et laver les bavoirs de P¶WLWLoup,
pendant que les jeunes parents révisent leur baccalauréat. Après avoir appris le passé simple à
O¶pFROH, Tom et Lylou se sont rapidement mis au futur compliqué.
²Ma Grenouille est tombée enceinte par accident" V¶pWDLWZoé, la marraine de moquée
Lylou. Genre, elle se baladait toute nue et elle a trébuché sur un zizi sauvage ?
/H FRXSOH TXH IRUPHQW /ROD HW )UDQN D UpVLVWp DX VpLVPH GH O¶DUULYpH SUpFRFH GH OHXr
petit

3

fils et leurs salaires confortables leur permettent de prendre une nounou à plein-temps. Frank
occupe le poste de directeur général dans une banque monégasque et Lola est directrice
marketing dans une grande boîte de cosmétiques. Cela fait maintenant plus de quinze ans
TX¶LOV YLYHQW GDQV XQH EHOOH PDLVRQ GH O¶DUULqUH-SD\V QLoRLV /¶DUULYpH SUpPDWXUpH GHP¶WLW
Loup a été un choc. Devenir grand-PqUH DYDQW O¶KHXUH Q¶pWDLW SDV XQH SULRULWp GDQV OD © to-do
list» de Lola, mais elle aILQL SDU V¶\ IDLUHMême si regrouper à la maison une jeune maman
encore adolescente et son mini-moi en version masculine qui commence à se tenir debout
Q¶HVW SDV IRUFpPHQW GH WRXW UHSRV
Aussi, quelques jours auparavant, Lola a mis Lylou face à ses responsabilités: elle va
GHYRLU V¶RFFXSHU GH VRQP¶WLWLRXS WRXWH VHXOH DYHF O¶DLGH GHla nounou et de Frank pendant
huit jours. Maman va partir en vacances !
²? aMais comment je vais réviser mon bacUpWRUTXp O¶DGR-PDPDQ G¶XQ DLU RIIXVTXp
soudainement très préoccupée par ses révisions de philo.

² -¶DUULYH j JpUHU PRQ WDI OD PDLVRQ WRLP¶WLWLoup, la bouffe, les courses et toute
O¶LQWHQGDQFH WRXW DX ORQJ GH O¶DQQpH. Je pense que tu peux gérer tes révisions et ton fils
pendant une semaine, non ? a répondu Lola, bien déterminée à ne pas céder devant le regard
faussement implorant de sa progéniture.
² 0DLV«, a tenté Lylou.
²MH FDVVH XQ SRLQW F¶HVW WRXW! Enfin, si les copines viennent, a ajouté Lola avec
quelques réserves.
²Ah ben,V¶LO IDXW FRQYDLQFUH OHV DXWUHV W¶HV SDV SDUWie ! a adorablement répondu Lylou,
soulagée.
Lola était vexée, mais elleGHYDLW VH UHQGUH j O¶pYLGHQFH: çaQ¶DOODLW SDV rWUH FKRVH IDFLOH
surtout pour Anaïs.
Car si le couple de Lola a résisté à la tempête P¶WLWLoup, ceQ¶HVW pasle cas du couple
Anaïs JR, qui a volé en éclats.
/¶DQQRQFH GH OD IXWXUH SDWHUQLWp GH 7RP Q¶DétéTXH OH JUDQGLRVH ILQDO G¶XQ IHX G¶DUWLILFH
qui pétaradait dans le couple déjàpEUDQOp SDU XQH LQILGpOLWp GH -5 TX¶$QDwV Q¶Dvait jamais
pardonnée. Ils ont divorcé quelques mois avant la naissance de Noé et, comme on dit, les
divorces divisent, mais multiplient les additions. Et le budget vacances et loisirs a disparu
aussi sec de la colonne « économies ».
JR, architecte, a conservé le mas familial de ses parents et verse une pension alimentaire
pour Tom et Noé. Anaïs qui, lors de leur séparation,V¶pWDLW ODQFpH GDQV GHV PLVVLRQV
humanitaires pour faire le tour du monde, a vite été rappelée à ses nouvelles obligations de

4

jeune grand-PqUH FH TX¶HOOH D HQFRUH GX PDO j GLJpUHU
Du coup, elOH D G PHWWUH GH F{Wp VHV FRXUV G¶DOSKDEpWLVDWLRQ j 0DGDJDVFDU SRXU UHSUHQGUH
VRQ ERXORW GH SURIHVVHXU GDQV OD UpJLRQ FDQQRLVH OH PRUDO GDQV OHV FKDXVVHWWHV HW O¶KXPHXU
qui va avec.
Et, bien évidemment,$QDwV Q¶D SDV XQ URQG SRXU XQH TXHOFRQTXH FURLVLqUH, qui pourtant
pourrait lui changer les idées.
²Grâce à ma banque, je peux être à découvert tout en restant habillée, je suis dans le
rouge dès le 10 de chaque mois,V¶HVW-elle plainte au téléphone en déclinant la proposition de
voyage. Je ne suis ni juillettiste ni aoûtienne, je suis juste fauchée. Alors, ne me parle pas de
partir en croisière en avril !
Lola a aussitôt appelé Zoé±son amie de toujours±et Jenifer, en couple, toujours partantes
pour une virée entre copines, qui ont accepté avec joie. Sans enfant et bossant toutes les deux
enfree-lance O¶XQH GDQV OHV ELMRX[ O¶DXWUH GDQV OD SKRWRJUDSKLH GH PRGH HOOHVsont
ODUJHPHQW GLVSRQLEOHV HW ILQDQFLqUHPHQW j O¶DLVH (OOHVont donc décidé de toutes se cotiser
pour offrir le voyage à Anaïs.
Lola, AnDwV =Rp &KORp )UDQN HW -5 VH FRQQDLVVHQW GHSXLV O¶HQIDQFH HW VRQW WRXV OHV VL[
liés depuis toujours. Enfin, maintenant«comme les cinq doigts de la main. Depuis le divorce
houleux d¶DYHF -5 $QDwV D H[LJp GH VHV DPLHV TX¶HOOHV SUHQQHQWposition. Officiellement, seul
Frank, solidarité masculine oblige, est resté proche de JR, les filles ayant pris parti pour
Anaïs, justeDILQ G¶éviter les foudres de cette dernière. Car, officieusement, toute la bande
FRQWLQXH G¶rWUH HQ FRQWDFW DYHF -5
La discrète et sensLEOH &KORp GHUQLHU PDLOORQ GH OD EDQGH G¶DPLV j OD WrWH G¶XQH JUDQGH
famille recomposée avec son second mari Bruno,HVW OH F°XU G¶DUWLFKDXW GH OD EDQGH (OOH D GX
mal à supporter la rupture entre JR et Anaïs et se plaint depuis de longs mois que, désormais,
« plus rien ne sera comme avant ».
²Fini les soirées entre amis ! Les longs week-ends au bord de la piscine de JR et Anaïs,
OD EDQGH G¶DPLV YD LPSORVHU &¶HVW VU! Les carottes sont cuites !
² 7¶DV UDLVRQ F¶HVW UkSp FRPPH OD FDURWWH! avait plaisaQWp =Rp ORUV G¶XQH VpDQFH 6N\SH
entre filles, ce qui lui avait valu sa déconnexion immédiate par Chloé.
Lola et Anaïs avaient eu un mal fou à la rassurer :
²Tu verras, ma Chloé,O¶avait réconfortée Anaïs, il me faut du temps, mais la bande
G¶DPLV YD VH UHFRPSRVHU (OOH YD PrPH V¶DJUDQGLU MH YDLV ELHQ ILQLU SDU UHQFRQWUHU TXHOTX¶XQ
GH VpULHX[« 'DQV TXHOTXHV DQQpHV-lumière, avait-elle ajouté en riant.
²Hum«avait répondu Chloé, peu convaincue.

5

² &¶HVW XQ SHX FRPPH WRL HW WD IDPLOOH SDWFKZRUN, avait ajouté Zoé, revenue dans la
conversation. TX W¶HQ HV ELHQ VRUWLe avec Emma et Victor et les deux Padawans de Bruno avec
GHV EDREDEV GDQV OD PDLQ 2Q YD V¶HQ VRUWLU, nous aussi !
&H GHUQLHU DUJXPHQW DYDLW ILQL G¶DFKHYHU OH PRUDO GH &KORp 6XU VHV TXDWUHPadawans, deux
V¶pWDLHQW WUDQVIRUPpV HQ 7DQJX\ HW HOOH DYDLW G XVHU GH VWUDWpJLHV SOXV RX PRLQVdouteuses
pourOHV EDODQFHU KRUV GX QLG TX¶HOOH DYDLW UrYp GRXLOOHW DYHF %UXQR VRQ FRPSDJQRQ (Q IDLW,
OH QLG V¶pWDLW WUDQVIRUPp HQ YpULWDEOH FRORFDWLRQ GH VL[ DGXOWHV dontdeux glandouilleurs de
première classe depuis déjà trop longtemps.
²Mais JR est toujours autant déprimé, il ne se remet pas de votre rupture, Anaïs ! Il est au
bout du rouleau.
²Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes, avait répliqué Zoé,
moqueuse.
'¶XQ FOLF &KORp O¶DYDLW GH QRXYHDX YLUpH GH OD FRQYHUVDWLRQ
Il est évident que Chloé tient énormément à ce que la bande reste soudée, puisque quand
Lola aYRXOX UpJOHU OH ELOOHW G¶$QDwV DYHF O¶DUJHQWrécolté, elle a appris parO¶DJHQFH GH
voyagesTXH OD FURLVLqUH G¶$QDwVétait intégralement payée par Chloé.
Comment a-t-elle pu faire ? V¶HVWalors interrogée Lola.Chloé, préparatrice en pharmacie
et Bruno, expert-comptable,QH URXOHQW SDV VXU O¶RU,G¶DXWDQW SOXV TX¶LOV DLGHQW
financièrement encore trois jeunes adultes. Elle est vraiment prête à beaucoup de sacrifices
pour que la bande se ressoude, en a conclu Lola avec tendresse.
Anaïs a sauté comme du maïs à pop-corn dans un micro-ondes quand elle avait appris le
geste généreux de Chloé.
²Mais attention O¶D-t-elle prévenue un soir au téléphone. Hors de question que tu
profites de ce voyage pour me faire une promotion intensive des qualités de JR /HV H[ F¶HVW
comme la prison VL W¶\ UHWRXUQHV,F¶HVW TXH WX Q¶DV SDV FRPSULVla leçon.
²Il est au bout de sa vie! a rétorqué Chloé. Et il picole beaucoup trop, le dernier texto
TXH %UXQR D UHoX GH OXL P¶D IDLW SHXU!

²Et il disait quoi, ce texto ?
²« Je syis pas biurré, ckest led toucjes de min clabier qui dannsent le ganngnam stule ».
Anaïs a explosé de rire.
²! Comme ça, quand il se faitIl a même mis une photo de lui bourré sur son permis
FRQWU{OHU OHV IOLFV SHQVHQW TX¶LO HVW GDQV VRQ pWDW QRUPDO!
² $UUrWH GH W¶LQTXLpWHU! a rétorqué Anaïs, hilare. Il fait tout pour se faire, Chloé
remarquer, ça va lui passer! Il le faudra bien. Et dans la vie, il est important de savoir

6

reconnaîtreVHV HUUHXUV /D SUHXYH TXDQG M¶DL FURLVp -5 OD GHUQLqUH IRLV MH O¶DL UHFRQQX GLUHFW!
Donc, promis ? Pas de lavage de cerveau pendant ce voyage ?
Chloé apWp REOLJpH G¶DFFHSWHU XQ SHX GpoXH
²! avait ajouté Anaïs enEt je pourrais bien trouver le collègue de Lola à mon goût
rigolant, eQIRQoDQW XQ SHX SOXV OH FRXWHDX GDQV OH F°XU G¶DUWLFKDXW GH &KORp
*
* *
À moi les fjords, aurores boréales et soleils de minuit !songe Lola en bouclant sa valise,
bien chargée de vêtements chauds. Avec Anaïs et Robert, son collègue, elle doit prendre le
premier vol Nice-Paris le lendemain matin pour rejoindre Zoé et Jenifer, les pures
Parisiennes, ainsi que Chlop TXL YD TXLWWHU 5DPERXLOOHW SRXU 3DULV DXMRXUG¶KXL (OOH GRUPLUD
ce soir chez Zoé et Jenifer.
'H O¶DpURSRUW &KDUOHV-de-Gaulle, elles prendront le vol de 11 h 30 pour Copenhague, port
de départ de leur croisière.
Le vert éclatant des prairies en fleurs O¶émeraude des cimes des arbres, le bleu de la mer
TXL VH JOLVVH VXU SOXVLHXUV NLORPqWUHV HQWUH OHV PRQWDJQHV O¶LYRLUH GHV VRPPHWV HQQHLJpV!
rêvasse Lola en attrapant P¶WLW /RXS GDQV VRQ SDUF
²Allez,F¶HVW O¶KHXUH GX EDLQ,S¶WLW ERQKRPPH, lui glisse-t-elle en le chatouillant dans le
cou. Demain,F¶HVWMaman et ton grand-SqUH TXL V¶RFFXSHURQW GH WRL!
Voguer entre les plus beaux fjords et les hautes parois rocheuses adossées à la mer ! La
nature ! Vivement demain !
Lola esquisse un pas de danse en se dirigeant vers la salle de bains, Noé gazouillant dans
ses bras.

7

2.

PasserSRXU XQH LGLRWH DXSUqV G¶XQ DEUXWL YRLOj XQH YROXSWp DFUREDWLTXH! (Zoé)


² /D GHUQLqUH IRLV TXH -HQLIHU P¶D GLW ©je suis prête dans cinq minutesª M¶DL HX OH WHPSV
de finirLes Misérableset de boucler un RXELN¶VCube ! ronchonne Zoé enV¶DIIDOant sur une
chaise.
Anaïs, Lola et Robert ont appris le retard de Zoé, Jenifer et Chloé via texto. Ils se sont
LQVWDOOpV DXWRXU G¶une table de la brasserie du terminal CDG1 et ont bu un café en attendant
les filles,TXL YLHQQHQW G¶DUULYHU
² &¶pWDLW SDV OD SHLQH GH VH SUpFLSLWHU! lance Lola. L¶HPEDUTXHPHQW Q¶HVW TXH GDQV XQH
demi-heure.
² /H YRO HVW WRXMRXUV j O¶KHXUH? demande Chloé, les yeux rouges.
Zoé soupire.
² ,O pWDLW GpMj j O¶KHXUH TXand on a enregistré nos bagages, Chloé &¶HVW-à-dire il y a dix
minutes ! Combien de fois vas-tu encore nous poser la question ?
²L¶HVVHQWLHO,F¶HVW TXH QRXVsoyons tous enfin là V¶H[FODPH $QDwV, tout heureuse.
Les filles sont contentes de se retrouver. Et les présentations avec Robert sont faites.

²Il est pas mal, non" JOLVVH $QDwV j -HQLIHU TXL YLHQW GH V¶DWWDEOHU j F{Wp G¶HOOH
Effectivement, Robert est plutôt bel homme. Il porte un collier avec des boules, ce collier à
boules de surfeur, de gens qui voyagent, de gens cool. Ce collier que seuls supplantent parfois
une dent de requin ou un coquillage.
Zoé observH OH QRXYHO pWDORQ G¶XQ DLU PRTXHXU.
²Vous avez ramené Brice de Nice ?
²Bob va prendre une année sabbatique pour faire le tour du monde, façon australienne,
façon super-méga-FRRO LO PH O¶D GLW GDQV OH YRO 1LFH-Paris, répond Anaïs, complètement sous
le charme.
²Première nouvelle ! riposte Lola,LURQLTXH &¶HVW EL]DUUH DX EXUHDX,RQ Q¶HVW SDV HQFRUH
au courant.
²Il va faire son tour du monde dans sa tête ! souffle Jenifer en mettant du sucre dans le

8

café.
Lola a pris la peine de prévenir les filles du caractère un peu mégalo-mytho de Robert.
TRXWHV VRQW YLJLODQWHV VDXI $QDwV IUDSSpH G¶XQH DPQpVLH VRXGDLQH GqV OH SUHPLHU UHJDUG
échangé avec5REHUW OH PDWLQ PrPH j O¶DpURSRUW GH 1LFH
²Prêts pour la croisière dans les fjords ? lance Lola en regardant sa montre. On devrait se
diriger vers notreSRUWH G¶HPEDUTXHPHQW
Tous acquiescent avec entrain, se lèvent, réunissent leurs affaires et se dirigent vers leur
avion.
²Qui a le mal de mer ? questionne Chloé, stressée. J¶DL SULV GHV DQWL-nauséeux.
²Bah, moi,M¶DL GpFRXYHUW TXH OH PDO GH PHU SRXYDLW DUULYHU DXVVL HQ IDLVDQW O¶DPRXU VXU
notre nouveau lit à eau ! clame Zoé en attrapant Jenifer par la taille.
²? Aucun risque pour moiLe mal de mer UpSOLTXH 5REHUW -¶DL VDXYp XQ HQIDQW GH OD
noyade, à Royan, en 2009. Mer déchaînée.
/ROD HVW DUULYpH OD SUHPLqUH DX FRPSWRLU G¶HPEDUTXHPHQW HW F¶HVW WRXWH SkOH TX¶HOOH UHYLHQW
versOH JURXSH G¶DPLVà la traîne.
²Le vol est annulé !
²Comment ça, annulé ? demandent Jenifer et Zoé de concert.
²Ben, annulé : AN-NU-LÉ ! Le vol SAS de 11 h 30 pour Copenhague est annulé ! Panne
de moteur ! On nous propose un embarquement pour 20 heures ce soir ; ou pire, demain.
²Impossible V¶pFULH &KORp TXL IRQG DXVVLW{W HQ ODUPHV. LeLuminososappareille ce soir
à 18 heures. Il ne va pas nous attendre !
² 4X¶HVW-FH TX¶LO OXL DUULYH? demande Lola, surprise de voir Chloé en pleurs.
Zoé hausse les épaules.
²Dérèglement hormonal,G¶DSUqV FH TX¶HOOH QRXV D GLW TXDQG HOOH HVW DUULYpH j OD PDLVRQ
hier soir. Et depuis, elle couine toutes les vingtPLQXWHV F¶HVW FKLDQW
²Bon,FH Q¶HVW SDV OH WRXW, mais on fait quoi ? demande Jenifer.
²Sans autre solution de la part de SAS, il faut filer au comptoir Air France et voir ce
TX¶LOV QRXV SURSRVHQW, suggère Lola.
²OK, on fonce !
² &¶HVW SDV SRVVLEOH!V¶H[WDVLH $QDwV GHYDQW XQ 5REHUW WUqV SRPSHX[. T¶DV IDLW GHV
missions humanitaires en Amérique du Sud pour fabriquer des maisons en bouse de vache ?
Trop génial ! Moi,M¶DL IDLOOL SDUWLU j 0DGDJDV«
²Anaïs V¶pFULH /ROD HQ V¶pODQoDQW DYHF OHV DXWUHV HQ GLUHFWLRQ GX FRPSWRLU $LU )UDQFH
tu pourrais avertir le seul neurone potable qui te reste et te bouger le cul ! On est en situation

9

de crise,VL WX QH O¶DV SDV UHPDUTXp! Depuis ce matin, y a autant de neurones dans ton cerveau
que dans une émission de télé-réalité !
*
* *
Chloé a furieusement insisté pour payer tous les billets Paris-Copenhague pris en urgence±
donc, au prix fort.
²Laissez-moi régler ! a-t-elle supplié, toujours en larmes. Quand je déprime, je dépense !
Et là, je déprime.
Lola, Zoé et Jenifer se sont concertées du regard. Pas le temps de perdre des minutes
précieuses en palabres, elles rembourseront Chloé à leur retour. ElOHV RQW WHQWp G¶DYRLU
YLVXHOOHPHQW O¶DYDO G¶$QDwV VDQV VXFFqV. La belle brune, transformée en sangsue, est
accrochée à Robert.
²Houston 1RXV DYRQV XQ SUREOqPH QRXV Q¶DYRQV SOXV GH Fontact avec Anaïs ! soupire
Zoé.
Ils ont aussitôt rallié CDG2 de CDG1 et se sont rués sur leFRPSWRLU G¶HQUHJLVWUHPHQW SRXU
le vol de 13 heures,SRXU DSSUHQGUH TX¶LOV VRQW HQ VXUERRNLQJ HW TXH ULHQ QH OHXU JDUDQWLW XQ
départ.
Pendant que Chloé fond de nouveau en larmes, Zoé,IXULHXVH V¶adressej O¶K{WHVVH DX VRO
avec sa diplomatie habituelle :
²! ConnassePutain, tu vas nous libérer des places! Et pourquoi vos collègues ne nous
RQW SDV GLW TX¶RQ pWDLW HQ OLVWH G¶DWWHQWH ORUV GH O¶DFKDW GHV ELOOHWV! Bande de voleurs qui
surfent sur la misère des voyageurs !
²Je vous demanGH GH YRXV FDOPHU RX M¶DSSHOOH OD VpFXULWp!V¶offusque l¶K{WHVVH.
² 2Q D EHDX GLUH FH TX¶RQ YHXW F¶HVW TXDQG PrPH SDV PDO GH GLUH FH TX¶RQ SHQVH:
Duconne !
Le vent a tourné, Jenifer et Lola préfèrent éloigner Zoé et prennent le relais.
²Comprenez, Madame, nous avons une croisière qui ne nous attendra pas si nous ne
VRPPHV SDV SUpVHQWV j O¶HPEDUTXHPHQW GH heures et notre amie, ajoute Jenifer en
GpVLJQDQW &KORp SDUWLFLSH j XQH VHVVLRQ SURIHVVLRQQHOOH j ERUG 6L HOOH Q¶HVW SDV SUpVHQWH HOOH
ULVTXH G¶rWUH OLFHQFLpH 5HJDUGH] GDQV TXHO pWDW HOOH HVW«
Chloé, surprise par la tirade de Jenifer, se mouche bruyamment et lâche naïvement :
² 0DLV MH Q¶DL SDV GH VHVVLRQ SURI«
Elle est arrêtée net par un violent coup de coude de Lola.
/¶K{WHVVH VHPEOH VH GpWHQGUHun peu.
²Je vais essayer de vous mettre en liste prioritaire, mais je ne vous promets rien. Il ne

10